Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

609 - Vallée de l'Hermeton de Vodelée à Soulme

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Fonds de l'Hermeton
Communes :Doische, Philippeville
Cantonnements DNF :Philippeville, Viroinval
Surface :178.06 ha
Coordonnées :X Lambert : 176111 - Y Lambert : 96661
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

A compléter

Carto

Régions naturelles

  • H0 - Fagne
  • H1 - Massif de Philippeville

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Gochenée36.65 haDOISCHENAMUR
Romedenne8.79 haPHILIPPEVILLENAMUR
Soulme58.52 haDOISCHENAMUR
Surice0.01 haPHILIPPEVILLENAMUR
Vodelée74.08 haDOISCHENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Philippeville7.34 haNamur
Viroinval170.71 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Chapelle de Bonne-Fontaine et alentours, site classé le 5 juin 1981. Moulin à eau : monument classé le 6 décembre 1976.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Philippeville, 64, Rue du Moulin, 5600 Philippeville (Tél. 071/66.21.50 - Fax : 071/66.85.32).

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Alcedo atthisOuiNon
Cinclus cinclusOuiNon
Dendrocopos minorOuiNon
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Bufo bufoOuiNon
Rana temporariaOuiNon

Commentaires sur la faune

Alcedo atthis, Cinclus cinclus, Dendrocopos minor sont signalés.

Triturus sp., Rana temporaria, Bufo bufo constituent la faune herpétologique.

Commentaires sur la flore

Espèces intéressantes : Aconitum lycoctonum subsp. vulparia, Lathraea squamaria, Gagea lutea, Anemone ranunculoides.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'anciens prés de fauche.

Menaces

Abandon de fauchage, enrésinement, moto-cross, exploitation touristique intensive.

Recommandations

Le cron de la chapelle de Bonne Fontaine devrait être inclus dans la zone ou faire l'objet d'une ZHIB particulière.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

Accès du public le long des chemins.

Détails

Description physique

L'Hermeton s'enfonce ici dans les assises géologiques du Givétien et du Frasnien du massif de Philippeville c'est-à-dire :

- Gva : calcaire de Givet à Stringocephalus burtini;
- Gvb : calcaire à stromatoporoïdes et polypiers, avec couche de schistes à la base;
- Fr1m : schistes divers, assez souvent noduleux. A la base Goniatites intumescens, Receptaculites neptuni, Camarophoria formosa, gros Spirifer (zone dite des monstres);
- Fr1p : marbre rouge et gris; Rhynchonella cuboides comme dans tout l'étage (voir 34).

La rivière coule dans ses alluvions (alm : alluvions modernes des vallées).

Le fond de la vallée est occupé par des prés de fauche à l'abandon, ainsi que par des lambeaux de forêt alluviale.

Un intéressant tuf calcaire existe à la Chapelle de Bonne-Fontaine (voir 34).

Description biologique

Dans le fond de la vallée on observe les groupements suivants (voir notamment LELOUCHIER, 1960 et DUVIGNEAUD, 1983):
- des herbiers de Ranunculus fluitans dans l'Hermeton;
- une forêt humide de plaine alluviale, régulièrement inondée, le long des berges de la rivière, avec Humulus lupulus, Ribes nigrum, Cardamine amara, Caltha palustris, Chrysosplenium oppositifolium, Filipendula ulmaria, Alliaria petiolata, ...;
- une forêt de plaine alluviale, très rarement inondée, à flore riche et diversifiée dont Cornus sanguinea, Acer pseudoplatanus, Viburnum opulus, Rubus idaeus, Aconitum lycoctonum subsp. vulparia, Ranunculus ficaria, Anemone ranunculoides, Cardamine impatiens, Gagea lutea, Paris quadrifolia, Alliaria petiolata, Silene dioica, Geranium robertianum, Glechoma hederacea, Myosotis sylvatica, Primula elatior, Arum maculatum, Allium ursinum, Mercurialis perennis, Anemone nemorosa, Ranunculus auricomus, Colchicum autumnale, Brachypodium sylvaticum, Poa nemoralis, Milium effusum, Festuca gigantea, Cirsium oleraceum, Valeriana repens, Symphytum officinale, Heracleum sphondylium, Corydalis solida, Epilobium hirsutum, Angelica sylvestris, Myosoton aquaticum, Rumex sanguineus, Barbarea cf. intermedia, Lathraea squamaria, ...
- des peupleraies avec de nombreuses espèces des sols riches et frais qui prennent une très grande extension : Alliaria petiolata, Ranunculus ficaria, Veronica hederifolia subsp. lucorum, Brachypodium sylvaticum, Myosotis sylvatica, Adoxa moschatellina, Geum urbanum, Silene dioica, etc.; y subsistent encore quelques éléments des groupements décrits plus haut comme Chrysosplenium oppositifolium, Gagea lutea, Aconitum lycoctonum subsp. vulparia, ...
- des prairies et des prés de fauche plus ou moins abandonnés le long de cette partie du cours de l'Hermeton et dont l'intérêt est variable:
* prairies artificielles dominées par des graminées Alopecurus pratensis, Bromus hordeaceus, Festuca rubra, Anthoxanthum odoratum, Holcus lanatus accompagnées de Ranunculus acris, Ranunculus repens, Rumex acetosa, Plantago lanceolata, Rumex obtusifolius, Cardamine pratensis, Crepis biennis, Cerastium fontanum subsp. vulgare, et de quelques espèces des milieux humides telles Lychnis flos-cuculi, Juncus effusus, Carex hirta, Iris pseudacorus, Phalaris arundinacea, Cirsium oleraceum, ...
* d'anciennes prairies plantées de peupliers et envahies par les orties et d'autres plantes nitrophiles ou hygrophiles comme Alliaria petiolata, Ranunculus ficaria, Silene dioica, Galium aparine, Glechoma hederacea, Veronica hederifolia subsp. lucorum, Adoxa moschatellina, Filipendula ulmaria, Symphytum officinale, Scrophularia auriculata, Phalaris arundinacea;
* des prairies pâturées à Alopecurus pratensis, Festuca rubra, Taraxacum subsect. subvulgaria, Ranunculus acris, Ranunculus ficaria, Ranunculus repens, Trifolium repens, Cardamine pratensis, Ajuga reptans, Plantago lanceolata, ...

Monument naturel

Chapelle de Bonne Fontaine.
Un cron (CORINE 54.121) s'est formé dans la zone de contact entre les calcaires et les schistes, sur une pente. L'eau qui sourd à cet endroit est chargée de CaCO3 dissous qui, sous l'action de divers Bryophytes, précipite. Il se forme un tuf de forme plus ou moins conique avec de petits barrages et des cuvettes.
Les Bryophytes sont Cratoneuron commutatum, C. filicinum, Bryum pseudotriquetrum, Eucladium verticillatum. Le cron a tendance à envahir le sous-bois. Il est assez ombragé.
Carrières du Petit Mont et du Grand Mont.
Au sud du site, se trouvent deux anciennes carrières très intéressantes du point de vue géologique. D'après GROESSENS, au cours du Frasnien, des récifs ou mud-mound se sont érigés à différents niveaux de cet intervalle stratigraphique. Les niveaux supérieurs, généralement rouges ont souvent fait l'objet d'exploitation. C'est dans la région de Philippeville que ces gisements atteignent leur développement maximum et leur plus grande concentration. Ces biohermes ont une forme commune : celle d'un dôme de calcaire largement étalé, entouré de toutes parts par des schistes. DELHAYE (1933) a démontré que la coloration rouge varie en sens inverse de la rapidité de développement du récif. Considérée dans l'ensemble de la formation l'intensité de la coloration rouge est, d'après cet auteur, en raison inverse de la coloration gris-bleu, due aux matières charbonneuses des calcaires les plus riches en matière organique. La tonalité de ces marbres varie donc du gris très clair au rose, au rouge et au rouge brun, avec parfois des nuances bleutées, des taches noires et des veinages blancs ou gris. La carrière de Haut Mont produit du marbre rouge de Philippeville et du marbre gris.
Affleurements rocheux au lieu-dit 'Les Roches' (groupements de l'Alysso-Sedion, du Berberidion, des ourlets thermophiles, etc.).
Vallon du Fond des Vaux avec buxaie.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

D'après Ferraris le site était occupé par des prairies, des bois, des cultures.

Biblio

, 1954, Le Famennien. In : Prodrome d'une description géologique de la Belgique, Vaillant-Carmanne, Liège, pp. 206-216.
, 1933, Les différences de faciès des récifs à Acer vularia de la bande de Fromelenne-Trélon et du massif de Philippeville., Bull. Soc. Belg. Géol., 42 : 86-94.
, 1983, Aperçu bryosociologique des tufs calcaires actifs de moyenne et de haute Belgique., Colloques phytosociologiques X. Les végétations aquatiques et amphibies, Lille, 1981, pp. 279-293.
, 1932, Compte rendu de l'excursion du 11 juin 1932, aux carrières de marbre rouge de Vodelée et de Soulme., Bull. Soc. Belge Géologie, Paléontologie et Hydrologie, 42 : 118-128.
, 1929, Etude du Frasnien en Belgique., Publ. Assoc. Ing. Ecole des Mines de Mons, 1929 : 117-239.
, 1998, Nouvelles données lithostratographiques sur le Frasnien de l'anticlinorium de Philippeville., Annales de la Société Géologique du Nord, 6 (2e série) : 79-85.
, 1983, Le parc naturel régional Viroin-Hermeton. Un exemple de ses richesses naturelles et de sa diversité écologique. Un transect botanique de Vodelée à Vaucelles., Natura Mosana, 36 : 55-69.
, 1982, Visite printanière au tuf de la chapelle de Bonne Fontaine à Vodelée (province de Namur, Belgique). Son intérêt bryologique., Natura Mosana, 35 (2-3): 63-67.
, 1989, La pierre belge. Exposition. La Pierre, dialogues et métamorphoses. Grand Hornu. Images 1989 (Grand Hornu du 8 avril au 7 mai 1989)., Service géologique de belgique, 22 pages.
, 1981, L'industrie du marbre en Belgique., Mémoire de l'Institut de Géologie de l'Université de Louvain, 31 : 219-253.
, 1974, Excursion du 21 juillet 1973 dans la région de Vodelée et de Doische., Natura Mosana, 26 : 128-132.
, 1960, Contribution à l'étude écologique des versants de vallée. La vallée de l'Hermeton., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 92: 39-76.
, 1985, La banalisation des prairies : l'exemple des prairies sauvages de la Fagne., Réserves Naturelles, 6 (1985) : 12-18.

Divers

Sources

ZHIB
OFFH

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1994).