Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Thécla de la ronce (Callophrys rubi)

Taxonomie

Synonymes :
Français : Thécla de la ronce, Argus vert
Néerlandais : Groentje
Anglais : Green Hairstreak
Allemand : Brombeerzipfelfalter
Groupe biologique :Animaux / Invertébrés / Insectes / Papillons diurnes / Lycaenidés

Intro

Synthèse

Cette espèce est assez rare dans toutes les régions sauf en Fagne-Famenne-Calestienne où elle est commune. Elle se reproduit dans des trouées forestières, prairies bocagères, landes, friches... sur une gamme de plantes-hôtes assez large.

Description morphologique

Le dessus de ce Lycène est brun chez les deux sexes, alors que le revers est entièrement vert (avec une ligne blanche morcellée à peine visible). Ce ton vert est fort variable d'un individu à l'autre.

Législation

Législation régionale (Conservation de la Nature)

  • Aucune réglementation

Législation régionale (Chasse et pêche)

  • Aucune réglementation

Législation fédérale

  • Aucune réglementation

Convention internationale

  • Aucune réglementation

Directives européennes

  • Aucune réglementation

Autres législations régionales

  • Aucune réglementation

Distribution

Distribution en Belgique :Wallonie, Flandre

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Statut de présence :Re : reproduction

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Indigenat :Or : indigène

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Type de distribution :Di : dispersée

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Distribution en Europe :

Essentiel de l'Europe.

Distribution en Wallonie :

Callophrys rubi est une espèce répandue surtout en Fagne-Famenne-Calestienne. Dans les autres régions, sa répartition est plus lâche.

Carte :
carte

Ecologie

Ecologie :

L'espèce fréquente les lisières, clairières et coupes forestières, prairies maigres bocagères, landes, bords de tourbière, fourrés à genêt et ronces, friches... Ses plantes-hôtes sont variées (NB : des pontes ont été observées en Wallonie sur celles suivies d'un (w)) : Cytisus scoparius (w), Erica tetralix (w), Lotus corniculatus (w), Genista tinctoria (w), Vicia cracca (w), Genista spp., Ulex europaeus, Helianthemum nummularium, Calluna vulgaris, Vaccinium uliginosum, Vaccinium vitis-idaea, Cornus sanguinea, Rhamnus cathartica, Anthyllis vulneraria, Onobrychis viciifolia, Rubus spp., Frangula alnus, Medicago sativa. Les oeufs sont isolés.

L'espèce vole en une génération, surtout de mi-avril à mi-juillet, avec un pic à la fin mai. Des observations exceptionnelles sont possibles en août. Elle hiverne au stade de chrysalide.

Statut

Tendance

Tendance :RG : régression
Commentaires :

De manière générale, cette espèce accuse un léger déclin en Wallonie. C'est surtout en Lorraine qu'elle semble avoir régressé ces dernières années, tandis que la tendance est moins claire en Ardenne (découvertes dans de nouveaux secteurs (Haute-Ardenne de l'est notamment) et disparitions probables dans d'autres). Par rapport aux données plus anciennes, l'espèce semble juste avoir disparu de quelques secteurs en Ardenne, Condroz et au nord du sillon sambro-mosan.

Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Liste Rouge

Espèce menacée :Non
Statut :NT : quasi menacée
Sources :Fichefet, V. et al (2008)

Espèce invasive

Liste :non

Biblio

Divers

Auteurs

Violaine Fichefet

Date de mise à jour / relecture de la fiche

18/08/2010

Date de la dernière modification de la fiche

01/01/2010