Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1360 - Hé Kepenne

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Heid Képenne
Communes :Comblain-au-Pont
Cantonnements DNF :Aywaille
Surface :19.36 ha
Coordonnées :X Lambert : 236261 - Y Lambert : 129354
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

La Hé (ou Heid) Kepenne occupe le versant droit de la vallée de l'Ourthe, au sud de Comblain-au-Pont. Bien que situé contre le Thier Pirard, ce site n'est pas constitué de calcaire mais principalement de psammites et de grès, ce qui explique que la végétation en place soit nettement acidophile. Le pied du versant est occupé par une forêt alluviale ainsi que des éléments de mégaphorbiaie. Les pentes les plus raides sont couvertes par une magnifique forêt de ravin renfermant une extraordinaire collection de fougères. On y trouve également plusieurs carrières désaffectées, dont les replats sont colonisés par une flore intéressante, ainsi que des éboulis instables, une boulaie sèche, une dépression humide, etc. Mais malgré sa haute valeur patrimoniale, la Hé Kepenne ne jouit à ce jour d'aucun statut de protection.

Carto

Régions naturelles

  • F5 - Condroz central et oriental

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Comblain-au-Pont19.36 haCOMBLAIN-AU-PONT (partim ???)LIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Aywaille19.36 haLiège

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Bubo buboOuiOuiNicheur depuis 20002002J.-L. Gathoye
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Zootoca viviparaOuiNonPrésence1986J.-L. Gathoye
Plantes - Plantes supérieures
Asplenium scolopendriumAbondant1998Duvigneaud et Saintenoy
Centaurium erythraea1998Duvigneaud et Saintenoy
Dactylorhiza fuchsiiAbondant1998BJ.-L. Gathoye
Daphne laureola5 pieds2003J.-L. Gathoye
Dianthus armeria1998Duvigneaud et Saintenoy
Dipsacus pilosus1998Duvigneaud et Saintenoy
Epipactis helleborine1998J.-L. Gathoye
Gymnadenia conopsea1998J.-L. Gathoye
Gymnocarpium dryopteris1998Duvigneaud et Saintenoy
Gymnocarpium robertianum1998Duvigneaud et Saintenoy
Pyrola rotundifolia1998Divers observateurs

Commentaires sur la faune

Avifaune :
L'élément le plus remarquable semble être le hibou grand-duc (Bubo bubo) nicheur depuis au moins le printemps 2000.

Hérpétofaune :
On signale au moins le lézard vivipare (Lacerta vivipara).

Entomofaune :
Reste pour une grande part à étudier !

Commentaires sur la flore

Espèces protégées : Centaurium erythraea, Dactylorhiza fuchsii, Epipactis helleborine, Gymnadenia conopsea.
Espèces rares ou intéressantes : Asplenium scolopendrium, Centaurea decipiens, Dianthus armeria, Dipsacus pilosus, Draba muralis, Dryopteris affinis, Gymnocarpium dryopteris, Gymnocarpium robertianum, Hypericum desetangsii, Polystichum aculeatum, Polystichum setiferum, Polystichum x bicknellii, Pyrola rotundifolia, Veronica filiformis.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une zone de grande valeur patrimoniale et d'un grand intérêt biologique et paysager. Protection d'un site de reproduction du hibou grand-duc (Bubo bubo) et d'une importante population d'orchidées.

Menaces

A compléter

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

Le site ne jouissant d'aucun statut légal de protection, il n'existe aucun plan de gestion officiel.

Accès du public

La Hé Kepenne est d'accès relativement aisé au départ de Comblain-au-Pont, en logeant, en rive droite de l'Ourthe, le pied du Thier Pirard sur environ 300 mètres.

Détails

Description physique

La Hé Kepenne couvre le versant droit de la vallée de l'Ourthe, en amont du Thier Pirard. Elle est formée de roches relativement dures : essentiellement psammites et grès famenniens. Le site s'intégre dans le relief régional de type condrusien, caractérisé par une alternance de couches gréseuses du Famennien et des calcaires du Dinantien. Il constitue le rebord méridional du synclinal de Comblain-au-Pont (d'après DUVIGNEAUD & SAINTENOY-SIMON, 1998).

Description biologique

La végétation de la Hé Kepenne a été décrite récemment par DUVIGNEAUD & SAINTENOY-SIMON (1998). Ces auteurs y distinguent :
- une série de groupements alluviaux localisés au pied du versant : mégaphorbiaie à Petasites hybridus, Filipendula ulmaria et Dipsacus pilosus, aulnaie ou aulnaie frênaie à Alnus glutinosa et Fraxinus excelsior, chênaie-charmaie sur colluvions, etc. ;
- une forêt acidophile à Betula pubescens, B. pendula, Luzula sylvatica, Salix caprea, Sorbus aucuparia, Teucrium scorodonia ;
- une forêt de bas de pente avec notamment Clematis vitalba, Cornus sanguinea, Corylus avellana, Elymus caninus, Hedera helix, Silene dioica, ... ;
- de vastes éboulis instables colonisés par Clematis vitalba, Clinopodium vulgare, Dryopteris filix-mas, Eupatorium cannabinum, Helleborus foetidus, Origanum vulgare, Poa nemoralis, Rumex scutatus, Sedum album, Valeriana repens, ... ;
- une forêt de ravin à Tilia platyphyllos très riche en fougères : Asplenium scolopendrium, Cystopteris fragilis, Dryopteris carthusiana, Gymnocarpium robertianum, G. dryopteris, Polystichum setiferum, P. aculeatum, etc. ;
- des friches herbeuses très fleuries colonisant les replats de carrières, avec notamment Achillea millefolium, Arrhenatherum elatius, Brachypodium sylvaticum, Campanula rapunculus, Cardamine impatiens, Carex digitata, Carex spicata, Centaurea thuilleri, Centaurea decipiens, Centaurium erythraea, Clinopodium vulgare, Dianthus armeria, Echium vulgare, Fragaria vesca, Hieracium bauhinii, H. lachenalii, H. murorum, Hypericum perforatum, Sedum rupestre, Senecio erucifolius, Trifolium pratense, etc. ;
- des zones de recolonisation forestière annoncée par Cytisus scoparius, Populus tremula avec, en sous-bois, Pyrola rotundifolia ;
- des zones plus hygrophiles accueillant notamment Achillea ptarmica, Agrostis stolonifera, Alnus glutinosa, Angelica sylvestris, Betula pubescens, Calamagrostis epigeios, Carex remota, Dactylorhiza fuchsii, Euphrasia nemorosa, Juncus articulatus, Juncus compressus, Salix purpurea, Tussilago farfara, ... ;
- une dépression inondée colonisée par Carex acuta, Chara cf. foetida, Typha latifolia, Veronica baccabunga,...

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Divers

Sources

OFFH

Répondants de l'information

J. DUVIGNEAUD / J. SAINTENOY-SIMON / J.-L. GATHOYE /