Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

36 - Le Rocheux

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Theux
Cantonnements DNF :Spa
Surface :3.61 ha
Coordonnées :X Lambert : 253612 - Y Lambert : 137626
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique

Intro

Brève description

Situé dans la fenêtre de Theux, le filon du Rocheux fut exploité pendant plusieurs siècles pour ses minerais de fer, de zinc et de plomb contenus dans les roches calcaires. On en a extrait des centaines de milliers de tonnes, en particulier au 19ème siècle. Les matériaux inutilisables furent répandus sur les terrains alentours, formant une halde calaminaire. Après l'arrêt des activités industrielles, une flore très spéciale, la «flore du zinc», formée d'espèces supportant la présence de métaux lourds, a repris possession du site. Les plantes qui ne poussent que sur des sols calaminaires sont appelées métallophytes strictes. Au Rocheux, cette florule est représentée par la pensée calaminaire (Viola calaminaria), le tabouret calaminaire (Thlaspi caerulescens subsp. calaminare), le gazon d'Olympe calaminaire (Armeria maritima subsp. halleri), l'alsine (Minuartia verna var. hercynica), le silène calaminaire (Silene vulgaris subsp. vulgaris var. humilis) et la fétuque calaminaire (Festuca ovina subsp. guestfalica). D'autres plantes, comme l'agrostis commun (Agrostis capillaris), la fétuque noirâtre (Festuca rubra subsp. commutata), la campanule à feuilles rondes (Campanula rotundifolia) ou encore l'oseille sauvage (Rumex acetosa) sont qualifiées de pseudométallophytes car elles tolèrent des sols contaminés sans y être spécifiquement liées. Le site renferme en outre une pelouse calcicole et une lande à callune au sein desquelles diverses espèces calaminaires prennent place également, ce qui donne à l'endroit son originalité. La faune est d'une grande richesse, qui s'explique aisément par la mosaïque d'habitats, la nature du sol et l'exposition favorable. L'avifaune comprend surtout des espèces du bocage. Au moins quatre amphibiens se reproduisent dans une petite mare nichée dans une dépression. Le lézard vivipare (Zootoca vivipara), l'orvet (Anguis fragilis) et la couleuvre à collier (Natrix natrix) sont les trois reptiles représentés dans le secteur. Le substrat calaminaire et les particularités du couvert végétal s'avèrent particulièrement favorables au développement d'une faune entomologique fort diversifiée et remarquable. A titre d'exemple, on évoquera la présence de deux papillons de jour dont les chenilles se nourrissent ici sur la pensée calaminaire: le petit nacré (Issoria lathonia), une espèce légalement protégée en Région wallonne et prospérant surtout sur les sites calaminaires, et le petit collier argenté (Boloria selene), très localisé dans la région et nettement plus abondant en Ardenne. On y a aussi découvert récemment l'un des plus petits papillons du monde, Enteucha acetosae, dont l'envergure ne dépasse pas 3 mm! Parmi les diverses abeilles solitaires qui peuplent le Rocheux, la collète lapin (Colletes cunicularius) est certainement celle qui est la plus remarquée au printemps, au moment où ses bourgades sont en pleine activité.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • X1 - Fenêtre de Theux

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Theux3.61 haTHEUX (partim ???)LIEGE

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Spa3.61 haLiège

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site classé par Arrêté du Régent du 15 mai 1949, avec extension le 3 juillet 1985.

Propriétaire(s)

Commune de Theux.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Ardenne et Gaume ASBL - Siège social : Maison Jacques Duvigneaud, 9 rue de la Chapelle - B-5670 Vierves-sur Viroin (tél: 0498/93.75.61 )

Conservateur : Jean-François Hermanns, Rue de Liège 29, 4800 Verviers (tél. : 087/22.27.77).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6610Le Rocheux3,61 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Cuculus canorusOuiOuiNicheur2000R. Van Simpen, J.-F. Hermanns
Emberiza citrinellaOuiNonNicheur2000R. Van Simpen, J.-F. Hermanns
Sylvia currucaOuiNonNicheur2000R. Van Simpen, J.-F. Hermanns
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Alytes obstetricansOuiNon2000F. Mineur, J.-F. Hermanns
Bufo bufoOuiNon2000J.-F. Hermanns
Ichthyosaura alpestrisOuiNon2000F. Mineur, J.-F. Hermanns
Lissotriton helveticusOuiNon2000F. Mineur, J.-F. Hermanns
Rana temporariaOuiNon2019J.-F. Hermanns + divers obs.
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon2019J.-F. Hermanns + divers obs.
Natrix natrixOuiOui
Zootoca viviparaOuiNon2019J.-F. Hermanns + divers obs.
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Argynnis paphiaNonNon2016Divers obs.
Aricia agestisNonNon2019Divers obs.
Boloria seleneNonNonmax. 100 ex.2019Divers obs.
Callophrys rubiNonNon2019Divers obs.
Carterocephalus palaemonNonNon2019Ph. Dal Farra
Erynnis tagesNonNon2019Ph. Dal Farra
Issoria lathoniaOuiNonReprod.2019BDivers obs.
Melanargia galatheaNonNon2019Divers obs.
Nymphalis polychlorosNonNon2019Divers obs.
Polyommatus semiargusNonNonmax. 20 ex.?P. Goffart, D. Ertz
Thecla betulaeNonNonReprod.?D. Ertz, E. Graitson
Invertébrés - Insectes - Papillons nocturnes
Adscita statices2019Divers obs.
Aristotelia brizella2019
Chlorissa cloraria2019T. Sierens
Enteucha acetosae2011J.-Y. Baugnée
Euplagia quadripunctaria2019Divers obs.
Orophia sordidella2019Ph. Dal Farra
Pancalia leuwenhoekella2019Ph. Dal Farra
Pancalia schwarzella2019Ph. Dal Farra
Siona lineata3 ex.1985Hackray (1985)
Trichiura crataegi2019Divers obs.
Zygaena trifolii2019Ph. Dal Farra
Invertébrés - Insectes - Coléoptères
Chilocorus bipustulatus2018J.-Y. Baugnée, Ph. Dal Farra
Cicindela hybrida2008R. Cors et al.
Coccinella hieroglyphica1 ex.1999J.-Y. Baugnée
Subcoccinella vigintiquatuorpunctata2019Divers obs.
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Metrioptera bicolor2019Divers obs.
Metrioptera brachyptera2018Ph. Dal Farra
Myrmeleotettix maculatus1 ch.2019Divers obs.
Omocestus viridulus2019Divers obs.
Stenobothrus lineatus2006BPh. Goffart, J.-M. Couvreur
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Colletes cunicularius2013C. Devillers
Panurgus banksianus
Sphecodes albilabris2010C. Devillers
Invertébrés - Insectes - Diptères
Arctophila bombiformis1 ex.1988R. Litt
Arctophila superbiens1 ex.1990R. Litt
Invertébrés - Insectes - Hémiptères
Heterocordylus genistae2005D. Quoilin, J. Poumay, M. Dethier
Rhacognathus punctatus2005D. Quoilin, J. Poumay, M. Dethier
Invertébrés - Araignées
Argiope bruennichi2019Divers obs.
Plantes - Plantes supérieures
Armeria maritima subsp. halleriNaturalisé ?2019Divers obs.
Cuscuta epithymum2016Divers obs.
Festuca ovina subsp. guestfalica2000AJ. Duvigneaud et al.
Galium pumilum2019Divers obs.
Genista pilosa2019Divers obs.
Genista tinctoria2019Divers obs.
Koeleria pyramidata2019Divers obs.
Minuartia verna var. hercynica2000AJ. Duvigneaud et al.
Nardus strictaQuelques touffes2015Divers obs.
Silene nutans2009S. Pirotte
Silene vulgaris subsp. vulgaris var. humilis2019Divers obs.
Succisa pratensis2014S. Pirotte, M. Detollenaere
Thlaspi caerulescens subsp. calaminare2019ADivers obs.
Viola calaminaria2019ADivers obs.
Mycètes - Lichens
Stereocaulon nanodes2000BJ. Duvigneaud et al.

Commentaires sur la faune

Mammifères (données Obs.be 2009-2019): Capreolus capreolus, Myodes glareolus, Sciurus vulgaris, Sus scrofa.

Oiseaux (données Obs.be 2009-2019): Aegithalos caudatus, Buteo buteo, Carduelis cannabina, Corvus corone, Cyanistes caeruleus, Dendrocopos major, Emberiza citrinella, Milvus milvus, Phylloscopus collybita, Regulus regulus, Scolopax rusticola, Strix aluco, Sylvia atricapilla, Sylvia borin, Sylvia communis.

Reptiles (données J.-F. Hermanns et al. 2000-2010 + divers obs. 2009-2019): Anguis fragilis, Natrix natrix (?), Zootoca vivipara.

Amphibiens (données J.-F. Hermanns et al. 2000-2010 + divers obs. 2009-2019): Alytes obstetricans, Ichthyosaura alpestris, Lissotriton helveticus, Rana temporaria.

Gastéropodes terrestres: Helix pomatia, Monacha cantiana, Fruticicola fruticum.

Lépidoptères rhopalocères (données D. Ertz, 1995-2001; Ph. Dal Farra 2014-2019 + divers obs.): Aglais urticae, Anthocharis cardamines, Aphantopus hyperantus, Araschnia levana, Argynnis aglaja, Argynnis paphia, Aricia agestis, Boloria selene, Callophrys rubi, Carcharodus alceae, Carterocephalus palaemon, Coenonymphus pamphilus, Erynnis tages, Gonepteryx rhamni, Inachis io, Issoria lathonia, Lasiommata megera, Lycaena phlaeas, Maniola jurtina, Melanargia galathea, Neozephyrus quercus, Nymphalis polychloros, Ochlodes sylvanus, Papilio machaon, Pararge aegeria, Pieris brassicae, Pieris napi, Pieris rapae, Polygonia c-album, Polyommatus icarus, Polyommatus semiargus, Thecla betulae, Thymelicus lineola, Thymelicus sylvestris, Vanessa atalanta, Vanessa cardui.

Odonates (Ph. Dal Farra 2014-2015 + divers obs. 2009-2019): Aeshna cyanea, Calopteryx splendens, Coenagrion puella, Libellula depressa, Sympecma fusca, Sympetrum danae, Sympetrum sanguineum, Sympetrum striolatum.

Orthoptères (divers obs. 2000-2019): Chorthippus biguttulus, Chorthippus brunneus, Chorthippus parallelus, Chrysochraon dispar, Conocephalus fuscus, Leptophyes punctatissima, Meconema thalassinum, Metrioptera bicolor, Metrioptera brachyptera, Myrmeleotettix maculatus, Nemobius sylvestris, Omocestus viridulus, Phaneroptera falcata, Stenobothrus lineatus, Tetrix subulata, Tettigonia viridissima.

Hémiptères Hétéroptères (données D. Quoilin, J. Poumay, M. Dethier, 2003-2005): Acanthosoma haemorrhoidale, Adelphocoris quadripunctatus, Aelia acuminata, Anthocoris nemoralis, Anthocoris nemorum, Apolygus lucorum, Atractotomus mali, Campyloneura virgula, Capsus ater, Charagochilus gyllenhalii, Closterotomus fulvomaculatus, Closterotomus norwegicus, Coreus marginatus, Criocoris crassicornis, Cyllecoris histrionius, Cymus claviculus, Cymus glandicolor, Cymus melanocephus, Dicyphus globulifer, Dicyphus pallicornis, Deraeocoris annulipes, Deraeocoris ruber, Deraeocoris lutescens, Dictyla humili, Dolycoris baccarum, Drymus sylvaticus, Eurydema oleracea, Eurygaster testudinaria, Gerris gibbifer, Gonocerus acuteangulatus, Graphosoma lineatum, Heterocordylus genistae, Heterocordylus tibialis, Himacerus apterus, Himacerus mirmicoides, Ischnodemus sabuleti, Kleidocerys resedae, Leptopterna dolabrata, Leptopterna ferrugata, Liocoris tripustulatus, Lygus gemellatus, Lygus pratensis, Lygus rugulipennis, Megaloceroea recticornis, Megalocoleus tanaceti, Monalocoris filicis, Myrmus miriformis, Nabis limbata, Nabis rugosus, Neottiglossa pusilla, Notostira elongata, Orius minutus, Orius niger, Orthops basalis, Orthops campestris, Orthotylus flavinervis, Orthotylus marginalis, Palomena prasina, Pantilius tunicatus, Peribalus strictus (= Holcostethus vernalis), Peritrechus geniculatus, Phylus coryli, Phytocoris varipes, Piezodorus lituratus, Plagiognathus arbustorum, Pterotmetus staphyliniformis, Psallus ambiguus, Psallus flavellus, Psallus varians, Rhacognathus punctatus, Rhopalus parumpunctatus, Rhopalus subrufus, Saldula saltatoria, Sciocoris cursitans, Scolopostethus decoratus, Stenodema calcarata, Stenodema laevigata, Stenotus binotatus, Stictopleurus punctatonervosus, Stygnocoris rusticus, Temnostethus gracilis, Tingis pilosa, Tritomegas bicolor.

Isopodes (données M. Dethier et K. Lock, 2008): Armadillidium opacum, Armadillidium vulgare, Oniscus asellus, Porcellio scaber.

Araignées et opilions (données L. Baert et al. 2003-2005): Agalenatea redii, Alopecosa pulverulenta, Araneus quadratus, Araniella cucurbitina, Atea sturmi, Aulonia albimana, Ballus chalybeius, Clubiona compta, Clubiona lutescens, Clubiona neglecta, Drassodes lapidosus, Drassodes pubescens, Evarcha falcata, Gibbaranea gibbosa, Gonatium rubens, Heliophanus auratus, Heliophanus flavipes, Histopona torpida, Homalenotus quadridentatus, Hypsosinga albovittata, Hypsosinga sanguinea, Mangora acalypha, Microlinyphia pusilla, Misumena vatia, Ozyptila atomaria, Pardosa nigriceps, Pardosa palustris, Pardosa pullata, Pellenes tripunctatus, Phalangium opilio, Philodromus rufus, Phlegra fasciata, Pocadicnemis pumila, Simitidion simile, Tegenaria picta, Theridion melanurum, Theridion sisyphium, Theridion varians, Trematocephalus cristatus, Trochosa ruricola, Trochosa terricola, Xysticus bifasciatus, Xysticus cristatus, Xysticus erraticus, Xysticus robustus, Xysticus ulmi, Zelotes latreillei, Zora spinimana.

Commentaires sur la flore

Plantes supérieures (données J. Duvigneaud, J.-F. Hermanns, D. Ertz + divers obs. 1995-2019): Acer platanoides, Achillea millefolium, Agrostis capillaris, Alliaria petiolata, Allium vineale, Amelanchier sp., Arenaria serpyllifolia, Armeria maritima subsp. halleri, Arrhenatherum elatius, Artemisia vulgaris, Arum maculatum, Athyrium filix-femina, Barbarea intermedia, Betula pendula,Brachypodium sylvaticum, Bromopsis erecta, Calluna vulgaris, Campanula rotundifolia, Carex caryophyllea, Carex hirta, Carex spicata, Carex sylvatica, Centaurea jacea, Centaurea scabiosa, Centaurium erythraea, Cerastium arvense, Corylus avellana, Crepis biennis, Cruciata laevipes, Cuscuta epithymum, Cytisus scoparius, Daucus carota, Deschampsia flexuosa, Dryopteris filix-mas, Eupatorium cannabinum, Euphorbia amygdaloides, Euphrasia officinalis/Euphrasia stricta s.l., Festuca ovina subsp. guestphalica, Ficaria verna, Frangula alnus, Fraxinus excelsior, Galium aparine, Galium mollugo, Galium pumilum, Galium verum, Genista pilosa, Genista tinctoria, Geranium robertianum, Geum urbanum, Glechoma hederacea, Glyceria fluitans, Helictotrichon pubescens, Hesperis matronalis, Hypericum maculatum, Inula conyzae, Juncus articulatus, Juncus effusus,Knautia arvensis, Koeleria pyramidata, Lathyrus pratensis, Leontodon hispidus var. hispidus, Lepidium campestre, Linum catharticum, Lotus corniculatus, Mentha spicata subsp. spicata, Mentha suaveolens, Minuartia verna var. hercynica, Molinia caerulea, Narcissus poeticus, Nardus stricta, Origanum vulgare, Picris hieracioides, Pimpinella saxifraga, Plantago lanceolata, Polygala vulgaris, Polygonatum multiflorum, Potentilla anglica, Potentilla erecta, Prunus spinosa, Pteridium aquilinum, Reseda lutea, Rhinanthus minor, Ribes rubrum, Rubus idaeus, Rumex acetosa, Rumex acetosella, Salix caprea, Sambucus nigra, Sanguisorba minor, Scrophularia nodosa, Silene dioica, Silene nutans, Silene vulgaris subsp. vulgaris var. humilis, Solidago gigantea, Sorbus aucuparia, Stachys sylvatica, Succisa pratensis, Symphytum x uplandicum, Tanacetum vulgare, Thlaspi caerulescens subsp. calaminare, Thymus pulegioides, Ulmus minor, Urtica dioica, Valeriana officinalis (= repens), Verbascum nigrum, Veronica chamaedrys, Veronica hederifolia, Vicia sativa, Vicia sepium, Viola calaminaria, Viola riviniana.

Lichens (données D. Ertz, à compléter): Stereocaulon manodes, Vezdaea leprosa.

Espèces exotiques

Plantes: Amelanchier sp., Fallopia japonica, Solidago gigantea.

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un site calaminaire remarquable ainsi que la faune et la flore associées.

Menaces

'La réserve a été menacée par le déversement d'immondices. La commune de Theux (avec l'accord de la Commission Royale des Monuments et Sites, d'Ardenne et Gaume et des Naturalistes Verviétois) a fait placer une clôture au-dessus du remblai, pour empêcher cette nuisance.
Les pelouses ont aussi souffert du passage de motos 'vertes'.'

Recommandations

Continuation du plan de gestion.

Plan de gestion

Les rapports de gestion du Rocheux sont publiés annuellement depuis 1989 dans la Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle.
Les objectifs du plan de gestion sont la conservation de la diversité des associations végétales caractéristiques des terrains calaminaires, tout en n'excluant pas la possibilité d'une évolution naturelle de la végétation. Pour rejoindre ces deux objectifs, il convient donc de n'intervenir que là où le couvert végétal est en évolution et n'opérer que sur de petites surfaces.
Les premières opérations ont été mises en oeuvre en 1989. Il s'agissait en particulier de contenir les peuplements de fougère-aigle par arrachage sélectif et export au mois d'août, gestion qui est répétée chaque année. L'arrhénathéraie est fauchée périodiquement, tandis qu'une parcelle a subit un étrépage expérimental. Durant l'hiver 1994-95, les plages de molinie poussant aux alentours de la mare sont ratissées afin d'en exporter le foin et d'ouvrir le milieu à d'autres espèces. Une zone de prairie calaminaire a été pâturée par des moutons jusqu'en fin 1992; ce type de gestion s'étant révélé défavorable, cette prairie subit actuellement une fauche tardive avec exportation du foin.
Une tentative d'éradication de la renouée du Japont (Fallopia japonica) est décrite par LEUSCH (2007).

Accès du public

Accès du public interdit. Visites guidées organisées annuellement par Ardenne et Gaume et les Naturalistes Verviétois.

Détails

Description physique

Le site se trouve dans ce que les géologues belges appellent la "fenêtre de Theux". La carte géologique de FOURMARIER (1958) nous apprend que le Rocheux occupe des affleurements de dolomies et de calcaires tournaisiens; ces affleurements sont limités vers le sud par la faille du Rocheux, à laquelle succèdent des psammites et des grès psammitiques du Famennien supérieur dont le passage, de l'ouest-sud-ouest à l'est-nord-est, est souligné dans le paysage par une surélévation bien marquée. Des gîtes métallifères importants existaient à proximité (blende, galène, pyrite). Ils sont présents là où les calcaires tournaisiens sont recoupés par des failles radiales de direction approximative sud-nord. Ces failles ont sans doute pu servir de chenaux pour la montée de solutions minéralisantes, qui ont dissout les calcaires et formé des gîtes dits de substitution. En surface, l'altération a donné des amas de limonite et a mis en relief des masses silicifiées aux dépens des calcaires. Les vestiges au sol du filon du Rocheux ont été réétudiés récemment par HERMANNS (1996).

La géologie et la minéralogie de la localité a fait l'objet de nombreuses publications. Le site recèle de nombreux minéraux: soufre, blende, wurtzite, galène, marcassite, cinabre, chalcopyrite, goethite, limonite, calcite, cérusite, smithsonite, baryte, gypse, anglésite, mélantérite, hémimorphite, halloysite, allophane, quartz (DEBLON, 1988, cité par DUVIGNEAUD, 1982).

Description biologique

Le site du Rocheux a été parcouru et étudié maintes fois par de nombreux naturalistes, et ce dès la fin du 19ème siècle. Il présente de multiples groupements végétaux en rapport avec les diverses variations du milieu et les anciennes activités d'extraction. DUVIGNEAUD (1982) donne un résumé de ces groupements. Deux séries s'opposent nettement:

A. - Une première série sur sol assez riche en calcaire qui permet d'observer toutes les transitions possibles depuis les pelouses calaminaires sur substrat très riche en zinc jusqu'à la pelouse calcaire du Mesobrometum où ne persistent alors que quelques espèces calaminaires;

B. - la seconde sur sol siliceux, allant de la pelouse calaminaire riche en Agrostis capillaris jusqu'à la lande à Calluna vulgaris et Genista pilosa ou la "pelouse" à Molinia caerulea.

C'est ainsi que l'on peut distinguer:

A1. - La pelouse à fétuque et pensée calaminaires (Violetum calaminariae) qui est particulièrement bien représentée dans la partie de la halde du Rocheux correspondant à des sols plus ou moins calcarifères. Elle est caractérisée par l'abondance des plantes calaminaires telles que Festuca ovina subsp. guestfalica, Silene vulgaris subsp. vulgaris var. humilis, Viola calaminaria, Thlaspi caerulescens subsp. calaminare, Minuartia verna var. hercynica. Les zones correpondant à des sols fortement empoisonnés en zinc se remarquent par la dominance exclusive des espèces calaminaires ainsi que par la rareté ou l'absence presque complète des plantes des pelouses calcaires. Le tapis végétal est le plus souvent ouvert et de vastes plages de lichens se développent dans les vides du tapis herbacé. Sous sa forme typique, la pelouse comporte un cortège important d'espèces des pelouses calcaires et de friches. Cette pelouse passe peu à peu à la pelouse calcaire du Mesobrometum.

A2. - La pelouse calcaire mésophile à espèces calaminaires (Mesobrometum erecti, sous-association à Festuca ovina subsp. guestfalica).

B1. - La pelouse calaminaire à gazon d'Olympe (Armerietum halleri), sur les sols les plus riches en zinc. Une variante de cette association couvre des sols moins riche en zinc. Agrostis capillaris possède là un très haut recouvrement (Violetalia calaminariae).

B2. - La lande à bruyère et à espèces calaminaires qui se développe aux abords des affleurements de roche silicifiée. Elle comprend principalement Calluna vulgaris, Deschampsia flexuosa, Genista pilosa, Nardus stricta, Hypericum maculatum, etc. (Calluno-Genistion). Cette lande herbeuse est sensible aux incendies qui favorisent l'extension de Molinia caerulea.

C.- Le friche à fromental plus ou moins nitrophile (Arrhenatherion) et le groupement rudéral à armoise et ortie.

D.- La colonisation forestière: fourrés évoluant vers la chênaie-charmaie; fourrés à Frangula alnus, Betula pendula, etc.; bosquets à Salix caprea, Sambucus nigra, ...

E.- Des formations denses à Pteridium aquilinum.

F.- La végétation des fissures ombragées des blocs siliceux à Athyrium filix-femina, Dryopteris filix-mas, etc.

G.- Un groupement rivulaire autour de la mare avec Juncus effusus, J. articulatus, Glyceria fluitans, ...

En ce qui concerne la flore cryptogamique, on signale parmi les lichens pas moins de 18 espèces de Cladonia ainsi que Stereocaulon nanodes, Vezdaea leprosa, Lecidea uliginosa (SERUSIAUX, 1988), et parmi les champignons 19 espèces cependant non spécialement liées aux sols calaminaires (COUNHAYE, 1988).

La faune du Rocheux a été étudiée à de multiples reprises comme en témoignent les nombreuses publications et notules consacrées en tout ou en partie à ce site calaminaire original et isolé. Des détails sont donnés ci-dessous pour quelques taxons choisis.

Le groupe d'insectes le mieux connu est sans doute celui des Lépidoptères rhopalocères, ou papillons de jour, dont la diversité locale peut être qualifiée de remarquable, avec près de 40 espèces recensées au cours des deux dernières décennies (1995-2019). Les deux références principales sont les inventaires de ERTZ (2001) et DAL FARRA (2019). L'espèce phare est le petit nacré (Issoria lathonia) dont la plante nourricière principale dans la région est la violette calaminaire (Viola calaminaria) (ERTZ, 1998). Un autre papillon assez répandu en Ardenne mais rare ailleurs, le petit collier argenté (Boloria selene), se reproduit aussi très localement aux dépens de la violette calaminaire bien que sa plante hôte habituelle soit la violette des marais (Viola palustris) dans les fonds de vallée humides et autres zones marécageuses acides. On soulignera aussi la présence du point de Hongrie (Erynnis tages), de l'échiquier (Carterocephalus palaemon), du demi-deuil (Melanargia galathea), de la grande tortue (Nymphalis polychloros), l'argus vert (Callophrys rubi), ou encore du demi-argus (Polyommatus semiargus) dont la chenille se développe normalement sur diverses fabacées mais qui pond ici sur le gazon d'Olympe calaminaire (Armeria maritima subsp. halleri).

L'inventaire des papillons de nuit est en cours depuis quelques années seulement, notamment par le groupe de travail «Bladmineerders». Diverses espèces rares voire nouvelles pour la faune belge ont été recensées sur le site récemment. Un géomètre rarissime et en limite d'aire, la chlorée (Chlorissa cloraria), y a été découvert au milieu du 20ème siècle (RICHARD, 1950) et a longtemps constitué l'unique station belge connue mais l'examen des collection a révélé l'existence de deux autres captures historiques à Torgny et à Barvaux-sur-Ourthe; la redécouverte de l'espèce au Rocheux en juin 2018 constitue donc un fait remarquable (SIERENS, 2019).

Les Orthoptères sont représentés par une quinzaine d'espèces dont Chrysochraon dispar, Myrmeleotettix maculatus, Omocestus viridulus, Stenobothrus lineatus, Nemobius sylvestris, Leptophyes punctatissima, Metrioptera bicolor (GRAITSON et al., 2005; DEVILLERS, 2007). La découverte de Metrioptera bicolor est assez récente (août 2007) et concerne une femelle macroptère, donc en phase de dispersion.

Plus de 80 espèces de guêpes et d'abeilles sauvages ont été notées, parmi lesquelles Andrena hattorfiana, Panurgus banksianus, Dufourea dentiventris, Megachile alpicola, Nomada armata, Nomada integra, Nomada striata, Eumenes papillarius, Chrysis viridula, Philanthus triangulum, Lestica clypeata, etc.

Les Hétéroptères ou punaises ont fait l'objet d'une publication (QUOILIN et al., 2007) citant 83 espèces différentes dont plusieurs remarquables comme Heterocordylus genistae, Miridae lié à Genista tinctoria, et Rhacognathus punctatus, pentatomide que l'on rencontre surtout dans les landes à callune.

En ce qui concerne les araignées, une première liste comportant 48 espèces a été dressée par BAERT et al. (2014), sur base de captures réalisées en 2003-2005 (dans le cadre d'un inventaire d'hétéroptères, M. Dethier leg.).

Monument naturel

Faille du Rocheux. Nombreuses variétés de minéraux. Site calaminaire.

Monument historique

Haldes calaminaires. Le site constitue un précieux témoignage de l'Archéologie industrielle locale.

Histoire du site

Il est vraisemblable que l'extraction des minerais remonte ici, comme partout ailleurs dans l'est de la province de Liège, à des temps immémoriaux. Des documents datant de 1510 et 1525 attestent l'exploitation à cet endroit de fer, de zinc et de plomb. Toutefois la mine semble avoir été abandonnée après 1561.

L'activité a alors repris activement de 1846 à 1882 (approximativement). Des centaines de milliers de tonnes de minerai ont été extraites du sol et près de 100.000 tonnes de matériaux inutilisables ont été répandus sur le site de la halde calaminaire en quelques années.

Biblio

, 1945, La Station scientifique du Rocheux (Theux)., Le Naturaliste Amateur, 2 : 115-117.
, 1982, Rapport d'activité d'Ardenne et Gaume durant l'Exercice 1980., Parcs Nationaux, 36 : 149-153.
, 1981, Liste des lichens observés dans les terrains calaminaires du Rocheux à Theux., Parcs Nationaux, 37 : 136-138.
, 1964, Les Festuca des terrains calaminaires de la Wallonie septentrionale., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 97 : 99-129.
, 2011, Araignées et opilions d'anciens sites carriers et calaminaires en province de Liège (Belgique)., Nieuwsbrief van Belgische Arachnologische Vereniging, 26 (2-3): 90-103.
, 1981, Quelques idées sur les minéralisations plombo-zincifères dans les formations carbonatées en Belgique., Bulletin de la Société belge de Géologie, 90 : 9-61.
, 1988, La faune entomologique du Rocheux., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 45: 59-74.
, 1988, Les thécamoebiens du Rocheux., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 45: 32-34.
, 1991, Note sur la microfaune de la mare du Rocheux., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 48/3 : 68-69.
, 1986, Les plus belles réserves naturelles de Belgique., Reader's Digest, Bruxelles, 304 pp.
, 2007, Une nouvelle cicindèle observée au Rocheux (Theux): Cicindela (Cicindela) hybrida Linnaeus, 1758., Revue verviétoise d'Histoire naturelle, 64 (4): 83-89.
, 1988, Coup d'oeil mycologique d'arrière-saison au Rocheux., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 45: 47-50.
, 2019, Lépidoptères Rhopalocères dans la réserve naturelle du Rocheux à Theux, Parcs & Réserves, 74 (1) : 7-13.
, 1988, La géologie du site du Rocheux., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 45: 14-31.
, 1991, Rapport de gestion de la réserve naturelle du Rocheux. Année 1991., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 48/4 : 89.
, 1992, Rapport de gestion de la réserve naturelle du Rocheux. Année 1992., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 49/3 : 49.
, 1988, La mine du Rocheux., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 45: 6-10.
, 1975, Les mines au pays de Franchimont. 1ère partie. Histoire de la mine du Rocheux., Imprimerie Pierre Lesire, Liège, 95 pp.
, 2008, Note sur les Isopodes des carrières abandonnées en province de Liège., Natura Mosana, 61 (2): 25-30.
, 2007, Observation de Metrioptera bicolor et Mellinus arvensis au Rocheux., Revue verviétoise d'Histoire naturelle, 64 (4): 73-74.
, 1871, Compte-rendu de la dixième herborisation de la Société royale de Botanique de Belgique (1871)., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 10 : 229-249.
, 1862, Notes sur les stations géologiques de quelques plantes rares ou peu communes des environs de Limbourg., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 1 : 219-240.
, 1981, Contribution à l'étude cytotaxonomique du genre Galium L. s.l. (Rubiaceae) en Belgique et dans les régions voisines., Lejeunia, N.S., 103 : 74.
, 1979, La vallée du Lontzenerbach à Hergenrath (province de Liège, Belgique)., Bulletin de la Commission Royale des Monuments et Sites, 8 : 217-231.
, 1987, Un site intéressant de la région liègeoise: la partie méridionale du vallon des Fonds de Forêt (Forêt et Magnée; province de Liège)., Les Naturalistes belges, 68 : 33-48.
, 1982, La halde calaminaire du Rocheux à Theux. Une nouvelle réserve naturelle d'Ardenne et Gaume., Parcs Nationaux, 37 : 119-138.
, 1976, Les critères d'appréciation de la valeur biologique d'un site. Exemple du versant gauche de la vallée de la Vesdre à Ninane et Chaudfontaine (province de Liège)., Natura Mosana, 29 (3): 102-117.
, 1978, Les guides scientifiques du Sart Tilman. 3. Botanique., Conseil scientifique des Sites du Sart Tilman, Université de Liège, 185 pp.
, 1976, Violetea calaminariae R. Tx. 1961. Lehre. J. Cramer., Prodrome des Groupements végétaux d'Europe, 3 : 132 pp.
, 2001, Effectifs des populations, répartition et statut du petit nacré, Issoria lathonia L., sur les terrains calaminaires du bassin de la Vesdre (province de Liège, Belgique) (Lepidoptera : Nymphalidae)., Linneana Belgica, 18 (2) : 87-92.
, 1999, Les sites calaminaires de l'est de la Belgique, milieu de vie du papillon Issoria lathonia., Les Cahiers des Réserves Naturelles, 13 : 15-18.
, 1995, Issoria lathonia L.: exigences écologiques en terrain calaminaire., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 52/1 : 13-14.
, 1996, L'aunée médicinale (Inula helenium) dans la réserve naturelle du Rocheux à Theux., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 53/3 : 51-54.
, 1998, Le Petit Nacré (Issoria lathonia) sur les terrains calaminaires de l'est de la Belgique : données nouvelles sur l'écologie, l'éthologie et la chorologie de l'espèce. Réflexions sur la gestion des sites calaminaires et l'impact des lapins., Natura Mosana, 51 : 12-24.
, 1997, Les Bryophytes de la réserve naturelle du Rocheux : écologie et liste des espèces., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 54/3 : 49-53.
, 2001, Les lépidoptères rhopalocères des pelouses calcaires et calaminaires de la fenêtre géologique de Theux (province de Liège, Belgique) : inventaire et données écologiques nouvelles., Natura Mosana, 54 : 41-53.
, 1994, Réserve naturelle du Rocheux. Liste de plantes, une saison après l'abandon du pâturage par des moutons., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 51/1 : 5-6.
, 1885, Florule de Verviers et de ses environs., Verviers, 402 pp.
, 1989, Archéologie industrielle au Rocheux., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 46/2 : 28.
, 1958, Carte géologique de la Belgique. Texte explicatif de la feuille Louveigné-Spa 148., Service Géologique de la Belgique, Bruxelles, 55 pp.
, 1988, Haldes calaminaires du Rocheux: petite histoire d'un classement sans suite., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 45: 1-5.
, 1982, Un site exceptionnel de notre région gravement menacé. Les haldes calaminaires du Rocheux à Oneux-Theux., Le Jour du lundi 19 avril 1982.
, 2006, Inventaire et caractérisation des sites calaminaires en Région wallonne, Natura Mosana, 58 (2005): 83-124.
, 2005, Intérêt et particularités des haldes calaminaires wallonnes pour l'entomofaune : le cas des Lépidoptères Rhopalocères et des Orthoptères., Notes fauniques de Gembloux, 57 : 49-57.
, 1985, Remarques sur la faune belge (région verviétoise)., Lambillionea, 85 (7-8): 63-64.
, 1961, Taxonomic, phytogeographical and ecological problems round Viola calaminaria Lej., Publ. Natuurh. Gen. Limburg, 12 : 55-71.
, 2000, Bradybaena fruticum, l'escargot des haies. Présence de l'espèce dans la réserve naturelle du Rocheux à Theux., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 57/1 : 87-88.
, 1996, Gestion biologique d'un site calaminaire. Les options prises dans la réserve naturelle du Rocheux à Theux., Parcs et Réserves, 51 (1) : 2-4.
, 1997, Réserve naturelle du Rocheux à Theux. Comment connaitre l'évolution du couvert végétal., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 54/4 : 93-96.
, 1989, Présence du lézard vivipare au Rocheux., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 46/3 : 63.
, 1993, Résultats de prélèvements toxicologiques dans une mare sur sol calaminaire., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 50/4 : 1-3.
, 1992, Présence de l'argiope fasciée (Argiope bruennichi Scop.) dans la réserve naturelle du Rocheux à Theux., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 49/1 : 1-2.
, 1988, La flore calaminaire du Rocheux: Nullibi alias in Belgio. Une référence prestigieuse., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 45: 44-46.
, 1999, La métallurgie du zinc dans l'Eurégio Meuse-Rhin. Quelques repères historiques., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 56/2 : 35-41.
, 2005, L'archipel calaminaire entre Liège et Aix-la-Chapelle., Parcs et Réserves, 60 (3) : 28-31.
, 2000, La tolérance des plantes aux métaux lourds., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 57/1 : 99-102.
, 1988, La végétation des haldes calaminaires du Rocheux à Theux., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 45: 38-41.
, 1999, L'écosystème calaminaire., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 56/4 : 77-80.
, 1996, Le filon du Rocheux - Oneux. Vestiges au sol, revisités en hiver 1995-1996., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 1996 : 29-32.
, 1988, Monacha cantiana au Rocheux. Une donnée nouvelle pour la distribution de l'espèce en Belgique., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 45: 35-36.
, 1995, Présence du crapaud commun (Bufo bufo) dans la réserve naturelle du Rocheux., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 52/1 : 6-7.
, 1989, Rapport de gestion de la réserve naturelle du Rocheux. Année 1989., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 46/4 : 83-84.
, 1993, Rapport de gestion de la réserve naturelle du Rocheux. Année 1992., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 50/1 : 1-3.
, 1994, Rapport de gestion de la réserve naturelle du Rocheux. Année 1993., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 51/1 : 3-4.
, 1995, Rapport de gestion de la réserve naturelle du Rocheux. Année 1994., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 52/1 : 3-5.
, 1996, Rapport de gestion de la réserve naturelle du Rocheux. Année 1995., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 53/1 : 3-5.
, 1997, Rapport de gestion de la réserve naturelle du Rocheux. Année 1996., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 54/1 : 3-6.
, 1998, Rapport de gestion de la réserve naturelle du Rocheux. Année 1997., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 55/1 : 3-6.
, 1999, Rapport de gestion de la réserve naturelle du Rocheux. Année 1998., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 56/1 : 3-5.
, 2000, Rapport de gestion de la réserve naturelle du Rocheux. Année 1999., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 57/4 : 83-86.
, 1988, Un autre point de vue., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 45: 85-90.
, 1964, La flore et la végétation des terrains calaminaires de la Wallonie septentrionale et de la Rhénanie aixoise. Types chorologiques et groupes écologiques., Natura Mosana, 16 : 113-130.
, 1964, La teneur en zinc de quelques lichens des terrains calaminaires belges., Bulletin du Jardin Botanique de Belgique, 34 : 273-282.
, 1966, Révision des macrolichens de Belgique et des régions voisines. Etude taxonomique et phytogéographique., Institut de Morphologie végétale et de Botanique systématique, Université de Liège, 594 + 106 pp.
, 1964, Stereocaulon nanodes Tuck. en Wallonie et en Rhénanie., Lejeunia, N.S., 27 : 1-8.
, 1969, Pour une théorie de la protection scientifique des sites naturels., Les Naturalistes belges, 50 (8): 433-443.
, 2007, Eradication de la renouée du Japon dans la réserve naturelle du Rocheux., Revue verviétoise d'Histoire naturelle, 64 (4): 75-81.
, 1988, Coléoptères aquatiques., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 45: 53-55.
, 1988, Lépidoptères (Rhopalocères)., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 45: 51-52.
, 1994, Lépidoptères (Rhopalocères) observés jadis au Rocheux/Theux., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 1994 : 25-30.
, 1996, Les Hyménoptères de la réserve naturelle du Rocheux à Theux., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 53/4 : 83-93.
, 1988, Les Orthoptères (Orthoptera)., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 45: 56-58.
, 1996, Les Syrphidés de la réserve naturelle du Rocheux (Theux)., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 1996 : 11-14.
, 1960, La teneur en zinc des plantes du Violetum calaminariae., Les Naturalistes belges, 41 : 265-273.
, 1961, Dosage du zinc chez un lichen calaminaire belge: Stereocualon nanodes Tuck. f. tyroliense (Nyl.) M. Lamb., Physiologia Plantarum, 14 : 284-289.
, 1979, La végétation du site métallifère de Mortagne (Nord)., Documents floristiques II, 1 : 11-16.
, 1988, La faune herpétologique des haldes calaminaires du Rocheux., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 45: 37.
, 1988, Au sujet du Rocheux calaminaire., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 45: 11-13.
, 1950, Classement d'un site intéressant, les Rocheux., Parcs Nationaux, 5 : 25.
, 2007, Les Hétéroptères de la réserve naturelle du Rocheux (Commune de Theux, Province de Liège)., Natura Mosana, 60 (1): 1-20.
, 1988, L'arméria., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 45: 82-84.
, 1988, Inventaire botanique du Rocheux: Carex hirta et Crataegus x media., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 45: 42-43.
, 1950, Espèces nouvelles pour la faune belge (suite), Lambillionea, 50 : 14-15.
, 1989, Demande d'agrément pour la réserve naturelle du Rocheux à Theux (province de Liège)., Ardenne et Gaume, 49 pp.
, 1997, Les réserves naturelles d'Ardenne et Gaume., Ardenne et Gaume, Monographie n° 16, 64 pp.
, 1978, Adscita statices Linné en Belgique (Zygaenidae - Adscitinae)., Lambillionea, 77 (11-12) : 89-96.
, 1931, Das Violetum calaminariae der Zinkböden in der Umgebung Aachens. Ein Pflanzensoziologische Studie., Beiträge zur Naturdenkmalpflege, 14 : 463-503.
, 1991, Rapport de gestion de la réserve naturelle du Rocheux. Années 1989 et 1990., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 48/1 : 3.
, 1988, Note sur les lichens présents au site du Rocheux (Theux)., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 45: 79-80.
, 2019, La chlorée (Chlorissa cloraria), un bijou de la réserve naturelle du Rocheux (Theux), Parcs & Réserves, 74 (1) : 14-15.
, 1971, Violaé calaminariae Tx. 1961 in LOHMEYER et al., 1961. Lehre J. Cramer., Bibliographia Phytosociologica Syntaxonomica, 4 : 12.
, 1988, L'avifaune du site du Rocheux., Revue Verviétoise d'Histoire Naturelle, 45: 75-77.

Divers

Sources

RESNAT

Répondants de l'information

Ardenne et Gaume asbl.

Les Naturalistes Verviétois asbl.

Date de la dernière modification de la fiche

2019-08-14