Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1571 - Fagne Bassy

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Tête de la vallée de la Basseille
Communes :Léglise
Cantonnements DNF :Habay-la-Neuve
Surface :7.36 ha
Coordonnées :X Lambert : 239081 - Y Lambert : 58332
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

La Fagne Bassy est située dans la vallée de la Basseille, sur la marge septentrionale de la Forêt d'Anlier. Elle se présente comme une clairière, partiellement entretenue pour la chasse, occupée actuellement par un éventail remarquable de groupements végétaux tels que nardaie, fourrés de genêts, prés du Molinion, mégaphorbiaie, bas-marais acide, etc. Ce site ardennais de grand intérêt, un des rares exemples de landes herbeuses sur d'aussi vastes surfaces, ne bénéficie malheureusement d'aucun statut de protection. Il héberge diverses plantes peu communes, telles que la serratule des teinturiers (Serratula tinctoria), la scorsonère (Scorzonera officinalis) etc. La faune doit encore y être inventoriée, mais quelques espèces intéressantes ont été signalées récemment : l'autour des palombes (Accipiter gentilis) se reproduit dans les environs et la coccinelle à hiéroglyphe (Coccinella hieroglyphica) ainsi qu'un riche peuplement d'orthoptères sont présents dans le site.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L0 - Ardenne

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Léglise7.3 haLEGLISELUXEMBOURG
Witry0.06 haLEGLISELUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Habay-la-Neuve7.36 haArlon

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Pour partie : Natagora

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Conservateur : Philippe COLLAS - Ottré 16 - 6690 Vielsalm - tél. 080/41.81.84

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
RNOB_007Basseille
RNOB_191Vallée de la Sûre

Biotopes

Biotopes Corine

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
24.1Cours d'eau
37.312Prés à molinie acidophiles
44.9Bois marécageux

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Accipiter gentilisOuiNonNicheur2006M. Paquay et al.
Accipiter nisusOuiNonPrésence2006M. Paquay et al.
Pernis apivorusOuiNonPrésence2006M. Paquay et al.
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Argynnis aglajaNonOui2006GT Lycaena (J.-Y. Baugnée et al.)
Boloria seleneNonNon2006GT Lycaena (J.-Y. Baugnée et al.)
Melanargia galatheaNonNon2006GT Lycaena (J.-Y. Baugnée et al.)
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Coccinelles
Coccinella hieroglyphica2006GT Coccinula (J.-Y. Baugnée et al.)
Coccinula quatuordecimpustulata2006GT Coccinula (J.-Y. Baugnée et al.)
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Conocephalus dorsalis2006J.-Y. Baugnée, M. Paquay, JF Godeau, JP Duvivier
Metrioptera bicolor2006J.-Y. Baugnée, M. Paquay, JF Godeau, JP Duvivier
Metrioptera brachyptera2006J.-Y. Baugnée, M. Paquay, JF Godeau, JP Duvivier
Oedipoda caerulescensPrésence sur chemin schisteux2006J.-Y. Baugnée, M. Paquay, JF Godeau, JP Duvivier
Stethophyma grossum2006J.-Y. Baugnée, M. Paquay, JF Godeau, JP Duvivier
Plantes - Plantes supérieures
Arnica montanaPrésent en amont du site1988Ph. Martin (1999)
Comarum palustre1998Ph. Martin (1999)
Dactylorhiza maculata1998Ph. Martin (1999)
Epipactis helleborine> 10 pieds (pompage)2006J.-Y. Baugnée, M. Paquay, JF Godeau, JP Duvivier
Eriophorum angustifolium1998Ph. Martin (1999)
Geranium sylvaticum1998Ph. Martin (1999)
Menyanthes trifoliata1998Ph. Martin (1999)
Nardus stricta1998Ph. Martin (1999)
Platanthera chlorantha1998Ph. Martin (1999)
Scorzonera humilis1998Ph. Martin (1999)
Serratula tinctoria1998Ph. Martin (1999)
Succisa pratensis1998Ph. Martin (1999)
Veronica scutellata1998Ph. Martin (1999)
Viola palustris1998Ph. Martin (1999)
Plantes - Mousses
Sphagnum spp.1998Ph. Martin (1999)

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

A compléter

Menaces

A compléter

Recommandations

Classement du site (réserve naturelle domaniale, par ex.).

Plan de gestion

Le site étant dépourvu de statut de protection, il n'existe aucun plan de gestion. MARTIN (1999) donne toutefois quelques pistes pour la conservation des végétations les plus précieuses, et en particulier de la nardaie.

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

La Fagne Bassy s'étend le long de la Basseille, au niveau de la tête de vallée de cette rivière, affluent de la Sûre appartenant donc au bassin hydrographique du Rhin.

Le socle géologique appartient typiquement au Siegenien (schistes, phyllades, quartzites et quartzophyllades).

Description biologique

La végétation de la Fagne Bassy a été étudiée récemment par MARTIN (1999). Il y a observé une palette remarquable de groupements dont certains présentent une ampleur rarement rencontrée dans le reste de la région.
Ainsi, la lande à nard occupe une surface considérable, donnant au site sa grande valeur botanique ainsi qu'un intérêt paysager et esthétique indéniable. La végétation est dominée par les éléments de la nardaie acidocline (Violion caninae) avec Nardus stricta, Festuca rubra subsp. commutata, Festuca filiformis, Luzula multiflora subsp. congesta, Poa chaixii, Potentilla erecta, Succisa pratensis, Polygala serpyllifolia, Carex panicea, Lathyrus linifolius var. montanus, Scorzonera humilis, Hypericum maculatum, Galium saxatile, Danthonia decumbens, etc. Apparemment, Arnica montana, typique de ce type de végétation, n'est pas présent bien qu'il a été observé en amont du site.
On trouve par contre certaines espèces plus connues sur des substrats calcaires, telles que Sanguisorba minor et Euphorbia cyparissias. On note également Thymus pulegioides sur les tumuli des nids de fourmis.
Noyés dans cette vaste nardaie, on y distingue par ailleurs des fragments de lande à Calluna vulgaris (Nardo-Callunetea).
Dans les zones de contact avec les pessières, et cà et là dans la clairère, se développent des fourrés de Cytisus scoparius qui annoncent la recolonisation forestière spontanée, en l'absence de toute gestion. On y observe de nombreuses plantules d'essences pionnières comme Populus tremula, Crataegus monogyna, Betula pubescens, Frangula alnus, etc.
Sur les colluvions prend place une végétation prairiale rattachée à deux associations :
1) le pré à Deschampsia cespitosa et Persicaria bistorta, dans la partie la plus élévée et drainée, avec aussi une certaine abondance de Galium verum, et aussi Stellaria graminea, Succisa pratensis, Molinia caerulea, Cirsium palustre, Stachys officinalis, etc. ;
2) le pré submontagnard à Geranium sylvaticum, dans la partie basse, avec Phyteuma spicatum, Persicaria bistorta, Lotus pedunculatus, Poa chaixii, etc. Sur les bords du ruisseau de la Fagne Bassy, Geranium sylvaticum est accompagné d'éléments du Crepido-Juncetum tels que Crepis paludosa, Valeriana dioica, Lychnis flos-cuculi, Lotus pedunculatus.
La rare Serratula tinctoria se rencontre notamment dans la zone de transition entre les deux groupements précédents.
Dans les zones de suintements se développe une végétation très habituelle en Ardenne, la jonchaie acutiflore, dominée par Juncus acutiflorus accompagné de Myosotis nemorosa, Carex nigra, Caltha palustris, Comarum palustre, Scutellaria galericulata, Lotus pedunculatus, Viola palustris.
La mégaphorbiaie à Filipendula ulmaria est bien représentée dans le site. C'est un faciès caractérisant un abandon plus ou moins ancien des pratiques agro-pastorales traditionnelles dans les prairies humides des fonds de vallées. Il s'agit d'un groupement souvent appauvri, avec quelques accompagnatrices : Cirsium palustre, Vicia cracca, Juncus acutiflorus, Galium palustre, ... et qui évolue vers la saulaie à Salix aurita très pauvre.
Enfin, une petite zone tourbeuse est présente dans le site qui renferme divers éléments typiques des bas-marais acides : Menyanthes trifoliata, Eriophorum angustifolium, Veronica scutellata, Carex rostrata, Equisetum fluviatile, Sphagnum sp., Stellaria alsine.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

A l'époque de la carte de Ferraris (fin du 18ème siècle), la Fagne Bassy était incluse dans une clairière beaucoup plus étendue qu'aujourd'hui et était en contact direct avec les hameaux de Traimont (au nord) et Gennevaux (au sud).
Le site était jadis exploité soit comme vaine pâture, soit comme prairie de fauche. Il s'est maintenu à l'état de clairière probablement suite à la conjonction de plusieurs facteurs incluant le pâturage par les cervidés (cf. MARTIN, 1999).

Divers

Sources

OFFH

Répondants de l'information

Ph. MARTIN, rue de Fosses, 7H, 5150 Floreffe