Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

237 - Tienne et carrière de Flimoye

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Frimoye / Les Sangles
Communes :Viroinval
Cantonnements DNF :Viroinval
Surface :5.62 ha
Coordonnées :X Lambert : 165825 - Y Lambert : 85082
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Le Tienne de Flimoye est un dôme calcaire situé en rive gauche du Viroin, entre Dourbes et Olloy. Son flanc sud est entaillé par une vaste carrière de pierre dont les falaises accueillent la reproduction du hibou grand-duc (Bubo bubo). A l'est de cette carrière, des pelouses xériques à mélique ciliée (Melica ciliata), ail à tête ronde (Allium sphaerocephalon) et linosyris (Aster linosyris) subsistent sur la crête supérieure. Elles sont d'un grand intérêt botanique et entomologique. Le reste du site est occupé par des pinèdes et différents boisements calcicoles.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • K1 - Calestienne occidentale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Olloy-sur-Viroin5.62 haVIROINVALNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Viroinval5.62 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Viroinval, 37 rue de la Gare, 5660 Couvin (Tél. 060/31.02.93 - Fax : 060/34.72.73).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
265Flimoye5,62 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Bubo buboOuiOuiNicheur2000M. Pirotte
Lanius collurioOuiNon
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Salamandra salamandraOuiNon
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon
Coronella austriacaOuiOui
Natrix natrixOuiOui
Podarcis muralisOuiNon
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Argynnis adippeNonOui1991GT Lycaena
Boloria diaOuiOuimax. 10 ex.1995GT Lycaena
Colias alfacariensisOuiOuiGT Lycaena
Erynnis tagesNonNon2000GT Lycaena
Lasiommata maeraNonOui2000GT Lycaena
Melitaea athaliaOuiOuimax. 1 ex.2000GT Lycaena
Polyommatus coridonNonOuiGT Lycaena
Spialia sertoriusNonNonGT Lycaena
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Coccinelles
Coccinella quinquepunctata1999G.T. Coccinula
Hippodamia variegata1999G.T. Coccinula
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Tetrix bipunctata1988De Knijf (1992)
Invertébrés - Insectes - Hémiptères
Catoplatus horvathi2 ex.1999J.-Y. Baugnée
Lygaeus equestrisJ.-Y. Baugnée
Ochetostethus nanus1 ex.2000J.-Y. Baugnée
Ortholomus punctipennisJ.-Y. Baugnée, K. Hofmans
Phymata crassipesJ.-Y. Baugnée, K. Hofmans
Reptalus panzeri1 ex.1999J.-Y. Baugnée
Invertébrés - Araignées
Atypus affinis2007JY Baugnée, R. Kekenbosch
Sauron rayiPopulation2005ABosmans & Kekenbosch (2007)
Invertébrés - Mollusques
Abida secaleK. Hofmans
Chondrina avenaceaK. Hofmans
Pyramidula rupestrisK. Hofmans
Plantes - Plantes supérieures
Allium sphaerocephalonAbondant1999
Aster linosyris2007
Bupleurum falcatum
Catapodium rigidum
Cotoneaster integerrimusNoirfalise & Saintenoy-Simon (1992)
Globularia bisnagarica1999
Juniperus communis
Melica ciliataAbondant1999
Monotropa hypopitys
Rosa rubiginosa
Scilla bifolia1995J. Saintenoy-Simon
Seseli libanotis
Teucrium botrys
Teucrium chamaedrys
Teucrium montanumDisparu
Ulmus laevisFlanc nord
Veronica prostrata subsp.scheereri

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 1

Commentaires sur la faune

Avifaune : Bubo bubo (nicheur), Lanius collurio, Dryocopus martius.

Herpétofaune : Lacerta muralis, Anguis fragilis, Coronella austriaca, Natrix natrix, Salamandra salamandra.

Entomofaune très riche et variée :
- Lépidoptères rhopalocères : Iphiclides podalirius, Colias alfacariensis, Lysandra coridon, Spialia sertorius, Argynnis adippe.
- Hétéroptères : Phymata crassipes, Rhyparochromus phoenicus, Sciocoris cursitans, Emblethis verbasci, Nysius helveticus, Lygaeus equestris, Tropidothorax leucopterus, Horvathiolus superbus, Ortholomus punctipennis, Macroplax preyssleri, Ischnocoris hemipterus, Rhopalus conspersus, Eysarcoris aeneus,...
- Homoptères : Reptalus panzeri.
- Hyménoptères : Polistes biglumis, Sapygina decemguttata, Halictus maculatus, H. tumulorum, Lasioglossum calceatum, L. fulvicorne, L. morio, L. nitidiusculum,...

Gastéropodes terrestres : Chondrina avenacea, Abida secale, Cecilioides acicula, Pyramidula rupestris, Helicella itala,...

Commentaires sur la flore

Plantes protégées : Juniperus communis, Scilla bifolia, Rosa rubiginosa, Rosa pimpinellifolia.
Autres espèces remarquables : Allium sphaerocephalon, Aster linosyris, Bupleurum falcatum, Catapodium rigidum, Globularia bisnagarica, Monotropa hypopithys, Melica ciliata, Seseli libanotis,Teucrium botrys, T. chamaedrys, Veronica prostrata subsp. scheereri.
Teucrium montanum fut jadis signalé (Aigret & François, 1885) mais n'a pas été signalé récemment.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection de la flore et de la faune des pelouses calcaires, des forêts de ravin et des forêts alluviales.

Menaces

'Evolution de la végétation vers le reboisement. Alpinisme 'sauvage' et dépôts de détritus dans la carrière.
'

Recommandations

La carrière de Flimoye est mise en vente par son propriétaire. Le rachat par la Région Wallonne a été proposé. La gestion conservatoire doit s'attacher à conserver l'ensemble du Xerobrometum de la crête (déboisement et débroussaillement).

Plan de gestion

Le sommet de la carrière de Flimoye a été déboisé en 1983 de manière à restaurer le Xerobrometum.

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Colline calcaire.

Description biologique

Le site occupe un dôme calcaire dont le flanc sud a été ouvert par une carrière de pierre, toujours en activité actuellement (2007).
La partie est de la carrière porte, à son sommet, des pelouses xérophiles de grand intérêt, avec Veronica prostrata ssp. scheereri, Aster linosyris, Globularia bisnagarica, Seseli libanotis, Melica ciliata, Hippocrepis comosa, Orobanche teucrii, Sesleria albicans, Teucrium chamaedrys, Catapodium rigidum, Arabis brassica, ...
Plus bas sur le versant on observe des pelouses mésophiles fragmentaires à Brachypodium pinnatum, Pimpinella saxifraga, Sanguisorba minor, Centaurea scabiosa, Helianthemum nummularium, Thymus pulegioides, ... avec des éléments de pelouses d'ourlet comme Digitalis lutea, Clinopodium vulgare, Origanum vulgare, Bupleurum falcatum, etc.
Des fourrés préforestiers thermophiles s'observent en de nombreux endroits; ils sont constitués de Viburnum lantana, Rosa rubiginosa, Juniperus communis, Cotoneaster integerrimus, Rhamnus cathartica, Ligustrum vulgare, etc.
On rencontre également sur le site une chênaie-charmaie à Primula veris, des plantations de pins sylvestres et pins noirs d'Autriche ainsi qu'une frênaie-érablière de ravin à exposition nord et une frênaie-aulnaie alluviale à Ulmus laevis (sur Dourbes).
La faune entomologique est très riche et comprend de nombreuses espèces rares, notamment parmi les hémiptères, les orthoptères (Tetrix bipunctata), les hyménoptères, ...
La carrière de Flimoye héberge une faune arachnologique exceptionnelle comme l'a montré KEKENBOSCH (2009). Des inventaires réalisés en 2004-2005 ont en effet permis la récolte de 251 espèces, ce qui représente 35% des araignées recensées en Belgique !
Parmi elles, Sauron rayi, espèce nouvelle pour la faune belge, a été découverte récemment sur le site. C'est une espèce xérothermophile, très localisée en Europe centrale et orientale, et se trouvant en Belgique à la limite ouest de son aire de distribution (BOSMANS & KEKENBOSCH, 2007).
L'auteur souligne la présence de nombreuses autres espèces d'intérêt patrimonial, comme Atypus affinis, Drassylus pumilus, Micaria formicaria, Ozyptila blacwalli, Ozyptila pullata, Xysticus lineatus, Heliophanus aeneus, Pardosa alacris, Dipoena coracina, Dipoena erythropus, Comaroma simonii, Minicia marginella, Walckenaeria mitrata, Wiehlea calcarifera, etc.

Monument naturel

Ancienne carrière.

Monument historique

Le Tienne de Flimoye a été jadis occupé par un camp retranché (oppidum gaulois) de type éperon barré.

Histoire du site

Anciens parcours pastoraux sur les versants chauds. Anciennes cultures sur la partie sommitale.

Biblio

, 2000, Hétéroptères nouveaux ou remarquables pour la faune de Belgique., Bulletin de la Société royale belge d'Entomologie, 136 : 124-143.
, 2002, Additions et corrections à la faune des Hétéroptères de Belgique (Hemiptera Heteroptera)., Bulletin de la Société royale belge d'Entomologie, 138 : 52-58.
, 2007, Sauron rayi (Simon, 1881), het Duivelspinnetje, een nieuwe Midden-Europese spinnensoort voor het eerst in België waargenomen (Aranae: Lyniphiidae: Erigoninae)., Nieuwsbrief van de Belgische Arachnologische Vereniging, 22 (1): 31-37.
, 1992, Het voorkomen van Tetrix bipunctata in België., Saltabel, 7 : 14-16.
, 1991, Les réserves naturelles du Viroin. Trente années d'action d'Ardenne et Gaume dans la vallée du Viroin., Parcs nationaux, 46 : 1-68.
, 2001, L'étude de la banque de graines du sol, un outil efficace pour orienter la restauration des milieux semi-naturels., Parcs et Réserves, 56 (3) : 16-26.
, 1990, L'herborisation de la Société royale de Botanique de Belgique à Roly et dans le parc Viroin-Hermeton, le dimanche 26 juin 1988 : les problèmes de gestion des pelouses thermophiles., Belgian Journal of Botany, 123 : 45-62.
, 1987, Contribution à l'étude de la punaise guitare : Phymata crassipes (Fabricius, 1775) en Belgique (Heteroptera : Phymatidae)., Les Naturalistes belges, 68 : 143-150.
, 2009, Contribution à la connaissance de l'aranéofaune du Parc naturel Viroin-Hermeton. Première partie: la carrière de Flimoye à Olloy-sur-Viroin (Viroinval)., Nieuwsbrief van de Belgische Arachnologische Vereniging, 24 (1-3): 119-136.
, 1996, Excursion du samedi 15 avril 1995 dans la vallée du Viroin., Adoxa, n° 10 : 21-22.
, 1987, Les pelouses calcaires de la vallée du Viroin : dégradation ou restauration ?, Réserves naturelles, 1987/3 : 52-59.

Divers

Sources

RESNAT

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1994); K. HOFMANS (C.M.V.); G.T. Coccinula; J.-Y. BAUGNEE (U.L.B. Treignes).