Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

514 - Ronveaux

Site protégé : Réserve naturelle privée

Surface SIG :1.59 ha
Coordonnées :X Lambert :120072 - Y Lambert : 123359
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette ancienne carrière de craie est située dans le Hainaut, au sud de la ville de Mons. Elle fut exploitée pendant des années par la famille Ronveaux, d'abord en milieu souterrain, ensuite en surface. Cette craie était utilisée comme amendement dans les champs. A l'abandon depuis de nombreuses années, il s'agit maintenant d'un site entièrement voué à la protection de la nature, bénéficiant du statut de réserve naturelle depuis 2005. Les galeries souterraines constituent un milieu favorable pour l'hibernation des chauves-souris: on y observe notamment le vespertilion de Daubenton (Myotis daubentoni) chaque hiver. La partie aérienne est constituée d'un petit verger, d'un versant boisé et d'une prairie sèche calcicole accueillant une flore variée comme le calament acinos (Acinos arvensis), l'origan (Origanum vulgare), le brachypode penné (Brachypodium pinnatum)... On signale également un peuplement de la rare laîche des sable (Carex arenaria).

Carto

Protection

Propriétaire(s) :

Réserves Naturelles RNOB.

Code ONG :158
Type de site protégé :Réserve naturelle privée
Année de création :2005
Commission de gestion :Haute Haine
Type de contrat :

A compléter

Historique de création :

Les terrains concernés par la réserve naturelles ont été acquis par les Réserves Naturelles RNOB les 18/10/2005 et 27/10/2006 (Notaire Bouttiau).

Conservation

Conservateur

Xavier SIMON, Rue de Tournai, 31, 7011 Ghlin (GSM: 0475/43.76.23).

Objectifs de conservation

Conservation d'une ancienne exploitation souterraine de craie comme site d'hibernation pour les chauves-souris.

Plan de gestion

Demande d'agrément 2008: Les premières gestions réalisées sur le site suite à sa mise en réserve ont constitué à la sécurisation des accès de la carrière (balisage et placement de panneaux d'interdiction). Dans un passé relativement récent, l'UG03 a été pâturée (vestige d'une étable/bergerie) et sa partie nord transformée en verger (plantation de quelques arbres fruitier haute tige). Depuis la création de la réserve une fauche et un débroussaillage, partiel en 2006 (bord sud et est) et complet en 2007, y ont été réalisés. Une partie de l'UG04 a également été déboisée (invasion du verger par divers arbustes et recrus) et fauchée en 2007. A signaler aussi, la réouverture en 2007 de trois puits d'aération par effondrement des matériaux placés en surface pour les combler. Ces puits ont été balisés par sécurité.
Les objectifs opérationnels de gestion sont :
1. Conserver et développer l'intérêt chiroptérologique du site ;
2. Conserver et restaurer la diversité biologique des milieux prairiaux extensifs ;
3. Développer les éléments ponctuels et linéaires du paysage (haies et verger) ;
4. Conserver les éléments d'habitats forestiers naturels ;
5. Contribuer à la sensibilisation du public aux enjeux de conservation de la nature par le développement d'activités de découverte dans la réserve.
Pour garantir tant la sécurité du public que la protection des chauve-souris et autres espèces animales, les entrées des galeries et conduits d'aération doivent impérativement être fermées et sécurisées de façon adéquate. Là où ce sera nécessaire (entrées principales + un ou deux puits d'aération), il faudra bien sur mettre en place un système qui permette l'accès de la faune et des gestionnaires. Les autres puits d'aération pourront être refermés de façon hermétique. Selon les endroits, on utilisera donc des portes ou des grilles métalliques, placées sur des structures en béton, en briques ou en pierres. Pour prévenir les dangers liés aux risques d'effondrements de galeries, bien présents à certains endroits et notamment prés de l'entrée de l'UG05, il pourrait être indispensable de consolider les parois de certaines galeries. De même, la pose d'une clôture ceinturant les UG03 et 04 est à envisager. Des contacts devront être pris avec les riverains de sorte à empêcher les déversements d'eaux usées présents actuellement dans certaines parties des galeries (partie est). En ce qui concerne la prairie UG03 et le verger UG04, deux options peuvent être envisagées. On pourra mettre en place une fauche tardive avec exportation (après le 15 juillet), avec maintien de zones refuges non fauchées (min. 10% de la surface totale, en rotation). L'alternative serait de clôturer le site et d'y installer un pâturage extensif et temporaire, de préférence à l'aide de moutons rustiques, en arrière saison (septembre-décembre). Des essais ponctuels d'étrépage pourront éventuellement être entrepris de sorte à favoriser la réapparition d'espèces intéressantes, peut-être présentes dans la banque de graines du sol. Pour le verger (UG04), après l'avoir dégagé des arbustes envahissants, il sera intéressant de le compléter par une plantation d'arbres fruitiers haute tige de variétés locales. Les milieux boisés (UG01, 03 et 05) seront laissés à leur évolution naturelle. Il faudra veiller néanmoins à la sécurisation du site (sentier communal et propriétés avoisinantes) en éliminant si nécessaires les arbres dangereux. De même, les espèces exotiques trop envahissantes devront être éliminées.

Accès du public

L'accès au public de la réserve sera limité dans le cadre de visites guidées en surface (fixées ou sur demande), lors des chantiers de gestion organisés sur le site ou lors d'autres activités organisées dans la réserves qui seront avalisées par la commission de gestion (notamment les stages nature organisés par l'Asbl Environnement et Découverte, dans le cadre de leur convention). Les véhicules motorisés et vélos tout terrain ne seront pas admis dans la réserve, à l'exception des engins agricoles destinés à la fauche et à la récolte du foin et des véhicules dont la présence sera indispensable pour mettre en oeuvre l'une ou l'autre mesure du plan de gestion. Les études scientifiques seront suscitées et menées après accord de la Commission de Gestion. Pour des motifs de sécurité publique, de protection des espèces, de travaux de gestion, la Commission de Gestion peut interdire temporairement certains accès.

Le site est traversé par un sentier communal (sentier de la Garenne).

SGIB associés

Code SGIBNom SGIBSurface
1855Ancienne carrière Ronveaux1.67 ha

Détails

Cadastres

Commune de Mons, 21ème division Ciply, section A, parcelles n° 11/03, 10H, 210D, 210F, 210E, 11Y, 210G, 216Z (part).

Surveillance

Cantonnement DNF de Mons.

Tolérance d'utilisation

A compléter

Divers