Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1168 - Carrière Les Longues Royes

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Try Collet / Roches Fontaine
Communes :Philippeville
Cantonnements DNF :Philippeville
Surface :11.33 ha
Coordonnées :X Lambert : 169141 - Y Lambert : 96556
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette vaste carrière active de dolomies exploitée par la s.a. Dolomies de Villers-le-Gambon consiste en une excavation en fosse, longue d'environ 1 km et entourée de lambeaux de pelouses, de fourrés et de parcelles boisées. La partie occidentale de la carrière est désaffectée et les talus, plus ou moins éboulés et pierreux selon les endroits, y sont colonisés par une végétation ligneuse et/ou herbacée abondante.Ce site, très insuffisamment prospecté, héberge dans la partie occidentale au moins 9 espèces d'orchidées et Orobanche purpurea. L'intérêt du site pour la faune n'a pu être étudié.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • H1 - Massif de Philippeville

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Franchimont9.56 haPHILIPPEVILLENAMUR
Merlemont1.77 haPHILIPPEVILLENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Philippeville11.33 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Philippeville (probablement).

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

S.A. Dolomies de Villers-le-Gambon
Route de Franchimont, 3
5600 Villers-le-Gambon

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Ichthyosaura alpestrisOuiNon1994Cdonnée du Centre Marie-Victorin
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon1988Cdonnée du Centre Marie-Victorin
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Aporia crataegiNonNon1998Cobs. A. Remacle
Cupido minimusNonNon1998obs. A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Catapodium rigidum1998obs. A. Remacle
Dactylorhiza fuchsiiabondant à plusieurs endroits: > 250 pieds.1998Cobs. A. Remacle
Epipactis atrorubensprésent à plusieurs endroits: > 115 pieds.1998Cobs. A. Remacle
Gymnadenia conopsea> 60 pieds (sous-estimés car non fleuris).1998obs. A. Remacle
Listera ovataprésent à plusieurs endroits, parfois abondant.1998Cobs. A. Remacle
Ononis repens1998obs. A. Remacle
Ophrys insectifera3 pieds1998Bobs. A. Remacle
Orchis anthropophora> 37 pieds.1998obs. A. Remacle
Orchis masculaquelques pieds1998Cobs. A. Remacle
Orobanche purpurea10 + 4 hampes1998Bobs. A. Remacle
Platanthera bifolia2 pieds (sous-estimés car fanés).1998Bobs. A. Remacle
Platanthera chloranthaau moins 1 pied (sous-estimés car fanés).1998Cobs. A. Remacle
Prunella laciniata1998obs. A. Remacle

Commentaires sur la faune

Oiseaux
Non recensés. Lieu de nourrissage de Picus viridis.

Batraciens
Présence de Triturus alpestris (donnée du Centre Marie-Victorin).

Reptiles
Présence d'Anguis fragilis (donnée du Centre Marie-Victorin).

Insectes
Le site est sans aucune doute d'un intérêt entomologique non négligeable (secteur supérieur, certaines pentes principalement).
- Orthoptères: non recensés.
- Lépidoptères (relévé très incomplet): une espèce vulnérable: Cupido minimus; une espèce sujette à un faible risque: Aporia crataegi; diverses espèces non menacées: entre autres Lasiommata megera et Coenonympha pamphilus.
- Coléoptères Cicindelinae: non observés.
- Hyménoptères Aculéates: nidification d'Ammophila sabulosa.

Commentaires sur la flore

Minuartia hybrida (partie occidentale du radier), Hieracium maculatum, Hieracium glaucinum (sur l'une des pentes prospectées), Prunella laciniata (secteur supérieur et partie occidentale du fond).

Espèces exotiques

Lupinus polyphyllus,

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un site dolomitique dont la recolonisation s'avère déjà intéressante: lambeaux de pelouses, abondance des orchidées sur certains talus.

Menaces

Altération des replats présents dans le secteur supérieur.
Embroussaillement des pentes riches en orchidées.
Remblayage de l'excavation après exploitation.

Recommandations

Réaménagement du site, en particulier de la partie occidentale déjà bien recolonisée, conforme au maintien et à l'accroissement de la biodiversité. Un réaménagement bien conçu pourrait apporter une certaine compensation à la destruction des pelouses dolomitiques présentes avant le début de l'activité extractive.

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

Sans objet.

Détails

Description physique

Situation générale: Cette carrière active, longue d'environ 1 km, est localisée à 100 m à l'est de la route Philippeville-Givet (N 40) et à moins de 1 km au sud du village de Franchimont. Elle est située à cheval sur les anciennes communes de Franchimont et de Merlemont (bordure sud).
On y exploite dans la partie orientale de la dolomie du Frasnien.
Description du site: Cette vaste carrière de dolomie consiste en une excavation allongée dans l'axe WSW-ENE, entourée de lambeaux de pelouses, de fourrés et de parcelles boisées. L'excavation, creusée en fosse, est longue d'environ 1 km, large de 75 à plus de 100 m et profonde de plus de 12 m.
La partie occidentale de l'excavation est désaffectée et les talus, plus ou moins éboulés et pierreux selon les endroits, y sont colonisés par une végétation ligneuse et/ou herbacée abondante. Le fond est dammé et montrait en juin 1998 de nombreuses traces d'engins; la végétation y est quasi nulle sauf dans une zone centrale et sur les bordures où sont stockés d'anciens tas de bois. Le replat intermédiaire situé à l'extrémité ouest (cfr carte IGN), encore intact en 1997, avait perdu son intérêt en juin 1996: une rampe (nouvelle?) partant du fond le traverse et rejoint la piste empierrée longeant le côté sud de la carrière. Le reste de la fosse, en chantier, n'a pas été prospecté.
Les bordures supérieures de l'excavation (très partiellement prospectées) montrent à plusieurs endroits des lambeaux de pelouses intéressants (dolomitiques et sur schistes calcarifères), notamment le long de la falaise nord aux abords de la piste descendant dans la partie occidentale de l'excavation.
Fréquentation du site: Site actif (barrière au niveau de la rampe descendant dans la partie occidentale). Tirs aux clays au sud de l'excavation.
Présence de déchets: Dépôt d'inertes et de fumier dans le secteur supérieur, sur un terre-plein proche de la falaise. Débris de clays sur le talus sud (tirs aux clays organisés près de la bordure supérieure de l'excavation).
Environnement du site: Bois (bois de Rinval ou de Rinvaux au sud, bois de Roches Fontaine au nord) et terrains agricoles. Proximité de la route Philippeville-Givet (N 40) à 100 m de l'extrémité occidentale de l'excavation. Deux autres grandes carrières de dolomie se trouvent à proximité: à l'ENE la carrière du Tienne Beumont, la plus récente, et au sud la carrière du Bois de Rinval ou de Rinvaux (Na/581/26).

Description biologique

Seuls ont été prospectés de façon approfondie (mais seulement pour la flore):
- les abords supérieurs de l'entrée de la carrière (vers l'ouest) et de la rampe d'accès;
- le fond de l'extrémité occidentale;
- une partie du talus sud (20-25 m de long), peu pentue et couverte d'une végétation herbacée dense (P1 - coordonnées approximatives: x = 168,870 et y = 96,421);
- une autre partie du talus sud, relativement arborée, située un peu plus vers l'est (P2 - coordonnées approximatives: x = 169,031 et y = 96,457).
Les ligneux qui ont colonisé cette partie du site sont représentés par les espèces suivantes: Salix caprea, Betula pendula, Quercus robur, Fagus sylvatica, Corylus avellana, Cornus sanguinea, Viburnum lantana, Rosa canina, Crataegus monogyna, Prunus spinosa, Syringa vulgaris, Lonicera periclymenum, Clematis vitalba,...; Rubus sp.
La strate herbacée considérée pour l'ensemble des parties prospectées est riche en espèces: entre autres Aquilegia vulgaris, Pseudofumaria lutea (falaise), Silene vulgaris, Minuartia hybrida (fond dammé), Arenaria serpyllifolia, Rumex scutatus, Viola hirta, Helianthemum nummularium, Arabis hirsuta, Primula veris, Sedum acre, S. album, Sanguisorba minor, Potentilla neumanniana, Agrimonia eupatoria, Fragaria vesca, Lotus corniculatus, Lupinus polyphyllus (secteur supérieur), Astragalus glycyphyllos (secteur supérieur), Anthyllis vulneraria, Ononis repens, Medicago lupulina, Trifolium repens, T. campestre, T. arvense, Epilobium angustifolium, Euphorbia cyparissias, Erodium cicutarium, Geranium robertianum, Linum catharticum, Polygala vulgaris, Pimpinella saxifraga, Pastinaca sativa, Echium vulgare, Thymus pulegioides, Prunella lasciniata (fond et secteur supérieur), Acinos arvensis, Clinopodium vulgare, Origanum vulgare, Melampyrum arvense (replat au-dessus P2), Orobanche purpurea (10 + 4 pieds repérés dans le secteur supérieur), Campanula rotundifolia, Galium pumilum, Valeriana repens, Scabiosa columbaria, Centaurea scabiosa, Carlina vulgaris, Erigeron acer, Leucanthemum vulgare, Leontodon hispidus, Hieracium murorum, H. lachenalii, H. maculatum, H. glaucinum (P2), Carduus nutans, Eupatorium cannabinum, Solidago virgaurea, Inula conyzae, Carex flacca, Catapodium rigidum (fond), Briza media, Bromus erectus, Brachypodium sylvaticum, Avenula pubescens, Trisetum flavescens, Arrhenatherum elatius, Dactylorhiza fuchsii (présente partout), Epipactis atrorubens (un peu partout, abondant en P2), Listera ovata (présent surtout en P1 et P2), Orchis anthropophora (présent à plusieurs endroits, en particulier P1 et P2), Gymnadenia conopsea (présent un peu partout), Platanthera bifolia (2 pieds en P2), Platanthera chlorantha (au moins 1 pied en P2), Orchis insectifera (3 pieds trouvés en P1), Orchis mascula (quelques pieds dans le secteur supérieur), Dryopteris filix-mas (pentes).

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation: pelouses dolomitiques principalement.
Exploitant actuel: s.a. Dolomies de Villers-le-Gambon.
Matériau(x) extrait(s): dolomie (et marbre d'après les autorisations).
Référence sur carte DPPGSS: Franchimont 1 (+ réserve).
Déroulement de l'exploitation:
Autorisations: 1930, 39, 60, 71, 77, 78, 83 (au moins).
Fin: -
Réaffectation prévue (dans autorisation): ?
Réaffectation effective: -

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)