Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1017 - Carrière des Golettes

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Tienne Roblain / Ancienne Carrière Toussaint
Communes :Hastière
Cantonnements DNF :Dinant
Surface :3.62 ha
Coordonnées :X Lambert : 180263 - Y Lambert : 101803
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cet ancien site d'extraction de calcaire comprend deux petites excavations, l'une en forme de tranchée profonde, accessible par un court tunnel rectiligne, et l'autre creusée à flanc de coteau, et une pente embroussaillée où subsiste un lambeau de pelouse calcaire. Le site héberge huit espèces d'orchidées ainsi queJuniperus communis.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • F3 - Condroz occidental

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Hastière-Lavaux3.62 haHASTIERENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Dinant3.62 haDinant

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Hastière.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Dinant, rue Daoust 14, 5500 Dinant (Tél. : 082/67.68.90 - Fax : 082/67.68.99).

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Plantes - Plantes supérieures
Cephalanthera damasonium1 pied1997Cobs. A. Remacle
Epipactis helleborine1 pied1999Cobs. G. Minet
Juniperus communis7 pieds1999Cobs. G. Minet
Listera ovata> 100 pieds1999Cobs. G. Minet
Neottia nidus-avis> 100 pieds1999Cobs. G. Minet
Ophrys insectifera18 pieds florifères (1997)1999obs. G. Minet
Orchis anthropophora2-6 pieds selon les années1999obs. G. Minet
Orchis mascula> 10 pieds florifères1999Cobs. G. Minet
Platanthera chlorantha> 20 pieds florifères1999Cobs. G. Minet
Vincetoxicum hirundinaria1999obs. A. Remacle

Commentaires sur la faune


Chiroptères: intérêt probablement faible de la courte galerie d'accès (Mr Pêcheur, DNF).

Commentaires sur la flore

Globularia bisnagarica.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Restauration d'un site biologiquement intéressant actuellement fort embroussaillé (plusieurs espèces d'orchidées, Juniperus communis).

Menaces

'Embroussaillement important, qui élimine progressivement les lambeaux résiduels de pelouse (nombreux plants d'orchidées végétatifs).
Dépôts de déchets dans la partie nord du site (proximité du camping 'Ma Campagne').'

Recommandations

Débroussaillage à effectuer de toute urgence.

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Situation générale: Cette carrière est localisée à moins de 500 m à l'ouest du hameau de Maurenne, juste au nord de la route N915 Hastière-Anthée (au niveau d'un petit parking) et en contrebas du camping 'Ma Campagne'.
On y a extrait du calcaire tournaisien en fosse pour l'excavation principale et à flanc de coteau pour l'excavation secondaire.
Description du site: Cet ancien petit site d'extraction de calcaire comprend trois parties principales.
- L'excavation principale, creusée en fosse dans le versant, est longue d'environ 70 m, large de 15-20 m maximum et profonde de 15-20 m (côté nord). Les extrémités est et ouest consistent en des replats ombragés; une pente permet d'atteindre de chaque côté le fond boisé de l'excavation où arrive l'ancienne galerie d'accès à partir de la route. Cette profonde tranchée est limitée vers le nord par une dalle presque verticale, plus irrégulière et donc moins dénudée dans sa partie supérieure, et vers le sud par une dalle subverticale abondamment colonisée par des bryophytes.
- La pente comprise entre l'excavation principale et la route ainsi que les abords de la fosse sont fort embroussaillés. Les lambeaux de pelouse sèche y sont peu nombreux. Le plus grand fragment de pelouse a une surface approximative de 1 are; il est prolongé vers l'est par une ancienne rampe. De cette petite pelouse, il est possible de rejoindre le sentier qui longe la bordure sud de l'excavation.
- Au niveau de la route, côté est, une petite excavation creusée à flanc de coteau est arborée et embroussaillée. Elle présente trois niveaux: à front de route, le niveau 0 (1 are maximum); le niveau 1, de moins d'un are, limité par une petite falaise en dalle (2-2,5 m de haut) et accessible par un petit replat latéral (côté est); le niveau 2, minuscule.
L'excavation principale est accessible par plusieurs voies: en empruntant l'ancien tunnel d'accès à la fosse, long d'une vingtaine de m; à partir du parking, il est possible d'atteindre le lambeau de pelouse puis le sentier le long de la fosse; à partir de la route par l'ancien chemin qui arrivait à l'extrémité ouest de la cavité (ruine); en montant dans le bois (avec rochers affleurants) à l'est de l'excavation secondaire.
Le tunnel d'accès est mentionné dans l'Atlas du karst wallon (n° 53/7-58 'Conduit des Golettes'); 'ce couloir aurait été creusé à l'aplomb d'une faille verticale profitant probablement d'un conduit naturel existant'.
Fréquentation du site: Une partie du site est longée vers le bas par un élargissement de la bordure de la route formant parking. Le site en lui-même est peu fréquenté. Une galerie encore bien visible relie la route au fond de l'excavation (entrée côté route en partie obstruée).
Présence de déchets: Le long du parking, déchets assez nombreux (certains récents): quelques sacs poubelles, matelas, un peu d'inertes, bouteilles, branches,... Dans le fond de l'excavation en fosse, plastiques et quelques ferrailles amenées anciennement par le tunnel d'accès. Sur la pente au nord de la fosse, quelques déchets divers jetés à partir du camping tout proche. Nombreuses traces de feu dans le tunnel.
Environnement du site: Bois. Proximité au nord (à 50-100 m) de la limite du camping 'Ma Campagne'.

Description biologique

L'ensemble du site est arboré et fortement embroussaillé. La végétation ligneuse est composée de quelques espèces arborescentes et de nombreux arbustes surtout thermophiles: Betula pendula, Salix caprea, Quercus, Carpinus betulus, Fagus sylvatica, Ulmus sp., Prunus avium, Ligustrum vulgare (abondant), Cornus mas, C. sanguinea, Crataegus monogyna, Corylus avellana, Viburnum lantana, V. opulus, Berberis vulgaris (un ex. haut d'environ 3 m à la bordure nord de la tranchée), Ribes uva-crispa, Juniperus communis (3 pieds à la bordure sud de la tranchée et 4 sur et au sommet de la falaise nord), Clematis vitalba, Lonicera periclymenum,...
Le fond de l'excavation principale est arboré (arbres de plus de 20 ans): Fraxinus excelsior (dominant), Betula sp., Acer pseudoplatanus, Ulmus sp., Corylus avellana. La strate muscinale y est très développée, tandis que la strate herbacée est discontinue: e.a. Dryopteris filix-mas, Polypodium vulgare, Asplenium scolopendrium (4 touffes), Polystichum aculeatum (2 touffes), Arum maculatum, Geranium robertianum, Urtica dioica (peu), Galium aparine. Sur la dalle nord poussent notamment Potentilla neumanniana, Galium mollugo, Fragaria vesca, Asplenium trichomanes, A. ruta-muraria et des poacées, tandis que la dalle sud est colonisée par d'abondantes bryophytes, Asplenium trichomanes et Polypodium vulgare.
Autour de la tranchée, les plantes herbacées suivantes ont été relevées: Viola riviniana, Vincetoxicum hirundinaria, Hieracium murorum, Solidago virgaurea, Luzula pilosa, Carex digitata, Brachypodium sylvaticum, Polygonatum odoratum, Platanthera chlorantha (une quinzaine de pieds florifères à côté de pieds végétatifs), Orchis mascula (quelques hampes florales), Listera ovata (> 80 pieds florifères), Cephalanthera damasonium (un pied florifère repéré près du bord nord de la fosse), Neottia nidus-avis (une centaine de pieds, principalement à l'extrémité ouest) et Epipactis helleborine (1 pied).
Le lambeau de pelouse calcicole comprend, parmi la strate herbacée, les espèces suivantes (outre des bryophytes): Ranunculus bulbosus, Hypericum perforatum, Viola hirta, Helianthemum nummularium, Potentilla neumanniana, Sanguisorba minor, Fragaria vesca, Linum catharticum, Polygala vulgaris, Pimpinella saxifraga, Vincetoxicum hirundinaria, Clinopodium vulgare, Origanum vulgare, Veronica chamaedrys, Euphrasia cfr stricta, Globularia bisnagarica (quelques plants), Galium verum, Scabiosa columbaria, Hieracium pilosella, Cirsium acaule, Carex flacca, poacées peu abondantes (e.a. Bromus erectus et Brachypodium sylvaticum), les orchidées (surtout au niveau de l'ancienne rampe plus ombragée) Listera ovata (une dizaine de pieds florifères à côté de pieds végétatifs), Ophrys insectifera (au moins 7 pieds florifères - 1997), Orchis anthropophora (2-6 pieds florifères selon les années), Platanthera chlorantha (quelques pieds) et Orchis mascula (quelques hampes florales).
Dans la petite excavation à flanc de coteau, fort ombragée, croissent deux espèces d'orchidées: en 1997, Ophrys insectifera (6 pieds florifères au niveau 0, 3 au niveau 1 et 2 sur le replat latéral, accompagnés d'un certain nombre de pieds végétatifs) et Listera ovata (plus de 25 hampes florales accompagnées de nombreux pieds végétatifs).
Dans le bois (soumis) jouxtant cette excavation se rencontre Platanthera chlorantha qui y semble plus florifère que dans le site.

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant:
Matériau(x) extrait(s): calcaire.
Référence DPPGSS: Hastière-Lavaux n° 1.
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation:
Fin:
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: laissé en l'état.

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)
Collaborateur: G. MINET (SPW/DGARNE/DNF)