Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1401 - Ardoisière de la Goutelle Husson

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Ardoisière de Wilbeauroche [partim] / Ardoisière de Wilbauroche [partim]
Communes :Herbeumont
Cantonnements DNF :Neufchâteau
Surface :0.83 ha
Coordonnées :X Lambert : 212808 - Y Lambert : 55478
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette ancienne petite ardoisière incluse dans le complexe ardoisier de la vallée du ruisseau d'Aise comprend une fosse intégrée dans la forêt environnante et un pierrier d'une surface de 25-30 ares colonisé par une végétation discontinue. La partie souterraine présente un intérêt chiroptérologique et le pierrier un intérêt surtout botanique, avec la présence de Gymnocarpium robertianum, Pyrola minor, Minuartia hybrida et Hieracium lactucella.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L5 - Ardenne méridionale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Bertrix0.18 haBERTRIXLUXEMBOURG
Herbeumont0.65 haHERBEUMONTLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Neufchâteau0.83 haNeufchâteau

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Herbeumont.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie

Biotopes

Biotopes Corine

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
61.Éboulis

Commentaires sur les biotopes

A compléter

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Myotis daubentoniiOuiOui< 10 i.> 1992J. Fairon
Myotis mystacinus/brandtii< 10 i.2002J. Fairon
Plecotus sp.OuiOuiPrés.> 1992J. Fairon
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Salamandra salamandraOuiNon1999Cobs. A. Remacle
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon1999Cobs. A. Remacle
Zootoca viviparaOuiNonReproduction2001Cobs. A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Aporia crataegiNonNon1999Cobs. A. Remacle
Argynnis paphiaNonNon1997Jeunes & Nature (T. Debaere et G. San Martin)
Brenthis inoNonNon1 ex.2001obs. A. Remacle
Melitaea diaminaNonNonPlusieurs ex.2001Bobs. A. Remacle
Pyrgus malvaeNonOui2001Cobs. A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Libellules
Onychogomphus forcipatusNonOui1997Jeunes & Nature (T. Debaere et G. San Martin)
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Myrmeleotettix maculatus2002Cobs. A. Remacle
Tettigonia cantans2002A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Epipactis atrorubens12 pieds2001Aobs. A. Remacle
Gymnocarpium robertianum± 1 m22002Bobs. A. Remacle
Hieracium lactucellaBelle station2002Bobs. A. Remacle
Minuartia hybrida2001Bobs. A. Remacle
Pyrola minorPetite plage2001Bobs. A. Remacle

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 3

Commentaires sur la faune

Mammifères
Chiroptères: 6 espèces, mentionnées dans le tableau des espèces, y ont été observées (site 673-022 - Fairon et Thys, 1995). La galerie, facile d'accès, est fort fréquentée; un puits s'ouvre un peu plus haut dans le bois. Ce site souterrain, qui serait plus intéressant s'il était fermé, s'intègre dans l'ensemble des cavités de la vallée du ruisseau d'Aise.

Batraciens
Présence de Salamandra salamandra (elle pourrait se reproduire dans le ruisselet).

Reptiles
Reproduction de Lacerta vivipara. Présence d'Anguis fragilis.

Insectes
- Orthoptères: entre autres Tettigonia cantans, Myrmeleotettix maculatus, Omocestus viridulus, Chrysochraon dispar, Chorthippus parallelus, C. brunneus.
- Lépidoptères Rhopalocères: une espèce en danger: Lycaena virgaureae (observée en 1999-2001); une espèce vulnérable: Melitaea diamina; trois espèces sujettes à un faible risque: Aporia crataegi, Brenthis ino et Pyrgus malvae; diverses espèces non menacées: entre autres Aphantopus hyperantus, Ochlodes sylvanus, Thymelicus sylvestris.
- Coléoptères Cicindelinae: petite population de Cicindela campestris sur le pierrier.

Commentaires sur la flore

Hieracium maculatum, Bromus erectus (plusieurs plages sur le replat du pierrier), Carex caryophyllea (replat du verdou).

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une ardoisière en tant que gîte hivernal pour les chiroptères et d'un pierrier de déchets de schistes colonisé par une végétation intéressante.

Menaces

Forte fréquentation de la partie souterraine de l'ardoisière. Vandalisme et dérangement de la faune chiroptérologique.
- Prélèvement de déchets de schistes (en vue de la récupération de pierre pour la construction).
- Altération de la végétation du pierrier.

Recommandations

- Exploitation des déchets schisteux à exclure en raison du grand intérêt biologique de ce verdou.
- Mise sous statut de réserve naturelle domaniale, ainsi que le petit pierrier du site voisin (pierrier oriental de l'ardoisière de Wilbauroche - Lx/673/27), en cours d'exploitation progressive.
- Gestion du verdou par suppression d'une partie des ligneux, en particulier des épicéas, et limitation du développement des ronces.
- Surveillance accrue.

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

Accès libre.

Détails

Description physique

Situation générale: Cette petite ardoisière est localisée sur la rive gauche du ruisseau d'Aise, à près d'un km vers l'WSW des ardoisières de la Maljoyeuse (Lx/673/16) et du Prigeai (Lx/673/03) et à 300 m au NE du pont du chemin de fer passant au-dessus de la route des ardoisières. Le site comprend vers le sud une partie du cours d'un petit affluent du ruisseau d'Aise.
On y a extrait du schiste ardoisier du Siegenien supérieur.
Description du site: Le site est accessible par un chemin carrossable prenant naissance au km 11 de la route des Ardoisières. Il comprend:
- au nord du sentier, le pierrier ou verdou constitué de déchets de schistes (de taille assez réduite) qui occupe une surface d'environ 25-30 ares et domine vers le nord la plaine alluviale du ruisseau d'Aise. Ce pierrier, long d'une centaine de m, montre une végétation plus ou moins discontinue selon les endroits dans sa partie plane qui est toutefois arborée aux extrémités nord-est et sud-ouest; la pente vers le ruisseau d'Aise est assez colonisée par des ligneux;
- près du sentier, une petite zone humide traversée par un ruisselet;
- au sud du sentier, une partie boisée où se trouve l'entrée de la fosse accessible par une sorte de chemin creux montrant des vestiges de murs de soutènement; quelques autres traces d'extraction sont visibles plus haut dans le bois (notamment un puits et un petit verdou dominant l'affluent du ruisseau d'Aise).
Fréquentation du site: Forte car le site est traversé par un sentier de promenade.
Présence de déchets: Non.
Environnement du site: Bois et, vers le nord, la plaine alluviale du ruisseau d'Aise.

Description biologique

Verdou
Les ligneux relativement jeunes (hormis quelques bouleaux et épicéas plus âgés) qui colonisent de façon discontinue le replat et les pentes du pierrier sont représentés par les espèces suivantes: Betula pendula, Quercus robur, Corylus avellana, Carpinus betulus, Pinus sylvestris, Picea abies, Salix caprea, Salix sp., Alnus glutinosa, Fraxinus excelsior, Fagus sylvatica, Cytisus scoparius,... La végétation herbacée, riche en plantes à fleurs, y est plus ou moins continue, avec une strate muscinale assez importante (bryophytes et lichens); elle est altérée par endroits, en particulier vers le chemin. Elle comprend non seulement des espèces de pelouses, mais aussi des espèces prairiales, forestières, des lieux humides et des éboulis: Minuartia hybrida, Herniaria glabra, Stellaria holostea (pente), Rumex acetosella, R. acetosa, Hypericum perforatum, Cardaminopsis arenosa subsp. borbasii, Pyrola minor (petite plage sur pente), Anagallis arvensis, Sedum telephium (pente), Sanguisorba minor, Alchemilla xanthochlora, Rubus sp., Rubus idaeus, Lotus corniculatus, L. pedunculatus (petite aire humide), Trifolium pratense, Epilobium montanum, Euphorbia cyparissias, Geranium robertianum, Impatiens noli-tangere (bas de la pente), Linum catharticum, Polygala vulgaris (abondant), Pimpinella saxifraga, Thymus pulegioides, Galeopsis segetum, Ajuga reptans (pente), Teucrium scorodonia, Euphrasia stricta, Digitalis purpurea, Veronica officinalis, Campanula rotundifolia, Galium mollugo, Leontodon hispidus, Hieracium pilosella, Hieracium lactucella, Hieracium murorum, H. maculatum, H. lachenalii, Solidago virgaurea, Leucanthemum vulgare, Centaurea thuillieri, Achillea millefolium, Cirsium palustre (petite aire humide), Luzula luzuloides, L. sylvatica (pente), Carex pallescens, C. caryophyllea, C. muricata lamprocarpa, C. sylvatica, Poa compressa, Briza media, Bromus erectus (plusieurs plages, surtout dans la partie nord-est), Festuca sp., Anthoxanthum odoratum, Dactylis glomerata (peu abondant), Holcus lanatus (vers sentier), Elymus repens, Poa pratensis, les fougères Asplenium trichomanes, A. ruta-muraria, Gymnocarpium robertianum (sur la pente), Dryopteris filix-mas et Athyrium filix-femina,...
Petite zone humide
La végétation herbacée poussant aux alentours du petit ruisseau est notamment composée de Ranunculus repens, Urtica dioica, Stellaria nemorosa, Cardamine amara, Filipendula ulmaria, Lotus pedunculatus, Impatiens noli-tangere, Valeriana repens, Eupatorium cannabinum, Juncus effusus, Scirpus sylvaticus, Carex remota, Deschampsia cespitosa.
Zone boisée
La partie boisée incluant l'entrée de la fosse est intégrée à la futaie environnante (chêne et charme), avec Cardamine impatiens, Mercurialis perennis, Oxalis acetosella, Lamium galeobdolon, Phyteuma nigrum, Galium odoratum, Stellaria holostea, S. nemorum, Festuca altissima,...

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

Témoin d'une activité industrielle qui fut particulièrement importante dans cette partie de l'Ardenne.

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant: M. Pierlot.
Matériau(x) extrait(s): schiste ardoisier (carrière souterraine).
Référence sur carte DPPGSS: -
Déroulement de l'exploitation: ouverture en 1837 (Dufour, 1998) ou en 1849 (Hardy, 1980).
Autorisation: -
Fin: 1911 (Hardy, 1980) ou 1919 (Dufour, 1998).
Réaffectation effective: laissé en l'état.

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)