Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

204 - Hampteau

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Hotton, Rendeux
Cantonnements DNF :La Roche, Marche-en-Famenne
Surface :532.86 ha
Coordonnées :X Lambert : 228362 - Y Lambert : 104316
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

A compléter

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L0 - Ardenne
  • L2 - Ardenne septentrionale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Hampteau222.62 haHOTTONLUXEMBOURG
Hotton165.19 haHOTTONLUXEMBOURG
Rendeux145.05 haRENDEUXLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
La Roche118.25 haMarche-en-Famenne
Marche-en-Famenne414.61 haMarche-en-Famenne

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Hotton.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

M.J. Schroeder, Sadzot 13, 6997 Erezée.
Tél. : 086/47.74.86.

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
192Hampteau532,86 ha

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
F3.14Sarothamnaies

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Felis silvestrisOuiNon
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Accipiter gentilisOuiNon
Accipiter nisusOuiNon
Buteo buteoOuiNon
Dendrocopos majorOuiNon
Dryocopus martiusOuiNon
Pernis apivorusOuiNon
Picus viridisOuiNon

Commentaires sur la faune

Les parcelles de jeunes résineux servent de lieux de refuge et de repos à Capreolus capreolus (dont l'alimentation printanière est surtout à base de ronces), Vulpes vulpes, Felis sylvestris. Sus scrofa, Martes martes,... sont présents dans la réserve.

Aucune étude ornithologique systématique n'a été faite à notre connaissance, mais Buteo buteo, Accipiter gentilis, Accipiter nisus, Pernis apivorus, Picus viridis, Dendrocopos major, Picus viridis, Dryocopus martius ont été observés ainsi que les oiseaux habituels présents dans les grands massifs forestiers.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection de la faune locale. Interdiction de la chasse.

Menaces

Aucune menace ne pèse sur la réserve.

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

Les mesures de gestion prévoient :
- la protection des jeunes plantations (clôtures);
- des relevés ornithologiques (non faits à notre connaissance);
- la surveillance anti-braconnage;
- le nourrissage hivernal obligatoire des chevreuils;
- la gestion scientifique (aucune à ce jour à notre connaissance).

Accès du public

Accès permis sur les chemins, visites organisées par la LRBPO.

Détails

Description physique

Le site se trouve sur le flanc nord-ouest de l'Ardenne, dominant la Famenne. Sur la rive gauche de l'ourthe, au sud de Hampteau.
Géologie : Emsien (schistes rouges de Winenne), Couvinien (schistes, grès, psammites, grauwackes, poudingue de Wéris).

Description biologique

Le Bois de Hampteau comporte 70 à 80 ha de résineux (douglas, mélèzes, pins sylvestres, épicéas) en différents lots disséminés sur les deux versants d'une colline, au milieu d'une hêtraie d''environ 170 ha, riche en jeunes futaies et taillis. 4 ha de prairies existent également.
D'après nos observations du 29 mai 1991, on peut dire que dans les grandes lignes, le Bois de Hampteau est formé de hêtraies et de chênaies.
Les hêtraies comportent :
- une futaie de Fagus sylvatica, Quercus robur, Q. petraea;
- une strate arbustive très lâche avec Fagus sylvatica, Ilex aquifolium (abondant), Sorbus aucuparia;
- de nombreux Rubus sp.;
- une strate herbacée qui groupe : Vaccinium myrtillus, Deschampsia flexuosa, Athyrium filix-femina, Dryopteris filix-mas, D. carthusiana, Anthoxanthum odoratum, Veronica officinalis, Hypericum pulchrum, Carex pilulifera, Digitalis purpurea, Lonicera periclymenum, Oxalis acetosella, Holcus mollis, Pteridium aquilinum, Poa nemoralis,... Les fougères (A. filix-femina, D. flixi-mas, D. carthusiana) deviennent très abondantes sur les pentes exposées au nord, alors qu'au contraire la myrtille et la canche flexueuse dominent sur les pentes sèches des versants orientés au sud (Luzulo-Fagetum).
Sur sols tassés et humides apparaissent Deschampsia cespitosa, Lysimachia nemorum, Carex remota, Juncus effusus,...
Les chênaies sont formées :
- d'une futaie de Quercus petraea, Fagus sylvatica, Betula pendula;
- d'un taillis de Fagus sylvatica, Sorbus aucuparia, Corylus avellana;
- de fourrés de Rubus sp., Cytisus scoparius, Lonicera periclymemum, Acer pseudoplatanus, Sorbus aucuparia,...;
- d'une strate herbacée très couvrante formée de Holcus mollis, Pteridium aquilinum, Teucrium scorodonia, Hypericum pulchrum, Anthoxanthum odoratum, Veronica officinalis, Senecio ovatus, Carex pilulifera,etc. (Fago-Quercetum).
Les chemins sont longés par des espèces végétales plus variées et l'on note : Viola riviniana, Carex remota, C. pallescens, C. sylvatica, Stellaria uliginosa, Lysimachia nemorum, Geranium robertianum, Scrophularia nodosa, Prunella vulgaris, Epilobium montanum, Ranunculus repens,...
On observe également des fragments de landes entrecoupées de ronciers (Calluna vulgaris, Deschampsia flexuosa, Carex pilulifera, Galium saxatile, Hypericum pulchrum, Epilobium angustifolium, Teucrium scorodonia,...) et des fourrés de Cytisus scoparius.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

D'après Ferraris, le site était occupé au XVIIIe siècle par des taillis, de la haute futaie et, localement par des landes.

Divers

Sources

RESNAT

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1994)