Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1865 - Thier d'Olne

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Engis
Cantonnements DNF :Liège
Surface :2.93 ha
Coordonnées :X Lambert : 218599 - Y Lambert : 137945
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Situé en rive droite de la Meuse, entre Huy et Liège juste en aval du village d'Ombret-Rawsa, le site est constitué principalement d'un important affleurement rocheux exposé au sud-ouest, mis à jour par la construction de la route N90. De vastes surfaces sont occupées par des pelouses ouvertes à orpin blanc (Sedum album) et orpin réfléchi (Sedum rupestre). Sur les rochers situés au sud du site, on peut observer une plante rarissime, le lychnis visqueux (Lychnis viscaria), dont la station est connue depuis longtemps et revue régulièrement.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • F4 - Vallée de la Meuse

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Clermont-sous-Huy0.04 haENGISLIEGE
Hermalle-sous-Huy2.89 haENGIS (partim ???)LIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Liège2.93 haLiège

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Lucanus cervusOuiOui2016R. Cors
Plantes - Plantes supérieures
Lychnis viscaria> 50 pieds2008AE. Melin et al.
Mespilus germanica2008JL Gathoye

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

Plantes: Buddleja davidii, Erigeron annuus, Hieracium bauhinii, Senecio inaequidens.

Animaux: Harmonia axyridis.

Conservation

Objectifs de conservation

A compléter

Menaces

A compléter

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Situé entre Huy et Engis, en rive droite de la Meuse, le Thier d'Olne est une colline isolée, nettement détachée du plateau condrusien. Elle domine d'une soixantaine de mètres la plaine alluviale mosane.

La colline a la forme d'un cône tronqué. Le sommet se présente comme un plateau à peu près horizontal, triangulaire, d'une superficie de 5 hectares et culminant à 115 m d'altitude. Il est actuellement en majeure partie boisé. Le versant sud-est, très abrupte, surplombe le vallon du Ru d'Oxhe, occupé à cet endroit par un quartier du village d'Ombret et par un petit étang. La partie nord de la colline montre une pente peu prononçée donnant sur des prairies et cultures. Son flanc ouest, jadis longé par la Meuse, est limité par un vaste affleurement schisteux dont l'origine remonte à la construction de la route nationale N90.

Un ancien chemin reliant le village d'Ombret à la ferme de Hottine traverse le Thier d'Olne du sud au nord.

Description biologique

Le site est constitué principalement d'un important affleurement rocheux sur le flanc ouest du Thier d'Olne, mis à jour suite à la construction de la route N90, et de rochers dans la partie sud de la colline. Le site est connu pour abriter une population de Lychnis viscaria.

Le vaste affleurement d'exposition ouest/sud-ouest, très escarpé et peu stable, est colonisé par une végétation clairsemée dominée par Sedum album, qui forme de vastes plages. On y observe aussi Silene latifolia subsp. alba, Senecio inaequidens, Echium vulgare, Verbascum densiflorum, Plantago lanceolata, Daucus carota, Acinos arvensis, Picris hieracioides, Hieracium bauhinii, Daucus carota, Papaver dubium, Erigeron acer, Brachypodium sylvaticum, Festuca sp., Sonchus asper, Dactylis glomerata, Rumex acetosella, Taraxacum sp., Mercurialis annua, Veronica hederifolia, Lactuca serriola, Tragopogon pratensis, etc.

Une colonisation préforestière s'opère dans le bas et sur les côtés du versant, avec Fraxinus excelsior, Cytisus scoparius, Prunus avium, Rubus sp., Rosa canina s.l., Sambucus racemosa, Robinia pseudoacacia, Cornus sanguinea, Clematis vitalba, ...

Les rochers sud, dominant les maisons de la rue Fouyet, portent également des pelouses ouvertes à Sedum album, Echium vulgare, ... La station de Lychnis viscaria, joyau du site, se trouve dans la partie supérieure de ces rochers.

Le sommet est occupé notamment par des fourrés de Cytisus scoparius, des ronciers, et des vieux taillis de Quercus robur garnis de lierre et au sous-bois dominé par Alliaria petiolata et Stellaria holostea.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

Le site renferme des traces d'une fortification protohistorique (La Tène), mises à jour notamment par la construction récente d'une habitation. Ces vestiges ont livré un important matériel comprenant surtout des céramiques (voir notamment DARDENNE et al. 2001).

Il existe également un habitat aristocratique du Haut Moyen Age, dont l'occupation est datée du VIIème au Xème siècle, et qui fait l'objet de fouilles par le Cercle archéologique Hesbaye-Condroz, depuis au moins 1995 (WITVROUW, 1999).

La ferme de Hottine, située au nord du Thier d'Olne, est reprise à l'inventaire du Patrimoine monumental de la Belgique (Arrondissement de Huy, 1992). Il s'agit d'une dépendance de l'abbaye de Flône, reconstruite en 1715 et dans un très bon état de conservation.

L'ensemble du Thier d'Olne et des vallons environnants est classé en zone d'intérêt paysager au plan de secteur.

Histoire du site

A compléter

Divers

Sources

OFFH

Répondants de l'information

A compléter

Date de la dernière modification de la fiche

2013-01-18