Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1222 - Etangs de Latour

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Bassin d'orage de Latour
Communes :Virton
Cantonnements DNF :Virton
Surface :13.76 ha
Coordonnées :X Lambert : 237139 - Y Lambert : 27705
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

S'étendant en Lorraine et couvrant une quinzaine d'hectares, le site se compose d'un étang principal, servant de bassin écrêteur de la Vire, d'un plan d'eau secondaire, de friches et de bosquets. Très attractif pour l'avifaune, il constitue sur le plan régional une halte migratoire de première importance et abrite aussi plusieurs espèces nicheuses rares comme le petit gravelot (Charadrius dubius), le grêbe huppé (Podiceps cristatus), le martin-pêcheur (Alcedo atthis), ... Il présente aussi un grand intérêt pour la reproduction des amphibiens et héberge un cortège remarquable d'odonates et de lépidoptères.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • M0 - Lorraine belge
  • M1 - Gaume

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Latour13.76 haVIRTONLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Virton13.76 haArlon

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Virton et Région wallonne.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Oui  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Virton, 17, rue Croix Le Maire, 6760 Virton (Tél. : 063/58.86.40 - Fax : 063/58.86.45).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6411Etangs de Latour13,76 ha

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
G1Forêts feuillues décidues

Commentaires sur les biotopes

La superficie d'eau stagnante des étangs est aussi colonisée, lors des périodes d'assec (plus ou moins importants), par une végétation pionnière des vases. Quelques parties plus hautes de l'étang principal sont exondées la plupart du temps avec une végétation comprenant diverses graminées dont Catabrosa aquatica.

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Acrocephalus arundinaceusOuiOui2010D. Cavelier
Acrocephalus schoenobaenusOuiOui2012S. Bocca
Acrocephalus scirpaceusOuiNon2012S. Farinelle
Anas acutaOuiNonPassage2009H. Baltus
Anas clypeataOuiOuiMigrateur1998Aves
Anas creccaNonOuiMigrateur et hivernant1998Aves
Ardea albaOuiNonHivernant-migrateur2009H. Baltus
Ardea cinereaOuiNonMigrateur et hivernant (max. 30 ex.)1998Aves
Aythya ferinaOuiOuiMigrateur et hivernant1998Aves
Aythya fuligulaOuiNonMigrateur et hivernant1998Aves
Charadrius dubiusOuiNonNicheur (0-2 couples)1998AAves
Falco subbuteoOuiNonMigrateur1998Aves
Fulica atraNonNonNicheur (> 5 couples)2002Aves
Gallinago gallinagoOuiOuiMigrateur et hivernant1998Aves
Hippolais polyglottaOuiNonNicheur (1 couple)1998Aves
Jynx torquillaOuiOui2012S. Raison
Lanius collurioOuiNon2009A. Boeckx
Lymnocryptes minimusOuiNonMigrateur et hivernant1998Aves
Milvus migransOuiOuiMigrateur et visiteur (couple nicheur local)1998Aves
Motacilla flavaOuiNon2007H. Baltus
Pandion haliaetusOuiNonMigrateur1998Aves
Picus viridisOuiNon2009H. Baltus
Podiceps cristatusOuiNonNicheur (1-2 couples)1998AAves
Rallus aquaticusOuiNon2012F. François
Remiz pendulinusOuiNonNicheur (1 couple)1997AAves
Saxicola torquatusOuiNon2012Aves (Formation ornitho)
Tachybaptus ruficollisOuiNonNicheur (1-2 couples) et migrateur (max. 120 ex.)1998AAves
Turdus pilarisOuiNonNicheur (1 colonie)1998Aves
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Bufo bufoOuiNonAves
Ichthyosaura alpestrisOuiNonAves
Lissotriton helveticusOuiNonAves
Lissotriton vulgarisOuiNonAves
Pelophylax kl. esculentusOuiNonAves
Rana temporariaOuiNonAves
Triturus cristatusOuiOui1 ex.1998Aves-Rainne
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNonAves
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Aporia crataegiNonNon1998GT Lycaena
Argynnis adippeNonOui2011D. Klaessens
Boloria diaOuiOui2013L. Stulens
Brenthis daphneNonNon2013R. Dujardin
Callophrys rubiNonNon1 ex.2002GT Lycaena
Coenonympha arcaniaNonOui2010R. Vermylen
Cupido minimusNonNon2013B. Molitor
Melanargia galatheaNonNonmax. 10 ex.2005GT Lycaena
Melitaea diaminaNonNon2013M. Vandeput
Neozephyrus quercusNonNon2010R. Dujardin
Polyommatus semiargusNonNonmax. 5 ex.2003GT Lycaena
Pyrgus malvaeNonOui2011B. Molitor
Thecla betulaeNonNon2013R. Dujardin
Invertébrés - Insectes - Libellules
Anax parthenopeNonNonmax. 3 ex.2000GT Gomphus (Ph. Goffart et al.)
Crocothemis erythraeaNonNonmax. 5 ex. (reprod.)2000AGT Gomphus (Ph. Goffart et al.)
Erythromma lindeniiNonNonmax. 10 ex.2000GT Gomphus (Ph. Goffart et al.)
Erythromma najasNonNonmax. 30 ex.2003GT Gomphus (Ph. Goffart et al.)
Erythromma viridulumNonNonmax. 50 ex.2005GT Gomphus (Ph. Goffart et al.)
Ischnura pumilioNonOuimax. 2 ex.1999GT Gomphus (Ph. Goffart et al.)
Sympetrum fonscolombiiNonNonmax. 12 ex. (reprod.)2005AGT Gomphus (Ph. Goffart et al.)
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Oedipoda caerulescens1998Aves
Plantes - Plantes supérieures
Catabrosa aquatica
Epipactis helleborine1998Aves
Listera ovata1998Aves
Platanthera chlorantha1998Aves

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 4

Commentaires sur la faune

Avifaune
Plus de 150 espèces observées dont pratiquement tous les oiseaux d'eau faisant partie de la faune wallonne (données Aves). Un des rares sites de reproduction du Grèbe huppé (Podiceps cristatus) et du Petit Gravelot (Charadrius dubius) à l'est de la Meuse; un des premiers sites de reproduction (1997) de la Mésange rémiz (Remiz pendulinus) en Wallonie. Reproduction assez régulière de 1-3 couples de Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis - espèce rare en Lorraine belge). Reproduction observée du Traquet pâtre (Saxicola torquata) et de l'Hypolaïs polyglotte (Hippolais polyglotta) sur les friches et talus; colonie durable de Grive litorne (Turdus pilaris) dans le bosquet feuillu contre la Vire.
Dès sa mise sous eau, le site s'est révélée très attractif pour l'avifaune migratrice et hivernante. Latour est ainsi devenu le principal lieu d'arrêt et de séjour de nombreuses espèces au Luxembourg (Tachybaptus ruficollis, Anas crecca, Aythya ferina, A. fuligula, Fulica atra, laro-limicoles, etc.). Ceci concerne également des oiseaux comme le Balbuzard (Pandion haliaetus), les milans et le Faucon hobereau (Falco subbuteo), attiré par des concentrations d'hirondelles et de martinets. D'autres migrateurs utilisent la végétation rivulaire et les friches, notamment le Traquet pâtre, des motacillidés, des sylvidés (Acrocephalus, Phylloscopus et Sylvia spp., Hippolais polyglotta), la Remiz, la Mésange à moustaches (Panurus biarmicus), des granivores. Plusieurs espèces migratrices y ont été observées pour la première fois en Wallonie (Oyura leucocephala, Aythya collaris par exemple). L'hivernage d'espèces comme le Pipit spioncelle (Anthus spinoletta) et les Bécassines des marais et sourde (Gallinago gallinago et Lymnocryptes minimus) est à favoriser car ces espèces ont une distribution ponctuelle en Wallonie.

Herpétofaune
Triturus alpestris, T. helveticus, T. vulgaris, T. cristatus, Rana temporaria, R. kl. esculenta, Bufo bufo, Anguis fragilis; Natrix natrix probable (présente à proximité).

Entomofaune

Orthoptères:
Phaneroptera falcata, Conocephalus dorsalis, Conocephalus fuscus, Gomphocerippus rufus, Oedipoda caerulescens.

Lépidoptères:
Aporia craetaegi, Melanargia galathea, Lycaena dispar, Glaucopsyche alexis.

Odonates:
Aeshna cyanea, Aeshna grandis, Aeshna mixta, Anax imperator, Anax parthenope, Calopteryx virgo, Coenagrion puella, Cordulia aenea, Crocothemis erythraea, Enallagma cyathigerum, Erythromma lindenii, Erythromma najas, Erythromma viridulum, Gomphus pulchellus, Ischnura elegans, Ischnura pumilio, Lestes sponsa, Lestes viridis, Libellula depressa, Libellula quadrimaculata, Orthetrum cancellatum, Platycnemis pennipes, Pyrrhosoma nymphula, Somatochlora metallica, Sympetrum fonscolombii, Sympetrum sanguineum, Sympetrum striolatum, Sympetrum vulgatum.

Cicindèles : Cicindela campestris.
Autres invertébrés : divers Dytiscus (présence d'espèces protégées), Argyope bruennechi.

Commentaires sur la flore

Ranunculus sceleratus, Veronica peregrina, Catabrosa aquatica.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Concilier la gestion du bassin écrêteur à des objectifs de sensibilisation du public et à des objectifs de conservation des espèces sensibles.

Menaces

Dérangements (promeneurs, chiens, planches à voile); risque d'affectation à des fins de pêche récréative; pollutions (notamment qualité douteuse des eaux alimentant le petit étang en provenance du zoning induistriel); surcharges en poissons (présence et reproduction massive des poissons venus de la Vire; nécessite des vidanges régulières).

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

Plan à définir et adopter par le Comité de gestion en fonction de l'annexe jointe à l'arrêté de désignation de la ZHIB.
Le plan de gestion de la ZHIB ne remet évidemment pas en cause l'utilisation du principal étang en tant que bassin écrêteur. Le principe est : une vidange automnale avec récupération du poisson après le 20 octobre, assec bref, remise en eau pour l'hiver, assec progressif en mai, remise sous eau en fin d'été. La manipulation des niveaux d'eau serait assurée dorénavant par la DNF, ce qui peut garantir une gestion adéquate des niveaux , notamment à des dates compatibles avec la présence de certaines espèces animales et de certaines plantes aquatiques. Certains aménagements du plan d'eau principal en vue de favoriser la reproduction et le séjour d'oiseaux d'eau sont envisagés. La végétation des berges et replats sera gérée par coupes périodiques en rotation, en particulier en faveur de l'entomofaune.
Le petit étang restera sous eau sauf nécessité de vidange; la végétation aquatique et les hélophytes pourront s'y développer progressivement.

Accès du public

Le site est actuellement clôturé mais accessible par plusieurs entrées (portes, tourniquets).
Le plan de gestion de la ZHIB prévoit l'aménagement d'un sentier longeant une partie des étangs ainsi qu'un poste d'observation et des informations destinées au grand public. L'accès sera limité aux piétons et aux personnes à mobilité réduite.

Détails

Description physique

Les deux étangs de Latour ont été créés en 1980 à l'emplacement de prés humides de la vallée de la Vire, entre cette rivière et le zoning industriel de Latour. L'étang principal a fonction de bassin écrêteur des crues et coups d'eau de la Vire. Le petit étang annexe (<1 ha) était initialement destiné à la pêche. Les étangs sont bordés de talus abrupts en partie plantés d'aulnes sur des berges initialement stabilisées. Le grand étang est alimenté par la Vire et le petit par un ruisseau venant du zoning industriel. Les étangs sont profonds de 0,5-2 m et sont assez envasés.

Description biologique

La végétation aquatique des deux étangs comprend Potamogeton natans et des espèces des végétations de ceinture. Le profil des rives, très pentues et en partie couvertes de treillis plastique, ne permet toutefois que l'installation de franges rivulaires étroites : Typha latifolia, Juncus effusus, Carex spp., Iris pseudacorus, Achillea ptarmica, Salix spp. et Alnus spp. (plantés). Plus haut, les talus des rives sont envahis par un végétation nitrophile, surtout dans les zones ombragées (Alliaria petiolata, Urtica dioica, Galium aparine, etc.).
Le reste des talus et les replats bordant les étangs sont colonisés par une végétation de friche sèche à Dactylis glomerata et Arrhenatherum elatius, où abondent Echium vulgare, Daucus carota, Lotus corniculatus, Lathyrus pratensis, etc.
Le bosquet feuillu coincé entre l'étang principal et la Vire comprend une aulnaie (Alnus glutinosa et A. incana) mélangée à Fraxinus excelsior, Betula pendula, Quercus spp., etc.
Les vases exondées sont colonisées par Veronica peregrina en abondance, Ranunculus sceleratus, Catabrosa aquatica, Gnaphalium uliginosum, Nasturtium officinale, Veronica anagallis-aquatica, etc.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Etangs créés en 1980 sur des prairies de la vallée de la Vire.

Divers

Sources

OFFH
ZHIB

Répondants de l'information

Jacob, J.P. (Aves & OFFH)