Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1421 - Ardoisière de la Fortelle

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Ardoisière Fortelle
Communes :Herbeumont
Cantonnements DNF :Neufchâteau
Surface :0.86 ha
Coordonnées :X Lambert : 211291 - Y Lambert : 54471
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette ardoisière comprend deux secteurs séparés par la route Herbeumont-Bertrix: vers l'est, une excavation à ciel ouvert avec une petite entrée de galerie encore accessible mais dangereuse; vers l'ouest, le verdou résiduel avec son replat boisé et sa pente d'une douzaine de m descendant jusqu'au niveau de la Semois. La pente de déblais schisteux forme un éboulis assez instable et est colonisée par de nombreux ligneux pionniers et par une végétation herbacée éparse, plus abondante sur l'étroite bordure supérieure.Sur le plan chiroptérologique, ce site souterrain présente un intérêt mineur, mais il fait partie intégrante du réseau de sites d'hivernage de la région d'Herbeumont-Bertrix. La partie en surface montre un certain intérêt sur le plan botanique.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L5 - Ardenne méridionale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Cugnon0.22 haBERTRIXLUXEMBOURG
Herbeumont0.64 haHERBEUMONTLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Neufchâteau0.86 haNeufchâteau

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
H1.7aMines et tunnels souterrains désaffectés

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Myotis mystacinus/brandtii< 5 i.2001Lamotte S.
Plantes - Plantes supérieures
Agrimonia proceraStation importante.2001Cobs. A. Remacle
Daphne mezereum> 5 pieds.2001Cobs. A. Remacle
Epipactis atrorubensAu moins 11 pieds.2001Aobs. A. Remacle
Pyrola minorPlusieurs plages.2001Bobs. A. Remacle

Commentaires sur la faune

Chiroptères: la partie souterraine, d'un intérêt chiroptérologique mineur, fait partie du réseau de sites d'hivernage de la région d'Herbeumont-Bertrix.

Commentaires sur la flore

Présence de Pyrola minor et Agrimonia procera.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une ardoisière dont la partie souterraine, d'un intérêt chiroptérologique mineur, fait partie du réseau de sites d'hivernage de la région d'Herbeumont-Bertrix. La partie en surface présente un certain intérêt sur le plan botanique.

Menaces

- Boisement de plus en plus accentué de la pente du verdou donnant sur la Semois, avec comme conséquence une disparition progressive de la végétation pionnière.
- Altération de la galerie, dont l'entrée est plus ou moins colmatée.
- Dépôts de détritus sur le replat boisé du verdou en bord de route.

Recommandations

- Gestion du verdou par suppression d'une partie des ligneux, au moins à la bordure supérieure et sur le secteur de pente le mieux exposé.
- Protection de la galerie souterraine.
- Sauvegarde de la cheminée d'aération située au-dessus de la falaise de l'excavation à ciel ouvert et surveillance de son état.

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

Accès interdit pour raison de sécurité.

Détails

Description physique

Situation générale: Cette ardoisière est localisée 250 m au sud du carrefour entre les routes N884 et 885, sur la rive droite de la Semois.
On y a extrait du schiste ardoisier du Siegenien supérieur.
Description du site: Le site est divisé en deux secteurs par la route.
Le secteur oriental comprend une excavation à ciel ouvert présentant un dénivelé de plus de 20 m; le 'fond' consiste en une forte pente boisée, couverte d'abondants débris schisteux; la partie supérieure est moins ombragée que l'inférieure. La galerie encore accessible mais dangereuse (55 m de développement) s'ouvre dans la partie basse du banc rocheux parallèle à la route.
Dans le bois dominant la falaise se dresse une belle cheminée d'aération de forme carrée, haute d'environ 3-4 m et constituée de moellons de schistes.
Le secteur occidental correspond au verdou de l'ardoisière. Celui-ci présente un replat boisé et peu pierreux et une pente d'une douzaine de m descendant jusqu'au niveau de la Semois. Cette pente forme un éboulis globalement assez instable, colonisé par de nombreux ligneux pionniers et par une végétation herbacée éparse, plus abondante sur l'étroite bordure supérieure. L'extrémité sud de ce verdou est moins arborée que le reste.
Fréquentation du site: Apparemment faible.
Présence de déchets: Déchets épars sur le replat boisé du verdou vers la route.
Environnement du site: Bois vers l'est, plaine alluviale de la Semois vers l'ouest.

Description biologique

L'excavation est boisée (Fagus sylvatica, Betula pendula, Populus tremula, Salix caprea, Quercus robur, Carpinus betulus, Sorbus aucuparia, Picea abies, Corylus avellana, Sambucus racemosa) et envahie de ronces. Au sol et sur les pans rocheux pousse une végétation herbacée peu abondante, comprenant Teucrium scorodonia, Eupatorium cannabinum, Hieracium murorum, des fougères (Dryopteris filix-mas, Athyrium filix-femina, Polypodium vulgare, Asplenium trichomanes),…
Sur le replat du verdou se sont développés des arbres surtout pionniers (Betula pendula, Salix caprea, Populus tremula, Acer pseudoplatanus, Carpinus betulus, Picea abies,…), ainsi que des ronces et divers arbustes: Corylus avellana, Crataegus monogyna, Prunus spinosa, Cornus sanguinea, Daphne mezereum (plus de 5 pieds), Cotoneaster horizontalis,…
La pente du verdou est colonisée par Populus tremula (dominant), Betula pendula, Salix caprea, Sorbus aucuparia, Picea abies, de jeunes Quercus robur, Lonicera periclymenum, Cytisus scoparius (quelques pieds), des ronces,… et des plantes herbacées surtout cantonnées à la limite supérieure: entre autres Silene nutans (assez abondant mais peu florifère), Cardaminopsis arenosa subsp. borbasii, Pyrola minor (plusieurs plages en haut de pente et sur le replat, dont une de ± 5 m²), Sedum rupestre, S. telephium, Fragaria vesca, Epilobium lanceolatum, E. montanum, Euphorbia cyparissias, Geranium robertianum, Impatiens noli-tangere (bas de pente), Galeopsis segetum, Teucrium scorodonia, Galium mollugo, Hieracium pilosella, H. lachenalii, Solidago virgaurea, Leontodon hispidus, Senecio ovatus, S. jacobaea, Poa nemoralis, P. compressa, Brachypodium sylvaticum, les fougères Asplenium trichomanes, Dryopteris filix-mas et Polystichum aculeatum (sur mur éboulé).
Une importante station d'Agrimonia procera croît à la partie supérieure du verdou le long de la route (en partie fauchée).

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

Comme les autres ardoisières du bassin d'Herbeumont-Bertrix, ce site est un témoin d'une activité industrielle qui fut importante dans cette partie de l'Ardenne. En bordure du bois communal d'Herbeumont subsiste une belle cheminée d'aération sur le haut de la carrière à ciel ouvert.
En bord de route (vers le nord) se trouve une petite croix très ancienne (1826?) en pierre (non schisteuse).

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant:
Matériau(x) extrait(s): schiste ardoisier.
Déroulement de l'exploitation: voir Hardy (1980).
Ouverture: 1849 (peut-être antérieure).
Fin: vers 1912.
Réaffectation prévue (dans autorisation): -
Réaffectation effective: le terril aurait été en partie exploité (Hardy, 1980).

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)