Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

131 - Juseret

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Vaux-sur-Sûre
Cantonnements DNF :Neufchâteau
Surface :35.18 ha
Coordonnées :X Lambert : 234726 - Y Lambert : 64405
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Le site de Juseret s'étire de part et d'autre du village de Juseret (commune de Vaux-sur-Sûre), dans les vallées des ruisseaux de Bercheux et de Juseret.Ce site présente un intérêt majeur. On y trouve une mosaïque d'habitats dont le bas-marais à Comarum palustre et Menyanthes trifoliata (localement des fasciés à Eriophorum angustifolium et Carex rostrata ) , les pessières installées sur sols humides (à exploiter), les zones à Caltha palustris, les jonchaies à Juncus acutiflorus, les mégaphorbiaies à Angelica sylvestris, les zones plus sèches à Nardus stricta accompagné de Calluna vulgaris, Pedicularis sylvatica, Arnica montana, Rhinanthus minor. De nombreuses espèces de Carex sont représentées sur ce site avec notamment C. panicea, C. ovalis, C. echinata et le très rare C. pulicaris. Le traquet tarier, la locustelle tachetée, la rousserolle verderolle, le bruant des roseaux et la fauvette grisette nichent dans ces vallons.La réserve naturelle RNOB se trouvant sur ce site est en partie agréée, l'autre est en cours d'agrément. Nous nous trouvons ici dans la Zone de protection Spéciale 'Ardenne méridionale et Haute-Sûre'. (Auteur : Ph. Collas; 01/12/1998).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L0 - Ardenne
  • L5 - Ardenne méridionale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Juseret35.18 haVAUX-SUR-SURELUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Neufchâteau35.18 haNeufchâteau

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Une parcelle se trouve en bordure du site classé du Château de Monceau (17-11-1989).

Propriétaire(s)

Réserves Naturelles RNOB - Natagora.

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Chantal Hubert, rue de la Chapelle 38, 6720 Habay-la-Neuve. Tél. : 063/42.26.26.

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
120Juseret4,03 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Acrocephalus palustrisOuiNon
Anthus trivialisOuiNon
Emberiza schoeniclusOuiNonNicheur (3 couples)2002Ph. Collas
Locustella naeviaOuiNonNicheur (1 couple)2002Ph. Collas
Saxicola rubetraOuiOuiNicheur (4 couples)2002Ph. Collas
Serinus serinusOuiOui
Sylvia communisOuiNon
Sylvia currucaOuiNon
Turdus pilarisOuiNon
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Ichthyosaura alpestrisOuiNon
Pelophylax lessonaeOuiNon
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Zootoca viviparaOuiNon
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Aporia crataegiNonNon1 ex.2006GT Lycaena (G. Bottin, Q. Smits)
Boloria eunomiaOuiOuimax. 8 ex.2006GT Lycaena (Ph. Goffart, G. Bottin, Q. Smits)
Boloria seleneNonNonmax. 20 ex.2007GT Lycaena (Ph. Goffart, G. Bottin, Q. Smits)
Brenthis inoNonNon1 ex.2006GT Lycaena (G. Bottin, Q. Smits)
Coenonympha arcaniaNonOui
Erebia medusaOuiOuimax. 4 ex.2005GT Lycaena (Ph. Goffart)
Lycaena helleOuiOuimax. 3 ex.1992GT Lycaena (Ph. Goffart, G. Nève)
Melitaea diaminaNonNonmax. 4 ex.2007GT Lycaena (Ph. Goffart, G. Bottin, Q. Smits)
Plebeius agestisNonNon
Pyrgus malvaeNonOuimax. 1 ex.2005GT Lycaena (Ph. Goffart)
Invertébrés - Insectes - Libellules
Calopteryx virgoNonNon
Plantes - Plantes supérieures
Arnica montana1998Ph. Collas
Carex pulicaris1998Ph. Collas
Carex vesicaria1998Ph. Collas
Comarum palustre1998Ph. Collas
Dactylorhiza maculata1998Ph. Collas
Dactylorhiza majalis1998Ph. Collas
Eriophorum angustifolium1998Ph. Collas
Genista pilosa1998Ph. Collas
Geranium sylvaticum1998Ph. Collas
Menyanthes trifoliata1998Ph. Collas
Nardus stricta1998Ph. Collas
Pedicularis sylvatica1998Ph. Collas
Platanthera bifolia1998Ph. Collas
Succisa pratensis1998Ph. Collas
Viola palustris1998Ph. Collas

Commentaires sur la faune

La faune de la réserve est encore mal connue. Saxicola rubetra y niche. Sylvia communis, S. curruca, S. atricapilla, Emberizia schoeniclus, Carduelis cannabina, C. chloris, Anthus trivialis y ont été observés (Saintenoy-Simon, 1994).

Mammifères :
Hermine (Mustela herminea)

Avifaune nicheuse (recensement en 1996) :
Traquet tarier (Saxicola rubetra) 4 couples, locustelle tachetée (Locustella naevia) 1 couple, rousserolle verderolle (Acrocephalus palustris) 3 couples, bruant des roseaux (Emberiza schoeniclus) 3 couples, fauvette grisette (Sylvia communis), fauvette babillarde (Sylvia curruca), grive litorne (Turdus pilaris), pipit des arbres (Anthus trivialis) et serin cini (Serinus serinus)
(notons que le traquet tarier (Saxicola rubetra) n'a plus niché sur le site en 1999 (P. Collas))

Herpétofaune :
Crapaud commun (Bufo bufo), Grenouille rousse (Rana temporaria), Grenouille verte (Rana lessonae), Triton alpestre (Triturus alpestris), Lézard vivipare (Lacerta vivipara)

Odonates :
Calopteryx virgo, Ennalagma cyathigerum, Pyrrhosoma nymphula, Orthetrum cancellatum

Lepidoptères :
Aporia crataegi, Aricia agestis,Clossiana selene, Coenonympha arcania, Erebia medusa, Gonepterix rhamni, Lycaena helle, Proclossiana eunomia

(source : dossier de demande d'agrément, 1998)

Lépidoptères rhopalocères (données Ph. Goffart, G. Bottin et Q. Smits, 1991-2006 - GT Lycaena):
Aglais urticae, Aphantopus hyperantus, Aporia crataegi, Brenthis ino, Clossiana selene, Coenonympha pamphilus, Erebia medusa, Lycaena helle, Lycaena phlaeas, Maniola jurtina, Melitaea diamina, Ochlodes sylvanus, Proclossiana eunomia, Pyrgus malvae, Vanessa atalanta.

Commentaires sur la flore

Scorzonera humilis
Présence probable de Dactylorhiza majalis (à vérifier).
Arnica montana, Bidens tripartita, Carex panicea, Carex pulicaris, Carex vesicaria, Comarum palustre, Dactylorhiza fistulosa, Dactylorhiza maculata, Eriophorum angustifolium, Genista pilosa, Geranium sylvaticum, Lathyrus linifolius, Menyanthes trifoliata, Nardus stricta, Pedicularis sylvatica, Platanthera bifolia, Scutellaria galericulata, Sparganium erectum, Succisa pratensis
(source : dossier de demande d'agrément, 1991 et 1998)

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Programme 'cigogne noire'.
Conservation d'un fond de vallée ardennais de grand intérêt botanique et entomologique, abritant des espèces typiques des prés de fauche humides, des landes sèches, des nardaies et des bas-marais acides. Le site possède également un grand potentiel d'accueil pour l'avifaune typique des prés humides de l'Ardenne : Traquet tarier, Bergeronnette printanière etc.

Menaces

Changement d'affectation des parcelles : enrésinement des versants et du fond de vallée, remblayage ou drainage de zones humides, creusement d'étangs de pêche, installation de chalets de vacances...
Abandon de la gestion traditionnelle extensive : prolifération de la mégaphorbiaie au détriment des communautés vivantes des prés humides et des bas-marais acides, fermeture paysagère de la vallée due à une prolifération des fourrés de saules en plaine alluviale...

Recommandations

Le pâturage estival des prés humides par des races rustiques est une méthode de gestion relativement économe en personnel et en moyen financier. Dans la mesure où un pâturage bien conduit permet de maintenir les espèces les plus sensibles, cette méthode d'entretien (avec ou sans rotation temporelle) pourra remplacer la fauche sur une partie de la réserve naturelle. Toutefois, les modalités plus précises (choix de la race, de la charge à l'hectare, de la durée du pâturage ...) restent encore à déterminer.
Il serait également de continuer à étendre la réserve, en particulier par l'acquisition des parcelles 593a et 594a.

Plan de gestion

Un plan de gestion figure dans les dossiers de demande d'agrément. il prévoit le fauchage par tracteur de la partie haute du site et le fauchage par motofaucheuse de la partie basse, beaucoup plus humide. Des essais d'étrépage ont été entrepris (Saintenoy-Simon, 1999).
La gestion en cours vise à maintenir à restaurer les groupements de végétations des anciennes prairies semi-naturelles de fauche. Une attention particulière sera accordée aux groupements des pelouses acidophiles à Nardus stricta et Arnica montana, qui hébergent ici la rare Laîche puce Carex pulicaris.
Un contrat d'entreprise existe actuellement pour la fauche tardive de quelques parcelles situées au milieu du village. D'autres parties ont été fauchées de façon plus ou moins régulière lors de chantiers de gestion. On cherchera à étendre le contrat d'entreprise à la majeure partie de la réserve naturelle.
Quelques zones de friche seront maintenues : pour les papillons et le Tarier des prés, le maintien de perchoirs (fânes d'Angélique e.a.) et de quelques boules de saules seront indispensables (d'après la fiche RNOB, 1999).

Accès du public

L'accès au public de la réserve naturelle sera limité dans le cadre de visites guidées, lors des chantiers de gestion ou toute autre activité organisée dans le site et avalisée par la commission de gestion.

Les véhicules motorisés et vélos tout terrain ne seront pas admis dans la réserve, à l'exception des engins agricoles et autres destinés à la gestion du site (fauche, débroussaillage, ...).

Les études scientifiques seront suscitées et menées après accord de la commission de gestion.

Pour des motifs de sécurité publique, de protection d'espèces ou de travaux de gestion, la commission de gestion peut interdire temporairement certains accès.

Détails

Description physique

Le site se trouve au confluent du ruisseau de Menubois et du ruisseau de Bercheux qui se jettent dans le ruisseau de Juseret. Celui-ci rejoint le ruisseau de Massul qui devient le ruisseau du Chêne qui se jette dans le ruisseau de Géronne, tributaire de la Sûre donc de celui du Rhin.
Le site se trouve dans le synclinal de Neufchâteau à la limite entre les assises du Siegenien supérieur (faciès de Neufchâteau : phyllades) et du Siegenien moyen (faciès de Longlier : phyllades) (d'après Saintenoy-Simon, 1994).

La réserve naturelle RNOB de Juseret se situe dans la partie sud de la commune de Vaux-sur-Sûre, de part et d'autre du village de Juseret, dans la vallée du ruisseau "au dessous de Bercheux'. Ce ruisseau est un affluent du ruisseau de Juseret qui fait partie du bassin de la Sûre, via le ruisseau de Massul et la Géronne.
L'altitude est de l'ordre de 440 mètres (d'après la fiche RNOB, 1999).

Description biologique

On distingue dans la réserve :
- une prairie de fauche mésophile à Phleum pratense, Dactylis glomerata, Plantago lanceolata,... (Arrhenatherion);
- des jonchaies à Juncus acutiflorus accompagné de Lotus pedunculatus, Equisetum fluviatile, Angelica sylvestris et parfois de Holcus lanatus, Epilobium angustifolium (Juncetum acutiflori);
- des bas-marais à Comarum palustre, Caltha palustris, Galium uliginosum, Cirsium palustre, Carex nigra, Persicaria bistorta,... avec parfois des faciès à Eriophorum angustifolium, Carex rostrata, Menyanthes trifoliata, Viola palustris (bas-marais acides);
- de pelouses à Nardus stricta, Carex panicea, C. pulicaris, C. nigra, C. ovalis, C. echinata, Calluna vulgaris, Galium saxatile, Festuca rubra, Potentilla erecta, Festuca filiformis, Arnica montana (Nardo-Galion);
- de prairies à Deschampsia cespitosa et Persicaria bistorta ;
- d'une prairie à Holcus lanatus apparue à la suite de la gestion par fauchage (par tracteur, avec exportation du foin) avec des plages de joncs (Juncus effusus, J. conglomeratus) et de Rumex obtusifolius;
- de peuplements de Scirpus sylvaticus ;
- de fourrés de Salix aurita, S. cinerea (Salicion cinereae).
Dans le ruisseau pousse Ranunculus penicillatus. Dans une pièce d'eau située à proximité du site flotte Ranunculus peltatus. Des suintements abritent Montia fontana, mais peut-être en dehors du site (d'après Saintenoy-Simon, 1994).
La réserve naturelle RNOB est formée d'une petite parcelle excentrique et de deux noyaux principaux.
On y retrouve une mosaïque d'habitats dont le bas-marais à Menyanthes trifoliata, et Comarum palustre, avec des zones à populages des marais, Caltha palustris, des jonchaies acutiflores, des mégaphorbiaies à Angelica sylvestris, des bas-marais acides présentant divers faciès dont ceux à Carex rostrata ou à Eriophorum angustifolium et dans les zones plus sèches une pelouse à nard, Nardus stricta, accompagné de bruyère commune Calluna vulgaris, Pedicularis sylvatica, Arnica montana dans les zones étrépées et de nombreuses laîches dont Carex panicea, C. ovalis, C. echinata et le très rare C. pulicaris. De plus une partie de la réserve est fauchée et évolue vers un prés mésophile riche en Rhinanthus minor.
Le Tarier des prés, Saxicola rubetra, avec 4 couples, mais aussi la Locustelle tachetée, Locustella naevia (1 couple) et le Bruant des roseaux, Emberiza schoeniclus (3 couples), sont les oiseaux reproducteurs les plus remarquables de cette réserve (données récoltées en 1996).
Juseret abrite également de nombreuses espèces de papillons dont, parmi les plus remarquables, le Céphale, Coenonympha arcania, le Moiré franconien, Erebia medusa, et le Cuivré de la Bistorte Lycaena helle (d'après la fiche RNOB, 1999; voir aussi DEVILLERS et al. 2003).

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Le château de Monceau.

Histoire du site

Le site se compose de prairies semi-naturelles jadis fauchées et irriguées par abîssage (fertilisation et réchauffement printanier à l'aide d'eau amenée par des biefs). Ces pratiques agro-pastorales étant aujourd'hui abandonnées, les prairies de fond de vallée sont souvent enrésinées ou drainées et disparaissent.

Biblio

, 1991, Demande d'agrément 1991 pour la réserve naturelle de la Sûre., Dossier n°7, 64 pages.
, 1989, Demande de subvention 1988 pour la réserve naturelle de la Sûre (Volaiville et Nives)., Dossier n°10, 31 pages.
, 1983, La vallée de la Sûre., Réserve Naturelles, 1983/2 : 28-29.
, 1986, Le nouvelle réserve naturelle de Juseret., Réserve Naturelle, 1986/4, pages centrales.
, 1989, La cigogne noire en Europe., Réserves Naturelles, 1989/1 : 7-8.
, 2003, Evaluation de la gestion d'un réseau de zones protégées., Les Naturalistes belges, 84: 15-24.
, 1990, Le Réglement Communal d'Urbanisme au service de la protection de la nature : le cas de Vaux-sur-Sûre., Actes du colloque "Gérer la Nature ?", Ministère de la Région Wallonne, Service de la Conservation de la Nature, Travaux n° 15 : 395-408.
, 2001, Gestion des milieux semi-naturels et restauration des populations menacées de papillons de jour., Ministère de la Région Wallonne, Direction générale des Ressources naturelles et de l'Environnement, Travaux n° 25, 125 pp.
, 1989, La sauvegarde des fonds de vallées de l'Ardenne belgo-luxembourgeoise. Présentation des sites grands-ducaux., Réserves Naturelles, 1989 : 26-31.
, 1990, Gestion des réserves naturelles du bassin de la Sûre., Actes du colloque "Gérer la Nature ?", Ministère de la Région Wallonne, Service de la Conservation de la Nature, Travaux n° 15 : 467-472.
, 1989, La sauvegarde des fonds de vallée de l'Ardenne. Les réserves existantes., Réserves Naturelles, 1989/1 : 20-25.
, 1989, La sauvegarde des fonds de vallées de l'Ardenne belgo-luxembourgeoise., Réserves Naturelles, 1989/1 : 10-12.
, 1978, Etude écologique du parc naturel de la Haute Sûre (2e partie)., Centre d'Ecologie Forestière et Rurale, Gembloux, 59 pp.
, 1989, Elle a su revenir, sachons la garder., Réserves Naturelles, 1989/1 : 5-6.
, 1983, De Zwarte Ooievaar (Ciconia nigra) in de Benelux., Veldornithologisch Tijdschrift, 6 : 39-58.

Divers

Sources

RESNAT

Répondants de l'information

Réserves Naturelles RNOB NATAGORA