Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1006 - Carrière du Bas Stiè

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Carrière de Bas Stied / Ancienne Carrière Bernard
Communes :Yvoir
Cantonnements DNF :Dinant
Surface :2.58 ha
Coordonnées :X Lambert : 192713 - Y Lambert : 112578
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette ancienne carrière de la rive gauche du Bocq, dont l'intérêt biologique s'est accru depuis 1997, comprend des éboulis artificiels, des replats plus ou moins pierreux colonisés par un tapis herbacé diversifié et des flancs rocheux peu arborés. Ce site encore bien ouvert et ensoleillé héberge notamment une population non négligeable de lézard des murailles (Podarcis muralis), ainsi qu'une station de cotonnière allemande (Filago vulgaris), plante menacée d'extinction en Wallonie. Inscrite en zone d'extraction au plan de secteur comme la majorité des carrières ouvertes dans la vallée du Bocq sur les territoires de Durnal et de Dorinne, cette carrière ne présenterait plus aucun potentiel en termes d'extraction de la pierre.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • F5 - Condroz central et oriental

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Dorinne2.26 haYVOIRNAMUR
Durnal0.32 haYVOIRNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Dinant2.58 haDinant

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune d'Yvoir.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Podarcis muralisOuiNonReproduction2007A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Limenitis camillaNonNon1 ex.2007A. Remacle
Melanargia galatheaNonNon2007A. Remacle
Pyrgus malvaeNonOui2007A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Conocephalus fuscus2007A. Remacle
Omocestus rufipes2007A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Anthidium punctatumPlusieurs ex.2007A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Dianthus armeriaPrésent un peu partout2007A. Remacle
Dryopteris affinis1 pied observé2007A. Remacle
Epilobium lanceolatum2007A. Remacle
Filago vulgaris> 500 pieds2007A. Remacle

Commentaires sur la faune

Reptiles
Population non négligeable de Podarcis muralis, en particulier dans la partie nord de l'étage supérieur.
N.B.: D'autres reptiles (Lacerta vivipara, Anguis fragilis, Natrix natrix, Coronella austriaca) y sont probablement présents, ce secteur de la vallée du Bocq étant bien connu pour sa richesse en reptiles.

Insectes
- Orthoptères: Omocestus rufipes (assez abondant dans les aires ouvertes), Conocephalus fuscus.
- Lépidoptères: Melanargia galathea, Pyrgus malvae et Limenitis camilla.
- Coléoptères Cicindelinae: aucune observation.
- Hyménoptères Aculéates: Anthidium punctatum.

Commentaires sur la flore

Minuartia hybrida.

Espèces exotiques

Erigeron annuus,

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une carrière de grès de la rive gauche du Bocq qui héberge Podarcis muralis et des pelouses pionnières où se développe localement une plante menacée d'extinction en Wallonie, Filago vulgaris.

Menaces

- Boisement spontané qui pourrait, dans un certain nombre d'années, réduire la surface favorable à Podarcis muralis et à Filago vulgaris.
- Poursuite des dépôts clandestins de déchets.
- Reprise de l'activité extractive; toutefois, d'après la fiche ULg (1994), les perspectives de réouverture sont nulles car l'exploitation se heurterait à un taux de déchets trop élevé.

Recommandations

- Comme pour la majorité des carrières localisées dans la vallée du Bocq sur Durnal et Dorinne et inscrites en zone d'extraction, modification de l'affectation au plan de secteur (espaces verts ou mieux zone naturelle plutôt que zone forestière - voir fiche de l'étude Poty notamment qui précise que 'cette carrière ne présente plus le moindre potentiel').
- Contrôle des ligneux lorsque cela deviendra nécessaire (replats et pierriers).
- Empêcher tout dépôt de déchets (le site était plus altéré en 1997 qu'en 2007).

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

Accès libre (chemins et sentiers traversant le site).

Détails

Description physique

Situation générale: Cette carrière désaffectée entaille le versant gauche de la vallée du Bocq, à moins de 1 km au NW de Dorinne et à environ 2 km au NE de Purnode.
On y a exploité du grès famennien pour la confection de 'grès de construction toutes teintes'.
Description du site: Cette carrière désaffectée présente actuellement deux étages et peut être divisée en trois secteurs:
- vers le Bocq, les pierriers constitués des haldes qui descendent jusqu'à la rivière;
- le niveau inférieur où arrivent les chemins d'accès: il consiste en un terre-plein damé et encore plus ou moins dénudé. Seul un petit pan de falaise, haut d'environ 6 m, subsiste vers le nord; ailleurs, les pentes correspondent aux remblais de la carrière déversés à partir du niveau supérieur;
- le niveau supérieur, accessible notamment par un chemin partant de l'étage inférieur et traversant les haldes; il comprend vers le sud un replat assez pierreux (environ 3 ares ouverts) et vers le nord la partie la plus récente de l'excavation. Le fond de cette excavation, qui a vraisemblablement été remblayée de haldes (celles-ci remplissent en partie le bas de la cavité), consiste en un terre-plein de 10 ares maximum, plus ou moins dénudé selon les endroits et limité vers le nord et l'est par une falaise subverticale pauvre en végétation et vers le sud par une dalle inclinée (pendage 35° nord) et assez érodée, en voie de colonisation par les ligneux pionniers.
Fréquentation du site: Assez forte. Plusieurs chemins mènent à la carrière. Un chemin conduit au site à partir de la rue de Chansin (au niveau d'un virage); un vieux panneau 'Carrière de Bas Sties S.P.R.L. Carrières Bernard...' était encore visible il y a peu au début de ce chemin. Un autre chemin venant de la rive droite du Bocq (pont en bois) rejoint le site en traversant le pierrier (des wagonnets passaient au-dessus du Bocq). Les promeneurs et VTT traversent fréquemment la carrière.
Présence de déchets: En 1997, le site était relativement sale dans sa partie inférieure: tas de souches, tôles ondulées, ferrailles diverses, deux vieilles épaves de véhicules, inertes; dans l'excavation supérieure, seulement quelques tas d'inertes. En 2007, l'état de la carrière s'est amélioré.
Environnement du site: Bois. Proximité de plusieurs carrières, notamment sur l'autre rive du Bocq, la carrière Fivet (Na/534/23) et la carrière de Bas Stiè (Na/534/22).

Description biologique

Les pentes couvertes de haldes et les parois rocheuses sont colonisées par Rumex scutatus, Sedum rupestre et Clematis vitalba, accompagnés notamment de Rubus sp., Geranium robertianum, Epilobium lanceolatum, Fragaria vesca, Hieracium murorum, Origanum vulgare, Teucrium scorodonia. Parmi les fougères qui colonisent le flanc sud pousse au moins un pied de la fougère Dryopteris affinis, espèce que l'on rencontre çà et là sur les nombreux éboulis artificiels de la vallée du Bocq.
Le terre-plein inférieur est occupé par une friche bien fleurie, composée entre autres de Minuartia hybrida, Sedum rupestre, Fragaria vesca, Potentilla argentea, Daucus carota, Echium vulgare, Poa compressa, Vulpia myuros,... ainsi que de diverses espèces de friches, comme Picris hieracioides, Artemisia vulgaris, Eupatorium cannabinum et Tanacetum vulgare. Le néophyte Hieracium bauhinii y est abondant, comme dans d'autres carrières de la vallée.
Le secteur supérieur montre une végétation plus diversifiée et plus intéressante que celle occupant le terre-plein inférieur. Rumex scutatus et Sedum rupestre y sont abondants sur les zones pierreuses des replats, parfois aux côtés de la graminée Melica ciliata. Ailleurs se développe un groupement à Poa compressa accompagné d'un spectre d'espèces assez large dont la composition varie en fonction de la structure et de l'humidité du substrat. On y a notamment relevé Dianthus armeria, oeillet répandu dans ce tronçon de la vallée du Bocq, Minuartia hybrida, Herniaria glabra, Arenaria serpyllifolia, Erophila verna, Arabis hirsuta, Potentilla argentea, Fragaria vesca, Sanguisorba minor, Lotus corniculatus, Geranium columbinum, Origanum vulgare, Euphrasia stricta, Veronica officinalis, Campanula rapunculus, Hieracium pilosella, Hieracium (Pilosella) spp., Hypochaeris radicata, Erigeron annuus, Erigeron acer, Carlina vulgaris, diverses poacées dont Anthoxanthum odoratum, Arrhenatherum elatius, Agrostis capillaris, Phleum cf. nodosum, Bromus hordeaceus et Vulpia myuros. C'est sur le replat de l'excavation que se trouve la majeure partie de la station de Filago vulgaris (espèce pionnière non notée ici en 1997).
De jeunes ligneux apparaissent surtout sur les bordures, ainsi que sur les flancs de la carrière, en particulier sur la dalle sud : Salix caprea, Betula pendula, Acer pseudoplatanus, Fraxinus excelsior, Carpinus betulus, Cytisus scoparius, Clematis vitalba. Calluna vulgaris est présente çà et là sur les parois.

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site avant exploitation: bois.
Ancien exploitant: S.P.R.L. Carrières Bernard à Durnal.
Matériau(x) extrait(s): grès (pierre de construction).
Référence DPA: Dorinne n° 4.
Fiche ULg (1994): affleurement n° 166/37.
Référence de la fiche de la convention DGATLP-ULg (étude Poty): carrière (non nommée) n° 10 de la carte 53/4. 'La carrière n'ayant plus le moindre potentiel, la zone d'extraction et la zone d'extension d'extraction sont supprimées. Il est également proposé de réaffecter l'ensemble des parcelles en zone forestière'.
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation: ?
Fin: cette carrière a été utilisée jusqu'en 1985-86 pour la taille de pierres (grès famenniens, petit granit, ardoise, marbre) issues d'autres carrières (cf. fiche ULg 1994).
Réaffectation prévue (dans autorisation): ?
Réaffectation effective: laissé en l'état. Quelques dépôts de déchets en 1997. D'après la fiche ULg (1994), la réexploitation de cette carrière est lithologiquement inintéressante, la proportion de déchets étant trop importante.

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)