Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

Sympétrum méridional (Sympetrum meridionale)

Taxonomie

Synonymes :
Français : Sympétrum méridional
Néerlandais : Zuidelijke heidelibe
Anglais : Southern Darter
Allemand : Südliche Heidelibelle
Groupe biologique :Animaux / Invertébrés / Insectes / Libellules / Anisoptères

Intro

Synthèse

Son aire de distribution en Europe est essentiellement méditerranéenne. En Belgique, il est extrêmement rare et est considéré comme visiteur accidentel raison pour la quelle son statut n'a pas été évalué. Dans le sud de l'Europe, son habitat est constitué de plans d'eau de faible profondeur ou de bras de rivière, gravières bien ensoleillés. On peut l'observer de la fin juin à la fin août.

Description morphologique

Sympétrum aux pattes dominées de jaune ressemblant fortement à Sympetrum striolatum (Sympétrum strié).

Législation

Législation régionale (Conservation de la Nature)

  • Aucune réglementation

Législation régionale (Chasse et pêche)

  • Aucune réglementation

Législation fédérale

  • Aucune réglementation

Convention internationale

  • Aucune réglementation

Directives européennes

  • Aucune réglementation

Autres législations régionales

  • Aucune réglementation

Distribution

Distribution en Belgique :Flandre, Wallonie

Sources :Goffart et al. 2006

Statut de présence :Ac : accidentel

Sources :Goffart et al. 2006

Indigenat :Or : indigène

Sources :Goffart et al. 2006

Carte :
carte

Ecologie

Ecologie :

L'unique biotope de reproduction avéré de Sympetrum meridionale en Belgique est constitué par un petit plan d'eau peu profond et bien exposé sur des terrains remaniés du port d'Anvers. Dans le sud de l'Europe, les biotopes de reproduction de cette espèce sont constitués par des plans d'eau de faible profondeur, aussi bien mésotrophes qu'eutrophes. La présence d'une végétation aquatique et émergente bien fournie semble être importante, de même que des zones rivulaires peu profondes, dans lesquelles les larves peuvent se développer rapidement. Des bras de rivières, gravières ou pièces d'eau dans des landes, bien ensoleillés et chauds, sont également utilisés pour la reproduction dans notre pays.

Geert De Knijf in Goffart et al. 2006

Statut

Tendance

Informations en cours de validation

Liste Rouge

Espèce menacée :Non
Statut :NE : non évalué
Sources :Goffart & al., 2006

Espèce invasive

Informations en cours de validation

Divers

Auteurs

Grégory Motte