Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

412 - Plaine Haie

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Plaine Hé
Communes :Saint-Hubert
Cantonnements DNF :Saint-Hubert
Surface :11.89 ha
Coordonnées :X Lambert : 225203 - Y Lambert : 80012
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

La fange de Plaine Haie est localisée en Ardenne centrale, à environ 3,5 km à l'est de Saint-Hubert. Il fait partie d'un ensemble de petites fagnes qui ont résisté à l'enrésinement massif du plateau et qui ont été restaurées dans le cadre du projet Life "tourbières du plateau de Saint-Hubert", entre 2004 et 2007. Le site est une tourbière de pente, en partie drainée, située à une des sources du ruisseau de Leupont. Elle comporte divers types de milieux dignes d'intérêt, et en particulier une moliniaie humide, des zones tourbeuses, des bas-marais acides et des landes à bruyères. Plusieurs espèces végétales rares s'y rencontrent comme la trientale (Trientalis europaea), l'orchis des sphaignes (Dactylorhiza sphagnicola), la canneberge (Vaccinium oxycoccos), le rossolis à feuilles rondes (Drosera rotundifolia), etc. La faune comprend également divers éléments intéressants tels par exemple le nacré de la canneberge (Boloria aquilonaris), l'orthétrum bleuissant (Orthetrum coerulescens) et la coccinelle à hiéroglyphes (Coccinella hieroglyphica).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L3 - Ardenne centrale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Saint-Hubert11.89 haSAINT-HUBERTLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Saint-Hubert11.89 haNeufchâteau

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Saint-Hubert.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Saint-Hubert, avenue Nestor Martin, 10A, 6870 Saint-Hubert (Tél. : 061/61.21.20 - Fax: 061/61.37.68).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6576Plateau de Saint-Hubert

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Rana temporariaOuiNon2008P. Lebrun, V. Fichefet
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Zootoca viviparaOuiNonabondant2008P. Lebrun, H. Baltus
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Argynnis paphiaNonNon1 ex.2009GT Lycaena (Life St-Hubert)
Boloria seleneNonNonmax. 5 ex.2009GT Lycaena (Life St-Hubert)
Lycaena hippothoeNonOui1 ex.2008GT Lycaena (V. Fichefet)
Melanargia galatheaNonNon1 ex.2009GT Lycaena (M. Dufrêne)
Melitaea athaliaOuiOuimax. 2 ex.2009GT Lycaena (L. Mousson, H. Baltus)
Invertébrés - Insectes - Libellules
Aeshna junceaOuiOui3 ex.2009GT Gomphus (H. Baltus)
Cordulegaster boltoniiNonNon2009Life St-Hubert
Orthetrum coerulescensOuiOuimax. 10 ex.2009AGT Gomphus (Life St-Hubert)
Somatochlora arcticaOuiOuimax. 2 ex.2008AGT Gomphus (Life St-Hubert)
Sympetrum danaeNonNonmax. 15 ex.2009GT Gomphus (Life St-Hubert)
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Protaetia metallica2004J.-Y. Baugnée
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Coccinelles
Coccinella hieroglyphicaNonNon2004GT Coccinula (P. Verté, J.-Y. Baugnée)
Plantes - Plantes supérieures
Carex canescens1999J. Saintenoy-Simon
Dactylorhiza maculata> 50 pieds1999L.-M. Delescaille, P. Verté
Dactylorhiza sphagnicola2000L.-M. Delescaille, P. Verté
Drosera rotundifolia30 m21999AL.-M. Delescaille, P. Verté
Eriophorum angustifolium2007Life St-Hubert
Eriophorum vaginatum2007Life St-Hubert
Genista pilosa2007Life St-Hubert
Nardus stricta2000L.-M. Delescaille, J. Saintenoy-Simon
Scorzonera humilis1998L.-M. Delescaille
Succisa pratensis
Trichophorum cespitosum2004J. Saintenoy-Simon
Trientalis europaea2000S. Rouxhet
Vaccinium oxycoccos2007ALife St-Hubert
Vaccinium vitis-idaea1998Life St-Hubert
Viola palustris2007Life St-Hubert
Plantes - Mousses
Sphagnum cuspidatum2007P. Frankard
Sphagnum fallax2007P. Frankard
Sphagnum magellanicum2007P. Frankard
Sphagnum palustre1999P. Frankard
Sphagnum papillosum1998P. Frankard
Sphagnum rubellum2007P. Frankard

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 2

Commentaires sur la faune

Oiseaux (données Life St-Hubert 2007): Anthus trivialis, Carduelis chloris, Carduelis spinus, Coccothraustes coccothraustes, Columba palumbus, Corvus corone, Cuculus canorus, Dendrocopos major, Erithacus rubecula, Fringilla coelebs, Fringilla montifringilla, Garrulus glandarius, Loxia curvirostra, Parus ater, Parus cristatus, Parus major, Parus palustris, Phylloscopus collybita, Phylloscopus trochilus, Prunella modularis, Pyrrhula pyrrhula, Regulus ignicapillus, Regulus regulus, Sylvia atricapilla, Troglodytes troglodytes, Turdus merula, Turdus philomelos, Turdus pilaris, Turdus viscivorus.

Reptiles (donnée H. Baltus 2008): Zootoca vivipara.

Lépidoptères (données Life St-Hubert 2007; GT Lycaena 2000-2010): Aglais urticae, Anthocaris cardamines, Apatura iris, Aphantopus hyperantus, Aporia crataegi, Argynnis paphia, Boloria aquilonaris, Boloria selene, Celastrina argiolus, Inachis io, Lycaena hippothoe, Maniola jurtina, Melanargia galathea, Melitaea athalia, Ochlodes sylvanus, Pararge aegeria, Pieris brassicae, Pieris napi, Pieris rapae, Plebeius agestis, Polygonia c-album, Thymelicus lineolus, Thymelicus sylvestris, Vanessa atalanta, Vanessa cardui.

Odonates (données Life St-Hubert 2007; GT Gomphus 2000-2010): Aeshna cyanea, Aeshna grandis, Aeshna juncea, Anax imperator, Calopteryx virgo, Coenagrion puella, Cordulegaster boltonii, Enallagma cyathigerum, Gomphus pulchellus, Ischnura elegans, Lestes sponsa, Libellula depressa, Libellula quadrimaculata, Orthetrum coerulescens, Pyrrhosoma nymphula, Somatochlora arctica, Sympetrum danae, Sympetrum sanguineum, Sympetrum striolatum.

Orthoptères: Chrysochraon dispar.

Coléoptères (données H. Baltus 2009; P. Verté 2002; J.-Y. Baugnée 2004): Chilocorus renipustulatus, Cicindela campestris, Coccinella hieroglyphica, Coccinella septempunctata, Propylea quatuordecimpunctata, Protaetia metallica.

Hyménoptères (données S. Cristofoli 2007): Formica sanguinea, Lasius niger, Myrmica rugulosa.

Diptères (données J.-Y. Baugnée 2004): Coenomyia ferruginea. Neoascia tenur, Temnostoma vespiforme, Volucella bombylans.

Hémiptères (données J.-Y. Baugnée 2004): Eurygaster testudinaria, Florodelphax leptosoma, Gastrodes grossipes, Ulopa reticulata.

Commentaires sur la flore

Phanérogames (données L.-M. Delescaille 1998; J. Saintenoy-Simon, 1999; P. Verté 1999): Achillea millefolium, Agrostis canina, Agrostis capillaris, Betula pubescens, Calluna vulgaris, Campanula rotundifolia, Carex canescens, Carex echinata, Carex nigra, Carex panicea, Carex rostrata, Centaurea nigra, Cerastium fontanum, Cirsium palustre, Dactylorhiza maculata, Dactylorhiza sphagnicola, Danthonia decumbens, Deschampsia flexuosa, Drosera rotundifolia, Dryopteris carthusiana, Epilobium angustifolium, Epilobium ciliatum, Epilobium palustre, Eriophorum angustifolium, Eriophorum vaginatum, Festuca rubra subsp. commutata, Fragaria vesca, Galium mollugo, Galium saxatile, Genista pilosa, Hieracium laevigatum, Hieracium pilosella, Hypochaeris radicata, Juncus acutiflorus, Juncus effusus, Juncus squarrosus, Linum catharticum, Luzula multiflora, Molinia caerulea, Nardus stricta, Pimpinella saxifraga, Plantago lanceolata, Polygala serpyllifolia, Potentilla erecta, Pteridium aquilinum, Quercus petraea, Rubus idaeus, Salix aurita, Salix x multinervis, Scorzonera humilis, Solidago virgaurea, Sonchus arvensis, Sorbus aucuparia, Succisa pratensis, Teucrium scorodonia, Trichophorum cespitosum subsp. germanicum, Trientalis europaea, Vaccinium myrtillus, Vaccinium oxycoccos, Vaccinum vitis-idaea, Viola palustris.

Bryophytes (données div. obs. 1998-2010): Aulacomnium palustre, Polytrichum commune, Polytrichum juniperinum, Polytrichum strictum, Sphagnum cuspidatum, Sphagnum fallax, Sphagnum magellanicum, Sphagnum palustre, Sphagnum papillosum, Sphagnum rubellum.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation des derniers noyaux tourbeux du Plateau de Saint-Hubert.

Menaces

Embroussaillement progressif, envahissement des parties les plus sèches par la fougère aigle

Présence d'un captage d'eau de la ville de Saint Hubert et d'anciens drains sur le site, contribuant à abaisser le niveau de la nappe phréatique. La présence d'un captage sur le site constitue une menace si, d'aventure, des travaux devaient y être effectués. Il est absolument indispensable que les gestionnaires en soient informés !

Promeneurs, incendies en période de sécheresse.

Il faut proscrire les déversements d'éventuels sels de déneigement en bord de route au niveau de la station de Genista pilosa

Recommandations

Concernant les accotements de la route de l'aérodrome militaire: la gestion, qui consiste à tondre assez ras les accotements, semble convenir à cette remarquable station de Genista pilosa (J. Saintenoy-Simon, 1999).

Etablissement d'un plan de gestion dans le cadre de la ZHIB.

Plan de gestion

Des débroussaillages ont déjà eu lieu.
Ce site, au même titre que les SGIB n° 1548 et 1066, fait l'objet d'un ptojet de création de RND et est soumis au plan de gestion suivant: (Service Public de Wallonie - Département de la Nature et des forêts - Cantonnement de St-Hubert: Avenue Nestor Martin, 10 A, 6870 SAINT-HUBERT, Tél. 061/ 61.21.20)
Des objectifs en termes de structure et de composition de la végétation à longue échéance ont été définis pour les différentes parties du site. L'ensemble des zones auxquelles le même objectif en termes de végétation a été assigné, constitue une ' zone objectif '.
- OBJECTIF Tourbières D1.1/D1.2/D2.3: L'objectif est ici de favoriser différents stades de la tourbière regroupés sous le code N2000 : 7110*, 7120 et 7140, soit :
De maintenir une structure existante d'alternance de buttes et de gouilles abritant différennts types de sphaignes turfigènes (code WALEUNIS D1.11, D1.121)
De recréer progressivement des radeaux de Sphaignes et d'Eriophorum (code WALEUNIS D2.38) à l'origine des tourbières.
De maintenir certaines espèces de la tourbière haute : Droséra, Canneberge, Linaigrettes Ces espèces nécessitent des conditions de milieu acide et d'humidité importante. Espèces de milieu ouvert, un ombrage par une strate arborée leur est néfaste. Elles sont également sensibles au piétinement.
- OBJECTIF Bas-marais D2.2 : Restauration du bas-marais à Juncus acutiflorus et sphaignes (code WALEUNIS D2.22).
- OBJECTIF Lande tourbeuse F4.1 : Restauration de la lande tourbeuse à Vaccinium et Erica tetralix (code WALEUNIS F4.11 b - code Natura 2000 4010)
- OBJECTIF Landes sèches F4.2 : Restauration des lambeaux de landes sèches (code WALEUNIS 4.22 - code Natura 2000 4030*).
- OBJECTIF fond de vallées : Ouverture du ruisseau (code WALEUNIS- code Natura 2000)
- OBJECTIF Boulaie tourbeuse G1.51 : Restauration de la boulaie sur la partie aval du site (code WALEUNIS G1.51 - code Natura 2000 91DO*)
- OBJECTIF Hêtraie G1.61: Restauration et diversification de la hêtraie à luzule (code WALEUNIS G1.61 - code Natura 2000 9190)
- OBJECTIF Chênaie à bouleau G1.81 : Restauration de la chênaie à bouleau (code WALEUNIS G1.81, G1.911a- code Natura 2000 9190) habitat potentiel des sols à argiles blanches.
- OBJECTIF Aulnaie acidophile G1.52 : Restauration de la chênaie à bouleau (code WALEUNIS G1.52- code Natura 91EO*) habitat potentiel des sols à argiles blanches.
- OBJECTIF PINEDE : Maintien de la pinède sur lande (code WALEUNIS G3.Fbc). Devenu rare, cette espèces résineuse a été maintenue sur certaines landes dégradées. D'un couvert léger, sa valeur paysagère s'ajoute à sa fonction de refuge notamment pour certains insectes.
- OBJECTIF diversification feuillue : Cet objectif regroupe à la fois les habitats à dominance de bouleaux (sauf la boulaie tourbeuse et la chênaie pédonculée à bouleau) ou les zones qui ont été ou semées (bouleau, sorbier…) ou/et replantées (bourdaine) ou/et garnie de boutures (saule) : G1.911b, G1.9a etc.
- OBJECTIF paysager :

Accès du public

Chasse.
Accès assez difficile. Le site est masqué par les fougères.

Détails

Description physique

Le site se trouve sur le plateau de Saint-Hubert, à environ 3,5 km à l'est de la localité, non loin de l'aérodrome militaire, en contrebas du point le plus élevé du plateau (alt. 585 m). Le site est entouré de plantations de résineux. Il est masqué par de hautes fougères-aigles.

La fange est établie sur les assises du Gedinnien supérieur.

Description biologique

La fange de Plaine Haie est occupée principalement par une prairie mouilleuse à molinie et, surtout à l'est, par une lande à callune.

La prairie abrite, outre Molinia caerulea: Succisa pratensis, Cirsium palustre, Juncus acutiflorus, Dryopteris carthusiana, Juncus squarrosus, Viola palustris,... Un début de recolonisation forestière s'effectue par Pteridium aquilinum et les ligneux Salix aurita, Betula pendula, B. pubescens, Pinus sylvestris, etc.

D'après SOUGNEZ et THILL (1961), "avant l'utilisation généralisée des engrais, la prairie humide à Molinia caerulea était très répandue notamment sur les terres humides aux alentours des fanges. Elle n'existe plus de nos jours que dans quelques parcelles cultivées de Saint-Hubert (sur Gedinnien), dans les prairies de Gimbes (sur Siegenien supérieur) et dans la vallée de la Masblette (sur Siegenien moyen)".

La lande est formée de Calluna vulgaris, Vaccinium myrtillus, Molinia caerulea et divers lichens. Sur les polytrics s'étendent de véritables tapis de Vaccinium oxycoccos qui fructifie abondamment. Toujours d'après SOUGNEZ et THILL (1961), "jusqu'au XIXe siècle, les landes ont occupé, dans le paysage, une place appréciable. Dans l'économie sylvo-pastorale séculaire, elles ont joué un rôle essentiel en fournissant aux troupeaux de moutons gîte et pâture (...). L'abandon des landes et des pâtures-sarts à la suite de la révolution agraire déclenchée au milieu du XIXe siècle, provoqua leur envahissement par la sarothamnaie et la fougeraie, précédant de peu le reboisement spontané par le bouleau et les chênes. Landes et pelouses semi-naturelles sont réduites de nos jours à quelques petits fragments relictuels aux alentours de Saint-Hubert: à la Blanche Fange, aux environs de l'aérodrome, à la Plaine Haie et à Sart-Wé. Ailleurs, on n'en trouve plus que de minuscules lambeaux très altérés au bord des chemins, sur le pourtour des fanges et dans les coupe-feu ensoleillés".

Des orchidées, vraisemblablement Dactylorhiza maculata (qui existe au bord de la route militaire et entre les bâtiments militaires à l'abandon), sont signalées dans le site.

Les biotopes reconnus par L.-M. Delescaille (1998, inédit) sont les suivants: landes tourbeuses à Calluna vulgaris et Sphagnum div.sp ; landes tourbeuses dégradées à Molinia caerulea ; fragments de nardaies ; landes à Vaccinium myrtillus et Vaccinium vitis-idaea ; bas marais à Carex nigra ; ptéridaies ; fourrés à Salix sp., avec Dryopteris carthusiana, Trientalis europaea, Viola palustris.

Au niveau de l'accotement de la route de l'aérodrome militaire (alt.:550 m, Lambert x 225,5 / y 79,9), J. Saintenoy-Simon a relevé les espèces suivantes le 26 août 1999: Genista pilosa 4.4, Festuca rubra subsp. commutata 2.2, Agrostis capillaris 1.2, Potentilla erecta 1.2, Danthonia decumbens 1.2, Centaurea nigra 1.2, Molinia caerulea 1.1, Teucrium scorodonia 1.2, Hieracium laevigatum 2.2, Solidago virgaurea 1.1, Pimpinella saxifraga 1.1, Fragaria vesca 1.1, Achillea millefolium 1.1, Cerastium fontanum 1.1, Rubus idaeus 2.2, Galium saxatile +, Calluna vulgaris +, Campanula rotundifolia +, Centaurea nigra +, Cirsium palustre +, Galium mollugo +, Sonchus arvensis +, Linum catharticum +, Plantago lanceolata +, Hypochaeris radicata +, Succisa pratensis +, Hieracium pilosella +, Carex panicea +.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

D'après Ferraris le site était jadis occupé par des landes (localisation difficile).

Divers

Sources

PGISH

Répondants de l'information

J. SAINTENOY-SIMON (rue Arthur Roland, 61 B-1030 Bruxelles).

Life Saint-Hubert

Date de la dernière modification de la fiche

2012-01-19