Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

173 - Thommen

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Burg-Reuland
Cantonnements DNF :Saint-Vith
Surface :104.61 ha
Coordonnées :X Lambert : 269596 - Y Lambert : 102560
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Inséré dans un paysage agricole par ailleurs très ouvert, les fonds humides de la vallée du Thommerbach sont occupés par une mosaïque de plantations d'épicéas, de groupements des bas-marais acides et de prairies humides abandonnées par l'agriculture. Malgré l'extrême morcellement de la vallée du aux plantations d'épicéas, une avifaune typique est localement encore présente : le traquet tarier, la bergeronnette printanière et la rousserolle verderolle nichent en quelques endroits.Un important travail de restauration a déjà été entrepris sur les parcelles qui font partie de la réserve RNOB (abattage des pessières et nettoyage des fonds de bois). Toutefois, de nombreuses pessières devront encore être acquises et abattues dans les années à venir afin de restaurer l'intégrité biologique de la vallée. A terme, le pâturage estival à l'aide de bovins pourrait constituer une solution viable et efficace pour la gestion des habitats ainsi restaurés.(Auteur : F. Vassen, 01/12/1998).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L7 - Saint-Vith

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Thommen104.61 haBURG-REULANDLIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Saint-Vith104.61 haMalmédy

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Le site n'est pas classé. Par contre, l'étang de Thommen situé plus à l'ouest est classé depuis le 30-08-1984.

Propriétaire(s)

Réserves Naturelles RNOB - Natagora.

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Mario Paquet, Neubrück 12, 4784 Crombach, tel. 080 - 228655

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6656Thommen22,95 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Acrocephalus palustrisOuiNon1999F. Vassen
Anthus pratensisOuiOui1999F. Vassen
Cinclus cinclusOuiNon
Emberiza schoeniclusOuiNon1999F. Vassen
Falco tinnunculusOuiNon1999F. Vassen
Lanius collurioOuiNon1999F. Vassen
Lanius excubitorOuiOui1999F. Vassen
Locustella naeviaOuiNon1999F. Vassen
Milvus migransOuiOui1999F. Vassen
Milvus milvusOuiOui1999F. Vassen
Motacilla cinereaOuiNon
Motacilla flavaOuiNonrécemment disparu
Saxicola rubetraOuiOuirécemment disparu
Sylvia communisOuiNon1999F. Vassen
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Boloria eunomiaOuiOui1999F. Vassen
Boloria seleneNonNon1999F. Vassen
Brenthis inoNonNon1999F. Vassen
Lycaena helleOuiOui1999F. Vassen
Plantes - Plantes supérieures
Carex paniculata
Comarum palustre
Dactylorhiza maculata
Geranium sylvaticum
Menyanthes trifoliata
Meum athamanticum
Sparganium erectum subsp.neglectum

Commentaires sur la faune

Avifaune :
Le milan royal (Milvus milvus), le Milan noir (Milvus migrans), la pie-grièche grise (Lanius excubitor), la Pie-grièche écorcheur (Lanius collurio), la Rousserolle verderolle (Acrocephalus palustris), le Bruant des roseaux (Emberiza schoeniclus), la Locustelle tachetée (Locustella naevia), le Pipit des arbres (Anthus trivialis), le Pipit farlouse (Anthus pratensis) se reproduisent sur le site.
Pour des raisons inconnues (peut-être liées à l'enfrichement progressif des prés humides), la Bergeronnette printanière (Motacilla flava) et le Traquet tarier (Saxicola rubetra) ont déserté le site vers 1997-98.
Rhopalocères :
Brenthis ino, Clossiana selene, Lycaena helle, Proclossiana eunomia
(données F. Vassen, 1999)

Commentaires sur la flore

Colchicum autumnale, Comarum palustre, Carex paniculata, Dactylorhiza maculata, Geranium sylvaticum, Menyanthes trifoliata, Meum athamanticum, Scutellaria galericulata, Sparganium erectum subsp. neglectum
La présence actuelle de Narcissus pseudonarcissus, relevée en 1994 en bordure de la réserve naturelle, mériterait d'être vérifiée
(données F. Vassen, 1999)

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un ensemble de prés humides de grand intérêt botanique, entomologique et ornithologique, caractéristiques du plateau ardennais : le site est de grande importance pour l'avifaune des prés humides (traquet tarier, bergeronnette printanière...).
Une deuxième priorité dans la vallée est la mise sous statut de protection de l'étang de Thommen. Cet objectif n'a pas encore abouti à l'heure actuelle.

Menaces

Changement d'affectation des parcelles : fermeture et fragmentation du paysage du à l'enrésinement, remblayage ou drainage de zones humides, amendement des parcelles agricoles avoisinants la réserve naturelle, dépôts de déchets agricoles en bordure du site ...
Abandon de la gestion traditionnelle extensive : prolifération de la mégaphorbiaie au détriment des communautés vivantes des prés humides et des bas-marais acides, fermeture paysagère de la vallée due à une prolifération des fourrés de saules en plaine alluviale...
Pollution : eutrophisation de la plaine alluviale par des effluents domestiques non épurés en provenance des villages de Maldingen et Aldringen ; la qualité des eaux du Thommerweiher est gravement affectée par cette pollution
Récolte d'animaux et de plantes rares par des collectionneurs : insectes et orchidées

Recommandations

- poursuivre les efforts en vue d'acquérir l'étang de Thommen ;
- agrandissement et consolidation de la réserve naturelle par l'acquisition de parcelles supplémentaires, notamment par l'achat de prairies sèches en bordure de la plaine alluviale ;
- développement et recherche de nouveaux partenariats pour la gestion de la réserve naturelle par le pâturage extensif ;

Plan de gestion

Le plan de gestion de la réserve naturelle RNOB de Thommen vise la conservation et/ou la restauration des communautés animales et végétales caractéristiques des landes et des prés humides des hauts plateaux ardennais.
Diverses mesures de restauration ont déjà été entreprises sur les terrains de la réserve naturelle : coupes d'épicéas, nettoyage des fond de bois et débroussaillage.
Jusqu'à présent, la gestion récurrente se limite essentiellement à la fauche de quelques parcelles accessibles aux tracteurs modernes. Ce travail est réalisée par des agriculteurs de la région.
De 1999 à 2001, des travaux de coupe d'épicéas, de débroussaillage, de restauration de zones humides et de placement de clôtures seront réalisés dans le cadre du programme Interreg II 'Protection et Gestion des Vallées et des rivières transfrontalières du Parc Naturel germano-belge'. Ces travaux visent la préparation d'une gestion récurrente à grande échelle de la réserve naturelle à l'aide notamment du pâturage par des troupeaux de bétail rustique.

Accès du public

L'accès au public de la réserve naturelle sera limité dans le cadre de visites guidées, lors des chantiers de gestion ou toute autre activité organisée dans le site et avalisée par la commission de gestion.

Les véhicules motorisés et vélos tout terrain ne seront pas admis dans la réserve, à l'exception des engins agricoles et autres destinés à la gestion du site (fauche, débroussaillage, ...).

Les études scientifiques seront suscitées et menées après accord de la commission de gestion.

Pour des motifs de sécurité publique, de protection d'espèces ou de travaux de gestion, la commission de gestion peut interdire temporairement certains accès.

Les routes traversant la vallée du Thommerbach permettent un accès facile au site. L'étang de Thommen (Thommerweiher), en propriété privée, est fermé au public.

Détails

Description physique

Ce site englobe toute la vallée du Thommerbach et de ses affluents en amont du moulin d'Espeler, sur une distance d'environ 4,5 kilomètres. L'altitude y varie entre 480 et 440 mètres.
L'étang de Thommen constitue une zone noyau de la Zone de Protection Spéciale 'Hautes Fagnes - Eifel'. Le site fait partie du Parc Naturel 'Hautes Fagnes - Eifel'.
La réserve naturelle RNOB de Thommen a récemment été proposé par la Région Wallonne comme Zone Spéciale de Conservation en application de la Directive européenne 92/42 (Directive Faune-Flore-Habitats).

Description biologique

La végétation est formée de divers groupements végétaux :
- des prés abandonnés à Deschampsia cespitosa, Persicaria bistorta, avec quelques faciès à Meum athamanticum, Achillea ptarmica ;
- des phalaridaies (Phalaridetum);
- des bas-marais à Comarum palustre, Carex rostrata,... ;
- des cariçaies à Carex vesicaria, C. nigra (Caricetum rotrato-vesicariae);
- une cariçaie composée de touradons de Carex paniculata;
- des mégaphorbiaies à Filipendula ulmaria (Filipendulion);
- des peuplements de Scirpus sylvaticus ;
- des peuplements d'Epilobium angustifolium (Epilobion angustifolii);
- des jonchaies à Juncus acutiflorus (Juncetum acutiflori);
- des jonchaies à Juncus effusus ;
- des prairies humides récemment soustraites à l'activité agricole avec Angelica sylvestris, Cirsium palustre, etc...

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

D'après Ferraris, l'étang de Thommen était entouré de prairies se trouvant dans des landes.

Divers

Sources

RESNAT
ZHIB

Répondants de l'information

Réserves Naturelles RNOB NATAGORA