Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

34 - Vivier Reichling

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Réserve naturelle d'Anlier
Communes :Martelange
Cantonnements DNF :Habay-la-Neuve
Surface :3.15 ha
Coordonnées :X Lambert : 246684 - Y Lambert : 56583
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Ce site, l'une des plus anciennes réserve naturelle de Belgique, est situé en Ardenne méridionale, à 3 km environ au sud de la réserve Vor Olbrich. Mais alors que celle-ci fait partie du bassin de la Sûre, le Vivier Reichling est tributaire du bassin de la Semois, s'étendant le long d'un ruisselet, la Petite Rulle, affluent de la Rulle. Ces deux cours d'eau et leurs petits affluents drainent la plus grande partie de la forêt d'Anlier, qui est très riche en sources. Le site comprend un fond de vallée dans lequel on rencontre un bas-marais à comaret (Comarum palustre) et trèfle d'eau (Menyanthes trifoliata), des suintements à cardamine amère (Cardamine amara), une zone bourbeuse à populage des marais (Caltha palustris), des suintements à stellaire aquatique (Stellaria alsine) et violette des marais (Viola palustris), une lande à myrtille (Vaccinium myrtillus) et callune (Calluna vulgaris). Par endroit, des fourrés de saules et de bouleaux amorçaient la recolonisation forestière. Cette petite réserve est particulièrement précieuse car les fonds de vallée, réputés pour leur grande richesse biologique, ont été très largement enrésinés au cours des dernières décennies, après leur abandon comme pré de fauche ou comme pâturage.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L0 - Ardenne
  • L5 - Ardenne méridionale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Anlier3.15 haLEGLISE (partim ???)LUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Habay-la-Neuve3.15 haArlon

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Ardenne et Gaume a.s.b.l. (siège social : Maison J. Duvigneaud - 9, rue de la Chapelle - 5670 Vierves-Sur-Viroin) Tél : 0498/93.75.61.

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

RENNESON Jean-Luc (resp.Zone Lorraine et Ardenne méridionale) - Rue de l'Eglise, 30 - 6724 Marbehan (0494/50.08.72)

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
30Réserve naturelle du Vivier Reichling3,15 ha

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
C2.1Sources et ruisseaux de source
D2.2Bas-marais acides
E1Pelouses sèches

Biotopes Corine

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
31.2Landes sèches
31.8Fourrés eurasiatiques occidentaux

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Boloria seleneNonNon20 ex.2013J-L Renneson, 2013
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Plateumaris consimilis2013J-L Renneson, 2013
Plantes - Plantes supérieures
Caltha palustris
Comarum palustre1979Parent, 1979 (inédit)
Dactylorhiza majalis1979Parent, 1979 (inédit)
Eriophorum polystachion2013J-L Renneson, 2013
Mentha aquatica2013J-L Renneson
Menyanthes trifoliata2013Parent, 1979 (inédit), J-L Renneson, 2013
Viola palustris1979Parent, 1979 (inédit)

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'un des derniers fonds de vallée non encore enrésiné.

Menaces

Embroussaillement.

Recommandations

Aucune étude récente, notamment faunistique, ne semble avoir été consacrée à ce petit site isolé.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

Accès interdit sans autorisation. Le site est situé en pleine forêt et est pratiquement inconnu du public.

Détails

Description physique

Le site se trouve en Ardenne méridionale éodévonienne, au coeur de la forêt d'Anlier, où il occupe un fond marécageux sur les alluvions de la Petite Rulles. Ce cours d'eau collecte les eaux de nombreux ruisseaux et devient la Rulles, affluent de la rive droite de la Semois.

Les assises géologiques appartiennent au Siegenien moyen (quartzophyllades gréseux, schistes,...).

Description biologique

Le site est inscrit dans un environnement forestier. Il est constitué d'un fond de vallée occupé par une prairie de fauche abandonnée depuis de nombreuses années.
D'après HEINEMANN & NOIRFALISE (1948), la végétation primitive de ces fonds de vallée correspondait sans doute à des bosquets de saules, d'aulnes et de bouleaux pubescents, inondés lors des crues et entrecoupés de tourbières et de cariçaies.
Au cours des derniers siècles, le sol a été drainé et défriché en bien des endroits, pour être transformés en pré de fauche ou en pâturage.
Après la disparition de l'agriculture extensive, ces prairies sont retournées à l'état sauvage et ont été en majeure partie enrésinées. Le Vivier Reichling en constitue un des derniers vestiges.
Selon des observations inédites de PARENT (1979), on peut y observer :
- une source envahie par Athyrium filix-femina ;
- une zone bourbeuse à Caltha palustris ;
- des bas-marais acidocline à Menyanthes trifoliata, Comarum palustre, Equisetum fluviatile ;
- des fondrières à Cardamine amara; Stellaria alsine, Cardamine pratensis, Viola palustris ;
- une pelouse silicicole sèche à Holcus mollis, Viola riviniana, Deschampsia flexuosa ;
- une lande à Vaccinium myrtillus, Potentilla erecta, Calluna vulgaris ;
- des fourrés de Betula pubescens et de saules (Salix aurita, S. caprea, S. cinerea ).

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Selon HEINEMANN & NOIRFALISE (1948), la végétation primitive des fonds de vallée correspondait à une basse forêt marécageuse de saules, d'aulnes et de bouleaux pubescents, inondée lors des crues et entrecoupée de tourbières et de marigots à laîches. Peuplée de grandes osmondes, elle devrait offrir un spectacle d'une rare beauté, dont il n'existe plus guère que quelques exemples dans les vallées supérieures, au coeur même de la forêt d'Anlier. Partout ailleurs, et, principalement au voisinage des villages, ces bois marécageux ont été défrichés, drainés et transformés en prairies pâturées ou fauchées. C'était déjà le cas au 18ème siècle, comme en témoigne la carte de FERRARIS.
A partir des années 1940, ces prairies furent progressivement abandonnées et retournèrent à l'état sauvage, dont la plus grande partie fut cependant enrésinée au cours des décennies suivantes.
Le site du Vivier Reichling a pu échapper à ce sort suite à son achat, en 1948, par Ardenne et Gaume.

Biblio

, 1961, Excursion du 21 juillet 1960 dans la région de Martelange., Natura Mosana, 14 : 38-43.
, 1946, L'éodévonien de l'Ardenne et des régions voisines., Mémoire de l'Institut de Géologie de l'Université de Louvain, 16 : 598 pp.
, 1961, Excursion du 21 juillet 1960 dans la région de Martelange., Natura Mosana, 14 : 38-43.
, 1972, Excursion du 20 juin 1971 dans les régions de Tintange et de Bande., Natura Mosana, 25 : 29-31.
, 1973, Excursion du 21 juillet 1973 à Tintange et Eschette., Natura Mosana, 26 : 86-87.
, 1968, Phanérogames et Cryptogames de la région de Martelange., Le Chantoir, 35 : 6-12.
, 1949, La grande voirie romaine à travers l'Ardenne, province de Luxembourg., Parcs nationaux, 4 : 21-28.
, 1948, La région de la Haute Sûre. Aperçu scientifique sommaire., Parcs nationaux, 3 : 4-6.
, 1950, Plan de reconstitution de la zone forestière surveillée du Parc National de la Haute-Sûre., Bulletin de la Société des Naturalistes Luxembourgeois, 60 : 1-120.
, 1975, Les anciens taillis à écorce de la région du plateau des Tailles (Haute Ardenne belge)., Colloques phytosociologiques, 3 : 89-106.
, 1973, Flore et végétation d'une vallée ardennaise. L'Almache ou ruisseau de Gembes, entre Gembes et Daverdisse (province de Luxembourg, Belgique)., Les Naturalistes belges, 54 : 116-129.
, 1948, L'évolution du paysage forestier de la Haute Sûre., Parcs nationaux, 3 : 7-8.
, 1958, Annotations à la flore vasculaire des environs de Martelange., Lejeunia, N.S., 22 : 19-23.
, 1960, Rubus tomentosus Borkh. et sous-espèce iloydianus Genev. en Belgique., Bulletin du Jardin Botanique de Belgique, 30 : 389-392.
, 1961, Les forêts riveraines de Belgique., Bulletin du Jardin Botanique de Belgique, 31: 199-287.
, 1978, Etude écologique du parc naturel de la Haute Sûre (2e partie)., Centre d'Ecologie Forestière et Rurale, Gembloux, 59 pp.
, 1963, Monde insoupçonné en Ardenne., Les Naturalistes belges, 44 : 45-113.
, 1967, Excursion botanique du 18 juin 1967 en forêt d'Anlier et dans les environs de Tintange., Natura Mosana, 20 : 92-97.
, 1965, La flore des environs de Tintange, la végétation et son évolution historique., Les Naturalistes belges, 46 : 203-255.
, 1997, Les réserves naturelles d'Ardenne et Gaume., Ardenne et Gaume, Monographie n° 16, 64 pp.
, 1964, Contribution à l'étude de la végétation forestière de la Haute-Belgique. Note 1 : la chênaie-érablière de ravin eutrophe à caractère montagnard des versants froids de l'Ardenne occidentale., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 97 : 37-58.
, 1953, Contribution à l'étude des groupements végétaux notés dans la vallée de l'Ourthe en amont de Laroche-en-Ardenne., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 85 : 195-276.

Divers

Sources

RESNAT
ZHIB

Répondants de l'information

G.-H. PARENT / J. SAINTENOY-SIMON / B. OVERAL /