Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

1854 - Terril du Gosson

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Saint-Nicolas, Seraing
Cantonnements DNF :Liège
Surface :41.20 ha
Coordonnées :X Lambert : 230908 - Y Lambert : 146818
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique

Intro

Brève description

Le terril du Gosson est situé dans la périphérie de Liège, à cheval sur les communes de Seraing et de Saint-Nicolas. Inclus dans une zone fortement urbanisée, cet ancien site charbonnier désaffecté depuis les années 1960 s'est progressivement transformé en îlot de nature. On y rencontre en effet une mosaïque de milieux tels que des bois de bouleaux, des friches herbeuses, des pelouses sèches, différents types de végétations pionnières, des éboulis, des fourrés et même de petites zones humides. Récemment inventorié dans le cadre du projet Interreg III 'Pays des Terrils', ce site s'est révélé être l'un des plus intéressants de la région, tant sur le plan botanique que d'un point de vue de la faune présente. Une des espèces phares est le crapaud calamite (Bufo calamita), amphibien visé par le décret Natura 2000. Les papillons sont représentés par près de 40 espèces, les orthoptères par 15 espèces, les coccinelles au moins par 13 espèces, etc.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • E8 - Basse-Meuse

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Jemeppe16.11 haSERAINGLIEGE
Montegnée25.09 haSAINT-NICOLASLIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Liège41.2 haLiège

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Accipiter nisusOuiNonNicheur (1 couple)2007Pays des Terrils (div. obs.)
Buteo buteoOuiNonNicheur (1 couple)2007Pays des Terrils (div. obs.)
Emberiza citrinellaOuiNonNicheur (2 couples)2007Pays des Terrils (div. obs.)
Gallinago gallinagoOuiOuiHivernant-Migrateur2007Pays des Terrils (div. obs.)
Lullula arboreaOuiOuiNicheur jusque 20052007Pays des Terrils (div. obs.)
Lymnocryptes minimusOuiNonHivernant-Migrateur2007Pays des Terrils (div. obs.)
Motacilla cinereaOuiNonNicheur (1 couple)2007Pays des Terrils (div. obs.)
Scolopax rusticolaNonNonHivernant-Migrateur2007Pays des Terrils (div. obs.)
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Alytes obstetricansOuiNon2006Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Bufo calamitaOuiOui2006Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Lissotriton helveticusOuiNon2006Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon2006Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Podarcis muralisOuiNonPrésence actuelle à confirmer
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Argynnis paphiaNonNon2006Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Aricia agestisNonNon2007Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Callophrys rubiNonNon2006Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Carcharodus alceaeNonNon2006Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Cupido minimusNonNon2006Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Erynnis tagesNonNon2006Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Leptidea sinapisNonNon2006Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Melanargia galatheaNonNon2006Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Polyommatus semiargusNonNon2006Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Pontia daplidiceNonNonAccidentel (1 ex. en 2006)2006Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Invertébrés - Insectes - Papillons nocturnes
Euplagia quadripunctaria2007Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Invertébrés - Insectes - Libellules
Ischnura pumilioNonOuiReproduction2007Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Dorcus parallelipipedus2007Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Oedipoda caerulescens2007Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Omocestus rufipes2007Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Omocestus viridulus2007Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Phaneroptera falcata2007Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Invertébrés - Insectes - Hémiptères
Alydus calcaratus2010M. Dethier et al.
Prostemma guttula2010M. Dethier et al.
Plantes - Plantes supérieures
Acinos arvensis2007Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Anthyllis vulnerariasemé !2007Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Cerastium pumilum2007Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Cerastium semidecandrum2007Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Crepis foetida2007Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Epilobium lanceolatum2007Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Galeopsis angustifolia2007Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Galeopsis segetum2007Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Lathyrus sylvestris2007Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Melica ciliata2007Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Petrorhagia prolifera2007Pays des Terrils (P. Hauteclair)
Pyrola minor2007Pays des Terrils (P. Hauteclair)

Commentaires sur la faune

Oiseaux (Pays des Terrils-P. Hauteclair, 2006-2007): Accipiter nisus, Aegithalos caudatus, Alauda arvensis, Anser anser, Anthus pratensis, Anthus trivialis, Apus apus, Ardea cinerea, Buteo buteo, Carduelis cannabina, Carduelis carduelis, Carduelis chloris, Carduelis flammea, Columba livia var. domestica, Columba palumbus, Corvus corone, Dendrocopos major, Emberiza citrinella, Emberiza schoeniclus, Erithacus rubecula, Falco peregrinus, Falco tinnunculus, Fringilla coelebs, Gallinago gallinago, Garrulus glandarius, Lullula arborea, Loxia curvirostra, Lymnocryptes minimus, Motacilla alba, Motacilla cinerea, Oenanthe oenanthe, Parus caeruleus, Parus major, Passer domesticus, Pernis apivorus, Phalacrocorax carbo, Phoenicurus ochruros, Phoenicurus phoenicurus, Phylloscopus collybita, Phylloscopus trochilus, Pica pica, Picus viridis, Prunella modularis, Regulus ignicapillus, Saxicola rubicola, Scolopax rusticola, Serinus serinus, Sitta europaea, Streptopelia decaocto, Sturnus vulgaris, Sylvia atricapilla, Sylvia borin, Sylvia communis, Sylvia curruca, Tringa ochropus, Tringa totanus, Troglodytes troglodytes, Turdus merula, Turdus pilaris, Turdus philomelos, Turdus viscivorus.

Reptiles (Pays des Terrils-P. Hauteclair, 2006-2007): Anguis fragilis, Podarcis muralis.

Amphibiens (Pays des Terrils-P. Hauteclair, 2006-2007): Alytes obstetricans, Bufo calamita, Lissotriton helveticus.

Lépidoptères (Pays des Terrils-P. Hauteclair, 2006-2007): Aglais urticae, Anthocharis cardamines, Aphantopus hyperantus, Araschnia levana, Aricia agestis, Argynnis paphia, Callophrys rubi, Carcharodus alceae, Celastrina argiolus, Coenonympha pamphilus, Colias croceus, Colias hyale, Cupido minimus, Cyaniris semiargus, Erynnis tages, Gonepteryx rhamni, Inachis io, Lasiommata megera, Leptidea sinapis, Lycaena phlaeas, Maniola jurtina, Melanargia galathea, Ochlodes sylvanus, Papilio machaon, Pararge aegeria, Pieris brassicae, Pieris napi, Pieris rapae, Polygonia c-album, Polyommatus icarus, Pontia daplidice, Thymelicus lineolus, Thymelicus sylvestris, Vanessa atalanta, Vanessa cardui.

Orthoptères (Pays des Terrils-P. Hauteclair, 2006-2007): Chorthippus biguttulus, Chorthippus brunneus, Chorthippus parallelus, Chrysochraon dispar, Conocephalus fuscus, Leptophyes punctatissima, Meconema thalassinum, Nemobius sylvestris, Oedipoda caerulescens, Omocestus rufipes, Omocestus viridulus, Phaneroptera falcata, Pholidoptera griseoaptera, Tettigonia viridissima, Tetrix undulata.

Coléoptères Coccinellidae (Pays des Terrils-P. Hauteclair, 2006-2007): Adalia decempunctata, Adalia bipunctata, Calvia decemguttata, Calvia quatuordecimguttata, Chilocorus renipustulatus, Coccinella quinquepunctata, Coccinella septempunctata, Halyzia sedecimguttata, Harmonia axyridis, Hippodamia variegata, Propylea quatuordecimpunctata, Psyllobora vigintiduopunctata, Tytthaspis sedecimpunctata.

Hémiptères (données M. Dethier, J. Poumay et D. Quoilin, 2006-2014): Adelphocoris lineolatus, Adelphocoris quadripunctatus, Adelphocoris seticornis, Aelia acuminata, Alydus calcaratus, Amblytylus nasutus, Anthocoris nemoralis, Anthocoris sarothamni, Apolygus lucorum, Asciodema obsoleta, Berytinus minor, Capsus ater, Chlamydatus evanescens, Closterotomus norwegicus, Coreus marginatus, Coriomeris denticulatus, Corizus hyoscyami, Deraeocoris cordiger, Deraeocoris ruber, Dictyla echii, Dolycoris baccarum, Elasmucha grisea, Eurydema oleracea, Gerris gibbifer, Graphosoma lineatum, Heterocordylus tibialis, Heterogaster urticae, Heterotoma planicornis, Himacerus apterus, Himacerus mirmicoides, Hoplomachus thunbergii, Kalama tricornis, Kleidocerys resedae, Leptopterna dolobrata, Leptopterna ferrugata, Liocoris tripustulatus, Lygus gemellatus, Lygus pratensis, Lygus rugulipennis, Megaloceroea recticornis, Megalocoleus tanaceti, Miris striatus, Myrmus miriformis, Nabis rugosus, Notonecta glauca, Notonecta viridis, Notostira elongata, Oncotylus punctipes, Orius minutus, Orius niger, Orthops basalis, Orthops kalmii, Orthotylus flavinervis, Palomena prasina, Peritrechus geniculatus, Phytocoris varipes, Piezodorus lituratus, Plagiognathus arbustorum, Plagiognathus chrysanthemi, Prostemma guttula, Pyrrhocoris apterus, Rhopalus parumpunctatus, Stenodema calcarata, Stenodema laevigata, Stenotus binotatus, Stictopleurus punctatonervosus, Tingis cardui, Tinicephalus hortulanus

Commentaires sur la flore

Plantes supérieures (Pays des Terrils-P. Hauteclair, 2006-2007): Acer campestre, Acer pseudoplatanus, Achillea millefolium, Acinos arvensis, Agrimonia eupatoria, Agrostis capillaris, Agrostis stolonifera, Alliaria petiolata, Alopecurus myosuroides, Anaphalis margaritacea, Anthyllis vulneraria (semé !), Arenaria serpyllifolia, Arrhenatherum elatius, Artemisia vulgaris, Aster lanceolatus, Betula pendula, Brassica nigra, Bromus hordeaceus, Buddleja davidii, Calamagrostis epigejos, Calystegia sepium, Campanula rapunculus, Cannabis sativa, Carlina vulgaris, Carpinus betulus, Castanea sativa, Centaurea jacea, Cerastium fontanum subsp. vulgare, Cerastium pumilum, Cerastium semidecandrum, Chaenorrhinum minus, Chelidonium majus, Cirsium arvense, Cirsium vulgare, Clematis vitalba, Convolvulus arvensis, Conyza canadensis, Corylus avellana, Cotoneaster horizontalis, Crataegus monogyna, Crepis biennis, Crepis capillaris, Crepis foetida, Cytisus scoparius, Dactylis glomerata, Daucus carota, Dipsacus fullonum, Dryopteris filix-mas, Echinochloa crus-galli, Echium vulgare, Epilobium angustifolium, Epilobium hirsutum, Epilobium lanceolatum, Epilobium montanum, Epilobium obscurum, Epilobium parviflorum, Epilobium roseum, Epilobium tetragonum, Equisetum arvense, Erigeron acer, Erigeron annuus, Erophila verna, Eupatorium cannabinum, Euphorbia cyparissias, Fagus sylvatica, Fallopia japonica, Festuca arundinacea, Festuca lemanii, Festuca rubra, Fragaria vesca, Fraxinus excelsior, Galeopsis angustifolia, Galeopsis segetum, Galium aparine, Geranium dissectum, Geranium robertianum, Geum urbanum, Glechoma hederacea, Hedera helix, Herniaria glabra, Hieracium bauhinii, Hieracium lachenalii, Hieracium laevigatum, Hieracium maculatum, Hieracium murorum, Hieracium pilosella, Hieracium piloselloides, Hieracium sabaudum, Hieracium x brachiatum, Holcus lanatus, Humulus lupulus, Hypericum perforatum, Hypochaeris radicata, Ilex aquifolium, Inula conyzae, Juglans regia, Juncus effusus, Lactuca serriola, Lapsana communis, Lathyrus latifolius, Lathyrus pratensis, Lathyrus sylvestris, Leontodon autumnalis, Leucanthemum vulgare, Linaria repens, Lolium perenne, Lotus corniculatus, Lupinus polyphyllus, Malus sylvestris subsp. mitis, Matricaria maritima subsp. inodora, Medicago arabica, Medicago lupulina, Medicago sativa, Melica ciliata, Melilotus albus, Melilotus officinalis, Oenothera deflexa, Oenothera glazioviana, Origanum vulgare, Papaver dubium, Pastinaca sativa subsp. urens, Persicaria maculosa, Phleum nodosum, Phleum pratense, Phragmites australis, Picea abies, Picris hieracioides, Pinus sylvestris, Plantago lanceolata, Plantago major, Poa compressa, Poa nemoralis, Poa pratensis, Polygonum aviculare, Populus sp., Populus tremula, Potentilla intermedia, Potentilla norvegica, Potentilla sterilis, Prunella vulgaris, Prunus avium, Prunus serotina, Pteridium aquilinum, Quercus robur, Ranunculus acris, Ranunculus bulbosus, Ranunculus repens, Reseda lutea, Ribes rubrum, Robinia pseudoacacia, Rosa canina, Rosa rubiginosa, Rubus sp., Rumex acetosella, Rumex crispus, Rumex obtusifolius, Rumex scutatus, Sagina procumbens, Salix sp., Sambucus nigra, Sanguisorba minor subsp. balearica, Sedum acre, Sedum album, Senecio inaequidens, Senecio jacobaea, Silene latifolia subsp. alba, Silene vulgaris, Solanum dulcamara, Solidago canadensis, Sonchus arvensis, Sonchus asper, Sonchus oleraceus, Sorbus aucuparia, Spergularia rubra, Stachys sylvatica, Stellaria holostea, Tanacetum vulgare, Taraxacum sp., Teucrium scorodonia, Tragopogon pratensis, Trifolium campestre, Trifolium dubium, Trifolium pratense, Trifolium repens, Tussilago farfara, Typha latifolia, Ulmus minor, Urtica dioica, Verbascum thapsus, Verbena officinalis, Veronica hederifolia, Vicia hirsuta, Vicia sativa, Vicia tetrasperma, Viscum album, Vulpia myuros.

Espèces exotiques

Plantes: Anaphalis margaritacea, Aster lanceolatus, Buddleja davidii, Canabis sativa, Castanea sativa, Conyza canadensis, Cotoneaster horizontalis, Echinochloa crus-galli, Erigeron annuus, Fallopia japonica, Hieracium piloselloides, Juglans regia, Lathyrus latifolius, Lupinus polyphyllus, Medicago sativa, Melilotus albus, Oenothera deflexa, Oenothera glazioviana, Pastinaca sativa subsp. urens, Potentilla intermedia, Potentilla norvegica, Prunus serotina, Robinia pseudoacacia, Senecio inaequidens, Solidago canadensis.

Animaux: Harmonia axyridis.

Conservation

Objectifs de conservation

A compléter

Menaces

A compléter

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Ce site d'origine minière se trouve au nord de la vallée de la Meuse, à quelques kilomètres en amont de la ville de Liège, au coeur du bassin industriel liégeois. Il est constitué de deux terrils contigus, au nord le Gosson n°1 sur la commune de Saint-Nicolas, et au sud le Gosson n°2 sur la commune de Seraing. Le premier occupe une surface de 14,34 ha et un volume de 4280000 m3, le second 17,09 ha pour un volume d'environ 5400000 m3. L'activité charbonnière responsable de la formation de ce terril a débuté en 1877 et s'est terminée en 1966. L'exploitation de schistes rouges a eu lieu par la suite jusqu'en 2000 environ.

Description biologique

Le terril du Gosson a été inventorié en 2006-2007 dans le cadre du projet Interreg III «Pays des Terrils» (ANONYME, 2007) et il a fait l'objet d'une publication synthétisant les observations les plus remarquables (HAUTECLAIR et al., 2008). Plusieurs groupes végétaux et animaux ont été visés plus particulièrement par ces inventaires: plantes vasculaires, bryophytes, oiseaux, amphibiens, reptiles, lépidoptères rhopalocères, orthoptères, coccinelles et odonates.

Sur cette zone de plus de 40 hectares, qui constitue l'un des plus vastes terrils charbonniers de la région liégeoise, tous les stades représentatifs de la colonisation végétale des sites miniers sont représentés sur depuis les pentes mobiles à végétation pionnière jusqu'aux boisements denses à robiniers en passant par les friches herbeuses et les boulaies secondaires.

La flore rassemble près de 200 espèces différentes, ce qui est remarquable pour un tel site. Elle est caractérisée par une large représentation des faciès pionniers apparaissant sur les pentes mobiles, les éboulis et autres zones nues, les pelouses étant pour une large part le résultat d'un semis au canon, après la fin de l'exploitation du site.

Les pentes mobiles et autres éboulis accueillent une végétation très thermophile rassemblant Tussilago farfara, Clematis vitalba, Rumex scutatus, Senecio inaequidens, Galeopsis angustifolia, Galeopsis segetum, Melica ciliata (très localisée), Epilobium lanceolatum, etc.
Les plateaux ont un aspect steppique. Certaines zones ouvertes où les schistes affleurent accueillent diverses espèces annuelles comme Herniaria glabra, Petrorhagia prolifera, Cerastium pumilum, Arenaria serpyllifolia, Chaenorrhinum minus, Erigeron acer, Spergularia rubra, ...

Plus étendues, les pelouses et friches mélangent des espèces calcicoles et des espèces rudérales ou exotiques: Poa compressa, Vulpia myuros, Anthyllis vulneraria, Hieracium pilosella, Hieracium bauhinii, Hieracium piloselloides, Hieracium murorum, Carlina vulgaris, Potentilla norvegica, Potentilla intermedia, Inula conyzae, Sanguisorba minor subsp. balearica, Crepis foetida, Medicago arabica, Medicago sativa, Melilotus albus, Hypochaeris radicata, Oenothera deflexa, Picris hieracioides, Lathyrus sylvestris, Pastinaca sativa subsp. urens, etc.

On trouve par endroit des fourrés de Cytisus scoparius, des bouquets de Salix sp., Buddleja davidii et Crataegus monogyna, et des boisements variés dominés par Betula pendula. Dans ces zones subforestières se rencontrent notamment Teucrium scorodonia, Hieracium lachenalii, Hieracium sabaudum, Tussilago farfara, ...

Des plantations de Robinia pseudoacacia ont été effectuées sur les pentes en vue de les stabiliser. Ils forment actuellement un bois nitrophile abritant une flore banale: Chelidonium majus, Dryopteris filix-mas, Alliaria petiolata, ... Viscum album est présent sur un vieux robinier (Gosson 1).

Sur le plan faunistique, le terril du Gosson s'est révélé être l'un des sites les plus intéressants de la région.

Une des espèces phares est le crapaud calamite (Bufo calamita), amphibien visé par le décret Natura 2000. La population locale est estimée à environ 600 individus (en 2006), ce qui en fait l'une des plus importantes de la Basse Meuse liègeoise. Un autre crapaud peu commun, l'alyte (Alytes obstetricans), est présent sur le site mais sa reproduction est compliquée par l'absence de point d'eau permanent, ce facteur expliquant aussi la rareté ou l'absence des autres amphibiens comme la grenouille rousse (Rana temporaria) ou le crapaud commun (Bufo bufo).

Le seul reptile observé récemment est l'orvet (Anguis fragilis), mais le lézard des murailles (Podarcis muralis) a été signalé il y a quelques années sur le Gosson 1.

Le peuplement ornithologique est relativement varié, mais la plupart des espèces qui fréquentent le terril sont banales et caractéristiques des jardins ou des friches industrielles de la région. Elles y sont toutefois représentées en densités élevées par rapport aux zones voisines. Deux espèces de rapace nichent dans le bois de robiniers: la buse variable (Buteo buteo) et l'épervier d'Europe (Accipiter nisus) qui établi rarement son nid en feuillus dans notre région. Deux oiseaux typiques des pelouses et prairies sont néanmoins rencontrées sur le site: il s'agit d'une part de l'alouette lulu (Lullula arborea), signalée comme nicheuse en 2004 mais non revue en 2006, et d'autre part du pipit farlouse (Anthus pratensis) dont deux ou trois couples nicheurs semblent s'être installés sur le terril en 2006. Ces deux espèces étaient plus communes en Basse Meuse jusque dans les années 1990 mais se sont fortement raréfiées sur l'ensemble du territoire wallon. La disparition progressive des friches industrielles et leur reboisement entrainera sans doute la disparition complète de l'alouette lulu dans un avenir proche.

Les friches parsemées de mares temporaires accueillent aussi quelques limicoles en migration. Le chevalier culblanc (Tringa ochropus), la bécassine sourde (Lymnocryptes minimus) et la bécassine des marais (Gallinago gallinago) ont été observés lors des inventaires de 2006.

Les papillons de jour sont représentés par au moins 35 espèces, ce qui est considérable pour le bassin industriel liégeois! Parmi elles figurent plusieurs éléments remarquables pour la région. Citons en particulier: l'azuré frêle (Cupido minimus) qui a réussi à coloniser le site après son exploitation suite à l'ensemencement au canon d'un mélange de graines contenant sa principale plante nourricière, la vulnéraire (Anthyllis vulneraria), plus habituelle sur les pelouses calcaires; le demi-argus (Polyommatus semiargus) qui fréquente les prairies riches en trèfles, la piéride du lotier (Leptidea sinapis s.l.), le point de Hongrie (Erynnis tages), le thécla de la ronce (Callophrys rubi), le demi-deuil (Melanargia galathea). En outre, un exemplaire de marbré-de-vert (Pontia daplidice), une espèce migratrice occasionnelle, fut observé durant l'été 2006; de distribution méridionale, elle se développe aux dépens des résédas et de diverses crucifères.

On ajoutera encore la présence de 15 espèces d'orthoptères et d'au moins 13 espèces de coccinelles. En outre, DETHIER et al. (2015) y ont recensé pas moins de 68 espèces d'Hétéroptères (ou punaises) entre 2006 et 2014, dont Alydus calcaratus, Leptopterna ferrugata, Prostemma guttula, Tinicephalus hortulanus, ...

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Divers

Sources

PAYS DES TERRILS

Répondants de l'information

Pays des Terrils, c/o Natagora, Rue du Wisconsin, 3, 5000 Namur.