Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

2230 - Trou du Palan

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Rochefort
Cantonnements DNF :Rochefort
Surface :0.32 ha
Coordonnées :X Lambert : 208736 - Y Lambert : 92659
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

Localisée en Calestienne, au sein du massif de calcaire givétien du Thier de la Falize, cette petite grotte s'ouvre à une vingtaine de mètres de la route Han-Rochefort, au pied d'une paroi rocheuse. D'un développement de 100 mètres environ, la cavité débute par un puits relativement étroit de 7 mètres donnant accès à une galerie relativement spacieuse mais encombrée d'éboulis et suivie de quelques ramifications. Elle présente un concrétionnement abondant, en bon état de conservation. On peut aussi y observer des draperies et une zone avec des fistuleuses. La cavité est fort peu visitée par les spéléologues du fait de son faible développement. En raison de ses qualités comme gîte d'hibernation pour les chauves-souris, le site fait l'objet de relevés réguliers depuis plusieurs années par l'association Plecotus. Au moins 8 espèces y ont été recensées, dont le grand rhinolophe (Rhinolophus ferrumequinum), régulier en petit nombre, de même que le petit rhinolophe (Rhinolophus hipposideros), beaucoup plus rare.

Carto

Régions naturelles

  • K0 - Calestienne

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Éprave0.32 haROCHEFORTNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Rochefort0.32 haDinant

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

Commune de Rochefort.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Rochefort, 16, rue de Sauvenière, 5580 Rochefort (Tél. : 084/22.05.80 - Fax : 084/22.05.89).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6858Trou du Palan0,32 ha

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
H1.2aGrottes (intérieurs des grottes non exploitées par le tourisme)

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Myotis dasycnemeOuiOuiHibernation (max. 2 ex.)2005GT Plecotus
Myotis daubentoniiOuiOuiHibernation (max. 1 ex.)2009GT Plecotus
Myotis emarginatusOuiOuiHibernation (max. 1 ex.)2009GT Plecotus
Myotis myotisOuiOuiHibernation (max. 2 ex.)2009GT Plecotus
Myotis mystacinusOuiNonHibernation (max. 2 ex.)2009GT Plecotus
Myotis nattereriOuiOuiHibernation (max. 1 ex.)2003GT Plecotus
Rhinolophus ferrumequinumOuiOuiHibernation (max. 4 ex.)2009GT Plecotus
Rhinolophus hipposiderosOuiOuiHibernation (max. 1 ex.)2005GT Plecotus

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une cavité de grand intérêt géologique, minéralogique et chiroptérologique.

Menaces

A compléter

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

Cette petite cavité présentant un concrétionnement en assez bon état de conservation a été fermée et gérée durant de nombreuses années par le Spéléoclub de Rochefort. Il bénéficie actuellement du statut de CSIS et son accès est strictement réglementé.

Accès du public

Accès strictement réglementé.

Détails

Description physique

La cavité est située à une vingtaine de mètres de la route Han-Rochefort, au pied d'une paroi calcaire abrupte (Givétien inférieur), juste derrière le concasseur de l'ancienne carrière calcaire d'Eprave. A proximité immédiate de cette petite cavité se trouve le Trou des Mille Pattes; la connexion entre ces deux petits réseaux karstiques n'est pas encore établie actuellement.

L'entrée de la grotte débute par un puits relativement étroit de 7 m qui donne accès à une galerie relativement spacieuse mais encombrée d'éboulis et suivie de quelques ramifications. La cavité a un développement total de 100 m.

Elle présente un concrétionnement abondant, relativement intéressant et en bon état de conservation. On peut aussi y observer des draperies et une zone avec des fistuleuses. Cette cavité est fort peu visitée par les spéléologues du fait de son faible développement; cependant comme elle est facile d'accès, elle fait périodiquement l'objet de visites sauvages par des randonneurs.

Voir aussi: http://environnement.wallonie.be/csis/Aspnet/index.aspx?idPage=statique&page=accueil

Description biologique

Le trou du Palan, classé comme cavité souterraine d'intérêt scientifique (CSIS), fait l'objet de relevés chiroptérologiques réguliers. Depuis 1992, l'association Plecotus y fait un inventaire annuel en période d'hibernation. Pas moins de 8 espèces y ont été recensées, dont le grand rhinolophe (Rhinolophus ferrumequinum), régulier en petit nombre, ainsi que le verspertilion à oreilles échancrées (Myotis emarginatus), le grand murin (Myotis myotis) et le petit rhinolophe (Rhinolophus hipposideros) observé une seule fois en 2005.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Biblio

Divers

Sources

CSIS

Répondants de l'information

A compléter