Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1426 - Galerie Saint-Joseph

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Ancienne Ardoisière 'Galerie Saint-Joseph' / Liaison avec le puits Saint-Théodore
Communes :Viroinval
Cantonnements DNF :Viroinval
Surface :0.16 ha
Coordonnées :X Lambert : 171742 - Y Lambert : 76810
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Ce petit site ardoisier comprend un replat où s'ouvre l'entrée du réseau souterrain et un verdou descendant jusqu'au ruisseau. Ce pierrier forme un éboulis plus ou moins instable qui ne présente plus qu'une petite partie bien ouverte, le reste étant colonisé par des ligneux pionniers.L'intérêt chiroptérologique (huit espèces) a justifié la mise en réserve de la partie souterraine (réserve naturelle domaniale). La partie non souterraine, de surface réduite, présente un intérêt biologique assez mineur.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L1 - Thiérache belge

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Oignies-en-Thiérache0.16 haVIROINVALNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Viroinval0.16 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Ville d'Arlon.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Couvin, 37, rue de la Gare, B-5660 Couvin (Tél. : 060/31.02.81 - Fax : 060/34.78.84).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6146Galerie Saint-Joseph0,16 ha

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
H1.7aMines et tunnels souterrains désaffectés

Biotopes Corine

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
61.Éboulis
86.42Terrils et autres crassiers

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Myotis daubentoniiOuiOui< 50 i.2006J. Fairon
Myotis mystacinus/brandtii< 50 i.2006J. Fairon
Plecotus sp.OuiOui< 5 i.2002J. Fairon

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 5

Commentaires sur la faune

Chiroptères (site 632-005 de l'inventaire du milieu souterrain pénétrable de Wallonie): au moins huit espèces y ont été recensées (Fairon et Thys, 1995; Saintenoy-Simon, 1999).

Le baguage des chauves-souris a été abandonné définitivement en 1988 en Wallonie (Fairon, 1995). Néanmoins, aujourd'hui encore, des individus bagués sont observés. Exemple, en janvier 2006, l'un des grands Rhinolophes observés au sein de ce site avait été bagué en février 1988. L'individu avait donc au moins 19 ans. Cette information met en évidence la longévité de certaines espèces mais aussi la fidélité de celles-ci à un ou plusieurs gîtes d'hivernage dans une même zone (Lamotte, 2007).

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un petit verdou colonisé par une végétation caractéristique.
Protection d'un site d'intérêt géologique, géomorphologique et surtout chiroptérologique.

Menaces

Boisement spontané qui entraîne une réduction de la surface favorable aux espèces héliophiles.
Vandalisme sur le système de fermeture et dérangement de la faune chiroptérologique.

Recommandations

Contrôler les ligneux sur le verdou.
Protéger le site contre le vandalisme et le dérangement.

Plan de gestion

Entretien et dégagement de la zone d'entrée des galeries.
Restauration de la fermeture d'accès.

Accès du public

Accès libre en surface. L'accès à la galerie est fermé grâce à une porte adaptée laissant le passage libre aux chauves-souris. Les visites sont limitées aux comptages effectuées par des collaborateurs de l'IRSNB.

Détails

Description physique

Situation générale: Le site est localisé à environ 750 m de la route Oignies-Fumay, près du chemin forestier menant au lieu-dit Risque Tout. Il a été ouvert sur la rive gauche du ruisseau de Chestion. On y a extrait du schiste ardoisier du Devillien.
Description du site: Le sentier d'accès prend naissance au niveau d'un virage, juste après le passage du ruisseau. Le site comprend:
- un replat arboré, large de 15-20 m et limité vers le nord-est par un talus peu élevé où s'ouvre, vers le nord-ouest, l'entrée de l'ardoisière (développement d'environ 700 m), accessible par un sentier et fermée par l'IRScNB en 1988; des pierres schisteuses y sont visibles un peu partout;
- une partie ouverte entre le replat arboré et la pente du verdou; elle est plus large vers le nord-ouest, à l'arrivée du sentier, et se réduit ensuite en une étroite bande;
- la pente du verdou, haute d'au moins 8 m et orientée vers le sud-ouest. Formant un éboulis plus ou moins instable, elle descend jusqu'au ruisseau et ne présente plus qu'une petite partie bien ouverte, le reste étant colonisé par des ligneux pionniers.
Fréquentation du site: Site localisé en bordure d'un chemin de promenade.
Présence de déchets: Non.
Environnement du site: Vaste massif forestier.

Description biologique

L'intérêt chiroptérologique a justifié la mise en réserve de la partie souterraine (réserve naturelle domaniale). Présence sur le site d'au moins 8 espèces de chiroptères dont 4 appartenant à l'Annexe II de la directive ' Habitats '.
La partie non souterraine, de surface réduite, présente un intérêt biologique assez mineur. Le replat est boisé (Carpinus betulus, Prunus avium, Larix decidua, Quercus robur, Populus tremula, Alnus glutinosa, Picea abies, Cornus sanguinea, Corylus avellana, Crataegus monogyna,...). Sur la pente du verdou croissent de nombreux ligneux (Populus tremula dominant, accompagné de Sorbus aucuparia, Sambucus racemosa,…). La strate herbacée globale se compose notamment de Rumex acetosella, Sedum rupestre (abondant sur le pierrier, même dans la partie ombragée par les ligneux), Fragaria vesca, Potentilla argentea, Oxalis acetosella, Geranium robertianum, Teucrium scorodonia, Origanum vulgare, Clinopodium vulgare, Veronica officinalis, Linaria vulgaris, Galium mollugo, Valeriana repens, Succisa pratensis, Solidago virgaurea, Leucanthemum vulgare, Hieracium pilosella, H. sabaudum, Luzula sylvatica, Deschampsia flexuosa, Agrostis capillaris, Poa pratensis, Festuca sp., les fougères Polypodium vulgare, Dryopteris dilatata, D. filix-mas et D. carthusiana,… Des ronces et quelques genêts sont également présents, ainsi que des lichens et des bryophytes.

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

Comme les autres ardoisières de la région ardoisière d'Oignies, ce site est un témoin d'une activité industrielle jadis importante dans cette partie de l'Ardenne.

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant:
Matériau(x) extrait(s): schiste ardoisier.
Déroulement de l'exploitation:
Ouverture: 19ème siècle probablement.
Fin: ?
Réaffectation prévue (dans autorisation): -
Réaffectation effective: laissé en l'état.

Divers

Sources

SABLIERES
OFFH
Convention A&G

Répondants de l'information

S. LAMOTTE, SPW/DGARNE/DNF/DN B-5100 Jambes.
A. REMACLE (FUSAGx)