Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

2762 - La Comogne

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :RND La Comogne
Communes :Beauraing
Cantonnements DNF :Beauraing
Surface :4.5486 ha
Coordonnées :X Lambert : 200763 - Y Lambert : 90964
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

Prenant place dans la dépression de la Famenne, la réserve naturelle domaniale dite «La Comogne» occupe une surface d'un peu moins de 5 hectares entre les villages de Focant et de Lavaux-Sainte-Anne. Sur cet espace somme toute réduit, on trouve une prairie de fauche peu amendée, des reliquats de haies, des fourrés, une petite zone boisée ainsi qu'une mare. La partie forestière est constituée d'une chênaie-charmaie à stellaire qui a succédé à une ancienne lande mésotrophe. La prairie de fauche, typique de la plaine famennienne, montre un cortège diversifié incluant le petit rhinanthe (Rhinanthus minor), la centaurée jacée (Centaurea jacea), la succise des prés (Succisa pratensis) ou encore le silaüs des prés (Silaum silaus). C'est un habitat particulièrement favorable pour une orchidée sauvage aussi exigeante que l'orchis bouffon (Orchis morio). La faune demeure peu connue et seuls les papillons de jour et l'herpétofaune ont fait l'objet de quelque attention. La mare se distingue par la présence d'au moins cinq espèces d'amphibiens dont le rare triton crêté (Triturus cristatus). Cette zone d'intérêt biologique, proche de la réserve Natagora de Comogne, est en partie comprise dans le périmètre du site Natura 2000 BE35036 «Vallée du Biran».

Carto

Régions naturelles

  • J0 - Famenne

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Focant4.5486 haBEAURAINGNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Beauraing4.5486 haDinant

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Propriétaire(s)

Région wallonne.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Oui  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Beauraing, Rue Vieille, 58, 5570 Baronville (Tél.: 082/64.36.10 - Fax: 082/71.43.99).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6288La Comogne4.5486 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Lanius collurioOuiNon2015D. Testaert
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Alytes obstetricansOuiNon2011C. Rebuffat
Ichthyosaura alpestrisOuiNon2013C. Rebuffat, A. Laudelout
Lissotriton helveticusOuiNon2011C. Rebuffat
Triturus cristatusOuiOui2013A. Laudelout
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Zootoca viviparaOuiNon2011P. Goffart, C. Rebuffat
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Lycaena tityrusNonNon2016P. Goffart, V. Fichefet, J. De Witte
Melanargia galatheaNonNon2006P. Goffart, V. Fichefet
Satyrium pruniNonNon2006P. Goffart, V. Fichefet
Plantes - Plantes supérieures
Centaurium erythraea2012J.-.M. Couvreur, G. Erens
Dactylorhiza fuchsii2011G. Bavay
Genista anglica2017P. Lighezzolo
Juniperus communis2017P. Lighezzolo
Malus sylvestris2006P. Goffart
Neottia ovata2007J.-.M. Couvreur
Orchis morio5 pieds2017P. Lighezzolo
Platanthera chlorantha2006P. Goffart
Silaum silaus2014J.-.M. Couvreur, T. Moens, X. Vandevyvre
Succisa pratensis2012P. Goffart et al.

Commentaires sur la faune

Oiseaux (données D. Testaert, 2015): Ardea alba, Lanius collurio, Milvus milvus.

Reptiles (données P. Goffart 2006): Zootoca vivipara.

Amphibiens (données P. Goffart 2006; C. Rebuffat, 2011; A. Laudelout, 2013): Alytes obstetricans, Ichthyosaura alpestris, Lissotriton helveticus, Pelophylax kl. esculentus, Triturus cristatus.

Lépidoptères rhopalocères (données V. Fichefet 2003; P. Goffart 2006 + divers obs. 2010-2016): Aphantopus hyperantus, Aporia crataegi, Argynnis paphia, Brenthis ino, Coenonympha pamphilus, Inachis io, Limenitis camilla, Lycaena tityrus, Maniola jurtina, Melanargia galathea, Ochlodes sylvanus, Pieris brassicae, Pieris napi, Pieris rapae, Polyommatus icarus, Pyronia tithonus, Satyrium pruni, Thymelicus lineolus, Thymelicus sylvestris, Vanessa atalanta.

Coléoptères (données C. Rebuffat, 2011): Dytiscus marginalis.

Commentaires sur la flore

Plantes supérieures (données P. Goffart, 2006; X. Vandevyvre, 2006; J.-M. Couvreur, 2007; P. Lighezzolo, 2017): Acer pseudoplatanus, Achillea millefolium, Achillea ptarmica, Agrostis capillaris, Alopecurus pratensis, Anthoxanthum odoratum, Anthriscus sylvestris, Arrhenatherum elatius, Brachypodium sylvaticum, Calluna vulgaris, Carex disticha, Carex flacca, Centaurea jacea, Centaurium erythraea, Cerastium fontanum, Cirsium palustre, Crataegus monogyna, Crepis biennis, Cynosurus cristatus, Dactylis glomerata, Dactylorhiza fuchsii, Festuca pratensis, Festuca rubra, Galium verum, Genista anglica, Geranium molle, Heracleum sphondylium, Holcus lanatus, Hypochaeris radicata, Juncus conglomeratus, Juniperus communis, Leontodon hispidus, Leucanthemum vulgare, Linum catharticum, Lolium perenne, Lonicera periclymenum, Lotus corniculatus, Lychnis flos-cuculi, Malus sylvestris, Myosotis arvensis, Neottia ovata, Orchis morio, Pimpinella saxifraga, Pinus sylvestris, Phleum pratense, Plantago lanceolata, Platanthera chlorantha, Poa trivialis, Populus tremula, Potentilla reptans, Primula veris, Prunella vulgaris, Prunus spinosa, Quercus petraea, Ranunculus acris, Ranunculus repens, Rhinanthus minor, Rubus fruticosus, Rumex acetosa, Rumex crispus, Salix caprea, Salix viminalis, Sanguisorba minor, Silaum silaus, Succisa pratensis, Taxus baccata, Trifolium dubium, Trifolium pratense, Trifolium repens, Trisetum flavescens.

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'une prairie semi-naturelle et des milieux annexes.

Recommandations

Inventaires faunistiques souhaitables.

Plan de gestion

Les objectifs principaux en matière de gestion sont la restauration de la riche spécifique des habitats présents ou passés.

Différents travaux spécifiques sont envisagés dans cette optique:

- entretien annuel hivernal du recrû ligneux aux alentours de la mare, afin de garantir son ensoleillement;

- appauvrissement progressif de la prairie de fauche, en vue d'en augmenter le cortège floristique;

- restauration de la lande sèche;

- creusement de plusieurs autres mares de différentes dimensions et profondeurs;

- maintien de zones laissées à leur évolution naturelle, de manière à favoriser le développement d'ourlets et de lisières bien structurées;

- entretien modéré des haies, notamment via un régime de recépage fractionné par petits tronçons.

Détails

Description physique

La RND de "La Comogne" est localisée en Famenne, entre les villages de Focant et de Lavaux-Sainte-Anne, en face de la Ferme de la Comogne, qui occupe une enclave herbagère le long de la route reliant les deux villages précités. A environ 300 mètres à l'ouest s'étend une autre réserve naturelle, "Comogne", nettement plus étendue et gérée par les Réserves Naturelles RNOB.

Le site se trouve à une altitude moyenne de 180 m et fait partie du sous-bassin hydrographique de la Lesse (bassin de la Meuse). Il prend place dans la dépression schisteuse de la Famenne, sur des roches remontant au Famennien (Carbonifère supérieur). Les sols sont essentiellement de type limoneux peu caillouteux, non gleyifiés à modérément gleyifiés, à horizon B structural, classiques dans la dépression de la Famenne. Le substrat schisteux est présent à faible profondeur.

Description biologique

Le site de «La Comogne» comprend, sur une surface de moins de 5 hectares, une prairie de fauche peu amendée, des reliquats de haies, des fourrés, une petite zone boisée et une mare.

La composition des haies, des fourrés et de la zone forestière témoigne de l'évolution dynamique des dernières décennies: à une lande sèche mésotrophe à callune (Calluna vulgaris) a succédé une fruticée dense à prunellier (Prunus spinosa), aubépines (Crataegus spp.), pommier sauvage (Malus sylvestris subsp. sylvestris) et saules (Salix spp.), puis une colonisation forestière par des bouleaux (Betula spp.), pin sylvestre (Pinus sylvestris) et tremble (Populus tremula), et ensuite la formation d'une chênaie-charmaie à stellaire climacique. Cette zone ne manque pas d'intérêt de par la présence d'espèces comme le genévrier commun (Juniperus communis) ou le genêt d'Angleterre (Genista anglica).

La prairie de fauche principale présente un cortège assez diversifié: flouve odorante (Anthoxanthum odoratum), petit rhinanthe (Rhinanthus minor), grande marguerite (Leucanthemum vulgare), centaurée jacée (Centaurea jacea), succise des prés (Succisa pratensis), crépis des prés (Crepis biennis), fleur de coucou (Lychnis flos-cuculi), cardamine des prés (Cardamine pratensis), petit boucage (Pimpinella saxifraga), etc.

La présence de l'orchis bouffon (Orchis morio) et de l'orchis de Fuchs (Dactylorhiza fuchsii) y a été signalée récemment.

La bande prairiale nord est également une prairie de fauche peu amendée avec entre autres le jonc aggloméré (Juncus conglomeratus), le silaüs des prés (Silaum silaus), le petit rhinanthe (Rhinanthus minor), la primevère officinale (Primula veris), l'achillée sternutatoire (Achillea ptarmica), le fromental (Arrhenatherum elatius), le lotier corniculé (Lotus corniculatus), l'érythrée petite-centaurée (Centaurium erythraea), l'agrostis commun (Agrostis capillaris), l'oseille des prés (Rumex acetosa), etc.

La faune de cette réserve domaniale demeure peu connue. Seuls les papillons de jour et l'herpétofaune ont fait l'objet de quelque attention.

La mare abrite au moins quatre espèces d'amphibiens: le triton alpestre (Ichthyosaura alpestris), le triton palmé (Lissotriton helveticus), la grenouille verte (Pelophylax kl. esculentus) et le crapaud accoucheur (Alytes obstetricans). En 2013, un inventaire à l'aide de nasses a en outre permis la détection du triton crêté (Triturus cristatus), une espèce bien présente sur les mares de la réserve Natagora de Comogne toute proche.

Le lézard vivipare (Zootoca vivipara) est présent en faible densité sur le site.

Les papillons de jour sont représentés par une quinzaine d'espèces au moins, dont le thécla du prunier (Satyrium pruni) dépendant des haies et fourrés de prunelliers, ainsi que le demi-deuil (Melanargia galathea) et le cuivré fuligineux (Lycaena tityrus), liés surtout aux prairies maigres.

Biblio

Divers

Sources

DNF

Répondants de l'information

Clément REBUFFAT (SPW/DGARNE/DNF).

Philippe GOFFART (SPW/DGARNE/DEMNA).

Date de la dernière modification de la fiche

2019-02-13