Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1046 - Carrière de Lam'soûle

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Carrière de Lamsoûle / Trou de la Galène
Communes :Nassogne, Rochefort
Cantonnements DNF :Nassogne, Rochefort
Surface :5.00 ha
Coordonnées :X Lambert : 214541 - Y Lambert : 92663
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette ancienne carrière de calcaire, qui a entaillé le versant gauche de la Lomme, comprend une partie ouverte occupée par une végétation de pelouse plus ou moins discontinue et une excavation déjà fort colonisée par les arbres et arbustes. Une galerie d'extraction de galène ('Trou de la Galène') recoupe un phénomène karstique (accès fermé pour protection). Un dépotoir 'privé' est régulièrement approvisionné à partir du chemin conduisant à une habitation toute proche et à la ferme de Lam'soûle.Ce site présente un intérêt biologique important: Gymnocarpium robertianum, Gymnadenia conopsea, Epipactis atrorubens, Gentianella germanica; diversité des Lépidoptères Rhopalocères et des Orthoptères; Podarcis muralis et Coronella austriaca, cinq espèces de Chiroptères recensées.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • K2 - Calestienne orientale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Forrières0.69 haNASSOGNELUXEMBOURG
Jemelle4.31 haROCHEFORTNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Nassogne1.39 haMarche-en-Famenne
Rochefort3.6 haDinant

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Myotis daubentoniiOuiOuiFairon et al., 1991
Myotis mystacinus/brandtiiFairon et al., 1991
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon1997A. Remacle
Coronella austriacaOuiOui1997Graitson, Hussin et Paquay (2003)
Podarcis muralisOuiNonreproducteur1997A. Remacle
Zootoca viviparaOuiNonreproducteur1997A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Callophrys rubiNonNon1997A. Remacle
Coenonympha arcaniaNonOui1997A. Remacle
Cupido minimusNonNon1997A. Remacle
Erynnis tagesNonNon1997A. Remacle
Lasiommata maeraNonOui1997A. Remacle
Lycaena tityrusNonNon1997A. Remacle
Melanargia galatheaNonNon1997A. Remacle
Melitaea athaliaOuiOui1999BG.T. Lépidoptères (P. Goffart et J.-L. Gathoye)
Melitaea diaminaNonNonassez abondant1997A. Remacle
Pyrgus malvaeNonOui1997A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Cetonia aurata1997A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Omocestus rufipes1997A. Remacle
Stenobothrus lineatus1997A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Panurgus banksianus1997A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Colutea arborescens3 pieds1999AJ.-L. Gathoye
Daphne mezereum1997A. Remacle
Epipactis atrorubensassez abondant1997A. Remacle
Epipactis helleborine1997A. Remacle
Gentianella germanicaabondante1997A. Remacle
Gymnadenia conopseaabondant1997A. Remacle
Gymnocarpium robertianumplusieurs plages1997A. Remacle
Ophrys apifera15 pieds1999BD. Tyteca
Ophrys fuciflora2004D. Tyteca
Teucrium botrys1997A. Remacle

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 2

Commentaires sur la faune

Mammifères
- Chiroptères: le 'Trou de la Galène' (site CRC107/593015 - Fairon & Lefèvre, 1991 et J. Fairon, com. écrite) est une galerie artificielle recoupant un phénomène karstique. Une porte adaptée a été placée en 1989 (actes de vandalisme). Le site est suivi depuis 1959: cinq espèces y ont été recensées parmi lesquelles Rhinolophus ferrumequinum, R. hipposideros, Myotis mystacinus et M. daubentoni.

Oiseaux
Avifaune des milieux arbustifs et arborés.

Reptiles
Coronella austriaca: une observation en 1997 (obs. M. Paquay).
Anguis fragilis: deux observations en 1997.
Lacerta vivipara.
Podarcis muralis: présent un peu partout (adultes et juv.). L'espèce a aussi été vue le long du ballast.

Insectes
- Orthoptères (relevé incomplet): Pholidoptera griseoaptera, Tettigonia viridissima, Chorthippus brunneus, C. biguttulus, C. parallelus, Omocestus rufipes, O. viridulus, Stenobothrus lineatus.
- Lépidoptères: quatre espèces vulnérables: Cupido minimus, Heodes tityrus, Coenonympha arcania et Melitaea diamina; cinq espèces sujettes à un faible risque: Pyrgus malvae, Erynnis tages, Callophrys rubi, Melanargia galathea et Lasiommata maera; diverses espèces non menacées: e.a. Coenonympha pamphilus, Lasiommata megera, Pararge aegeria, Aphantopus hyperantus, Maniola jurtina, Lycaena phlaeas, Polyommatus icarus.
- Coléoptères Cicindelinae: présence dispersée de Cicindela campestris (notamment sur le terre-plein près du versage).
- Hyménoptères Aculéates (insuffisamment recensés): espèce identifiée: Panurgus banksianus*.

Commentaires sur la flore

Gymnocarpium robertianum (plusieurs plages); Teucrium botrys et Gentianella germanica (abondante).
Présence de Platanthera sp. (quelques hampes florales fanées dans le secteur oriental).
N.B.: sur le plateau en bordure sud de la carrière, présence d'Ornithogalum pyrenaicum (localement abondant - obs. D. Tyteca) et de Platanthera chlorantha (éparpillé - obs. D. Tyteca).

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une ancienne carrière de calcaire qui présente des lambeaux importants de pelouses, avec e.a. Gymnadenia conopsea, Epipactis atrorubens et Gentianella germanica. Le site héberge notamment Coronella austriaca et Podarcis muralis. Il comprend en outre une réserve à Chiroptères, 'Le Trou de la Galène'.

Menaces

'Présence d'un dépotoir 'privé' régulièrement approvisionné en déchets divers.
Embroussaillement des lambeaux de pelouses et des zones pierreuses.'

Recommandations

Octroi du statut de réserve.
Arrêt de l'approvisionnement du versage (mesure à prendre d'urgence).
Contrôle des ligneux dans certaines parties du site.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Situation générale: Cette carrière dont une partie (à l'est) se trouve en province du Luxembourg est localisée à moins de 2 km au SSE de Jemelle et à environ 1 km au NNW de Forrières. Elle a été creusée dans le versant gauche de la Lomme dont elle est toute proche. La ligne de chemin de fer Liège-Luxembourg jouxte le site vers l'est.
On y a extrait du calcaire pour la production de chaux.
Description du site: Cette carrière comprend trois secteurs principaux.
- Le secteur oriental jouxte le chemin de fer et se trouve au sud du chemin d'accès passant sous la voie ferrée; il est composé d'un grand replat à végétation plus ou moins discontinue selon les endroits, de zones pierreuses en pente et de petites falaises, ainsi que de petits replats à plusieurs niveaux, y compris vers le sud le long du chemin de fer. Ce secteur est colonisé par divers ligneux, plus ou moins abondants selon les zones.
- Le secteur NW, traversé par le chemin ascendant qui monte vers la ferme, comprend un terre-plein pierreux à végétation discontinue qui donne accès au versage et est limité vers le NW par une falaise en dalle irrégulière, inclinée à environ 45°. La partie à l'est, entre le chemin et la voie ferrée, est en pente (pierreuse) et comprend une ancienne rampe allant juqu'aux anciens bâtiments et fours à chaux situés le long du chemin de fer.
- L'excavation proprement dite, seulement accessible à notre connaissance par la pente du versage, est fort boisée, sauf le pied de la falaise vers l'ouest qui est un peu moins fermé.
Les falaises élevées (> 20 m) et le dessus de celles-ci n'ont pas été prospectés (la présence éventuelle de lambeaux de pelouse est à contrôler).
Fréquentation du site: Elle semble assez faible. Le chemin qui part de la route N 849 (route de Forrières) passe sur la Lomme puis sous le chemin de fer (grille infranchissable au niveau du tunnel), puis traverse le site en montant vers la ferme de Lam'soûle. Il est toutefois aisé d'atteindre le site en traversant les voies ferrées (petits escaliers). Un dépotoir est utilisé régulièrement (par le propriétaire?).
Présence de déchets: Un versage 'privé' est approvisionné régulièrement: les déchets sont déversés par le haut dans l'excavation à partir du terre-plein accessible par le chemin qui vient de la ferme de Lam'soûle. Les déchets déposés sont variés: inertes, paille, quelques pneus, fauteuils, ferrailles, sacs poubelles, plastiques, déchets de jardin,... Une remorque est parfois rangée sur le terre-plein. Ailleurs, le site est propre: seulement un petit dépôt repéré dans des fourrés au pied de la falaise le long du chemin menant à la maison.
Environnement du site: La carrière jouxte vers l'est la Lomme et la ligne de chemin de fer Liège-Luxembourg. Elle est intégrée dans un petit massif boisé. Très près de la falaise NW se trouvent une habitation occupée et à 350 m la ferme de Lam'soûle.

Description biologique

La strate arborescente et arbustive des secteurs oriental et NW se compose des espèces suivantes:
Betula pendula, Betula pubescens, Salix caprea, Salix purpurea lambertiana, Quercus robur, Carpinus betulus, Acer pseudoplatanus (jeunes), Acer campestre, Corylus avellana, Cornus sanguinea, Viburnum lantana, Rosa canina, Daphne mezereum (quelques petits pieds), Clematis vitalba,..., ainsi que Colutea arborescens (un pied vers la maison) et Symphoricarpos albus (vers la maison).
Secteur oriental
La strate herbacée, accompagnée de bryophytes, comprend principalement diverses espèces de pelouses calcaires (Mesobrometum), des espèces d'ourlets forestiers, quelques espèces d'éboulis et quelques espèces pionnières des milieux anthropiques: Helleborus foetidus, Aquilegia vulgaris (peu abondante), Ranunculus bulbosus, Helianthemum nummularium, Arabis hirsuta, Saxifraga tridactylites (aire asphaltée), Potentilla neumanniana, Sanguisorba minor, Fragaria vesca, Ononis repens, Lotus corniculatus, Astragalus glycyphyllos, Vicia sepium, Lathyrus pratensis, Euphorbia cyparissias, Linum catharticum, Polygala vulgaris, Pimpinella saxifraga, Selinum carvifolia, Gentianella germanica (un peu partout: > 120 plants), Solanum dulcamara, Echium vulgare, Myosotis arvensis, Thymus pulegioides, Acinos arvensis, Teucrium botrys (sur roche affleurante), Plantago media, Digitalis lutea, Euphrasia stricta, Campanula rotundifolia, C. persicifolia, Galium mollugo, Scabiosa columbaria, Centaurea scabiosa, Carlina vulgaris, Solidago virgaurea, Cirsium acaule (abondant), Hieracium pilosella, H. murorum, H. lachenalii, H. maculatum, Hieracium (Pilosella) sp., Leontodon hispidus, Leucanthemum vulgare, Erigeron acer, Eupatorium cannabinum, Tanacetum vulgare, Senecio jacobaea, Inula conyzae, Cichorium intybus, Picris hieracioides, Centaurea (Jacea) sp., Carex flacca, Bromus erectus, Brachypodium pinnatum (moins abondant que Bromus erectus), Festuca sp., Gymnadenia conopsea (> 330 pieds florifères), Epipactis atrorubens (> 30 pieds repérés), Epipactis helleborine (quelques hampes florales), Asplenium ruta-muraria, Gymnocarpium robertianum (station de 6 m² + quelques petites stations vers le sud),...
Secteur nord-ouest
Le terre-plein caillouteux voisin du versage est occupé par une végétation herbacée discontinue composée e.a. de Saxifraga tridactylites, Sanguisorba minor, Potentilla neumanniana et Teucrium botrys. Ailleurs dans ce secteur poussent diverses plantes présentes dans le secteur oriental, avec Anthyllis vulneraria, Medicago lupulina, Vicia cracca, Trifolium medium, Gentianella germanica, Teucrium botrys, Digitalis lutea, Gymnadenia conopsea (> 150 pieds),... Le versage est en partie envahi de ronces et d'Urtica dioica.
La falaise en dalle est colonisée par Asplenium trichomanes, A. ruta-muraria, Sanguisorba minor, Teucrium botrys, Hieracium div. sp., Eupatorium cannabinum, Bromus erectus,..., ainsi que par des arbustes divers et Clematis vitalba.
Excavation
Les nombreux ligneux qui ont colonisé l'excavation appartiennent aux espèces suivantes: Acer pseudoplatanus, Populus tremula, Betula sp., Alnus glutinosa, Cornus mas, C. sanguinea, Viburnum opulus, Euonymus europaeus, Salix sp. (Salix caprea dominant),..., ainsi que Hedera helix et Rubus sp. (abondant).
A côté de bryophytes, la strate herbacée du fond de la cavité comprend Dryopteris filix-mas, Urtica dioica (assez abondante, avec Rubus sp.), Alliaria petiolata, Geranium robertianum, Solanum dulcamara, Angelica sylvestris, Stachys sylvatica,... A l'extrémité ouest du fond, moins fermée, se retrouvent des espèces de pelouses: e.a. Gentianella germanica (> 50 plantes vues), Scabiosa columbaria, Cirsium acaule, Gymnadenia conopsea, ainsi que des lichens cfr Cladonia.

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant: Société Lhoist.
Matériau(x) extrait(s): calcaire.
Référence DPPGSS: -
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation:
Fin:
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: laissé en l'état. Versage clandestin à un endroit (propriétaire?).

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)
J.-L. GATHOYE (O.F.F.H.)
D. Tyteca