Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1029 - Le Bayau de l'Haye

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Bois des Minières
Communes :Florennes, Walcourt
Cantonnements DNF :Philippeville
Surface :24.81 ha
Coordonnées :X Lambert : 162076 - Y Lambert : 105579
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cet étang forestier qui résulte de l'inondation d'une ancienne minière (terres plastiques) est inclus dans la Forêt domaniale des Minières et utilisé comme étang de pêche. Peu profond, il se caractérise comme nombre d'étangs de la région par un niveau d'eau variable: en fin d'été-automne, les berges s'exondent et l'étang devient en assec partiel. Les rives les plus douces sont couvertes d'une végétation assez intéressante où abondent les joncs et Veronica scutellata. Le peuplement odonatologique, peu inventorié jusqu'ici, semble assez diversifié (présence de l'espèce pionnière peu fréquente Ischnura pumilio).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • F3 - Condroz occidental

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Fraire1.04 haWALCOURTNAMUR
Morialmé14.12 haFLORENNESNAMUR
Saint-Aubin9.66 haFLORENNESNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Philippeville24.81 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Florennes.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Le site, loué à une société de pêche, est inclus dans la forêt domaniale des Minières.

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
C3.52Végétation pionnière nitrophile des grèves humides

Commentaires sur les biotopes

A compléter: groupement à Juncus effusus et J. articulatus.

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Pelophylax kl. esculentusOuiNon1998A. Remacle
Rana temporariaOuiNon1998A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Libellules
Ischnura pumilioNonOui1997A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Centaurium erythraea1997A. Remacle
Veronica scutellataAbondant1997A. Remacle

Commentaires sur la faune

Batraciens
Rana temporaria: pontes dans les parties peu profondes inondées au printemps. Rana esculenta complex (aucune observation personnelle de Triturus).

Reptiles
Non recensés.

Insectes
- Odonates (relevé de septembre): Lestes viridis, Enallagma cyathigerum, Ischnura elegans, I. pumilio (1 ex. - espèce pionnière, surtout sur substrat argileux), Sympetrum sanguineum, Aeshna grandis, Aeshna sp.
- Orthoptères: Chorthippus brunneus, C. biguttulus, Tetrix subulata.
- Lépidoptères: e.a. Polyommatus icarus.

Commentaires sur la flore

Abondance de Veronica scutellata. Présence en assez grand nombre de Ranunculus sceleratus dans l'eau au printemps (secteur peu profond s'exondant en été).

Espèces exotiques

Fallopia japonica

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un étang forestier (actuellement utilisé comme étang de pêche) dont les berges présentent une végétation assez intéressante (abondance de Veronica scutellata, jonchaie relativement importante) et qui héberge un peuplement odonatologique probablement diversifié (insuffisamment recensé), avec e.a. l'espèce pionnière peu fréquente Ischnura pumilio.

Menaces

Piétinement de la végétation des berges exondées par les pêcheurs.
Boisement spontané de la partie rarement ou jamais inondée des berges.
Influence négative de l'utilisation de la pièce d'eau comme étang de pêche sur le peuplement en odonates et en amphibiens.

Recommandations

Limitation pour les pêcheurs de l'accessibilité aux berges à végétation intéressante dans la partie orientale de l'étang surtout.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Situation générale: Cet étang est localisé dans le bois des Minières (Forêt domaniale des Minières), entre Morialmé (2,5 km au NE) et Fraire (2 km à l'ouest), 250 m au sud de la route reliant ces deux villages.
D'après la notice explicative de la carte géologique 53/5-6 de 1994 (p. 45), on y aurait exploité (sigle de carrière noté sur la carte géologique) de la limonite (minerai de fer) incluse dans une poche sableuse du synclinal de Fraire.
Description du site: Cet étang forestier est le plus étendu des étangs inclus dans les bois de Morialmé et des Minières, situés entre les villages de Morialmé, Saint-Aubin et Fraire. Comme les autres étangs forestiers de ces bois, il est peu profond et s'assèche plus ou moins fortement selon les années en fin d'été-automne, laissant apparaître des étendues vaseuses exondées; toutefois, suite aux captages de Morialmé, le niveau d'eau baisserait d'année en année (l'ancien étang situé à l'ouest - Na/528/38 - est actuellement asséché). La partie occidentale de l'étang est plus profonde et ne s'assèche pas.
La pièce d'eau est limitée par des talus peu élevés, hauts de 3-5 m maximum, en général peu pentus et terreux; quelques petits rochers affleurent dans l'eau et en bordure à un endroit. Au centre se trouve une île plate (non prospectée), couverte de végétation à la partie supérieure; en fin d'été, elle est en connexion avec le rivage. Sur la moitié orientale de son pourtour, l'étang est longé d'une berge en pente douce, dénudée dans sa partie inférieure exondée et couverte d'une végétation abondante dans sa partie supérieure. A l'angle SE, présence d'un diverticule relié à la pièce d'eau principale lorsque le niveau de celle-ci est élevé (printemps 1998). Le long de l'étang, côté sud, une butte couverte d'une végétation rudérale est traversée par le sentier qui relie la rive au chemin occupant l'assiette de l'ancienne voie ferrée; de chaque côté de ce sentier se trouvent deux dépressions allongées non inondées (09/1997 et mai 1998), celle à l'est envahie de nombreux joncs et Rumex (présence d'un ancien ponton de pêche) et celle à l'ouest colonisée par une végétation de friche avec e.a. Tanacetum vulgare.
Fréquentation du site: Assez forte: étang de pêche (nombreux pontons avec sièges éventuels).
Présence de déchets: Non.
Environnement du site: l'étang est inclus dans un massif forestier (Forêt domaniale de Morialmé et, au sud, forêt domaniale des Minières). La route Morialmé-Fraire passe à 250 m au nord du site et l'ancien chemin de fer longe l'étang du côté sud. A 250-300 m au NE se trouve une zone marécageuse avec plusieurs petits étangs forestiers 'Les Flaches' (Na/535/31). A l'ouest, le site jouxte un étang aujourd'hui asséché (Na/528/38).

Description biologique

Cet étang forestier relativement étendu montre une végétation de bordure plus développée sur la moitié orientale de son pourtour, ainsi que sur l'île (non prospectée). Le transect de la végétation des berges, exondées en fin d'été, y est moins remarquable qu'à l'étang du Bois de la Ville de Florennes. Les rives sont colonisées vers le haut par Salix div. sp. (accompagnés notamment d'Alnus). La strate herbacée est composée de Ranunculus sceleratus (assez abondante au printemps), Ranunculus repens, Myosoton aquaticum, Rumex cfr maritimus, Persicaria hydropiper, Lysimachia nummularia, Lotus pedunculatus (abondant), Trifolium repens (abondant), Lythrum salicaria, Epilobium hirsutum, E. parviflorum, Centaurium erythraea, Solanum dulcamara, Myosotis scorpioides, Lycopus europaeus, Mentha sp., Scutellaria galericulata, Plantago major, Veronica scutellata (abondante sur la 'plage' côté est), Veronica beccabunga, Galium palustre, Bidens tripartita, Cirsium palustre, C. vulgare, Sonchus arvensis, Gnaphalium uliginosum, Juncus articulatus (abondant), J. effusus (abondant), J. tenuis, Eleocharis palustris (frange discontinue), Carex remota, Phalaris arundinacea, Alopecurus aequalis, Glyceria sp., Alisma plantago-aquatica (abondante),... La surface couverte de Juncus articulatus et J. effusus est assez importante (plusieurs ares), avec en mélange Veronica scutellata et Alisma plantago-aquatica. Dans le diverticule, présence de quelques Potamogeton crispus.
La butte le long de la rive sud est couverte notamment de Tanacetum vulgare, Urtica dioica, Fallopia japonica.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant:
Matériau(x) extrait(s): terres plastiques et peut-être limonite (cfr notice explicative de la carte géologique 53/5-6 de 1994 (p. 45)).
Référence DPPGSS: -
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation:
Fin:
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: étang de pêche localisé dans une forêt domaniale.

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)