Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1703 - Grotte du Vampire

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Trou du Marteau
Communes :Comblain-au-Pont
Cantonnements DNF :Aywaille
Surface :0.08 ha
Coordonnées :X Lambert : 236103 - Y Lambert : 131060
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

La grotte du Vampire est située dans la vallée de l'Ourthe au nord de Comblain-au-Pont, dans la réserve naturelle du Chession. Elle prend place dans un imposant massif de calcaire tournaisien et s'ouvre à mi-pente, dans un sous-bois dense. La cavité est constituée de trois petites salles principales et présente un développement d'environ 65 m. Du fait de sa quiétude, il s'agit d'un gîte favorable pour l'hibernation de plusieurs espèces de chauve-souris.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • F5 - Condroz central et oriental

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Comblain-au-Pont0.08 haCOMBLAIN-AU-PONT (partim ???)LIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Aywaille0.08 haLiège

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Comblain-au-Pont.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement d'Aywaille, rue de la Reffe, 9, 4920 Remouchamps (Tél. : 04/247.99.90 - Fax : 04/384.82.77).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6838Grotte du Vampire0,08 ha

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
H1.2aGrottes (intérieurs des grottes non exploitées par le tourisme)

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Myotis daubentoniiOuiOuiHibernation (0-2 ex.)2004GT Plecotus
Myotis mystacinus/brandtiiHibernation (0-2 ex.)2004GT Plecotus
Myotis nattereriOuiOuiHibernation (0-1 ex.)1999GT Plecotus

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 3

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'une grotte naturelle servant de gîte hivernal pour plusieurs espèces de chauves-souris menacées.

Menaces

A compléter

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

Située environ 40 m au dessus de la route Comblain-Chanxhe qui longe la rive gauche de l'Ourthe, l'accès à la grotte du Vampire se fait en empruntant une goulette jusqu'à la falaise rocheuse où débouche l'entrée de la cavité. Celle-ci a été grillagée récemment afin d'empêcher tout dérangement.

La grotte du Vampire n'est accessible que dans le cadre de recherches scientifiques.

Détails

Description physique

Petite grotte plus ou moins horizontale prenant place dans un imposant massif de calcaires tournaisiens, en rive gauche de l'Ourthe (bassin de la Meuse). Elle débouche à mi pente sur un versant escarpé exposé vers l'ouest, au pied d'une petite falaise, à environ 40 au dessus du lit de l'Ourthe. Son entrée a une forme ovale et mesure 1,8 m de haut pour environ 1 m de large. Le développement maximal de la cavité est de 65 m avec une dénivellation n'excédant pas 5 m. Le couloir, orienté est-ouest, présente localement des étroitures mais il s'élargit nettement à trois reprises pour former plusieurs salles, d'assez petite dimension. Ces salles ont été formées là où les diaclases et les fissures sont les plus nombreuses. On y trouve de belles concrétions bien conservées.

Description biologique

La grotte du Vampire (ou Trou du Marteau) est située sur un versant boisé de l'Ourthe inclus dans la réserve naturelle du Chession (voir SGIB n° 44).
Cette grotte présente un intérêt certain pour l'hibernation des chauves-souris. Un suivi de la population sur une longue période a été effectué par J. Fairon (IRSNB). Durant ces dernières années, les collaborateurs du groupe de travail Plecotus y ont recensé Myotis daubentoni, Myotis myotis, Myotis mystacinus/brandti, Myotis nattereri, Rhinolophus ferrumequinum et Rhinolophus hipposideros. Ces espèces y sont toutefois réprésentées en petit nombre.
La microfaune a encore été peu étudiée. Tercafs (1960) a signalé notamment quelques espèces d'invertébrés trogloxènes.

Monument naturel

Grotte.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

A compléter

Divers

Sources

OFFH
CSIS

Répondants de l'information

Groupe de Travail Plecotus, asbl Natagora (Rue du Wisconsin, 3, 5000 Namur).