Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

6750 - Rivage

Site protégé : LCN-RNA

Communes :Péruwelz
Surface SIG :3.26 ha
Coordonnées :X Lambert :91068 - Y Lambert : 131971
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

La réserve naturelle du Rivage se localise en Hainaut occidental au sud du village de Wiers, au sein d'un vaste ensemble de marais et prairies humides appelé 'Marais de la Vergne', à cheval sur la frontière franco-belge. Elle se compose essentiellement d'anciennes prairies humides bordée de saules têtards, d'éléments de roselière en voie de restauration et d'une vieille plantation de peupliers abritant notamment des suintements à cardamine amère. Elle constitue un reliquat de biotopes jadis plus largement répandu mais qui ont été fortement réduits par la populiculture et le creusement d'étangs de pêche. Le site représente en outre le point de départ pour la constitution d'une vaste zone naturelle dont l'intérêt en sera d'autant plus important (P. Dupriez).

Carto

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Wiers3.45 haPERUWELZHAINAUT

Protection

Propriétaire(s) :

Réserves Naturelles RNOB.

Code ONG :214
Type de site protégé :LCN-RNA
Année de création :1985
Commission de gestion :RNOB - Plaine de la Scarpe
Type de contrat :

Propriété de l'asbl. Réserves Naturelles RNOB

Historique de création :

La réserve a été créée en 1995 par une donation de terrains de l'asbl. 'Le Péruwelzis de demain' aux Réserves Naturelles RNOB.
Trois groupes de parcelles furent achetées en 1985 (0,29ha), en 1987 (0,19ha) et en 1991 (1,088).

Conservation

Conservateur

Michel QUINTART, Rue Petit Gobert, 22, 7600 Péruwelz (Tél. : 069/77.11.13).

Objectifs de conservation

Conserver un vaste ensemble marécageux transfrontalier. En ce qui concerne les parcelles de la réserve naturelle, l'objectif principal est le maintien du caractère ouvert et humide favorable à l'avifaune, aux amphibiens et aux insectes aquatiques.

Menaces

La pollution de la Verne de Bury, les curages suucessifs des fossés et canaux, le pâturage de plus en plus intensif des prairies humides, le creusement de nombreux étangs de pêche et les plantations de peupliers constituent autant de menaces pour les divers écosystèmes.

Recommandations

Etendre la superficie des parcelles en réserve naturelle. Compléter les inventaires entomologiques.

Plan de gestion

Un plan de gestion a été élaboré récemment pour les parcelles mises en réserve (ANONYME, 2005). Ses objectifs prioritaires sont :
- le maintient du caractère ouvert et humide du terrain, favorable à l'avifaune nicheuse et migratrice, aux amphibiens et aux insectes aquatiques ;
- la restauration des différents milieux en place en limitant l'eutrophisation, par fauchage annuel avec exportation des fanes ou, dans certains cas, par étrépage de la couche superficielle du sol ;
- l'acquisition des parcelles voisines afin d'agrandir la surface de la réserve.
Plusieurs autres objectifs, plus secondaires, sont également visés par ce plan de gestion :
- la reconstitution des alignements d'arbres tétards ;
- le creusement d'un réseau de mares favorables à la faune aquatique (amphibiens, odonates, dytiques, etc.) ;
- l'accueil du public lors de visites libres ou guidées, ou encore à l'occasion de chantiers de gestion ;
- autoriser la recherche scientifique pour autant qu'elle ne nuise pas aux autres objectifs ;
- encourager les mesures agri-environnementales auprès des agriculteurs qui exploitent les parcelles voisines de la réserve.
La nature des travaux de gestion ou de restauration est différente en fonction des parcelles et des milieux en place.
- Parcelles 486a-487-488 : zone fortement eutrophisée caractérisée par l'envahissement des plantes nitrophiles. Une fauche annuelle est pour l'instant appliquée mais sans résultats probants. Un essai d'étrépage sur un are a donné a été fort encourageant puisqu'il a permis le rétablissement d'une flore hygrophile comme Veronica anagallis-aquatica, Caltha palustris, ...). Le pâturage pourrait à l'avenir être envisagé dans ces parcelles.
- Parcelles 469b-469c-471b-471c : plantation de peuplier destinée à l'abattage, ce qui devrait permettre une évolution vers une mégaphorbiaie à laquelle on pourra appliquer une fauche annuelle, un pâturage et/ou un étrépage partiel.
- Parcelles 457-462-463 : cette roselière dégradée pourrait être revitalisée grâce à une fauche hivernale et des étrépages ponctuels.
- Parcelle 438 : bois humide qu'on laissera évoluer vers l'aulnaie.
- Parcelle 414a : ancienne peupleraie où s'est développée une roselière, laquelle sera entretenue grâce à une fauche annuelle hivernale.
- Parcelle 1090b : zone qu'on laissera évoluer vers l'aulnaie.

Accès du public

L'accès à la réserve naturelle est limité aux visites guidées dont le programme est diffusé dans le Magazine "Réserves Naturelles" des RNOB ainsi que dans la presse locale et associative. Des visites guidées spéciales pour groupes sont organisées sur demande. Des journées et chantiers de gestion sont également programmés pour permettre à ceux qui le souhaitent de participer activement à la gestion de la réserve. L'accès des scientifiques est soumis à autorisation.

SGIB associés

Code SGIBNom SGIBSurface
253Marais de la Vergne115.52 ha

Détails

Cadastres

Commune de Péruwelz, 2ème division Wiers, section C, parcelles n° 414a, 438, 457, 462, 463, 465a, 469b, 469c, 471b, 471c, 486a, 487, 488 ; section D, parcelle n° 1090b

Surveillance

Cantonnement DNF de Mons.

Tolérance d'utilisation

Aucune

Divers