Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Rechercher une espèce animale ou végétale

openclose Par taxon

openclose Autres critères

ou Vernaculaire
Scientifique
Présentation des résultats : Illustré
Liste
Avec statut légal

Résultat de la recherche : 762 espèces trouvées

Nom françaisNom latinOrigineStatut en WallonieListe rougeTendanceLégislation
Cettia cettiOrindigèneHihivernant
Rereproduction
NTquasi menacéeLégislation existante

La Bouscarle fréquente les zones à végétation dense à proximité de l'eau et est très difficile à observer. C'est son chant explosif et sonore qui trahit sa présence. En Wallonie, elle atteint la limite nord de son aire de répartition. Il s'agit d'un nicheur rare, localisé dans l'ouest du Hainaut, qui a niché pour la première fois sur notre territoire au début des années 1960. Cet oiseau sédentaire souffre très fortement des hivers rigoureux, qui peuvent faire disparaitre localement l'espèce comme ce fût le cas dans les années 1980.

Locustella naeviaOrindigèneRereproduction
Mimigrateur
LCnon menacéeLégislation existante

La Locustelle tachetée est toujours cachée dans la végétation et ne se montre que quand elle chante sur un perchoir un peu plus dégagé. Il s'agit d'un nicheur assez commun, présent dans toutes les régions de Wallonie.

Locustella luscinioidesOrindigèneRereproduction
Mimigrateur
CRen situation critiqueLégislation existante

Cet oiseau des roselières est un nicheur très rare et localisé, menacé d'extinction sur notre territoire.

Acrocephalus paludicolaOrindigèneMimigrateurNEnon évaluéLégislation existante

Le Phragmite aquatique niche dans l'est de l'Europe et connait un fort déclin. Bien que ses voies de migrations passent par l'Europe occidentale, cette espèce est tout à fait exceptionnelle en Wallonie, en migration postnuptiale. La plupart des données proviennent d'oiseaux bagués.

Acrocephalus schoenobaenusOrindigèneRereproduction
Mimigrateur
VUvulnérableLégislation existante

Cette fauvette aquatique est rare en Wallonie et principalement localisée dans l'ouest du Hainaut. Jadis assez bien présente, elle a connu une forte diminution entre 1950 et 1990, suite à la perte de milieux et à des conditions météorologiques défavorables sur ses lieux d'hivernage.

Acrocephalus palustrisOrindigèneRereproduction
Mimigrateur
LCnon menacéeLégislation existante

La Rousserolle verderolle est un nicheur assez commun, présent dans les friches et les milieux herbacés humides dans toute la Wallonie. Son chant comporte de nombreuses imitations.

Acrocephalus scirpaceusOrindigèneRereproduction
Mimigrateur
LCnon menacéeLégislation existante

La Rousserolle effarvatte a souffert de la disparition des roselières au cours du 20e siècle, mais reste aujourd'hui un nicheur bien présent dans ces milieux qui lui sont favorables. Pour favoriser cette espèce, la gestion et la conservation des roselières existantes est un minimum.

Acrocephalus arundinaceusOrindigèneRereproduction
Mimigrateur
CRen situation critiqueLégislation existante

Cette occupante des roselières inondées était bien présente dans le passé sur notre territoire. Elle a connu un fort déclin à partir des années 1970, suite à la disparition de son habitat, et est devenue aujourd'hui un nicheur tout à fait occasionnel.

Hippolais icterinaOrindigèneRereproduction
Mimigrateur
NTquasi menacéeLégislation existante

L'Hypolaïs ictérine est souvent caché dans les arbres et les arbustes denses et est surtout repéré à son chant rapide parsemé de bruit rappelant des jeux électroniques. Il décline en Wallonie car son aire de répartition se réduit fortement vers le nord du territoire. On ne le retrouve pratiquement plus qu'au nord du sillon Sambre-et-Meuse et dans le Pays de Herve.

Hippolais polyglottaOrindigèneRereproduction
Mimigrateur
LCnon menacéeLégislation existante

Les premières reproductions de cette espèce en Wallonie datent du début des années 1980. Il a ensuite colonisé la moitié du territoire et y a établi une population importante.

Sylvia currucaOrindigèneRereproduction
Mimigrateur
LCnon menacéeLégislation existante

La Fauvette babillarde est très discrète en période de nidification et est donc surtout observée à son retour de migration, lorsqu'elle chante alors que les feuilles ne sont pas encore trop développées. Elle est courante en Wallonie, mais la région limoneuse est nettement moins occupée que les autres.

Sylvia communisOrindigèneRereproduction
Mimigrateur
LCnon menacéeLégislation existante

La Fauvette grisette est un nicheur commun en Wallonie, présent sur l'ensemble du territoire. Elle s'observe facilement dans les milieux ouverts avec buissons, chantant en évidence et même en vol.

Sylvia borinOrindigèneRereproduction
Mimigrateur
LCnon menacéeLégislation existante

La Fauvette des jardins est discrète et difficile à observer. Il s'agit d'un nicheur commun présent dans toute la région wallonne. Elle a connu une forte réduction de ses effectifs ces dernières années, suite à de mauvaises conditions climatiques rencontrées sur ses quartiers d'hivernage, à la concurrence avec la Fauvette à tête noire et à la disparition du taillis.

Sylvia atricapillaOrindigèneRereproduction
Hihivernant
Mimigrateur
LCnon menacéeLégislation existante

La Fauvette à tête noire est une des espèces les plus communes de Wallonie et est présente sur tout le territoire, dans divers habitats boisés. Elle a connu une importante augmentation depuis plus de 60 ans et semble maintenant se stabiliser.

Sylvia nisoriaOrindigèneAcaccidentelNEnon évaluéLégislation existante

Cette fauvette niche dans l'est de l'Europe et est très rare en Wallonie. Les données concernent des oiseaux bagués lors de leur migration postnuptiale.

Phylloscopus sibilatrixOrindigèneRereproduction
Mimigrateur
LCnon menacéeLégislation existante

Le Pouillot siffleur est une espèce assez commune en Wallonie, présente dans les massifs forestiers d'une certaine superficie. Il se retrouve donc presque uniquement au sud du Sillon Sambre-et-Meuse. Cette espèce était peu commune dans le passé et a progressivement augmenté pour atteindre son maximum dans les années 1960 et 1970, grâce notamment au vieillissement des futaies. Depuis, elle connait un sérieux déclin.

Phylloscopus collybitaOrindigèneRereproduction
Hihivernant
Mimigrateur
LCnon menacéeLégislation existante

Ce pouillot est une des espèces les plus communes de Wallonie. Il est néanmoins assez discret et presque toujours caché dans les feuilles.

Phylloscopus trochilusOrindigèneRereproduction
Mimigrateur
LCnon menacéeLégislation existante

Le pouillot fitis est un nicheur commun, réparti dans toute la Wallonie. Il connait néanmoins un déclin depuis les années 1970, principalement dans la région limoneuse et le Condroz. La perte et la dégradation de ses habitats semblent être la cause majeure de ce déclin.

Acrocephalus agricolaOrindigèneAcaccidentelNEnon évaluéLégislation existante

Cette rousserolle niche dans l'extrême est de l'Europe et dans l'ouest de l'Asie. Au moins deux individus ont déjà été capturés et bagués sur notre territoire.

Sylvia undataOrindigèneAcaccidentelNEnon évaluéLégislation existante

Cette fauvette du sud-ouest de l'Europe n'a jusqu'à présent fait l'objet que d'une seule mention en Wallonie.