Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1217 - L'Ectia

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Rocher de l'Ectia / Lectia
Communes :Houyet
Cantonnements DNF :Dinant
Surface :1.24 ha
Coordonnées :X Lambert : 196763 - Y Lambert : 95338
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

L'Ectia consiste en une dalle siliceuse escarpée et bien ensoleillée, située le long de la route Hour-Houyet. Haute d'une vingtaine de m maximum et longue d'une cinquantaine de m, elle se prolonge vers l'est par une pente (non exploitée) colonisée par de nombreux ligneux, où subsistent des lambeaux de pelouses silicicoles (Thero-Airion). La dalle rocheuse héberge une communauté chasmophytique silicicole avec Asplenium septentrionale et l'hybride Asplenium x alternifolium, ainsi que des stations de Dianthus carthusianorum et d'Anthericum liliago et une population de Podarcis muralis.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • J0 - Famenne

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Hour1.24 haHOUYETNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Dinant1.24 haDinant

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon1997CGraitson, Hussin et Paquay (2003)
Coronella austriacaOuiOui2000Graitson, Hussin et Paquay (2003)
Podarcis muralisOuiNonreproduction1997Graitson, Hussin et Paquay (2003)
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Aporia crataegiNonNon1998CM. Paquay
Issoria lathoniaOuiNon1 ex.1997M. Paquay
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Carabidés
Cicindela campestris1999A. Remacle, M. Paquay
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Omocestus rufipes1995AJeunes & Nature
Stenobothrus stigmaticusPâture sommitale1995AJeunes & Nature
Invertébrés - Insectes - Diptères
Asilus crabroniformis1 couple (pâture sommitale)1995AJeunes & Nature, M. Paquay
Plantes - Plantes supérieures
Ajuga pyramidalis2 pieds2007Naturalistes de la Haute Lesse
Anthericum liliago± 100 pieds1999A. Remacle, M. Paquay
Asplenium adiantum-nigrum1 touffe1999A. Remacle, M. Paquay
Asplenium septentrionale1999A. Remacle, M. Paquay
Dianthus carthusianorum1999A. Remacle, M. Paquay
Draba muralis2007Naturalistes de la Haute Lesse
Hieracium glaucinum> 10 pieds2007ANaturalistes de la Haute Lesse (J. Leurquin)
Juniperus communis1 pied1999A. Remacle, M. Paquay
Pyrus pyraster1999A. Remacle et M. Paquay
Scleranthus perennis1999A. Remacle, M. Paquay
Silene nutans1999A. Remacle, M. Paquay
Teesdalia nudicaulis1999A. Remacle, M. Paquay

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 1

Commentaires sur la faune

Reptiles
Population de Podarcis muralis et présence d'Anguis fragilis (obs. M. Paquay).

Insectes
- Orthoptères: au moins Tettigonia viridissima, Nemobius sylvestris, Chorthippus brunneus, C. parallelus, C. biguttulus, Omocestus rufipes (obs. Jeunes & Nature).
Présence dans un lambeau de pelouse silicicole du prolongement oriental de l'espèce rare Stenobothrus stigmaticus (obs. M. Paquay et enquête Jeunes & Nature).
- Lépidoptères (obs. M. Paquay): une espèce en danger: Nymphalis antiopa; une espèce menacée: Issoria lathonia; une espèce sujette à un faible risque: Aporia crataegi, diverses espèces non menacées: entre autres Colias crocea, Lasiommata megera.
- Coléoptères Cicindelinae: petite population de Cicindela campestris.
- Hyménoptères Aculéates: nidification de diverses espèces (Apoïdes et Vespiformes) terricoles sur la crête: notamment l'Apoïde Anthophora retusa (obs. M. Paquay).
- Diptères: l'Asilidae Asilus crabroniformis, considéré comme disparu de Belgique par Tomasovic (1995), a été observé sur la crête en bordure de la pâture à chevaux voisine (Baugnée et Maes, 1997).

Commentaires sur la flore

Présence d'un ptéridophyte rare dans le district mosan, Asplenium septentrionale (relativement abondant) et de l'hybride Asplenium x alternifolium (A. septentrionale x trichomanes). Belle station de Dianthus carthusianorum et présence de quelques plants de Teesdalia nudicaulis et de Hieracium cf. glaucinum.
A proximité immédiate: Juniperus communis (un pied) dans la partie arborée prolongeant la dalle vers l'est, ainsi que Teesdalia nudicaulis et Scleranthus perennis (lambeaux de pelouse silicicole dans le prolongement oriental); Asplenium adiantum-nigrum (une seule touffe repérée) sur le talus en contrebas de la route.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une dalle siliceuse bien exposée et de son prolongement colonisé par des ligneux (non inclus dans la présente fiche).

Menaces

L'utilisation occasionnelle de la dalle rocheuse comme site d'escalade est déconseillée: elle entraîne une dégradation de la végétation caractéristique installée dans les fissures de la dalle et mais aussi à sa bordure supérieure, ainsi qu'un dérangement de la faune caractéristique (insectes terricoles nidifiant sur la crête dont les terriers sont piétinés).

Recommandations

Mise en réserve du rocher (propriété de la Donation Royale) et de son prolongement oriental colonisé par de nombreux ligneux arbustifs et arborescents mais où subsistent des lambeaux de pelouses silicicoles.

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

Accès à la dalle actuellement libre (escalade).

Détails

Description physique

Situation générale: Cette dalle rocheuse est localisée à 2 km au SSE de Houyet et à près d'1 km au NW de Hour, le long de la route reliant ces deux localités, à faible distance de Petite Hour. La Lesse passe à 500 m vers le nord et le ruisseau Godelet à moins de 30 m vers l'ouest.
Elle correspond vraisemblablement à un ancien site d'extraction de grès (Fa l c - Formation d'Esneux), mais pourrait résulter de la construction de la route.
Description du site: Le site considéré dans cette fiche consiste en une dalle siliceuse escarpée (pendage > 50°), composée de plusieurs pans successifs; sa hauteur maximale est d'une vingtaine de m et sa longueur voisine d'une cinquantaine de m. La végétation, surtout herbacée, se développe dans le réseau de fissures et est globalement peu abondante, surtout sur le pan rocheux le plus élevé et le plus régulier, utilisé occasionnellement pour l'escalade. Le pied de la dalle, en bordure de route, est étroit; il atteint une largeur maximale de 6 m, délimitant ainsi une aire pouvant utilisée pour le stockage de bois. A partir de l'extrémité occidentale (au niveau du chemin forestier), un petit sentier grimpe jusqu'au sommet de la partie de la dalle la plus élevée; la bordure supérieure de la dalle est boisée (taillis de chênes).
Cette paroi, particulièrement bien ensoleillée, se prolonge vers l'est par une partie 'naturelle' (hors site), colonisée par des ligneux plus ou moins abondants selon les endroits. Des pâtures jouxtent la pente sur le plateau.
Un talus assez rocailleux et abrupt, plus ou moins arboré, prolonge la pente de l'autre côté de la route de Petite Hour et domine une pâture.
Fréquentation du site: Site utilisé occasionnellement comme site d'escalade.
Présence de déchets: Non. Des déchets sont jetés de la route sur le talus donnant sur la pâture inférieure (notamment bouteilles, treillis).
Environnement du site: Pâture vers le sud, bois ailleurs.

Description biologique

Les ligneux, surtout arbustifs, sont peu abondants sur la dalle même: Prunus avium (jeunes pieds), Quercur sp. (bordure supérieure), Prunus spinosa, Rosa canina, Crataegus monogyna, Malus sylvestris, Pyrus pyraster, Ligustrum vulgare, Cytisus scoparius, Calluna vulgaris (çà et là à la bordure supérieure),...; Rubus sp. (peu abondante).
La strate herbacée, concentrée au niveau des fissures du rocher, comprend notamment:
Dianthus carthusianorum (assez abondant), Silene nutans, Silene dioica alba, Stellaria holostea (bordure supérieure), Hypericum perforatum, Rumex acetosella, Helianthemum nummularium, Erophila verna, Lepidium campestre, Arabis hirsuta, Sedum album (abondant), Sedum rupestre, Potentilla argentea, P. neumanniana, Geranium dissectum, G. robertianum, Thymus pulegioides, Teucrium scorodonia, Galeopsis segetum, Plantago lanceolata, Verbascum lychnitis, Melampyrum pratense (bordure supérieure), Campanula rotundifolia, Galium mollugo, Hieracium murorum, H. pilosella, Senecio vulgaris, Festuca heteropachys, Anthericum liliago (repéré à plusieurs endroits - ± 100 pieds), Polygonatum multiflorum (bordure supérieure), les ptéridophytes Asplenium septentrionale, A. trichomanes, l'hybride A. x alternifolium et A. ruta-muraria,...; bryophytes et lichens. Sur la crête, présence d'un minuscule lambeau de pelouse silicicole à Teesdalia nudicollis, Rumex acetosella et Hieracium pilosella et de quelques plants de Hieracium cf. glaucinum.
Le prolongement de la dalle vers l'est (hors site) est d'un grand intérêt biologique, mais n'a pas été prospecté de façon approfondie; il est colonisé par d'abondants ligneux: Quercus sp., Carpinus betulus, arbustes divers dont un pied de Juniperus communis (obs. M. Paquay), Euonymus europaeus, Malus sylvestris, Pyrus pyraster, Lonicera xylosteum,... De petites plages ouvertes subsistent çà et là, en particulier à l'extrémité orientale où se trouve un lambeau de pelouse de quelques ares (x = 196,89 et y = 95,38) avec l'une ou l'autre aire couverte d'un Thero-Airion sur sol très superficiel; on y a relevé Scleranthus perennis, Rumex acetosella, Viola arvensis, Teesdalia nudicaulis, Sedum album, S. rupestre, Potentilla neumanniana, Ornithopus perpusillus, Erodium cicutarium, Thymus pulegioides, Senecio vulgaris,...

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant:
Matériau(x) extrait(s): grès (la partie en dalle correspond probablement à un ancien site d'extraction).
Référence sur carte DPPGSS: non mentionné (repéré sur le terrain).
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation:
Fin:
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: laissé en l'état.

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)
Collaborateur: Marc PAQUAY