Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

158 - Rechterbach

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Recht
Communes :Malmedy, Sankt Vith (Saint-Vith), Stavelot
Cantonnements DNF :Malmédy, Saint-Vith, Spa
Surface :79.38 ha
Coordonnées :X Lambert : 269490 - Y Lambert : 114535
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Situé à l'ouest du village de Recht, ce site englobe une partie de la vallée du Rechterbach et de l'un de ses petits affluents en rive gauche. Les fonds de la vallée du Rechterbach sont principalement occupés par des bas-marais acides et de prairies humides à bistorte ; les parcelles situées le long de l'affluent forestier sont quant à elles occupés par diverses formations des landes tourbeuses et des tourbières des fonds de vallées. On y trouve de nombreuses espèces à caractère boréo-montagnard : canneberge, rossolis, wahlenbergie etc. Notons aussi que le casse-noix moucheté et la chouette de Tengmalm fréquentent régulièrement le site. En dehors de quelques terrains faisant partie d'une réserve naturelle RNOB, le site est fortement menacée par les plantations d'épicéas et par l'intensification de l'agriculture herbagère. Dans les années à venir, d'important mesure de protection seront à prévoir afin de restaurer l'intérêt paysager du site. (Auteur : Frank Vassen; 01/12/1998). Selon Rouxhet et al. 1994, cette réserve naturelle est située à l'ouest de Recht (Moyenne Ardenne centrale), le long du ruisseau le Rechterbach, à la lisière sud du massif forestier de Wanne - Logbiermé. L'altitude est voisine de 380m. Le socle géologique est composé de quartzftes et de quartzophyllades du Revinien (Cambrien).Cette réserve est constituée d'un ensemble d'îlots de boulaies tourbeuses. Le sol y est en permanence gorgé d'eau ; ce qui convient particulièrement aux sphaignes qui dominent de larges étendues. Parmi ces sphaignes, on observe l'andromède (Andromeda polifolia), espèce proche des myrtilles et la walhenbergie (Walhenbergia hederacea), aux fleurs bleues très discrètes de la famille des campanules. Quelques prairies humides composent également cette réserve, avec des jonchaies à jonc à tépales aigus (Juncus acutiflorus) et des mégaphorbiaies (prairie à hautes herbes) à reine des prés (Filipendula ulmaria).En ce qui concerne l'avifaune, la fauvette grisette, le bruant des roseaux, la bergeronette printanière et le traquet larier ont trouvé là, un site de prédilection. Dans les zones plus proches de la forêt, on pourra écouter et/ou observer le cassenoix moucheté et la chouette de Tengmalm.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L0 - Ardenne
  • L2 - Ardenne septentrionale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Bellevaux-Ligneuville0.17 haMALMEDYLIEGE
Recht67.87 haSANKT-VITH - SAINT-VITH (partim ???)LIEGE
Stavelot11.35 haSTAVELOT (partim ???)LIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Malmédy0.12 haMalmédy
Saint-Vith69.54 haMalmédy
Spa9.72 haLiège

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Réserves Naturelles RNOB - Natagora.

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Peter Junk, Herresbach, 66, 4770 Amel.
Tél. : 080/54.87.85.
et M. Peters.

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6635Rechterbach3,97 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Aegolius funereusOuiOuiA proximitéRouxhet et al.
Emberiza schoeniclusOuiNonRouxhet et al.
Motacilla flavaOuiNonRouxhet et al.
Nucifraga caryocatactesOuiNonA proximitéRouxhet et al.
Saxicola rubetraOuiOuiRouxhet et al.
Sylvia communisOuiNonRouxhet et al.
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Boloria seleneNonNonC
Plantes - Plantes supérieures
Andromeda polifoliaRouxhet et al.
Drosera rotundifolia
Erica tetralix
Eriophorum angustifolium
Eriophorum vaginatum
Menyanthes trifoliata
Narthecium ossifragum
Vaccinium oxycoccos
Wahlenbergia hederacea
Plantes - Mousses
Sphagnum spp.

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 1

Commentaires sur la faune

Dans le massif forestier de Wanne-Logbiermé, existent des populations de Nucifraga caryocatactes et Aegolius funereus, favorisées par les plantations d'épicéas.
Zone de prédilection pour Sylvia communis, Emberiza schoeniclus, Motacilla flava, Saxicola rubetra.
Observations de Pandion halietus, Asio flammeus.

Avifaune :
Le Casse-noix moucheté (Nucifraga caryocatactes) est régulièrement noté sur le site, y compris en période de nidification.

Lépidoptères Rhopalocères :
Boloria aquilionaris
(données F. Vassen, 1999)

Commentaires sur la flore

Drosera rotundifolia, Erica tetralix, Eriophorum angustifolium, Eriophorum vaginatum, Narthecium ossifragum, Vaccinium oxycoccos, Wahlenbergia hederacea
(données F. Vassen, 1999)

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection de sites encore intacts de la vallée du Rechterbach, protection du cassenoix moucheté et de la chouette de Tengmalm, dans une région en proie au lotissement et à l'industrialisation de l'agriculture.

Protection d'un ensemble de milieux de grand intérêt botanique, entomologique et ornithologique, représentatifs du massif forestier de Wanne - Logbiermé et de la vallée du Rechterbach : tourbières vallicoles et landes tourbeuses, prairies de fauche et bas-marais acides.

Menaces

Changement d'affectation des parcelles : enrésinement des versants et du fond de vallée, remblayage ou drainage de zones humides, creusement d'étangs de pêche, installation de chalets de vacances...
Abandon de la gestion traditionnelle extensive : prolifération de la mégaphorbiaie au détriment des communautés vivantes des prés humides et des bas-marais acides, fermeture paysagère de la vallée due à une prolifération des fourrés de saules en plaine alluviale...
Récolte d'animaux et de plantes rares par des collectionneurs : insectes

Recommandations

- agrandissement et consolidation de la réserve naturelle par l'acquisition de parcelles supplémentaires ;
- développement et recherche de nouveaux partenariats pour la gestion de la réserve naturelle par le pâturage extensif.

Plan de gestion

Le plan de gestion de la réserve naturelle RNOB du Rechterbach vise la conservation et/ou la restauration des communautés animales et végétales caractéristiques des prés humides et des tourbières vallicoles du massif de Wanne-Logbiermé.
Diverses mesures de restauration ont déjà été entreprises sur les terrains de la réserve naturelle : coupes d'épicéas et nettoyage des fonds de bois, débroussaillage et placement de clôtures.
Jusqu'à présent, la gestion récurrente de la réserve naturelle se limite au pâturage estival d'une petite parcelle de prairie humide, à l'aide de quelques génisses appartenant à un agriculteur local. Une extension de cette gestion est envisagée en fonction d'un agrandissement et d'une consolidation futures de la réserve naturelle.

Accès du public

L'accès au public de la réserve naturelle sera limité dans le cadre de visites guidées, lors des chantiers de gestion ou toute autre activité organisée dans le site et avalisée par la commission de gestion.

Les véhicules motorisés et vélos tout terrain ne seront pas admis dans la réserve, à l'exception des engins agricoles et autres destinés à la gestion du site (fauche, débroussaillage, ...).

Les études scientifiques seront suscitées et menées après accord de la commission de gestion.

Pour des motifs de sécurité publique, de protection d'espèces ou de travaux de gestion, la commission de gestion peut interdire temporairement certains accès.

Détails

Description physique

Le site se trouve le long d'un petit ruisseau affluent du Rechterbach et dans la vallée du Rechterbach lui-même (affluent de l'Amblève) qui descendent du massif de Wanne-Logbiermé, presque entièrement planté de résineux.
Le socle géologique est formé de phyllades, quartzites et quartzophyllades du Revinien. Les sols sont à drainage généralement insuffisant et sont souvent tourbeux et d'anciennes fosses d'extraction de tourbe déjà en grande partie colmatées sont visibles.

Description biologique

Le vallon est occupé par :
- des bas-marais flottants à Comarum palustre et Menyanthes trifoliata (CORINE 54.4221).
- Une tourbière de pente à Narthecium ossifragum, Wahlenbergia hederacea, Erica tetralix et comprenant des petites tourbières à Sphagnum div. sp. et Vaccinium oxycoccos (CORINE 51.1).
- Des prairies abandonnées à Holcus lanatus, Dactylis glomerata, Phleum pratense (CORINE 37.25);
- des mégaphorbiaies à Filipendula ulmaria (CORINE 37.1);
- des roselières à Phalaris arundinacea (CORINE 53.16);
- des prairies à Deschampsia cespitosa, Persicaria bistorta (CORINE 37.215);
- des jonchaies exubérantes à Juncus acutiflorus (Juncetum acuriflori, CORINE 54.422);
- des peuplements de Scirpus sylvaticus;
- Une aulnaie-boulaie oligotrophe à Sphagnum sp., avec Carex laevigata (Carici laevigatae-Alnetum, CORINE 44.912).
- Une boulaie pubescente sur tourbe avec abondance de Molinia caerulea, Carex nigra, etc. (CORINE 44.A1).

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Jadis, le site était occupé par des prairies qui sont à l'abandon sans doute depuis l'entre-deux-guerre. L'extraction de la tourbe pour le chauffage domestique se pratiquait.

Divers

Sources

RESNAT

Répondants de l'information

Réserves Naturelles RNOB NATAGORA