Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

18 - Terne des Coris

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Tienne des Caris / Petit Terne
Communes :Philippeville
Cantonnements DNF :Philippeville
Surface :10.46 ha
Coordonnées :X Lambert : 169422 - Y Lambert : 97131
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Le Terne des Coris est situé au sud du village de Franchimont, près de Philippeville. Il est formé d'un étroit plateau occupé par des pelouses calcaires, et limité par des versants boisés assez abrupts. Il est bordé, dans sa partie méridionale, par une carrière où l'on exploite le 'marbre rose de Rochefontaine'. La pelouse sommitale est très dense et dominée par le brachypode penné (Brachypodium pinnatum). La centaurée scabieuse (Centaurea scabiosa), le cirse acaule (Cirsium acaule), l'hélianthème jaune (Helianthemum nummularium subsp. nummularium) et d'autres espèces calcicoles y sont éparpillées. L'orchis brûlé (Orchis ustulata), fleuron du site, y constitue une petite population dont l'évolution est suivie par des naturalistes. Des épineux et des fourrés de bouleaux, de charme et de chêne ont tendance à envahir la pelouse. Ils seront éliminés progressivement dans le cadre de l'application du plan de gestion. Les versants sont occupés, suivant l'exposition, par une chênaie-charmaie thermophile, une chênaie-charmaie mésophile et une forêt mélangée fraîche riche en fougères.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • H0 - Fagne
  • H1 - Massif de Philippeville

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Franchimont10.46 haPHILIPPEVILLENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Philippeville10.46 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Philippeville.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Thierry Dewitte, Chaussée de Givet, 21, 5660 Mariembourg (tél. 060/31.27.71).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
14Réserves naturelles de Franchimont et Surice10,46 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Plantes - Plantes supérieures
Orchis ustulata2000BSection Orchidées d'Europe

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Plantes protégées : Orchis ustulata.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'un site dolomitique abritant l'une des dernières populations d'Orchis ustulata de la région.

Menaces

Les abords du site sont enlaidis par la présence d'un lotissement inesthétique. Ce lotissement pourrait provoquer un passage excessif dans la réserve.

D'autre part, le contrat prévoit que la commune aurait le droit de prolonger un chemin au travers de la réserve.

Problèmes d'embroussaillement.

Recommandations

Entretien de la pelouse. Etude botanique et faunistique complètes souhaitables.

Plan de gestion

Le site n'est pas soumis au régime forestier. Le plan de gestion prévoit le débroussaillage des pelouses et des lisières forestières.

Accès du public

Accès autorisé sur les chemins et sentiers.

Détails

Description physique

Le site occupe une colline dolomitique dominant la rive gauche de la Chinelle (affluent de l'Hermeton), juste au sud du village de Franchimont. Il est constitué d'un plateau assez étroit et de versants boisés plus ou moins escarpés.

Il est limité au sud par les carrières de marbre rouge de Rochefontaine (dit 'Rosé' de Rochefontaine) qui exploite le calcaire Frasnien.

Description biologique

Le site se trouve sur dolomies frasniennes. Il comporte des pelouses dolomitiques en voie d'embroussaillement, des taillis et des bois.
Sur la pente orientée au sud-est se trouve une pelouse assez rase à rattacher au Mesobromion avec Brachypodium pinnatum, Festuca lemanii, Avenula pubescens, Carex flacca, Briza media. On y trouve également en abondance Sanguisorba minor, Centaurea scabiosa, Cirsium acaule, Knautia arvensis, Hellianthemum nummularium subsp. nummularium et bien d'autres espèces éparses. Orchis ustulata est présent. La pelouse n'est pas encore trop embroussaillée sur le haut du versant, mais pourrait l'être si les fourrés de Quercus robur, Betula pubescens, B. pendula, Crataegus monogyna, Carpinus betulus,... qui l'entourent n'étaient pas contenus.
En contrebas de la pelouse s'est établie une chênaie à charme thermophile (Carici-Carpinetum).
Le versant exposé à l'ouest est recouvert par une chênaie à charme dont le sol est envahi par Hedera helix, Lamium galeobdolon subsp. montanum, Phyteuma spicatum, Ranunculus auricomus,...
Un éboulis exposé au nord porte une chênaie à charme enrichie en Acer campestre, Fraxinus excelsior dans laquelle les fougères deviennent abondantes (Dryopteris filix-mas, Polypodium vulgare subsp. prionodes, etc.).

Monument naturel

Carrière de marbre rouge.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Le site était occupé par des terres de cultures et pelouses pastorales en 1775 (carte de Ferraris) ainsi qu'en 1880-1905.

Biblio

, 1977, Rapport de l'activité d'Ardenne et Gaume durant l'exercice 1976., Parcs nationaux, 32 : 177-182.
, 1986, Les plus belles réserves naturelles de Belgique., Reader's Digest, Bruxelles, 304 pp.
, 1974, In Memoriam Merlemont., Natura Mosana, 27 : 57-59.
, 1989, Section "Orchidées d'Europe". Bilan des activités 1987-1988., Les Naturalistes belges, 70 : 65-72.
, 1990, Section "Orchidées d'Europe". Bilan des activités 1988-1989., Les Naturalistes belges, 71 : 69.
, 1981, Section "Orchidées d'Europe". Bilan d'une saison d'activité., Les Naturalistes belges, 62 : 87-98.
, 1984, Section "Orchidées d'Europe". Rapport des activités 1982-1983., Les Naturalistes belges, 65 : 97-105.
, 1963, Carte de la végétation de la Belgique, planchette Sautour 183W., Texte explicatif de la planchette de Sautour 183W, Comité pour l'établissement de la carte des sols et de la végétation de la Belgique, Bruxelles, 48 pp. + 1 carte.
, 1980, Les sites dolomitiques de Belgique, hier et aujourd'hui. Problèmes de la préservation de leur flore et de leur végétation., Natura Mosana, 33 : 10-25.
, 1965, Excursion du 14 juin 1964 dans l'Entre-Sambre-et-Meuse., Natura Mosana, 17 : 86-88.
, 1983, La protection de deux sites d'intérêt écologique dans la partie méridionale de l'Entre-Sambre-et-Meuse., Les Naturalistes belges, 64 : 127-132.
, 1961, La végétation de l'Entre-Sambre-et-Meuse : la hêtraie des sols calcaires., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 93 : 161-174.
, 1955, L'herborisation générale de la Société royale de Botanique de Belgique dans la Fagne de l'Entre-Sambre-et-Meuse les 29 et 30 mai 1954., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 87 : 209-228.
, 1957, Un site intéressant de l'Entre-Sambre-et-Meuse : la vallée de la Chinelle à Franchimont., Les Naturalistes belges, 38 : 121-128.
, 1980, La protection des sites dolomitiques de la région de Merlemont - Franchimont (Philippeville)., Inter-Environnement Wallonie, Namur.
, 1926, Contribution à l'étude du Massif de Philippeville., Bulletin de la Société belge de Géologie, 36 : 86-112.
, 1962, La hêtraie calcicole et ses taillis de substitution., Bulletin de la Station de Recherches agronomiques de Gembloux, 30 : 332-349.
, 1997, Les réserves naturelles d'Ardenne et Gaume., Ardenne et Gaume, Monographie n° 16, 64 pp.
, 1981, Quelques observations d'orchidées en Belgique., Les Naturalistes belges, 62 : 264-274.

Divers

Sources

RESNAT

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON (1994).