Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

2357 - Ruisseau de Grimbièmont

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Hotton, Marche-en-Famenne
Cantonnements DNF :Marche-en-Famenne
Surface :24.74 ha
Coordonnées :X Lambert : 225817 - Y Lambert : 101463
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique

Intro

Brève description

Situé sur le talus ardennais, au sud de Hotton, le site est constitué du vallon du ruisseau de Grimbiémont, entièrement inclus au sein du vaste massif forestier auquel fait partie également le bois de Hampteau. La tête de source de ce ruisseau est occupé par une petite aulnaie sur sphaignes à la flore très intéressante: laîche blanchâtre (Carex canescens), laîche étoilée (Carex echinata), violette des marais (Viola palustris), etc. Plus loin, dans la zone de contact entre les prairies et la forêt, se trouve une aulnaie mésotrophe très différente sur le plan botanique, avec notamment la valériane dioique (Valeriana dioica) et la cardamine amère (Cardamine amara).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L0 - Ardenne
  • L2 - Ardenne septentrionale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Hotton13.24 haHOTTONLUXEMBOURG
Marenne0.7 haHOTTON (partim ???)LUXEMBOURG
Roy10.79 haMARCHE-EN-FAMENNELUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Marche-en-Famenne24.74 haMarche-en-Famenne

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

A compléter

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Plantes - Plantes supérieures
Carex canescens2002Naturalistes de la Haute Lesse (J.-L. Giot et al.)
Carex echinata2002Naturalistes de la Haute Lesse (J.-L. Giot et al.)
Carex laevigata2002Naturalistes de la Haute Lesse (J.-L. Giot et al.)
Dactylorhiza maculataA vérifier (cité comme Dactylorhiza sp. par Giot2002Naturalistes de la Haute Lesse (J.-L. Giot et al.)
Persicaria minor2002Naturalistes de la Haute Lesse (J.-L. Giot et al.)
Scutellaria minor2002Naturalistes de la Haute Lesse (J.-L. Giot et al.)
Viola palustris2002Naturalistes de la Haute Lesse (J.-L. Giot et al.)
Plantes - Mousses
Sphagnum spp.2002Naturalistes de la Haute Lesse (J.-L. Giot et al.)

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

A compléter

Menaces

A compléter

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Le vallon du ruisseau de Grimbiémont est entièrement inclus dans le vaste massif forestier de Hampteau-Marenne, qui occupe le piémont de l'Ardenne septentrionale, au contact avec la Famenne-Calestienne.

Le ruisseau est composé de deux bras: le bras septentrional, qui coule dans la direction nord-sud, et le bras oriental, qui coule d'est vers l'ouest en lisière de la forêt, en contact avec la zone agricole au sud. Ces deux bras, longs chacun d'environ 1 km, se rejoignent au niveau du lieu-dit Fauviné. Le cours d'eau se jette environ 500 m en aval dans le ruisseau del Deffe, affluent de la Hédrée, elle-même affluent de la Wamme (sous-bassin de la Lesse, bassin de la Meuse).

La source du bras oriental est située à proximité de la crête de partage des eaux des sous-bassins de la Lesse et de l'Ourthe (sources du ruisseau de Sonedal).

L'eau du bras nord présente un pH d'environ 6,5 pour une conductivité de 68µS/cm (mesure réalisée par Jean Leurquin en 2002), valeur qui se situe à la limite entre l'oligo et la mésotrophie (GIOT, 2002).

Description biologique

Peu connu, le vallon du ruisseau de Grimbiémont a été parcouru par les Naturalistes de la Haute Lesse en juillet 2002 (GIOT, 2002).
Une petite aulnaie sur sphaignes existe à la tête de source du bras nord du ruisseau, qui coule dans la direction nord-sud. On y observe:
- un groupement à Scirpus sylvaticus,
- une petite prairie à Glyceria fluitans,
- des fragments de bas-marais à Viola palustris, Carex canescens, Carex echinata, Agrostis canina, Galium palustre, Scutellaria minor (très abondante),
- un groupement périphérique d'ornière avec Persicaria minor et Persicaria hydropiper.
Cette aulnaie oligotrophe renferme une belle population de Carex laevigata, espèce atlantique ardennaise (tout comme Scutellaria minor).
Plus en aval, le long du bras oriental du cours d'eau (qui coule de l'est vers l'ouest) peu avant sa rencontre avec le bras nord, s'étend une aulnaie marécageuse à caractère nettement plus mésotrophe, comme l'indiquent la rareté des sphaignes et l'abondance de Plagiomnium undulatum. On y observe Valeriana dioica, Paris quadrifolia, Ranunculus ficaria, Cardamine amara, Caltha palustris, etc.
Une mégaphorbiaie à Filipendula ulmaria, Lysimachia vulgaris et Equisetum palustre se développe dans la partie nord du site.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

A compléter

Divers

Sources

OFFH

Répondants de l'information

Les Naturalistes de la Haute Lesse.