Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

198 - Myen Caret

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Mien Caret
Communes :Rebecq
Cantonnements DNF :Nivelles
Surface :4.08 ha
Coordonnées :X Lambert : 133740 - Y Lambert : 150360
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

Le site de Myen Caret se situe sur le territoire de la commune de Rebecq, juste au sud-ouest des carrières de Quenast. Il correspond à une ancienne réserve naturelle, aujourd'hui déclassée par non-reconduction de la convention depuis le début des années 90. Le site s'étend de part et d'autre de la Senne et reprend quelques pâtures et prairies sur fonds alluviaux, ainsi qu'une zone humide fortement reboisée. Son intérêt biologique reste à documenter, mais il est probable que celui-ci ait fortement diminué au cours des dernières décennies, de par l'eutrophisation des milieux, l'apparition de nouvelles constructions, et le manque de gestion adaptée. L'intérêt du site était essentiellement botanique, avec notamment la présence d'espèces frugales plus rares, telles que Saxifraga granulata, Dipsacus pilosus, ou encore diverses espèces de mousses remarquables. D'un point de vue faunistique, le martin-pêcheur d'Europe (Alcedo atthis) fréquentait encore le site en 2002, de même que l'orvet fragile (Anguis fragilis).

Carto

Régions naturelles

  • C0 - Brabant limoneux

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Rebecq-Rognon2.95 haREBECQBRABANT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Nivelles2.95 haMons

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
186Myen Caret2,95 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Alcedo atthisOuiNon2002D. Rabosée
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon1999T. Kinet
Plantes - Plantes supérieures
Dipsacus pilosus1982P. De Zuttere, A. Sotiaux
Saxifraga granulata1982P. De Zuttere, A. Sotiaux

Commentaires sur la flore

Espèces intéressantes d'après DE ZUTTERE et SOTIAUX (1982): Dipsacus pilosus, Saxifraga granulata (plantes supérieures); Dicranella staphylina, Bryum rubens, Physcomitrium pyriforme, Pottia truncata, Fissidens bambergeri et F. crassipes (mousses).

Espèces exotiques

Flore:

Fallopia japonica (2018)

Présence avérée d'autres espèces exotiques envahissantes à proximité du SGIB : Quercus rubra, Prunus serotina, Rhus typhina, Robinia pseudoacacia, Senecio inaequidens, Solidago gigantea, Buddleja davidii, Impatiens glandulifera, Mahonia aquifolium.

Faune:

Harmonia axyridis (2011).

Conservation

Objectifs de conservation

Maintien de la végétation de sureaux sur le talus de l'ancienne voie ferrée et protection d'un tronçon de la plaine alluviale de la Senne.

Menaces

Eutrophisation, fermeture du milieu.

Recommandations

De nouveaux inventaires biologiques devraient être menés afin de mettre à jour les informations liées au site.

Accès du public

Accès libre sur les sentiers.

Détails

Description physique

Le site se trouve dans la plaine alluviale de la Senne. Il s'étend de part et d'autre de la rivière et reprend également le talus de l'ancienne voie de chemin de fer désaffectée. Il est bordé de diverses installations sportives (terrains de tennis et hall sportif). Il présente un certain intérêt paysager.

Description biologique

D'après DE ZUTTERE et SOTIAUX (1982):

Trois types de milieux se partagent le site : le talus du chemin de fer, une grande pâture, la berge de la Senne.

- Le talus du chemin de fer est envahi par une végétation nitrophile. On y observe : Sambucus nigra dominant, Quercus rubra, Fraxinus excelsior, Crataegus monogyna, Cornus sanguinea, Prunus spinosa, Rosa canina, Clematis vitalba et diverses espèces herbacées comme Urtica dioica, Galium aparine, Galeopsis tetrahit, Chaerophyllum temulum, Silene dioica, Ranunculus ficaria, Glechoma hederacea, Chelidonium majus, Dryopteris filix-mas, D. dilatata, Athyrium filix-femina, Lamium galeobdolon, Hedera helix,... (Sambucinion).

- Le pâturage est presque exclusivement constitué de graminées, mais quelques espèces en rompent la monotonie : Saxifraga granulata, Veronica filiformis, Cardamine flexuosa,... des mousses intéressantes s'y rencontrent : Dicranella staphylina, Bryum rubens, Physcomitrium pyriforme, Pottia truncata (Lolio-Cynosurion).

- La berge de la Senne est colonisée par des touffes clairsemées de Phragmites australis, Lythrum salicaria, Symphytum officinale, Phalaris arundinacea, Dipsacus fullonum, Epilobium hirsutum, Filipendula ulmaria, Arrhenatherum elatius, Dactylis glomerata et une plante intéressante Dipsacus pilosus (Filipendulion fragmentaire).

Deux mousses semi-aquatiques rares pour le Brabant sont présentes : Fissidens bambergeri et F. crassipes.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Petit et Grand Moulin d'Arenberg.

Histoire du site

D'après les cartes de Ferraris, le site était occupé au XVIIIe siècle par des prairies.

Divers

Sources

RESNAT

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1994)

Date de la dernière modification de la fiche

2020-01-09