Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1141 - Romerée

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Doische
Cantonnements DNF :Viroinval
Surface :1.26 ha
Coordonnées :X Lambert : 170937 - Y Lambert : 90517
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Le site s'étend sur les territoires de Matagne-la-Grande, Matagne-la-Petite, Romerée et Gimnée dans la vaste dépression schisteuse de la Fagne. Il est essentiellement constitué de prairies consacrées à la fauche ou au pâturage. La présence du râle des genêts y est réguliére. Une grande partie des terrains repris dans le périmètre ne sont pas encore protégés. La réserve RNOB est une petite parcelle située sur le rebord de la calestienne au sud de la dépression fagnarde. Bordée par une pinède et une récente coupe forestière, il s'agit d'une prairie anciennement amendée à l'abandon depuis quelques années. On y trouve quelques espèces indicatrices des milieux peu enrichis comme la colchique, la primevère, le lychnis fleur de coucou... Fortement recolonisée par des fourrés impénétrables d'épineux, elle est un refuge pour l'avifaune des haies comme les fauvettes, le rossignol... (Auteur : J-L. Gathoye).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • 00 - A compléter

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Matagne-la-Petite0.1 haDOISCHENAMUR
Romerée1.16 haDOISCHENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Viroinval1.26 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

Réserves Naturelles RNOB - Natagora.

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Bruno VAN GEEL, 66 rue des Tilleuls, 5680 Romerée (tél. 082 - 678 946)

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
347Romerée1,26 ha

Biotopes

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Felis silvestrisOuiNon1997Vassen F.
Mustela ermineaOuiNon1997Vassen F.
Mustela nivalisOuiNon1997Vassen F.
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Anthus pratensisOuiOui1997Vassen F.
Athene noctuaOuiNon1997Vassen F.
Coturnix coturnixOuiNon1997Vassen F.
Hippolais polyglottaOuiNon1997Vassen F.
Lanius collurioOuiNon1997Vassen F.
Locustella naeviaOuiNon1997Vassen F.
Luscinia megarhynchosOuiNon1997Vassen F.
Saxicola torquatusOuiNon1997Vassen F.
Sylvia communisOuiNon1997Vassen F.
Sylvia currucaOuiNon1997Vassen F.
Vanellus vanellusOuiNon1997Vassen F.
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Rana esculenta1997Vassen F.
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon1997Vassen F.
Natrix natrixOuiOui1997Vassen F.
Zootoca viviparaOuiNon1997Vassen F.
Plantes - Plantes supérieures
Dactylorhiza majalis1997Vassen F.
Selinum carvifolia1997Vassen F.
Silaum silaus1997Vassen F.
Succisa pratensis1997Vassen F.

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 1

Commentaires sur la faune

Mammifères :
Le chevreuil (Capreolus capreolus), le sanglier (Sus scrofa), le renard (Vulpes vulpes), le chat sauvage (Felis sylvestris), la fouine (Martes foina), l'hermine (Mustela erminea) et la belette (Mustela nivalis) sont présents dans la plaine ou aux abords de la forêt.

Avifaune :
La chouette chevêche (Athene noctua), le Vanneau huppé (Vanellus vanellus), la Caille des Blés (Coturnix coturnix), la Pie-grièche écorcheur (Lanius collurio), le Traquet pâtre (Saxicola torquata), le Rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos), l'Hypolaïs polyglotte (Hipolais polyglotta), la Locustelle tachetée (Locustella naevia), le Pipit farlouse (Anthus pratensis), la Fauvette babillarde (Sylvia curruca) et la Fauvette grisette (Sylvia communis) se reproduisent régulièrement sur le site.
Le Traquet tarier (Saxicola rubetra) a occasionellement été noté comme chanteur ces dernières années, mais sans preuve de nidification (p.ex. en 1996).
Le Râle des genêts (Crex crex) est occasionnellement noté comme chanteur, sa nidification est suspectée.

Herpétofaune :
L'orvet (Anguis fragilis), le lézard vivipare (Lacerta vivipara), la couleuvre à collier (Natrix natrix) et la vipère péliade (Vipera berus) sont présents. Les amphibiens sont représentés par la grenouille verte (Rana esculenta) et la grenouille rousse (Rana temporaria).

Odonates :
Pas de données


Lepidoptères :
Pas de données
(données F. Vassen 1997)

Commentaires sur la flore

Colchicum autumnale, Dactylorhiza fistulosa, Silaum silaus, Selinum carvifolia, Succisa pratensis
(données F. Vassen 1997)

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un ensemble de milieux de grand intérêt botanique, entomologique et ornithologique, représentatifs de la Fagne de l'Entre-Sambre-et-Meuse : prairies de Fagne, prés humides, landes sèches mésotrophes etc. Le site présente un grand intérêt potentiel pour l'avifaune des prés de fauche, notamment pour le Râle des Genêts (Crex crex).

Menaces

Changement d'affectation des parcelles : enrésinement des prairies, remblayage ou drainage de zones humides, creusement d'étangs de pêche...
Abandon de la gestion traditionnelle extensive : prolifération de la mégaphorbiaie au détriment des communautés vivantes des prés humides et des cariçaies, prolifération des fourrés de saules ...
Récolte d'animaux et de plantes rares par des collectionneurs : insectes et orchidées
Le site a subi un remembrement radical au cours des années '80. Des habitats de toute première importance ont été irrémédiablement détruits par cette opération.

Recommandations

L'agrandissement de la petite réserve naturelle par l'acquisition de nouvelles parcelles est hautement souhaitable.

Plan de gestion

Le plan de gestion de la petite réserve naturelle du site n'a pas encore été établi.

Accès du public

L'accès au public de la réserve naturelle sera limité dans le cadre de visites guidées, lors des chantiers de gestion ou toute autre activité organisée dans le site et avalisée par la commission de gestion.

Les véhicules motorisés et vélos tout terrain ne seront pas admis dans la réserve, à l'exception des engins agricoles et autres destinés à la gestion du site (fauche, débroussaillage, ...).

Les études scientifiques seront suscitées et menées après accord de la commission de gestion.

Pour des motifs de sécurité publique, de protection d'espèces ou de travaux de gestion, la commission de gestion peut interdire temporairement certains accès.

Détails

Description physique

Le site s'étend sur les territoires de Matagne-la-Grande, Matagne-la-Petite, Romerée et Gimnée dans la vaste dépression schisteuse de la Fagne. Il est essentiellement constitué de prairies consacrées à la fauche ou au pâturage.
L'altitude est de l'ordre de 180 mètres.
Le site fait partie de la Zone de Protection Spéciale 'Entre-Sambre-et-Meuse', désignée en application de la Directive Européenne 79/409.

Description biologique

La plaine herbagère abrite :
- des prairies de fauche et des pâtures améliorées à dominance de Lolium perrene, Cynosurus cristatus ou Alopecurus pratensis, ... ;
- des prairies humides de fauche à Colchicum autumnalis, Primula veris,...;
- quelques prairies faiblement amendées, riches en Antoxanthum odoratum, Arrhenaterum elatius, Succisa pratensis, Selinum carvifolia....

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

L'histoire de l'utilisation de l'espace dans la plaine située entre Romerée et Matagne-la-Grande a été retracée par C. DELVAUX (1993).
Jusqu'au début du 20ème siècle, les cultures dominent très largement, tandis que les herbages, plus précisément les prairies fauchées, sont confinées aux dépressions humides. Dans la seconde moitié du 20ème siècle, les cultures sont progressivement converties en herbages non ou peu amendées.
La mise en oeuvre de la Politique Agricole Commune au début des années 1960, jointe à celle des opérations de remembrement va entraîner une mutation profonde du paysage herbager. Celle-ci ne se traduit non seulement par la disparition du réseau de haies mais aussi et surtout par la modification et l'appauvrissement de la composition floristique des prairies à la suite de leur exploitation intensive.

Divers

Sources

RNOB

Répondants de l'information

Réserves Naturelles RNOB NATAGORA