Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

946 - Aiguilles de Chaleux

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Dinant, Houyet
Cantonnements DNF :Dinant
Surface :11.62 ha
Coordonnées :X Lambert : 191268 - Y Lambert : 101294
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Ce site calcaire s'inscrit dans le superbe cirque de Châleux qui domine un méandre de la Lesse, à hauteur du village de Furfooz. Son nom provient de la forme typique des pointements rocheux. On y trouve des bois de pente, des plantations de résineux, des pelouses sèches de plusieurs types, des fourrés. La végétation éparse colonisant les fissures de la roche renferme de nombreuses espèces rares, notamment la lunetière (Biscutella laevigata subsp. varia), la laitue vivace (Lactuca perennis) et la fétuque des rochers calcaires (Festuca pallens).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • F0 - Condroz

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Furfooz1.91 haDINANTNAMUR
Hulsonniaux9.71 haHOUYETNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Dinant11.62 haDinant

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site classé le 04/04/1939 et le 29/10/1981.

Propriétaire(s)

Commune de Houyet.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Dinant, rue Daoust 14, 5500 Dinant (Tél. : 082/67.68.90 - Fax : 082/67.68.99).
Commission Consultative de Gestion des Réserves Naturelles Domaniales Mosanes.

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6235Aiguilles de Chaleux6,81 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Alcedo atthisOuiNon
Asio otusOuiNon
Buteo buteoOuiNon
Cinclus cinclusOuiNon
Pernis apivorusOuiNon
Strix alucoOuiNon
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon1992Graitson, Hussin et Paquay (2003)
Coronella austriacaOuiOui1992Graitson, Hussin et Paquay (2003)
Natrix natrixOuiOui1992Graitson, Hussin et Paquay (2003)
Podarcis muralisOuiNon2003Graitson, Hussin et Paquay (2003)
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Formica pratensis2003J.-Y. Baugnée, G. Minet
Osmia bicolor2004J.-Y. Baugnée, G. Minet
Plagiolepis vindobonensis2003AJ.-Y. Baugnée, G. Minet
Plantes - Plantes supérieures
Aconitum lycoctonum subsp.vulparia
Asplenium scolopendrium2003
Biscutella laevigata subsp.varia2003A
Cephalanthera damasonium> 15 pieds2003G. Minet, J.-Y. Baugnée
Festuca pallens2003
Gagea lutea
Hippocrepis comosa2003
Hypericum montanum1999J. Duvigneaud, J. Saintenoy-Simon
Lactuca perennis2003
Melica ciliata2003
Orchis mascula2003
Polygonatum odoratum2003
Rhamnus cathartica2003
Silene nutans2003
Vincetoxicum hirundinaria2003

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 1

Commentaires sur la faune

A notre connaissance, aucune étude détaillée de la faune des rochers de Chaleux n'a été publiée. En se basant sur les observations faites à Furfooz (réserve naturelle agréée d'Ardenne et Gaume, contiguë) (BAUCHAU 1987), on peut légitimement penser que les espèces suivantes y sont présentes : le lézard des murailles (Lacerta muralis), l'orvet (Anguis fragilis), la couleuvre coronelle (Coronella austriaca), la couleuvre à collier (Coronella austriaca), en bordure de la Lesse, et peut-être la vipère péliade (Vipera berus), en lisière.
Les oiseaux les plus remarquables sont la buse variable (Buteo buteo), la bondrée apivore (Pernis apivorus), le hibou moyen-duc (Asio otus), la hulotte (Strix aluco), le martin-pêcheur (Alcedo atthis), le cincle plongeur (Cinclus cinclus).
Les mammifères sont représentés par le chevreuil (Capreolus capreolus), le sanglier (Sus scrofa), le renard (Vulpes vulpes) et de petits carnassiers : hermine (Mustela herminea), putois (Mustela putorius)...

Commentaires sur la flore

Espèce protégée : Orchis mascula.
Espèce menacée : Lactuca perennis.
N.B. Le buis, quasi absent de la vallée de la Lesse, a été signalé sans doute erronément à l'est des Aiguilles de Chaleux (VAN SCHINGEN 1985).
La dentaire à bulbilles existe en amont et en aval du site (e.a. Fond de Chaleux). Elle serait à rechercher au pied (peu accessible !) des rochers de Chaleux.
L'orme lisse (DUVIGNEAUD 1961) semble absent de cette partie de la vallée, à la suite de l'enrésinement. Il est néanmoins à rechercher.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'un des sites calcaires majeurs de Wallonie.

Menaces

Surfréquentation des lieux surtout au sommet des rochers, alpinisme, embroussaillement des pelouses calcaires.

Recommandations

Débroussaillement, mais le site est d'accès particulièrement difficile.
Canalisation des touristes.
Réduction de la pratique de l'alpinisme.

Plan de gestion

Pas de plan de gestion.

Accès du public

Accès autorisé. Un sentier permet d'accèder au sommet du site depuis la vallée de la Lesse. L'endroit est toutefois fort escarpé et même dangereux par endroit.

Détails

Description physique

Le site se trouve sur la rive droite de la Lesse du côté concave d'un méandre. Il s'agit d'un magnifique cirque formé par le versant très abrupt de la Lesse. Des pointements rocheux émergent des bois et des fourrés, formant un ensemble d'un très grand intérêt paysager.

Géologie : Le site de Chaleux est creusé dans le plateau condrusien au niveau du synclinal d'Anthée-Falmignoul, particulièrement large à cet endroit. Les roches appartiennent au Tournaisien et au Viséen. On rencontre la formation de Waulsort (calcaire waulsortien gris clair, massif avec ou sans veines bleues et faciès dolomitisés), la formation de Leffe (calcaire et dolomie stratifiés), la formation de la Molignée (calcaire noir souvent très fin, à intercalations de plaquettes schisteuses), la formation de Neffe (calcaire gris clair, grenu et bioclastique, parfois oolithique, renfermant des lumachelles de Brachiopodes).

Géomorphologie : L'érosion différentielle a dégagé des falaises rocheuses ainsi que la célèbre roche à la Chandelle, mince colonne complètement détachée du massif.
Les massifs calcaires de la vallée de la Lesse sont minés par des phénomènes karstiques et les grottes et les chantoires sont fréquents.
En aval du site, de part et d'autre de la rivière subsistent des alluvions anciennes sous forme de lambeaux alluviaux comportant des limons à galets avec sable (anciennes terrasses de la Lesse).

Le fond de la vallée est occupé par des alluvions modernes.
En face du site, subsiste une noue de la Lesse qui est réoccupée par la rivière lors des crues.

Description biologique

Les bois du rebord des plateaux et des pentes de la vallée de la Lesse sont formés de chênaies à charme thermophiles à Primula veris, Carex digitata, Viola hirta, Polygonatum odoratum, Orchis mascula...;
Dans la plaine alluviale, plantée de mélèzes, où pousse normalement une forêt de type frênaie, les vernales sont nombreuses (Adoxa moschatellina, Ranunculus ficaria subsp. bulbilifer, Arum maculatum, Allium ursinum, Paris quadrifolia, Gagea lutea, Corydalis solida, Aconitum lycoctonum subsp. vulparia, Anemone ranunculoides, ...).
Le versant est occupé par des fourrés thermophiles où l'on reconnaît Cornus mas, Viburnum lantana, Rhamnus cathartica, Ligustrum vulgare... et divers épineux. Ces fourrés sont bordés d'ourlets à Helleborus foetidus, Vincetoxicum hirundinaria, Viola hirta, Origanum vulgare...
Des pelouses xériques à Sesleria caerulea occupent le sommet des rochers; elles montrent un beau cortège de calcicoles : Hippocrepis comosa, Carex flacca, Carex caryophyllea, Festuca lemanii, Silene nutans, Dianthus carthusianorum, Anthyllis vulneraria, Sanguisorba minor, Helianthemum nummularium subsp. nummularium, Thymus pulegioides, etc. Sur les sols plus profonds se développent des pelouses mésophiles à Brachypodium pinnatum et Bromus erectus.
Sur les replats poussent des espèces de l'Alysso-Sedion : Sedum album, S. acre, Potentilla neumanniana... et diverses annuelles.
Mais c'est la flore rupestre qui est la plus étonnante (sur la Chandelle en particulier). On reconnaît les espèces caractéristiques du Festucion pallentis : Festuca pallens, Hieracium glaucinum, Biscutella laevigata subsp. varia, Lactuca perennis, Cardaminopsis arenosa subsp.borbasii, etc. Dans les fissures s'accrochent en outre Ceterach officinarum, Asplenium trichomanes, etc.

Monument naturel

Cirque et aiguilles de Chaleux.
Cours souterrain de la Lesse entre Furfooz (perte au Trou des Nutons) et Chaleux (résurgences au Trou de la Loutre).

Monument historique

Grotte de Chaleux, fouillée au 20e siècle par E. DUPONT (1865-1866). Il s'agit du site d'habitat magdalénien le plus important connu actuellement en Belgique (DEWEZ 1987).

Histoire du site

Sur la carte de Ferraris, le site était occupé, au 18e siècle, par des rochers, des bois (la roche de la Chandelle figure sur la carte).

Biblio

, 2004, Contribution à la connaissance des Delphacidae de Belgique (Hemiptera Auchenorrhyncha Fulgoromorpha)., Bulletin de la Société royale belge d'Entomologie, 139 (2003) : 207-219.
, 1998, Les différents types de pelouses calcicoles en Belgique et leur gestion., In : Actes du Colloque international "La gestion des pelouses calcicoles" organisé à Vierves-sur-Viroin du 28 au 31 mai 1996, Cercles des Naturalistes de Belgique, pp. 11-18.
, 1958, Excursion du dimanche 22 mai 1958 à Furfooz et dans la vallée de la Lesse., Natura Mosana, 11 : 72-74.
, 1961, Ulmus laevis Pallas. Sa distribution en Belgique et son écologie., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 93 : 175-188.
, 2003, La Coronelle lisse, Coronella austriaca Laurenti, 1768, en Famenne : données récentes (1986-2003) sur la répartition, l'écologie et le statut de l'espèce., Parcs et Réserves, 58 (4) : 27-37.
, 2006, Samedi 14 janvier: prospection de la vallée de la Lesse, entre Furfooz et Anseremme – Deuxième tronçon du site envisagé pour le tracé d'un RAVeL, Les Barbouillons n° 228: 2-4.
, 1938, Esquisse des groupements végétaux de quelques bois du district hesbaye en Belgique., Bulletin du Jardin botanique de l'Etat, 15 : 173-214.
, 1987, Promenade botanique dans le Parc de Furfooz., Ardenne et Gaume, Monographie n° 14 : 45-61.
, 1980, Excursion du 9 juin 1979 dans la basse vallée de la Lesse., Natura Mosana, 33 : 155-158.
, 1985, La flore et la végétation du "Parc de Furfooz" et de ses abords (basse vallée de la Lesse, province de Namur, Belgique)., Natura Mosana, 38 : 25-30.
, 1969, Etude phytosociologique de deux transects de la vallée de la Lesse (Belgique)., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 102 : 149-164.

Divers

Sources

RESNAT-RW
OFFH

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1997).