Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

984 - Hasselbach

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Burg-Reuland, Sankt Vith (Saint-Vith)
Cantonnements DNF :Saint-Vith
Surface :249.92 ha
Coordonnées :X Lambert : 275737 - Y Lambert : 102866
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Ce vaste site est localisé en Ardenne orientale, au sud de Saint-Vith. Il est constitué par la vallée du Hasselbach, un petit affluent de la Braunlauf appartenant au bassin du Rhin. Le fond de la vallée est occupé par une mosaïque de groupements végétaux: prairies humides à canche cespiteuse (Deschampsia cespitosa) et bistorte (Persicaria bistorta), bas-marais acides, tourbières de transition à trèfle d'eau (Menyanthes trifoliata) et laîche à bec (Carex rostrata), mégaphorbiaies, saussaies marécageuses, etc. Une partie des prairies alluviales bénéficie depuis 2009 du statut de réserve naturelle domaniale.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L0 - Ardenne

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Lommersweiler42.13 haSANKT-VITH - SAINT-VITHLIEGE
Thommen207.8 haBURG-REULANDLIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Saint-Vith249.92 haMalmédy

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

Région wallonne (partim).

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Oui  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Saint-Vith, 32b, Klosterstrasse, 4780 Sankt-Vith (Tél. : 080/28.08.50 - Fax : 080/22.98.31).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6104Hasselbach249,92 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Martes martesOuiNon
Mustela ermineaOuiNon
Putorius putoriusNonNon
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Acrocephalus palustrisOuiNon
Anthus pratensisOuiOui
Cinclus cinclusOuiNon
Dryocopus martiusOuiNon2008O. Schott
Emberiza schoeniclusOuiNon
Locustella naeviaOuiNon
Motacilla flavaOuiNon
Parus montanusOuiNon
Saxicola rubetraOuiOui
Plantes - Plantes supérieures
Arnica montana
Carex canescens
Dactylorhiza maculata
Dactylorhiza majalis
Genista anglica
Menyanthes trifoliata
Viola palustris

Commentaires sur la faune

Mammifères: Vulpes vulpes, Sus scrofa, Capreolus capreolus, Martes foina, Martes martes, Putorius putorius, Mustela erminea.

Oiseaux: Cinclus cinclus, Motacilla alba, Motacilla flava, Saxicola rubetra, Sylvia borin, Anthus pratensis, Acrocephalus palustris, Emberiza schoeniclus, Anas platyrhynchos, Locustella naevia, Parus montanus.

Commentaires sur la flore

Plantes protégées ou intéressantes : Dactylorhiza maculata, Menyanthes trifoliata, Dactylorhiza majalis (des deux dernières plantes fide BENKER), Viola palustris, Carex canescens.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'un fond de vallon ardennais dont les prairies sont à l'abandon.

Menaces

Embroussaillement, extension de la reine des prés.

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Le Hasselbach est un ruisselet de moins de 4 km de longueur, affluent de la rive droite de la Braunlauf (bassin de l'Our dépendant du Rhin). Il coule dans des prairies à l'abandon et des pessières.

Géologie : Les fonds de vallon sont occupés par des alluvions. Ailleurs, on trouve les assises géologiques de l'Emsien inférieur.

Em1a : grauwacke de Pesche avec psammoschiste foncé, schiste gréseux en dalles, quartzophyllades souvent slumpés, avec bancs sporadiques de grès gris. Cette assise contient des bancs quartzocalcareux et macignoteux, fossilifères (Asselberghs 1945).

Em1b : grès de Vireux : quartzite gris d'Andler, psammite, quartzoschiste et schiste grossier, gris.

Description biologique

Selon SAINTENOY-SIMON (1996): Le Hasselbach montre une flore et une végétation diversifiées. Sur base d'observations du 31 juin 1993 et du 7 juin 1996, on y rencontre:

- un groupement d'ourlet forestier à Trifolium medium dans lequel coexistent Festuca rubra subsp. commutata (= nigrescens), Festuca filiformis, Nardus stricta, Agrostis capillaris, Holcus mollis, Deschampsia cespitosa, Deschampsia flexuosa, Molinia caerulea, Calluna vulgaris, Genista anglica, Galium saxatile, Potentilla erecta, Hypericum maculatum, Pimpinella saxifraga, Campanula rotundifolia, etc. Localement, apparaissent quelques pieds d'Arnica montana, Viola canina, Succisa pratensis ou encore Rhinanthus minor, Polygala serpyllifolia, ...;

- un groupement de prairie humide à Deschampsia cespitosa et Persicaria bistorta, parfois envahi par Valeriana repens, Cirsium palustre, Angelica sylvestris, ...;

- un bas-marais à Comarum palustre, Carex nigra, Carex canescens, Viola palustris, Caltha palustris, Valeriana dioica, Agrostis canina, Epilobium palustre, Dryopteris carthusiana, Dactylorhiza maculata, Crepis paludosa, ...;

- une cariçaie à Carex rostrata;

- une jonchaie acutiflore;

- une moliniaie acidophile;

- une filipendulaie;

- un fragment de boulaie pubescente à Equisetum sylvaticum et sphaignes;

- une saussaie fragmentaire à Salix aurita;

- des recolonisations forestières par Cytisus scoparius, Rubus idaeus, Betula pubescens, Sambucus racemosa, Frangula alnus, Sorbus aucuparia, Fagus sylvatica où abondent Epilobium angustifolium, Senecio ovatus, Holcus mollis, ...

Selon BENKER, il existe localement des plages de Menyanthes trifoliata.

Monument naturel

A compléter.

Monument historique

Pont en dalles de phyllade, traces d'abîssage.

Histoire du site

D'après Ferraris, le site était jadis occupé par des prairies humides.

Biblio

, 1946, L'éodévonien de l'Ardenne et des régions voisines., Mémoire de l'Institut de Géologie de l'Université de Louvain, 16 : 598 pp.
, Considérations pour un plan d'action agro-environnemental sur le territoire du parc naturel Hautes-Fagnes Eifel., Société provinciale d'industrialisation. Liège, Palais provincial. 479 pp. + nombreuses cartes.
, 1995, Etude des formations végétales et de la biodiversité dans la réserve naturelle domaniale du Hasselbach (Burg-Reuland, Belgique)., Mémoire présenté pour l'obtention du titre d'Ingénieur agronome. Louvain-la-Neuve. UCL. Fac. Sc. Agron., Labo. d'Ecologie des Prairies. 90 pp. + annexes.
, 1986, Carte d'évaluation biologique de la Belgique. Texte explicatif de la feuille 56. 72 pp., Ministère de la Santé publique et de la Famille. Institut d'Hygiène et d'Epidémiologie. Centre de coordination de la carte d'évaluation biologique. Rue Wytsmans 14, 1050 Bruxelles.
, 1997, Centaurea nigra. Sa description, son écologie, sa distribution dans nos régions., Adoxa, n° 15/16 : 29-32.
, 1992, Aspects phytosociologiques, écologiques et topoclimatiques du bassin supérieur de l'Our., Mémoire Lic. Sc. Géogr., Univ. Liège. 69 pp.
, 1965, Quelques observations d'intérêt biologique sur le plateau de Losheimergraben., Parcs nationaux, 20 : 47-52.
, 1962, Recherches phytosociologiques sur les prairies en Moyenne Ardenne., Agriculture (Louvain), 10 et 11, passim.
, 1982, Planification écologique illustrée par la démarche d'un plan écologique : le cas de la vallée de l'Our dans le Parc Naturel Hautes Fagnes Eifel., Nordeifel, Environnement, 4, 3-17.
, 1973, Recherches phytosociologiques sur les forêts feuillues de la vallée de l'Our., Bull. Jard. Bot. Nat. Belg., 43 : 101-186.
, 1971, Le Parc naturel de Hautes Fagnes et de l'Eifel., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 73 : 148-155.
, 1975, Carte des sols de la Belgique. Texte explicatif de la planchette de Schoenberg 171'B et Gross-Bohlscheid 180'B., I.R.S.I.A., 96 p.
, 1970, Notes sur la flore d'Ouren., Bull. Trim. du Cercle Culturel M.A. Libert, Malmédy, 18 : 21-25.
, 1975, Les landes, les pelouses et prairies semi-naturelles du plateau des Hautes Fagnes et d'Elsenborn (Belgique). I. Aspects floristiques, phytosociologiques et phytogéographiques. II. La végétation des landes d'Europe occidentale., Colloques phytosociologiques, 2 : 13-36.
, 1965, Carte géologique de la Belgique à l'échelle du 1/25.000. Saint-Vith - Schönberg 233 (levé par R. LEGRAND)., Bruxelles, Institut géographique militaire.

Divers

Sources

OFFH
RESNAT-RW

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1997)