Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

262 - Etang de Pécrot

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Grez-Doiceau
Cantonnements DNF :Nivelles
Surface :21.65 ha
Coordonnées :X Lambert : 169560 - Y Lambert : 162834
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

L'étang de Pécrot est situé dans le Brabant, dans la vallée de la Dyle, à deux pas de la frontière linguistique. Si la partie nord est exploitée pour la pêche à la ligne, le sud est laissé à l'état sauvage et accueille une végétation intéressante comprenant des roselières, des cariçaies rivulaires, un groupement des vases exondées, des saulaies marécageuses, ... La faune est sans doute diversifiée mais demeure encore peu étudiée. Parmi les oiseaux nicheurs, figurent notamment le grèbe huppé (Podiceps cristatus) et le grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • C0 - Brabant limoneux

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Bossut-Gottechain21.65 haGREZ-DOICEAU (partim ???)BRABANT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Nivelles21.65 haMons

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
C3.25Peuplements à [Glyceria maxima]
C3.26Phalaridaies

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Alcedo atthisOuiNon
Aythya ferinaOuiOui
Circus aeruginosusOuiOui
Coccothraustes coccothraustesOuiNon
Cygnus cygnusOuiNon
Dendrocopos minorOuiNon
Hippolais icterinaOuiNon
Oriolus oriolusOuiOui
Picus viridisOuiNon
Podiceps cristatusOuiNon
Rallus aquaticusOuiNon
Tachybaptus ruficollisOuiNon
Plantes - Plantes supérieures
Alopecurus aequalis1996J. Saintenoy-Simon, J. Duvigneaud
Carex paniculata1996J. Saintenoy-Simon, J. Duvigneaud
Carex pseudocyperus1996J. Saintenoy-Simon, J. Duvigneaud
Rumex maritimus1996J. Saintenoy-Simon, J. Duvigneaud

Commentaires sur la faune

D'après TRICOT (1984), on a observe comme nicheurs ou nicheurs probables les espèces très rares ou rares suivantes : Anas crecca, A. querquedula, Anas clypeata, Cygnus cygnus, Circus aeruginosus, Podiceps cristatus, Tachybaptus ruficollis, Aythya ferina, A. fuligula, Rallus aquaticus, Vanellus vanellus, Alcedo atthis, Picus viridis, Dendrocopos minor, Hippolais icterina, Coccothraustes coccothraustes, Oriolus oriolus,....

Les poissons sont représentés par : Rutilus rutilus, Scardinius erythrophtalmus, Tinca tinca, Abramis brama, Cyprinus carpo, Esox lucius, Perca fluviatilis, Stizostedion lucioperca, Anguilla anguilla, Phoxinus phoxinus,...

Commentaires sur la flore

Phanérogames (données J. Saintenoy-Simon et J. Duvigneaud, 1997):
Alnus glutinosa, Alopecurus aequalis, Bidens tripartita, Calystegia sepium, Carex acutiformis, Carex paniculata, Carex pseudocyperus, Chenopodium rubrum, Cirsium oleraceum, Epilobium hirsutum, Eupatorium cannabinum, Galium aparine, Glyceria maxima, Humulus lupulus, Impatiens glandulifera, Iris pseudacorus, Juncus effusus, Lamium album, Lycopus europaeus, Lythrum salicaria, Myosoton aquaticum, Persicaria lapathifolia, Persicaria maculosa, Phalaris arundinacea, Phragmites australis, Populus x canadensis, Prunus serotina, Ranunculus repens, Ribes rubrum, Rorippa palustris, Rumex conglomeratus, Rumex hydrolapathum, Rumex maritimus, Salix alba, Salix caprea, Salix cinerea, Salix viminalis, Sambucus nigra, Solanum dulcamara, Symphytum officinale, Urtica dioica,

Espèces exotiques

Impatiens glandulifera, Prunus serotina,

Conservation

Objectifs de conservation

A compléter

Menaces

Pompages, déversoir vers l'étang.

Recommandations

Très bel étang qui mériterait le statut de réserve naturelle, tout en maintenant la pêche.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

Accès libre sur les chemins.

Détails

Description physique

Prenant place dans la vallée de la Dyle, dans une zone de sources, cet étang a été créé en 1954 par barrage d'un affluent, la Petite Marbaise. Il présente une superficie d'eau libre variable; sa longueur moyenne atteint 300 m pour une largeur d'environ 200 m.

La partie nord de l'étang, aux berges rectilignes et plus ou moins entretenues, est dévolue à la pratique de la pêche à la ligne.

La portion sud de l'étang est laissée à l'état sauvage ('réserve naturelle').

Le site est compris entre la Petite Marbaise et la voie ferrée Ottignies-Leuven. A cet endroit, la plaine alluviale de la Dyle est très large et forme la limite administrative entre le Brabant flamand et le Brabant wallon. Plus à l'est, le sol se relève rapidement vers les buttes sableuses du Bruxellien. Les maisons du village de Pécrot sont bâties au pied de cette butte boisée et s'allongent en bordure de la voie de chemin de fer Louvain-Ottignies.

L'étang de Pécrot appartient au bassin hydrographique de l'Escaut. Il est inclus dans le district phytogéographique brabançon.

Description biologique

S'étendant sur une vingtaine d'hectares, le site comprend un plan d'eau ainsi que diverses zones boisées et humides environnantes. La flore et la végétation ont été brièvement esquissées par SAINTENOY-SIMON et DUVIGNEAUD (1997).
Le pourtour de l'étang porte une belle végétation rivulaire. On y observe de grandes laîches y formant des touradons ou des franges denses: Carex acutiformis, Carex paniculata, Carex pseudocyperus, ... De petites roselières à Phragmites australis, Phalaris arundinacea et Glyceria maxima se développent un peu partout sur les berges. Diverses autres hautes herbes y apparaissent comme Rumex hydrolapathum, Rumex conglomeratus, Eupatorium cannabinum, Epilobium hirsutum, Iris pseudacorus, Cirsium oleraceum, Lythrum salicaria, Solanum dulcamara, Lycopus europaeus, Symphytum officinale, etc.
Cette végétation palustre est surplombée de grands saules blancs (Salix alba) et se développent aussi sous les peupleraies environnantes.
La partie sud de l'étang est occupée par une zone fortement atterrie couverte par une végétation exubérante: cariçaies à Carex acutiformis et Carex paniculata, jonçaie à Juncus effusus, roselières à Rumex hydrolapathum et Lythrum salicaria, ... Une saulaie marécageuse colonise également cette partie.
Un groupement des vases exondées bien minéralisées (Bidention) apparaît plus localement et comporte Rorippa palustris, Bidens tripartita, Persicaria lapathifolia, Persicaria maculosa, Myosoton aquaticum, Chenopodium rubrum, Alopecurus aequalis et le rare Rumex maritimus.
Le fossé entourant le plan d'eau présente une eau polluée et présente une végétation très nitrophile dominée par Urtica dioica et Galium aparine. On y observe également en abondance Calystegia sepium, Sambucus nigra, Humulus lupulus, Impatiens glandulifera, Salix caprea, Salix cinerea, Salix viminalis, etc.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

D'après Ferraris l'étang n'existe pas (voir 30). Le site était occupé par des bois et des prairies.

Biblio

, 1977, Contribution à l'étude de l'avifaune de la vallée de la Dyle, particulièrement la section qui s'étend de Rhode-Sainte-Agathe à Basse-Wavre., Note technique, Aves, 10 pp.
, 1983, Création d'un centre d'information et d'étude sur les problèmes concernant le Parc Naturel régional de la Dyle., Premier rapport de l'état d'avancement de l'expérience pilote 6611/07. Les Amis du Parc de la Dyle, 53 pp.
, 1984, Identification et inventaire des conflits en milieu rural. Cartographie écologique et inventaire des sites de grande valeur biologique du parc naturel de la Dyle., Deuxième rapport, Les Amis du Parc de la Dyle.
, 1984, Identification et inventaire des conflits en milieu rural. Cartographie écologique et inventaire des sites de grande valeur biologique du parc naturel de la Dyle., Rapport final, Les Amis du Parc de la Dyle, 86 pp.
, Le parc naturel régional de la Dyle. Commune de Grez-Doiceau., 32 pp.
, 1979, Le projet de parc naturel de la Dyle., Deuxième rapport, Inter-Environnement-Wallonie, 206 pp.
, 1979, Le projet de parc naturel de la Dyle., Troisième rapport, Inter-Environnement-Wallonie, 140 pp.
, 1980, Le projet de parc naturel de la Dyle., Quatrième rapport et conclusions, Inter-Environnement-Wallonie, 157 pp.
, 1979, Le projet de parc naturel de la Dyle. Premier rapport d'avancement des travaux effectués dans le cadre de la convention avec la Fondation Roi Baudouin et relative au projet de parc naturel de la Dyle., Cellule ISIWAL, Inter-Environnement-Wallonie, 120 pp.
, 1981, Parc de la Dyle., 34 pp.
, 1984, Résumés et conclusions des séminaires sur la gestion des bords de route et des cours d'eau., Les Amis du Parc de la Dyle, 34 pp.
, 1964, Etude ornithologique de la vallée de la Dyle entre Wavre et Louvain., Les Naturalistes belges, 45: 110-130.
, 1964, Bijdrage tot de kennis van de Avifaune van Brabant in de vallei van de Dijle., Biologische Jaarboek Dodonaea, 32: 56-145.
, 1981, Bilans hydriques et données hydrologiques pour la conception de projets de mise en valeur des ressources en eau dans les bassins hydrologiques belges. II. Bassin de la Dyle., Publication de l'Institut royal météorologique, Bruxelles, Série A, n° 107, 149 pp.
, 1950, Excursion à Archennes, Grez-Doiceau, vallée du Train et Gastuche, le 21 mai 1950., Les Naturalistes belges, 31: 206-209.
, 1950, Excursion dans la vallée du Train., Bulletin de la Société Géologique de Belgique, 59: 136-153
, 1990, Evaluation de la qualité biologique et chimique des cours d'eau dans les parcs naturels Dyle et Viroin-Hermeton., Entente Nationale pour la Protection de la Nature, 38 pp.
, 1976, De chemische en physio-chemische verontreining van de Dijle., Instituut voor Hygiene en Epidemiologie, Brussel, 107 pp.
, 1976, Natuurpark Dijland., Jaarlijks Bulletin van Vrienden van Heverlee en Meerdaelwoud, 1976: 11-15.
, 1955, Aperçu sur la végétation de la forêt de Meerdael et des bois environnants., Agricultura, 3: 261-292.
, 1959, Texte explicatif de la carte de végétation de la Belgique. Hamme-Mille 103E.
, 1972, Aperçu herpétologique du bassin de la Dyle, entre Wavre et Louvain., Les Naturalistes belges, 53: 258-272.
, 1965, Recherches écologiques sur les aulnaies et l'Alnus glutinosa (L.) Gaertn. de la vallée de la Dyle., Mémoire de licence, Université Catholique de Louvain, 89 pp.
, 1952, L'influence du milieu sur la composition floristique et sur quelques caractères physiologiques dans les prairies de la vallée de la Dyle., Mémoire de licence, Université Catholique de Louvain, 139 pp.
, 1978, De avifaune van het Dijleland, De Wielewaal, 42: 252-253
, 1976, Ornitologisch seizoenverslag Dijlevalleien omgeving. Période 1/1 tot 1/6/1975., De Wielewaal, 42: 126-128.
, 1981, Evolution de la végétation forestière de la vallée de la Dyle., Mémoire de licence, Université Catholique de Louvain, 117 pp.
, 1977, D'étang en étang dans la vallée de la Dyle., Découvre!, 7: 34-36.
, 1977, De Dijle vallei als waterlandschap., Jaarlijks Bulletin van Vrienden van Heverleebos en Meerdalwoud, 1977: 15-24.
, 1966, Le remblaiement de la vallée de la Néthen., Acta Géographia Lovaniensia, 4: 169-181.
, 1976, Analyse des tendances des données hydrochimiques du bassin de la Dyle en amont d'Archennes., Annales de la Société géologique de Belgique, 99: 299-313.
, 1961, Les forêts riveraines de Belgique., Bulletin du Jardin Botanique de Belgique, 31: 199-287.
, 1976, Het Dijleland nu., De Wielewaal, 42: 241-252.
, 1997, Excursion du 27 juillet 1996 en Brabant., Les Naturalistes belges, 78 : 25-32.
, 1978, Une grenouille agile (Rana dalmatina Bonaparte, 1840) dans la vallée de la Dyle., C.O.B.R.A., 4: 58-60.
, 1979, La vallée de la Dyle., Les Réserves Naturelles et Ornithologiques de Belgique, Feuille de contact n° 3.
, 1983, Evolution de la populiculture dans la vallée de la Dyle, de 1947 à 1981., Mémoire de licence, Université Catholique de Louvain.
, 1984, L'avifaune nicheuse du Parc de la Dyle: composition, évolution, proposition de gestion., Mémoire de licence, Université Catholique de Louvain, 162 pp. + 84 pp.
, 1986, A la découverte de Gottechain., Mémoire de guide-nature, 55 pp.
, 1972, Les oiseaux d'eau dans la vallée de la Dyle (Brabant) de juillet 1964 à juin 1971., Aves, 9: 141-186.
, 1978, En excursion dans la vallée de la Dyle., Cave Nos, 30: 3-4.

Divers

Sources

ZHIB

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1994)