Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1432 - Ardoisière Nanquette

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Ardoisière du Mühlenbach / Ardoisière du Millebaach / Ardoisière Wildmann
Communes :Martelange
Cantonnements DNF :Habay-la-Neuve
Surface :2.79 ha
Coordonnées :X Lambert : 247389 - Y Lambert : 58190
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette ardoisière ouverte dans la vallée du Mühlenbach est composée d'un terre-plein utilisé pour le dépôt et le sciage de bois, d'une zone humide apparue suite à l'exploitation du terril de déblais et d'une pente arborée présentant par endroits des accumulations de haldes. Plusieurs bâtiments d'exploitation subsistent dans le site; l'entrée de la fosse est obturée par une dalle de béton.Ce site a vu son intérêt biologique décroître, les lambeaux de pelouse sèche y étant de plus en plus réduits. On y observe encore trois espèces de reptiles dont la coronelle lisse (Coronella austriaca). La zone humide, qui s'assèche plus ou moins complètement en été, héberge plusieurs espèces d'amphibiens, ainsi que le criquet des marais (Stethophyma grossum).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L5 - Ardenne méridionale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Martelange2.79 haMARTELANGELUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Habay-la-Neuve2.79 haArlon

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Biotopes

Commentaires sur les biotopes

A compléter: boisement de recolonisation.

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Alytes obstetricansOuiNonReproduction probable (chant).2001Cobs. A. Remacle
Bufo bufoOuiNonReproduction.2001Cobs. A. Remacle
Ichthyosaura alpestrisOuiNonReproduction.2001Cobs. A. Remacle
Lissotriton helveticusOuiNonReproduction.2001Cobs. A. Remacle
Rana temporariaOuiNonImportante frayère.2001Cobs. A. Remacle
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon2005E. Graitson
Coronella austriacaOuiOui2005E. Graitson
Zootoca viviparaOuiNon2005E. Graitson
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Carcharodus alceaeNonNon1 ex.2001Bobs. A. Remacle
Pyrgus malvaeNonOui1 ex.2001Cobs. A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Metrioptera bicolor2001Cobs. A. Remacle
Myrmeleotettix maculatus2001Cobs. A. Remacle
Stethophyma grossumAssez abondant.2001Cobs. A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Carex canescens2001obs. A. Remacle
Galeopsis angustifolia2001obs. A. Remacle
Galeopsis segetum2001obs. A. Remacle
Hieracium maculatum2001obs. A. Remacle

Commentaires sur la faune

Amphibiens
Reproduction de Rana temporaria (frayère importante), Bufo bufo, et, parmi les tritons, Triturus alpestris et T. helveticus. Reproduction probable d'Alytes obstetricans (chant).

Insectes
- Orthoptères: Tettigonia viridissima, Metrioptera bicolor, Conocephalus sp., Stethophyma grossum (grand criquet des zones humides), Myrmeleotettix maculatus, Chorthippus biguttulus, C. brunneus, C. parallelus, Chrysochraon dispar, Omocestus viridulus.
- Odonates: la zone humide s'asséchant plus ou moins complètement en été, son intérêt pour les libellules est réduit. Quelques espèces y ont toutefois été observées (Pyrrhosoma nymphula, Aeschna cyanea, Libellula depressa).
- Lépidoptères Rhopalocères: une espèce vulnérable: Carcharodus alceae; une espèce sujette à un faible risque: Pyrgus malvae; diverses espèces non menacées: e.a. Araschnia levana, Coenonympha pamphilus, Maniola jurtina, Thymelicus sylvestris.

Commentaires sur la flore

Présence de Carex canescens, espèce restant fréquente en Ardenne, Scirpus setaceus et Hieracium maculatum (belle station sur le terre-plein).

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation de lambeaux de pelouse pionnière sur débris schisteux et d'une zone humide.

Menaces

- Disparition progressive des lambeaux de pelouse pionnière sur le terre-plein suite à son affectation actuelle (stockage et sciage de bois).
- Assèchement de plus en plus important de la zone humide d'après un propriétaire.

Recommandations

- Maintien de petites aires couvertes de la végétation pionnière caractéristique.

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

Chemin public passant le long du site.

Détails

Description physique

Situation générale: Cette ardoisière a été ouverte dans la vallée boisée du ruisseau dénommé Mühlenbach (ou Millebaach sur l'édition de 1991 de la carte topographique), à moins de 1,5 km à l'WSW de l'église de Martelange. On y a extrait du schiste ardoisier du Siegenien (= Praguien) supérieur.
Description du site: Ce site d'extraction peut être subdivisé en trois parties.
- Vers le nord-est s'étend un terre-plein qui correspond à l'ancienne aire de stockage des ardoises. Il est utilisé pour le dépôt et le sciage de bois par un exploitant forestier (locataire). Ce secteur a perdu de son intérêt suite à son utilisation de plus en plus intensive: les lambeaux de pelouse sèche ont vu leur surface se réduire en l'espace d'une année (moins de 2 ares actuellement). Le ruisseau passe en souterrain sous ce terre-plein.
A la bordure nord du chemin d'accès, face au terre-plein, subsistent un petit bâtiment en schiste (en assez bon état) et, à l'arrière, l'entrée de la fosse, fermée par une dalle de béton.
D'autres bâtiments en ruines se trouvent le long du chemin, à la limite de ce secteur avec le suivant.
- Une zone humide occupe le fond de la vallée vers le sud-ouest. Le terril visible sur la carte I.G.N. de 1966 (et 1991), sous lequel disparaissaient le Mühlenbach et son petit affluent de rive droite, a été exploité à partir de 1975-80 (Mr Wildmann, com. orale), ce qui a abouti à l'installation d'une zone humide au niveau d'eau variable. Une petite pièce d'eau a récemment été aménagée vers le terre-plein (asséchée en été 2001); son pourtour est occupé par des déblais schisteux colonisés par une végétation pionnière.
- La pente qui délimite vers le sud-est le terre-plein et la zone humide est arborée. Elle présente par endroits des accumulations de haldes, en particulier vers le sud-ouest où subsiste, sur le haut, une zone minuscule encore ouverte. En haut de la pente se trouve la maison du propriétaire, ainsi qu'une petite ruine en phyllade.
Au pied de la pente sud se dressent, sur une longueur d'une quarantaine de m, des vestiges de murs.
Sous la ligne haute-tension et le long du ruisseau se trouve une aire d'environ un are couverte de fins débris schisteux.
Fréquentation du site: Le site est longé par un chemin forestier fréquenté.
Présence de déchets: Le creux encore visible à l'extrémité nord-est en 1999 (cf. carte de 1991) a été remblayé par des déchets inertes en 2000. Des inertes sont déversés à l'extrémité sud-ouest du terre-plein, en contrebas des ruines.
Environnement du site: Bois. Proximité de la zone d'habitat de Martelange (rue de l'Ardoisière).

Description biologique

Les plages de végétation résiduelles du terre-plein rassemblent des espèces de pelouses, accompagnées d'espèces prairiales et de plantes à affinités forestières: Arenaria serpyllifolia, Cerastium semidecandrum, Sagina procumbens, Hypericum perforatum, Erophila verna, Fragaria vesca, Sanguisorba minor, Potentilla neumanniana, Lotus corniculatus, Trifolium pratense, T. dubium, T. hybridum, Melilotus sp., Cytisus scoparius, Vicia hirsuta, Euphorbia cyparissias, Geranium robertianum, Pimpinella saxifraga, Thymus pulegioides, Galeopsis segetum, G. angustifolia, Euphrasia stricta, Verbascum nigrum, Veronica arvensis, Campanula rotundifolia, Hieracium pilosella, H. lachenalii, H. maculatum (belle station), Centaurea (Jacea) sp., Leucanthemum vulgare, Leontodon hispidus, L. autumnalis, Poa compressa,... Sur les autres aires couvertes de déblais schisteux, principalement le pourtour de la petite pièce d'eau et l'aire au sud-ouest de la zone humide, la strate herbacée, discontinue, est composée d'espèces en majorité présentes sur le terre-plein.
Au niveau de la zone humide, du ruisseau et du petit étang (asséché en été 2001) croît un spectre d'espèces hygrophiles assez diversifié, composé d'espèces caractéristiques des zones humides de l'Ardenne: Ranunculus flammula, Caltha palustris, Lychnis flos-cuculi, Stellaria alsine, Spergula arvensis (étang asséché), Persicaria hydropiper, P. bistorta, P. maculosa, P. lapathifolia, Cardamine amara, Lysimachia vulgaris, L. nummularia, Chrysosplenium oppositifolium, C. alternifolium, Filipendula ulmaria, Comarum palustre, Potentilla anserina, Lotus pedunculatus, Epilobium palustre, E. ciliatum, Impatiens noli-tangere, Calystegia sepium, Myosotis du groupe scorpioides, Mentha sp., Callitriche sp., Veronica beccabunga, Galium palustre, Achillea ptarmica, Gnaphalium uliginosum, Cirsium palustre, Juncus effusus, J. conglomeratus, J. tenuis, Juncus articulatus, J. acutiflorus, J. bulbosus, J. bufonius, Carex demissa, C. remota, C. canescens, C. rostrata, C. ovalis, Scirpus sylvaticus, S. setaceus (lit du ruisseau et bord humide du chemin), Typha latifolia (abondant), Glyceria fluitans, G. declinata, Sparganium erectum (abondant), Alisma plantago-aquatica,…, ainsi que de jeunes Alnus glutinosa. Sur les bordures de cette zone humide poussent Ranunculus repens, Stellaria graminea, Rumex acetosa, Trifolium hybridum, T. pratense, T. medium, Cytisus scoparius, Myosotis arvensis, Tanacetum vulgare, Cirsium arvense, Centaurea (Jacea) sp., Hieracium sabaudum, Holcus lanatus, Poa trivialis, Agrostis stolonifera,…
Les parties boisées sont colonisées par Salix caprea, Populus tremula, Betula sp., Sorbus aucuparia, Picea abies, Fagus sylvatica, Quercus sp., Corylus avellana,…, et, au sol, par Stellaria holostea, Viola riviniana, Fragaria vesca, Rubus idaeus, Lathyrus linifolius, Epilobium angustifolium, E. montanum, Teucrium scorodonia, Digitalis purpurea, Senecio ovatus, Mycelis muralis, Poa nemoralis, les fougères Dryopteris filix-mas, D. dilatata, D. carthusiana et Athyrium filix-femina,… Sur les restes de murs, présence d'Asplenium trichomanes et Cystopteris fragilis (abondant). Une plage de Sedum spurium croît vers le haut de la pente de déblais schisteux.

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

Ce site est un témoin d'une activité industrielle jadis importante dans cette partie de l'Ardenne.

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Matériau(x) extrait(s): schiste ardoisier.
Déroulement de l'exploitation:
Référence sur carte de la DPPGSS: Martelange n° 2.
Ouverture: vers 1920-25.
Fin: entre 1957 et 1960.
Réaffectation prévue (dans autorisation): -
Réaffectation effective: exploitation du terril de déblais. Terre-plein utilisé comme aire de stockage de bois.

Divers

Sources

SABLIERES
OFFH

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx). - E. GRAITSON (aCREA, Conseil et Recherche en Ecologie appliquée, Université de Liège, Sart-Tilman, 4000 Liège).