Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

31 - Metzertbach

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Attert
Cantonnements DNF :Arlon
Surface :40.05 ha
Coordonnées :X Lambert : 251404 - Y Lambert : 47845

Intro

Brève description

Le site se trouve au nord du beau village de Metzert, le long du Metzertbach, affluent de l'Attert qui se jette dans la Sûre au Grand-Duché de Luxembourg. Voisine de la très belle chênaie à aspérule du bois de Darheck, la partie classée en réserve est occupée par d'anciens prés de fauche et prairies pâturées, retournées à l'état sauvage. On y distingue différents types de végétations en mosaïque : magnocariçaie, jonchaie acutiflore, mégaphorbiaie, ... La flore est relativement banale mais l'entomofaune présente un certain intérêt (Lépidoptères, ...).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • M0 - Lorraine belge

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Attert14.79 haATTERTLUXEMBOURG
Tontelange25.26 haATTERTLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Arlon40.05 haArlon

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Ardenne et Gaume a.s.b.l. (siège social : Maison J. Duvigneaud - 9 rue de la Chapelle - 5670 Vierves-Sur-Viroin).

Contact : secretariat@ardenne-et-gaume.be

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
27Réserve naturelle de Metzert40,05 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Apatura irisNonNon2000Y. Valenne
Argynnis paphiaNonNonmax. 22000Y. Valenne, P. Taymans
Boloria eunomiaOuiOuimax. 122000Y. Valenne, P. Taymans
Brenthis inoNonNonmax. 172000Y. Valenne, P. Taymans
Erebia medusaOuiOui2000Y. Valenne
Leptidea sinapisNonNonmax. 31993P. Debaiffe
Lycaena helleOuiOuimax. 3 ex.2000Y. Valenne, P. Taymans
Lycaena tityrusNonNon2000Y. Valenne
Melanargia galatheaNonNon2000Y. Valenne
Melitaea diaminaNonNon2000Y. Valenne
Nymphalis polychlorosNonNon2000Y. Valenne
Plebeius argusNonOui2000Y. Valenne
Pyrgus malvaeNonOui1993P. Taymans
Thecla betulaeNonNon2000Y. Valenne
Plantes - Plantes supérieures
Berula erecta
Dactylorhiza majalis2000Y. Valenne

Commentaires sur la faune

Données à compléter.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection de la flore et de la faune d'une zone marécageuse.

Menaces

Le pâturage. Il faudrait mettre une clôture le long de la dérivation de la Metzert, car le bétail d'une prairie voisine traverse très facilement ce petit cours d'eau et se répand dans la réserve. Lors de notre passage en août 1990 nous avons pu observer des traces de piétinement, des empreintes de sabots, des bouses de vache, des branches cassées,... qui témoignent de la présence fréquente de vaches. D'autre part, la servitude de passage est purement théorique, la prairie par où l'on est censé passer pour accèder à la réserve étant occupée par du bétail avec parfois un taureau assez agressif.
Problèmes d'eutrophisation du milieu.

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

Il n'y a pas encore de plan de gestion. Il a fallu attendre que le remembrement soit terminé et que des parcelles soient définitivement attribuées à Ardenne et Gaume, ce qui ne s'est fait qu'assez récemment.

Accès du public

Accès interdit.

Détails

Description physique

Le site se trouve dans la vallée de la Metzert. Ce ruisseau fait partie du bassin de l'Attert qui rejoint la Sûre au Grand-Duché de Luxembourg. Les ruisseaux tributaires du bassin de l'Attert et son affluent principal, la Nothomb, drainent une région argilo-marneuse comprenant une bande méridionale de marnes du Rhétien et de l'Hettangien et une bande centrale de marnes du Keuper. Le bassin de l'Attert empiète vers le nord sur la retombée de l'Ardenne géologique et les terrains schisto-phylladeux de l'Emsien. Au sud, le bassin de l'Attert est limité par la cuesta sinémurienne, formée de grès sableux. L'altitude est partout comprise entre 400 et 300m. Le taux de boisement est de 33%, avec une nette dominance de feuillus. En raison du caractère argileux des sols, la prairie permanente l'emporte nettement sur les terres agricoles (respectivement 66% et 34%).

La réserve se trouve sur les alluvions de la Metzert qui traverse les marnes Keupériennes et les cailloux, sables et argiles du Rhétien. La vallée est très large et la zone protégée est entourée par des prairies, mais, à peu de distance, vers l'ouest, se trouve un bois (Darheck) qui est occupé par une belle chênaie à charme riche en aspérule. La réserve longe une dérivation de la Metzert. L'intérêt paysager est grand.

Description biologique

Le site est formé d'un ensemble de prairies marécageuses, qui furent probablement des prés de fauche ou des prairies pâturées, maintenant abandonnées. Des bosquets de saules et des fourrés de prunelliers, défoncés par le bétail qui vient s'y abriter, y sont disséminés.
D'après des observations effectuées le 17 août 1990, le site est très abîmé par le passage du bétail venant d'une prairie voisine et qui peut facilement gagner la réserve en traversant la dérivation.
On peut y observer : Scirpus sylvaticus, Juncus inflexus, Juncus effusus, Rumex crispus, Ranunculus repens, Holcus lanatus, Deschampsia cespitosa, Filipendula ulmaria, Lotus pedunculatus, Cirsium arvense, Cirsium palustre, Cirsium oleraceum, Achillea ptarmica, Phleum pratense, Trifolium repens, Plantago major, Epilobium parviflorum, Carex cf. acutiformis, Galeopsis tetrahit, Iris pseudacorus, Persicaria bistorta, Lycopus europaeus, Colchicum autumnale, Galium uliginosum, Mentha aquatica, Glechoma hederacea, Angelica sylvestris, Arum maculatum, Rumex obtusifolius, Stachys sylvatica, Valeriana repens, Equisetum fluviatile, Equisetum palustre, Epilobium hirsutum, Epilobium ciliatum, Silene dioica, Trifolium hybridum. Ces espèces forment une mosaïque de groupements dans lesquels se mélangent des éléments du Magnocaricion, du Filipendulion, du Calthion, de l'Agropyro-Rumicion crispi, principalement.
Quelques Salix cinerea, Alnus glutinosa et quelques pieds de Rosa canina sont dispersés.
Le long et dans la dérivation sont échelonnés Sparganium erectum, Alisma plantago-aquatica, Iris pseudacorus, Lathyrus pratensis, Juncus effusus, Veronica beccabunga, Berula erecta, Cirsium oleraceum, Glyceria fluitans, Epilobium hirsutum, Persicaria maculosa,... (Glycero-Sparganion).

Monument naturel

A compléter

Monument historique

Le village de Metzert est classé village de 1ère catégorie dans l'étude écologique du Parc naturel de la Haute Sûre. En sont la cause : son environnement de qualité, sa structure, son homogénéité et son originalité culturelle. C'est un village de type lorrain, groupé et compact, avec de petites fermes allongées à front de rue où le logis, l'étable et la grange sont sous le même toit.

Histoire du site

D'après la carte de Ferraris, le site était occupé au 18ème siècle par des prairies marécageuses et des prés.

Divers

Sources

RESNAT

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON (1994)