Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1697 - Carrières souterraines Bellaire

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Comblain-au-Pont
Cantonnements DNF :Aywaille
Surface :0.32 ha
Coordonnées :X Lambert : 235924 - Y Lambert : 129318
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette ancienne carrière de grès est située en rive gauche de l'Ourthe, au sud de Comblain-au-Pont. La partie souterraine est constituée de deux galeries dont la principale atteint 120 mètres de largeur pour une profondeur d'une vingtaine de mètres. Le site est reconnu depuis 2002 comme cavité souterraine d'intérêt scientifique. Il héberge en effet, durant la période hivernale, plusieurs espèces de chauves-souris dont les deux rhinolophes et le vespertillion de Bechstein.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • F5 - Condroz central et oriental

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Comblain-au-Pont0.32 haCOMBLAIN-AU-PONT (partim ???)LIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Aywaille0.32 haLiège

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6843Carrières souterraines Bellaire0,32 ha

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
H1.7aMines et tunnels souterrains désaffectés

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Myotis daubentoniiOuiOuiHibernation1996 ?IRSNB
Myotis mystacinus/brandtiiHibernation (0-3 ex.)2005GT Plecotus

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 3

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'un site d'hibernation favorable à plusieurs espèces de chiroptères. Conservation de l'intérêt archéologique et historique d'un ancien site d'extraction de pierre.

Menaces

Pas de menaces.

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

La principale mesure de gestion est la pose d'une fermeture adaptée à l'entrée des cavités, afin d'assurer au site la tranquilité nécessaire à l'hibernation des chiroptères.
Ce dispositif de fermeture possède, outre des passages calibrés pour les chauves-souris et celui pour le suivi scientifique, une ouverture réduite au niveau du sol permettant le passage des batraciens, notamment. Cette fermeture fait l'objet de l'agrément du comité de gestion.

Accès du public

L'accès aux cavités souterraines n'est autorisé que pour y effectuer des opérations de gestion et de suivi scientifique et notamment chiroptérologique. Le site ne sera accessible, sauf accord du propriétaire, que trois fois par an au maximum. Seules les personnes mandatées par le comité de gestion pourront accéder à l'intérieur des cavités, moyennant le respect des périodes d'hivernage des chiroptères et des prescriptions du plan de gestion.

Il est prévu de placer à l'entrée des cavités des panneaux indiquant leur intérêt scientifique.

Détails

Description physique

Il s'agit d'un ancien site d'exploitation souterrain de grès à travers un ban rocheux de bonne qualité et dont les moellons ont été employés dans la construction. On y distingue deux galeries dont la principale se présente comme une vaste salle atteignant 120 mètres de large et une vingtaine de mètres de profondeur, pour une hauteur de 8 m.

L'entrée de cette galerie, en forme de porche haut de 2 m et large de 3 m, est située à la base d'une dépression en demi-cercle d'une dizaine de m de profondeur pour une trentaine de diamètre. Cette entrée est en partie obstruée par des terres provenant de travaux de terrassement réalisés lors de l'aménagement du lotissement de Géromont tout proche. La dépression est envahie par une végétation de plus en plus dense, compliquant l'accès à l'entrée de la cavité.

La galerie souterraine est encombrée de nombreux moellons et déchets d'exploitation, qui ont probablement été abandonnés là à la fin de l'exploitation. On note par ailleurs la présence de vasques d'eau quasi permanentes dans les parties inférieures de la galerie.

Le microclimat est en permanence très humide avec un degré d'hygrométrie proche de 100%. Cela s'explique par les infiltrations constantes qui ont lieu à travers les grès montrant ici une stratification verticale favorable.

La seconde galerie, beaucoup plus modeste, est située environ 250 m plus en amont. L'entrée est en plan incliné et a un développement d'environ 4 m de large pour autant de haut.

Description biologique

La partie aérienne de la carrière est occupée notamment par l'habitation du propriétaire. On y trouve par ailleurs une végétation spontanée typique des affleurements gréseux condruziens.
La principale galerie (=Bellaire 1) est caractérisée par un microclimat très stable (humidité et température pratiquement constantes) et l'existance de nombreuses microfissures dans ses parois. Elle bénéficie en outre d'une grande tranquilité du fait de son accès difficile et d'une surveillance excercée par le propriétaire. Ces conditions sont propices à la présence de chauves-souris, constatée chaque année depuis au moins 1996.
Les comptages annuels effectués par des scientifiques mandatés ont permis de recenser 5 espèces différentes, chacune toutefois en petit nombre : le petit rhinolophe (Rhinolophus hipposideros), le grand rhinolophe (Rhinolophus ferrumequinum), le vespertillion de Bechstein (Myotis bechsteini), le vespertillion de daubenton (Myotis daubentoni) et le complexe vespertillion à moustaches/de Brandt (Myotis mystacinus/brandti).
La microfaune cavernicole n'a encore fait l'objet d'aucune expertise.
La seconde galerie (= Bellaire 2) est moins importante et est située plus en amont. Elle paraît moins favorable à l'hibernation des chiroptères. Seul le complexe vespertillion à moustaches/de Brandt (Myotis mystacinus/brandti) y a été observé.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Ancienne carrière de grès.

Histoire du site

A compléter

Divers

Sources

OFFH
CSIS

Répondants de l'information

Groupe de Travail Plecotus, asbl Natagora (Rue du Wisconsin, 3, 5000 Namur).