Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

156 - La Prée à Dailly

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Plaine de l'Eau Blanche
Communes :Chimay, Couvin
Cantonnements DNF :Couvin
Surface :828.22 ha
Coordonnées :X Lambert : 154434 - Y Lambert : 84692
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

D'Aublain à Boussu-en-Fagne, le périmètre du site reprend principalement des prairies plus ou moins humides situées dans le grand paysage de la plaine alluviale de l'Eau Blanche. Un réseau de réserves y a été constitué pour favoriser la protection d'un oiseau rare et menacé: le râle des genêts. Certaines parcelles forment un ensemble de plus de 15 hectares et le maillage des haies y est encore bien développé. Afin de restaurer ces prairies anciennement amendées et/ou pâturées, des contrats d'entreprise ont été conclus avec les agriculteurs locaux. La gestion consiste en une fauche tardive sans utilisation d'engrais et éventuellement un pâturage sur le regain. Quelques parcelles présentent une végétation semi-naturelle hygrophile: on y retrouve quelques plantes rares, indicatrices des prairies pauvres ainsi qu'un nombre d'espèces largement supérieur à celui que l'on dénombre dans les prairies enrichies. Au niveau de l'avifaune, signalons la bonne densité d'oiseaux comme le pipit des prés, le bruant des roseaux, le tarier pâtre, la pie-grièche écorcheur et surtout la présence régulière du râle des genêts.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • H0 - Fagne

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Aublain402.98 haCOUVINNAMUR
Boussu-en-Fagne169.02 haCOUVINNAMUR
Dailly254.66 haCOUVINNAMUR
Lompret1.56 haCHIMAYHAINAUT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Couvin828.22 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Réserves Naturelles RNOB - Natagora.

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Alain Bouchat, rue des Bans, 16, 6001 Marcinelle (tél. : 071/36.18.57).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6687Vallée de l'Eau Blanche29,71 ha

Biotopes

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Eliomys quercinusOuiNon
Micromys minutusNonNon
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Acrocephalus palustrisOuiNon
Alcedo atthisOuiNon
Anthus pratensisOuiOui
Anthus trivialisOuiNon
Asio otusOuiNon
Athene noctuaOuiNon
Cinclus cinclusOuiNon
Coturnix coturnixOuiNon
Crex crexOuiOuiCantonnements réguliers (1-4 ch.)2016
Emberiza schoeniclusOuiNon
Lanius collurioOuiNon
Locustella naeviaOuiNon
Luscinia megarhynchosOuiNon
Riparia ripariaOuiNon
Saxicola torquatusOuiNon
Vanellus vanellusOuiNon
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Alytes obstetricansOuiNon
Bufo calamitaOuiOui
Rana esculenta
Salamandra salamandraOuiNon
Triturus cristatusOuiOui
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Natrix natrixOuiOui
Zootoca viviparaOuiNon
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Aporia crataegiNonNon
Brenthis inoNonNon
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Stethophyma grossum
Plantes - Plantes supérieures
Dactylorhiza maculata1997Gathoye J-L.
Dactylorhiza majalis1997Gathoye J-L.
Hordeum secalinum1997Gathoye J-L.
Scorzonera humilis1997Gathoye J-L.
Selinum carvifolia1997Gathoye J-L.
Senecio aquaticus1997Gathoye J-L.
Silaum silaus1997Gathoye J-L.
Succisa pratensis

Commentaires sur la faune

Mammifères :
Capreolus capreolus, Vulpes vulpes, Lepus europaeus, Oryctolagus cuniculus, Elyomys quercinus, Micromys minutus et Erinaceus europaeus sont régulièrement observés.

Avifaune :
En période de nidification, on note Acrocephalus palustris, Alcedo atthis, Antus pratensis, Anthus trivialis, Asio otus, Athene noctua, Cinclus cinclus, Coturnix coturnix, Crex crex (des mâles chanteurs du râle des genêts sont plus régulierement présents ces dernières années), Emberiza schoeniclus, Lanius collurio, Locustella naevia, Luscinia megarhynchos, Riparia riparia, Saxicola torquata, Vanellus vanellus ; deux espèces intéressantes (Lanius excubitor et Saxicola rubetra) ont récemment disparus du site. Leur réinstallation reste possible; les espèces suivantes sont notés en hivernation ou au passage sur le site : Anas acuta, Anas crecca, Anas penelope, Anas querquedula, Anthus spinoletta, Circus cyaneus, Gallinago gallinago, Limosa limosa, Limosa lapponica, Lymnocryptes minutus, Numenius arquata, Numenius phaeopus, Pluvialis apricaria, Tringa nebularia, Tringa ochropus...

Herpétofaune :
Alytes obstetricans, Bufo calamita, Rana esculenta, Rana temporaria, Salamandra salamandra, Triturus cristatus, Lacerta viviparia, Natrix natrix sont présent sur le site ou dans les bois adjacents.

Orthoptères :
Stetophyma grossum

Lepidoptères :
Aporia crataegi, Brenthis ino

(d'après J.-L. Gathoye, 1997)

Commentaires sur la flore

Colchicum autumnale, Dactylorhiza fistulosa, Dactylorhiza maculata, Hordeum secalinum, Scorzonera humilis, Scutellaria galericulata, Senecio aquaticus, Silaum silaus, Selinum carvifolia, Succisa pratensis, Viola canina
(d'après J.-L. Gathoye, 1997)

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'une plaine herbagère de grand intérêt botanique, entomologique et ornithologique, représentatifs de la Fagne de l'Entre-Sambre-et-Meuse: prés de fauche inondables et prés de Fagnes, haies, zones humides... Le site est d'un grand intérêt pour la reproduction du râle des genêts en région Wallonne.

Menaces

Abandon de la gestion traditionnelle extensive : prolifération de la mégaphorbiaie au détriment des communautés vivantes des prés de Fagne...
Changement d'affectation des parcelles : enrésinement des prairies, remblayage ou draînage de zones humides, amendement et intensification de l'agriculture herbagère, cultures de maïs, creusement d'étangs de pêche...
Pollution : eutrophisation de la plaine alluviale par des effluents domestiques non épurés en provenance des villages situés en amont du site
Présence d'une wateringue (wateringue de l'Eau Blanche) : approfondissement du lit de l'Eau Blanche, artificialisation des berges, assèchement des prés humides...
Chasse au gibier d'eau (présence de canardières)

Recommandations

- agrandissement et consolidation de la réserve naturelle par l'acquisition de parcelles supplémentaires ;

Plan de gestion

Le plan de gestion de la réserve naturelle RNOB de la vallée de l'Eau Blanche vise la conservation et/ou la restauration des communautés animales et végétales caractéristiques des prés de fauche mésophiles, dites 'prés de Fagne'.
La majeure partie de la réserve naturelle est soumise à une fauche annuelle tardive, réalisée par des agriculteurs de la région. L'amendement des parcelles est strictement interdit. Des zones refuges sont systématiquement aménagées. Le regain de la prairie est pâturé en fin de saison par des bovins.
L'aménagement de quelques mares est prévu, notamment en vue de favoriser l'installation du triton crêté (Tirturus cristatus) et du crapaud calamite (Bufo calamita).

Accès du public

L'accès au public de la réserve naturelle sera limité dans le cadre de visites guidées, lors des chantiers de gestion ou toute autre activité organisée dans le site et avalisée par la commission de gestion.

Les véhicules motorisés et vélos tout terrain ne seront pas admis dans la réserve, à l'exception des engins agricoles et autres destinés à la gestion du site (fauche, débroussaillage, ...).

Les études scientifiques seront suscitées et menées après accord de la commission de gestion.

Pour des motifs de sécurité publique, de protection d'espèces ou de travaux de gestion, la commission de gestion peut interdire temporairement certains accès.

Détails

Description physique

Le site de La Prée occupe la plaine alluviale de l'Eau Blanche, au nord-ouest de Couvin, dans la dépression schisteuse de la Fagne (district phytogéographique mosan).

Affluent du Viroin, l'Eau Blanche a creusé les schistes tendres du Famennien en créant une vallée très ouverte dont la largeur atteint 1,5 km à 2 km. L'altitude y est inférieure à 200 m. Plusieurs petits ruisseaux rejoignent l'Eau Blanche à La Prée: le Ri du Gout et le ruisseau de la Taille Frèchet, en rive gauche, le Grand Mort Bi, en rive droite. En période hivernale et au début du printemps, il arrive que l'Eau Blanche déborde de son lit et inonde temporairement les herbages. Même si les travaux de l'hydraulique agricole ont fortement contribué à diminuer les périodes d'inondation de la plaine alluviale (wateringue), la situation actuelle profite toujours à la végétation des fonds de vallée, et surtout à de nombreux oiseaux d'eau. Un gradient d'humidité s'exerce visiblement depuis les prairies légèrement pentues (où se trouvent la plupart des zones actuellement préservées) au nord et au sud de l'Eau Blanche, jusqu'à celles, les plus mouilleuses, bordant la rivière elle-même. La diversification du milieu s'inscrit aussi dans ce contexte.

D'un point de vue géologique, la presque totalité du site se trouve en Fagne schisteuse, sur des terrains datant du Famennien inférieur (assise de Senzeilles). La transition est nette avec les tiennes calcaires de la Calestienne, formant le rebord sud de la plaine de l'Eau Blanche. Le sous-sol y est formé de schistes divers, parfois calcarifères, de marbre rouge ou de grès.

Description biologique

D'après SAINTENOY-SIMON (1994), la végétation du site est composée :

- de prairies vouées au fauchage, accompagné éventuellement d'un pâturage du regain. En condition de fertilisations, surtout en régime permanent, l'arrhénathéraie proprement dite y est caractéristique, avec des espèces comme Alchemilla xanthochlora, Anthriscus sylvestris, Bromus hordeaceus, Crepis biennis, Heracleum sphondylium ou Pimpinella major.

- de pâturages permanents, où les hautes herbes de l'Arrhenatherion ont régressé au profit d'espèces du Cynosurion, mieux adaptées à ce régime d'exploitation, comme Cynosurus cristatus, Lolium perenne, Phleum pratense ou Trifolium repens.

- de prés de fauche non amendées, qui peuvent être rattachés au Molinion. On y observe : Molinia caerulea, Succisa pratensis, Silaum silaus, Selinum carvifolia, Scorzonera humilis, Carex panicea, Dactylorhiza majalis, Achillea ptarmica, Valeriana dioica, Rhinanthus minor accompagnés de nombreuses espèces comme Caltha palustris, Lychnis flos-cuculi, Stellaria graminea, Colchicum autumnale,...

- de roselières à Phragmites australis et de magnocariçaies à Carex acutiformis, C. nigra, C. disticha, que l'on trouve ça et la dans les zones les plus humides.

Les parcelles acquises par les RNOB dans la plaine de l'Eau Blanche sont d'anciens prés de fauche abandonnés que l'on peut rattacher au Molinion. En effet, on y observe Molinia caerulea, Succisa pratensis, Silaum silaus, Selinum carvifolia, Scorzonera humilis, Carex panicea, Dactylorhiza majalis, Achillea ptarmica, Valeriana dioica, Rhinanthus minor accompagnés de nombreuses espèces comme Caltha palustris, Lychnis flos-cuculi, Stellaria graminea, Colchicum autumnale,...

Des roselières à Phragmites australis et des magnocariçaies à Carex acutiformis, C. nigra, C. disticha existent également dans les zones les plus humides.

La faune de la plaine de l'Eau Blanche est très riche avec la présence de nombreuses espèces patrimoniales. L'une des plus emblématiques est certainement le râle des genêts (Crex crex) , oiseau aux moeurs nocturnes typique des prairies humides et dont la situation est très défavorable en Wallonie. D'après PAQUET et DEROUAUX (2016), la plaine de l'Eau Blanche constitue même le secteur wallon le plus régulièrement fréquenté par le râle des genêts au cours des quinze dernières années (1 à 4 mâles cantonnés).

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

D'après Ferraris, le site était jadis occupé par des cultures. Naguère, il était occupé par des prés de fauche aujourd'hui abandonnés ou reconvertis en prairies pâturées amendées.
La Fagne-Famenne est une région réputée herbagère. Cette situation fait suite aux défrichements de la forêt primitive, qui était vraisemblablement composée de chênaies-charmaies, et, d'aulnaies dans les zones les plus humides.
La nature schisteuse du sous-sol et l'abondance d'argile ont rendu les sols de cette région imperméables. Ils sont fréquemment inondés, mais subissent également de fortes sécheresses. Sur ces terres peu rentables, les cultures ont toujours été rares, et les prairies dominantes.
Dans le terroir bocager de la Fagne, l'exploitation agricole traditionnelle (pacage extensif des troupeaux, fauches tardives, ...) fut responsable de la formation d'un type particulier de prairie humide, riche en succise des prés (Succisa pratensis), en silaüs des prés (Silaum silaus), et en bien bien d'autres plantes à fleurs.
Mais après la deuxième guerre mondiale, l'avènement de pratiques agricoles plus modernes (utilisation de fertilisants, drainage, pâturage intensif, fauche précoce, labour, ensemencement, ...) a progressivement transformé ces milieux. En beaucoup d'endroits, les fleurs ont même cédé leur place à la crételle (Cynosurus cristatus) et au ray-grass commun (Lolium perenne).
En Fagne, la plaine alluviale de l'Eau Blanche et ses abords immédiats, n'a pas échappé à cette simplification des milieux, dommageable pour la vie sauvage. Certains espaces ont toutefois conservé les qualités paysagères et biologiques de jadis, ou du moins, des possibilités réelles de récupération rapide.

Biblio

, 1992, Demande de subvention 1991 pour la réserve naturelle de la Prée à Dailly., Dossier n°22, 13 pages.
, 1992, Demande d'agrément 1992 pour la réserve naturelle des Tournailles., Réserves Naturelles et Ornithologiques de Belgique, dossier n° 6, 65 pp.
, 1990, Demande de subvention 1989 pour la réserve naturelle des Tournailles., Réserves Naturelles et Ornithologiques de Belgique, dossier n° 11, 19 pp.
, 1991, Avifaune nicheuse des milieux non forestiers de la Fagne (Entre-Sambre-et-Meuse)., Aves, 28 : 75-106.
, 1990, L'Entre-Sambre-et-Meuse, terre de contrastes., Réserves Naturelles, 4 (1990) : 100-104.
, 1979, La Fagne et la Calestienne aux environs de Doische et de Rancennes (région de Givet). La végétation de quelques sites et son évolution au cours de ces trente dernières années., Natura Mosana, 32 : 165-174.
, 1983, Le parc naturel régional Viroin-Hermeton. Un exemple de ses richesses naturelles et de sa diversité écologique. Un transect botanique de Vodelée à Vaucelles., Natura Mosana, 36 : 55-69.
, 1955, L'herborisation générale de la Société royale de Botanique de Belgique dans la Fagne de l'Entre-Sambre-et-Meuse les 29 et 30 mai 1954., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 87 : 209-228.
, 1955, Note sur quelques groupements végétaux de la Fagne mariembourgeoise, Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 87 : 145-155.
, 1980, Le parc naturel Viroin-Hermeton., Monographie n°1. Géomorphologie, avec carte géomorphologique.
, 1989, Les sites naturels d'intérêt géographique du sud de l'Entre-Sambre-et-Meuse., Bulletin de la Commission Royale des Monuments et Sites, 14.
, 1990, La plaine alluviale de l'Eau Blanche ou le grand paysage de la Prée., Réserves Naturelles, 6 (1990) : 106-109.
, 1974, Excursion du 21 juillet 1973 dans la région de Vodelée et de Doische., Natura Mosana, 26 : 128-132.
, 2016, Conservation du Râle des genêts Crex crex en Wallonie : situation 20 ans après un projet LIFE-Nature et propositions d'actions, Aves 53/2 : 83-97
, 1985, La banalisation des prairies : l'exemple des prairies sauvages de la Fagne., Réserves Naturelles, 6 (1985) : 12-18.
, 1985, Une prairie, qu'est-ce que c'est ?, Réserves Naturelles, 6 (1985) : 3-5.
, 1963, Les herbages de la Famenne et de la Fagne., Bulletin de l'Institut Agronomique et des Stations de recherches de Gembloux, 31 (3): 359-416.
, 1951, Les prairies à Molinia de Belgique, Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 83: 373-403.

Divers

Sources

RESNAT

Répondants de l'information

Réserves Naturelles RNOB NATAGORA

Date de la dernière modification de la fiche

2016-08-31