Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1372 - Haie Gabaux, Trou des Gattes et Crestia

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Doische, Hastière
Cantonnements DNF :Dinant, Viroinval
Surface :76.09 ha
Coordonnées :X Lambert : 177034 - Y Lambert : 93470
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Inclus entièrement dans le Bois des Fagnes, au nord du village de Doische, le site comprend une partie privée (la Haie Gabaux) gérée en faveur de la biodiversité, et un pré communal (Le Crestia) intraforestier pâturé par des chevaux et récemment érigé en réserve naturelle domaniale. On y rencontre une chênaie-charmaie famennienne traversée de layons, chemins et clairières, des fourrés d'epineux, des prés du Molinion, des cariçaies, un groupement d'ornière riche en espèces rares, ... Une énorme population de succise des prés (Succisa pratensis), probablement la plus importante de Belgique, existe dans le pré communal. La flore comprend diverses espèces remarquables dont le silaüs des prés (Silaum silaus), l'orchis tacheté (Dactylorhiza maculata), la laîche puce (Carex pulicaris), etc. L'intérêt entomologique de l'ensemble est exceptionnel, à l'instar du site voisin du Baquet.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • H0 - Fagne

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Doische73.17 haDOISCHENAMUR
Gimnée2.92 haDOISCHENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Dinant0.02 haDinant
Viroinval76.07 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6601Le Crestia

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Coronella austriacaOuiOui2008J. Delacre
Natrix natrixOuiOui3 ex.2007J. Delacre, JY Baugnée
Zootoca viviparaOuiNon2007J. Delacre, JY Baugnée, V. Fichefet
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Apatura iliaNonNon2004J. Delacre
Apatura irisNonNon2004J. Delacre
Aporia crataegiNonNon2003J. Delacre, P. Goffart
Argynnis adippeNonOui2004J. Delacre
Argynnis aglajaNonOui2005J. Delacre
Argynnis paphiaNonNon2004J. Delacre
Boloria diaOuiOui2004J. Delacre
Boloria euphrosyneOuiOuiPrésence2004J. Delacre
Boloria seleneNonNon2004J. Delacre
Brenthis inoNonNon2004J. Delacre
Callophrys rubiNonNon2004J. Delacre
Carcharodus alceaeNonNon2004J. Delacre
Carterocephalus palaemonNonNon2004J. Delacre
Coenonympha arcaniaNonOui2004J. Delacre
Erebia medusaOuiOui2003J. Delacre, P. Goffart
Erynnis tagesNonNon2004J. Delacre
Hamearis lucinaNonOui2004J. Delacre
Issoria lathoniaOuiNonOccasionnelJ. Delacre
Leptidea sinapisNonNon2004J. Delacre
Limenitis camillaNonNon2004J. Delacre
Lycaena tityrusNonNon2004J. Delacre
Melanargia galatheaNonNon2004J. Delacre
Melitaea athaliaOuiOuiPrésence2004J. Delacre
Melitaea diaminaNonNon2004J. Delacre
Nymphalis polychlorosNonNon2004J. Delacre
Plebeius agestisNonNon2004J. Delacre
Polyommatus coridonNonOuiOccasionnelJ. Delacre
Polyommatus semiargusNonNon2004J. Delacre
Pyrgus malvaeNonOui2003J. Delacre, P. Goffart
Satyrium ilicisNonOui2004J. Delacre
Satyrium pruniNonNon2004J. Delacre
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Carabidés
Calosoma inquisitorPrairie du Crestia2008J. Delacre
Carabus auronitensPrairie du Crestia2008J. Delacre
Carabus granulatusPrairie du Crestia2008J. Delacre
Carabus nemoralisPrairie du Crestia2008J. Delacre
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Chrysochraon dispar2002JY Baugnée, V. Fichefet
Stethophyma grossum> 200 ex.2007JY Baugnée, J-M Couvreur et al.
Invertébrés - Araignées
Argiope bruennichi2007JY Baugnée, V. Fichefet
Plantes - Plantes supérieures
Callitriche stagnalis 2007O. Roberfroid
Carex hostiana200-300 pieds2008BJL Gathoye, J. Delacre
Carex pulicaris2002JY Baugnée, V. Fichefet
Carex tomentosa> 1000 pieds2008BJL Gathoye, J. Delacre
Centaurium erythraea2007O. Roberfroid, A. Lambert, M. Delacre
Centaurium pulchellum2007O. Roberfroid, A. Lambert, M. Delacre
Centunculus minimus2007AO. Roberfroid, A. Lambert, M. Delacre
Cicendia filiformis2007AO. Roberfroid, A. Lambert, M. Delacre
Colchicum autumnale2015Divers obs.
Dactylorhiza maculata> 25 pieds2002JY Baugnée, V. Fichefet
Dactylorhiza majalis2003P. Goffart
Danthonia decumbens2007Divers obs.
Daphne mezereum2007J. Delacre et al.
Epilobium lanceolatum2007O. Roberfroid, A. Lambert, M. Delacre
Hieracium lactucella2008JL Gathoye, J. Delacre
Isolepis setacea2007O. Roberfroid, A. Lambert, M. Delacre
Juncus tenageia2007AO. Roberfroid, A. Lambert, M. Delacre
Kickxia elatine2007O. Roberfroid, A. Lambert, M. Delacre
Lythrum portula2007O. Roberfroid, A. Lambert, M. Delacre
Malus sylvestris2007F. et J. Delacre
Orchis morio2005J. Delacre
Platanthera chlorantha2-3 pieds2008JL Gathoye, J. Delacre
Pyrus communis2005J. Delacre
Radiola linoides2007AO. Roberfroid, A. Lambert, M. Delacre
Scorzonera humilis2004P. Goffart
Scutellaria minor2007O. Roberfroid, A. Lambert, M. Delacre
Selinum carvifolia2007Divers obs.
Silaum silaus2002Divers obs.
Sorbus torminalis2007Divers obs.
Succisa pratensis> 3 ha (pré communal)2007BDivers obs.
Tamus communis2008M. et J. Delacre
Trifolium aureum2007O. Roberfroid, A. Lambert, M. Delacre

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 4

Commentaires sur la faune

Lépidoptères rhopalocères (données J. Delacre, 2000-2008): Aglais urticae, Anthocaris cardamines, Apatura ilia, Apatura iris, Aphantopus hyperantus, Aporia crataegi, Araschna levana, Argynnis adippe, Argynnis paphia, Brenthis ino, Callophrys rubi, Carcharodus alceae, Carterocephalus palaemon, Celastrina argiolus, Boloria dia, Boloria euphrosyne, Boloria selene, Coenonympha arcania, Coenonympha pamphilus, Colias alfacariensis, Colias croceus, Erebia medusa, Erynnis tages, Euphydrias aurinia, Gonepteryx rhamni, Hamearis lucina, Inachis io, Iphiclides podalirius, Issoria lathonia, Lasiommata megera, Leptidea sinapis, Limenitis camilla, Limenitis populi (dernière obs. en 1980), Lycaena phlaeas, Lycaena tityrus, Maniola jurtina, Melanargia galathea, Melitaea diamina, Melitaea athalia, Neozephyrus quercus, Nymphalis antiopa, Nymphalis polychloros, Ochlodes sylvanus, Papilio machaon, Pararge aegeria, Polygonia c-album, Polyommatus coridon, Polyommatus icarus, Polyommatus semiargus, Pieris brassicae, Pieris napi, Pieris rapae, Plebeius agestis, Pyrgus malvae, Pyronia tithonus, Satyrium ilicis, Satyrium pruni, Thecla betulae, Thymelicus lineolus, Thymelicus sylvestris, Vanessa atalanta, Vanessa cardui.

Coléoptères (données J. Delacre, 2008): Calosoma inquisitor, Carabus auronitens, Carabus granulatus, Carabus nemoralis, Chlaeniellus nigricornis.

Commentaires sur la flore

Plantes supérieures (données O. Roberfroid, M. Delacre, A. Lambert, J.-Y. Baugnée, P. Goffart, 2002-2007): Acer campestre, Achillea millefolium, Achillea ptarmica, Agrimonia eupatoria, Agrostis canina, Agrostis capillaris, Agrostis stolonifera, Ajuga reptans, Alchemilla xanthochlora, Alisma plantago-aquatica, Anagallis arvensis, Angelica sylvestris, Anthoxanthum odoratum, Athyrium filix-femina, Betula pendula, Betula pubescens, Bidens tripartita, Brachypodium sylvaticum, Briza media, Calamagrostis epigejos, Callitriche stagnalis, Calluna vulgaris, Campanula rotundifolia, Carex acutiformis, Carex demissa, Carex flacca, Carex hirta, Carex pulicaris, Carex spicata, Carpinus betulus, Centaurium erythraea, Centaurium pulchellum, Centunculus minimus, Cicendia filiformis, Cirsium arvense, Colchicum autumnale, Cornus sanguinea, Corylus avellana, Crataegus laevigata, Crataegus monogyna, Cruciata laevipes, Cytisus scoparius, Dactylis glomerata, Dactylorhiza majalis, Dactylorhiza maculata, Danthonia decumbens, Daphne mezereum, Deschampia cespitosa, Deschampsia flexuosa, Dryopteris carthusiana, Epilobium hirsutum, Epilobium lanceolatum, Epilobium parviflorum, Epilobium tetragonum, Eupatorium cannabinum, Euphorbia amygdaloides, Euphorbia cyparissias, Euphorbia exigua, Euphorbia stricta, Festuca arundinacea, Filipendula ulmaria, Fragaria vesca, Frangula alnus, Fraxinus excelsior, Galeopsis tetrahit, Galinsoga quadriradiata, Galium mollugo, Galium uliginosum, Geranium robertanium, Geum urbanum, Gnaphalium uliginosum, Heracleum sphondylium, Hieracium lachenalii,, Hieracium laevigatum, Hieracium pilosella, Hieracium sabaudum, Hieracium umbellatum, Holcus lanatus, Hypericum humifusum, Hypericum perforatum, Hypericum pulchrum, Hypericum tetrapterum, Hypochaeris radicata, Iris pseudacorus, Isolepis setacea, Juncus bufonius, Juncus bulbosus, Juncus effusus, Juncus inflexus, Juncus tenageia, Juncus tenuis, Kickxia elatine, Lapsana communis, Lathyrus linifolius, Leontodon hispidus, Leucanthemum vulgare, Linum catharticum, Lolium perenne, Lonicera periclymenum, Lotus pedunculatus, Lycopus europaeus, Lysimachia nummularium, Lythrum portula, Lythrum salicaria, Malus sylvestris, Malva moschata, Medicago lupulina, Melilotus albus, Mentha aquatica, Mentha arvensis, Molinia caerulea, Odontites vernus, Pinus sylvestris, Plantago lanceolata, Plantago major, Poa annua, Polygala vulgaris, Polygonatum multiflorum, Polygonum aviculare, Persicaria hydropiper, Populus tremula, Potentilla anserina, Potentilla erecta, Potentilla reptans, Potentilla sterilis, Prunella vulgaris, Prunus avium, Prunus spinosa, Pyrus pyraster, Quercus rubra, Quercus robur, Ranunculus acris, Ranunculus flammula, Ranunculus repens, Radiola linoides, Rosa canina s.l., Rumex obtusifolius, Rumex sanguineus, Salix caprea, Salix groupe aurita, Sanguisorba minor, Scrophularia nodosa, Scutellaria minor, Sedum rupestre, Selinum carvifolia, Senecio erucifolius, Senecio ovatus, Senecio jacobaea, Senecio sylvaticus, Scorzonera humilis, Silaum silaus, Solidago virgaurea, Sonchus arvensis, Sonchus oleraceus, Sorbus torminalis, Stachys officinalis, Stachys palustris, Stachys sylvatica, Succisa pratensis, Tanacetum vulgare, Teucrium scorodonia, Trifolium aureum, Trifolium medium, Trifolium pratense, Trifolium repens, Ulmus minor, Urtica dioica, Valeriana officinalis, Verbascum thapsus, Veronica officinalis, Veronica persica, Viburnum opulus, Vicia sepium, Viola riviniana.

Espèces exotiques

Planes: Juncus tenuis, Melilotus albus, Quercus rubra.

Conservation

Objectifs de conservation

Site en grande partie privé géré en faveur de la biodiversité, et notamment des papillons diurnes. Le pré communal est pâturé par des chevaux en tenant compte de la présence d'espèces animales vulnérables (papillons en particulier).

Menaces

Aucune menace particulière.

Recommandations

Veiller à maintenir une gestion relativement extensive de la prairie enclavée (prendre contact avec le propriétaire).

Plan de gestion

Le site est repris dans l'inventaire Natura 2000. Le site est géré depuis plusieurs années en faveur de la biodiversité par le propriétaire. Les layons forestiers ont été élargis de manière à les rendre plus accueillants pour les papillons. De plus, les coupes annuelles dans le taillis permettent la création de clairières favorables à la faune et à la flore. Le pré communal est pâturé plus ou moins extensivement par des chevaux. Ce mode de gestion ne semble pas néfaste pour l'instant.

Accès du public

Accès interdit.

Détails

Description physique

Le Bois des Fagnes fait partie d'une longue bande forestière couvrant la dépression de Fagne-Famenne qui s'étire grossièrement dans la direction est-ouest, de part et d'autre de la Meuse, entre le Condroz au nord et la Calestienne au sud. En comparaison avec cette dernière région collinéenne, le relief est très doux, avec une altitude moyenne de 190 m. Le site est traversé par trois ruisselets à débit intermittent dépendant du ruisseau de la Joncquière (bassin hydrographique de la Meuse).

Le socle géologique est constitué de roches primaires du Dévonien supérieur. La majeure partie de la propriété repose sur des schistes de l'étage famennien (Fa) : assise de Mariembourg formée de schistes souvent violacés à psammites (Falb) et assise de Senzeille formée de schistes généralement verdâtres, souvent noduleux (Fala). Dans le nord du site apparaît également l'étage frasnien caractérisé par des schistes fréquemment noduleux (Frlm).

Les schistes famenniens ont généralement engendré des sols argileux, lourds et superficiels, souvent très rétentifs en eau. Il se forme par temps humide une nappe perchée plus ou moins temporaire et percolant lentement. Cette nappe indiquant un drainage défectueux explique que les sols de la Fagne-Famenne sont presque exclusivement voués à la forêt et aux prairies. Par ailleurs, ces argiles s'assèchent très vite et sont susceptibles de se crevasser lors des étés secs.

Dans le site considéré ici, on rencontre des sols limoneux fortement gleyifiés à profil non défini et substrat schisteux situé à faible profondeur (fAxh), des sols fortements gleyifiés sur matériaux limoneux (Ahp), des sols argileux fortement gleyifiés à profil non défini (Ehx), des sols argileux modérément gleyifiés à horizon B structural (Edb), des sols limoneux à horizon B structural et charge schisteuse (Gbbf), et enfin des sols limoneux peu caillouteux modérément gléyifiés à horizon B structural (Gdb). Le type dominant est toutefois un sol brun acide (Edb).

Le climat régional, de type tempéré humide, est davantage sous influence atlantique que la Famenne située à l'est de la Meuse. La température moyenne annuelle est de 8,6°C et les précipitations moyennes annuelles sont de 781 litres/mètre carré. Il gèle en moyenne pendant 94 jours par an (données IRM).

Pour des données plus précises, on se référera aux travaux de AVRIL (1984 et 1990) et de DELACRE & DELACRE (2004).

Description biologique

Les données résumées ci-après sont tirées du travail de DELACRE & DELACRE (2004) augmentées de diverses observations ultérieures.

La plus grande partie du site est actuellement couverte par une végétation forestière traitée essentiellement en taillis sous futaie. Un réseau de layons ainsi que quelques clairières sont entretenus en faveur de la biodiversité. A l'ouest, s'étend une prairie communale par des chevaux. L'ensemble fait partie intégrante d'un massif forestier plus vaste connu sous le nom de "Bois des Fagnes".

La végétation dominante est représentée par la chênaie-charmaie à stellaire (Stellario-Carpinetum). Elle est dominée par Quercus robur qui est accompagné de Quercus petraea, Carpinus betulus, Corylus avellana, Acer pseudoplatanus, Betula pendula, Fagus sylvatica (rare), Populus tremula, Sorbus aucuparia, Frangula alnus, etc. On trouve également des épineux banals comme Prunus spinosa et Crataegus monogyna, mais également, beaucoup plus dispersés, Malus sylvestris subsp. sylvestris et Sorbus torminalis. La strate herbacée du sous-bois est caractérisée par la présence de Stellaria holostea et d'Anemone nemorosa, avec localement l'apparition d'espèces transgressives du Quercion, comme Holcus mollis, Convallaria majalis, etc.

A divers emplacements, la présence de Carex flacca marque la sous-association de la chênaie-charmaie famennienne (Stellario-Carpinetum-Caricetum) occupant les sols lourds les plus fortement rétentifs.

Une végétation du Cicendion, devenue exceptionnelle en Wallonie, se rencontre très localement sur certains chemins forestiers, avec notamment Gnaphalium uliginosum, Hypericum humifusum, Isolepis setacea, Juncus tenageia, Kickxia elatine, Lythrum portula, Centaurium pulchellum, Centunculus minimus, Cicendia filiformis, Radiola linoides, ... Il s'agit d'un groupement s'installant sur des substrats oligotrophes, acides, dans des situations éclairées ou de mi-ombre, souvent sur les ornières des coupes, chemins et layons forestiers.

Diverses plantations sont en outre visibles sous forme d'ïlots (essentiellement Picea abies, Pinus sylvestris, Larix sp., Pseudotsuga menziesii).

Un réseau de layons forestiers, en cours d'élargissement, permettent à une flore intéressante de s'épanouir. On note plus particulièrement divers éléments du Molinion comme Carex pulicaris, Succisa pratensis, Silaum silaus, Selinum carvifolia, toutes espèces en voie de régression dans nos régions.

Le pré communal du Crestia, enclavé en forêt en bordure sud-ouest de la partie privée, renferme une population exceptionnelle de Succisa pratensis. Cette prairie d'environ trois hectares est pâturée habituellement par deux ou trois chevaux. Le cortège floristique comprend Potentilla reptans, Rumex acetosa, Juncus conglomeratus, Selinum carvifolia, Silaum silaus, Achillea ptarmica, Cirsium palustre, Ranunculus repens, Potentilla anserina, Dactylorhiza majalis, Dactylorhiza maculata, Anthoxanthum odoratum, Lotus pedunculatus, Ranunculus flammula, Lysimachia nummularia, Juncus effusus, etc. Il faut y souligner l'absence apparente de Molinia caerulea.

Au sud de ce pré s'étend une cariçaie à Carex acutiformis ainsi que des jonçaies à Juncus effusus et Juncus inflexus et, ici et là, des massifs de Lycopus europaeus et Mentha arvensis. La clairière est traversée de quelques haies et présente aux lisières des fourrés de Prunus spinosa formant un bel ourlet structuré.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Jusqu'au milieu du 19ème siècle, l'ensemble du site était couvert de prairies humides et de landes à bruyères servant de pâturage pour le troupeau communal. Avec l'abandon des pratiques agropastorales, les terrains sont progressivement retournés à la forêt ou ont été replantés volontairement. A l'heure actuelle, les plus vieux arbres ne dépassent pas 125 ans.

Depuis son achat en 1923 par Gustave Delacre, la gestion de la propriété a été axée essentiellement sur la chasse, ce qui explique les layons tracés pour l'organisation des battues et les coupes de taillis réalisées annuellement afin d'entretenir des zones de gagnage pour le gibier.

A partir de 1990, la gestion forestière prend une autre orientation, plus favorable à la mise en valeur du patrimoine sylvicole ainsi que pour la biodiversité locale. Durant l'hiver 2001-2002, des aménagements susceptibles de favoriser le développement d'une population d'Euphydrias aurinia (sans doute l'espèce phare du site) sont entrepris par Jean Delacre, qui seront continués les années suivantes. L'aspect cynégétique est donc complètement délaissé.

La prairie communale du Crestia (3 ha) est érigée en réserve naturelle domaniale en 2015, suite à une convention de mise à disposition des terrains signée avec la commune de Doische le 3 mai 2012 pour une durée de trente années reconductible.

Biblio

, 1984, Carte des sols de la Belgique. Planchette de Surice 183E., Centre de Cartographie des sols de la Belgique Méridionale, Faculté des Sciences agronomiques de Gembloux.
, 1990, Carte des sols de la Belgique. Texte explicatif de la planchette de Surice 183E., Centre de Cartographie des sols de la Belgique Méridionale, Faculté des Sciences agronomiques de Gembloux, 173 pp.
, 2004, Les Lépidoptères Rhopalocères et Hespéridés du Bois des Fagnes (prov. Namur) (Lepidoptera Rhopalocera & Hesperiidae). Le Bois des Fagnes (1ère partie)., Linneana Belgica, 19 (7) : 317-330.
, 2004, Les Lépidoptères Rhopalocères et Hespéridés du Bois des Fagnes (prov. Namur) (Lepidoptera Rhopalocera & Hesperiidae). Le Bois des Fagnes (2ème partie et fin)., Linneana Belgica, 19 (9) : 375-386.
, 1983, Les Lépidoptères de la partie méridionale de l'Entre-Sambre-et-Meuse et de la pointe de Givet., Linneana Belgica, 9 (1) : 3-63.
, 2001, Gestion des milieux semi-naturels et restauration des populations menacées de papillons de jour., Ministère de la Région Wallonne, Direction générale des Ressources naturelles et de l'Environnement, Travaux n° 25, 125 pp.
, 1996, Situation actuelle, exigences écologiques et premiers résultats de deux tentatives de réintroduction du Damier de la succise (Eurodryas aurinia), un papillon en danger d'extinction en Wallonie., Les Cahiers des Réserves Naturelles, 9 : 41-54.

Divers

Sources

OFFH

Répondants de l'information

J. DELACRE (5, Rue de Wayaux, B-6211 Les Bons Villers).

V. FICHEFET, P. GOFFART & J.-Y. BAUGNEE (SPW/DGARNE/DEMNA/DNE/OFFH, Avenue Maréchal Juin, 23, B-5030 Gembloux).

Date de la dernière modification de la fiche

2015-07-08