Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

392 - La Platinerie

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Bouillon
Cantonnements DNF :Bouillon
Surface :4.95 ha
Coordonnées :X Lambert : 201009 - Y Lambert : 52837
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Site localisé en Ardenne, le long d'un petit affluent de la Semois, au sud-est de Bouillon. Il s'agit du témoin d'une ancienne platinerie, c'est-à-dire une forge spécialisée dans le traitement des tôles et fers plats pour l'armurerie, les ustensiles, ... A l'heure actuelle, il subsiste encore le réseau de canaux de dérivation ainsi qu'un étang. La végétation est constituée principalement par des groupements rivulaires et une aulnaie-frênaie.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • L0 - Ardenne
  • L5 - Ardenne méridionale

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Bouillon4.95 haBOUILLONLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Bouillon4.95 haNeufchâteau

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Commune de Bouillon.

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Oui  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Bouillon, 8, rue du Routy, 6850 Paliseul (Tél.: 061/23.08.80 - Fax: 061/23.08.99).
Commission Consultative de Gestion des Réserves Naturelles Domaniales de Lorraine et d'Ardenne méridionale.

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6225La Platinerie4,95 ha

Biotopes

Biotopes Corine

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
31.811Prunellieraies-ronceraies
44.32Aulnaies-frênaies des rivières rapides

Commentaires sur les biotopes

37.35

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Alcedo atthisOuiNon1998Ph. Goffart
Ardea cinereaOuiNonNidification potentielleOveral (1996)
Invertébrés - Insectes - Libellules
Epitheca bimaculataOuiOuiPrésence à confirmer1998GT Gomphus (Ph. Goffart)
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Tettigonia cantans1998Ph. Goffart
Plantes - Plantes supérieures
Carex flavaOveral (1996)
Nuphar luteaOveral (1996)

Commentaires sur la faune

Des hérons pêchent dans l'étang qui pourrait abriter divers oiseaux d'eau malgré les arbres élevés qui l'entourent et constituent un obstacle au décollage.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Protection d'une zone humide du bassin de la Semois.

Menaces

Banalisation des prairies, envahissement de l'étang par les arbres.

Recommandations

Fauchage des prairies avec exportation du foin, restauration des canaux, dérivations, etc. d'un grand intérêt archéologique (archéologie industrielle).
Eclaircies du couvert forestier en bordure de l'étang.
Aménagement d'un sentier praticable dans le site et amélioration des abords par élimination des déblais, amélioration de chemin du nord-est, etc.

Plan de gestion

Pas de plan de gestion disponible.

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Le site se trouve sur le cours du ruisseau des Mambes (bassin de la Semois). Son environnement n'est pas très favorable. En effet, il est entouré :

- au sud-ouest par la route Bouillon-Sedan, qui passe en contrehaut et induit une pollution par le bruit;

- au nord-est, par un lotissement (la cité du Champ des Manoeuvres), par des pessières et par un chemin hideux, établi au mépris de toute considération esthétique ou écologique;

- au nord-est par une petite route;

- au sud-est, du côté de l'ancienne platinerie, par des déblais.

Il comporte un étang forestier artificiel, en contrebas duquel a été aménagé jadis un réseau de canaux munis de vannes, qui avec le ruisseau et ses bras morts forme toute une série de ruisselets bordés d'une végétation intéressante.

Ailleurs subsistent d'anciens prés de fauche rudéralisés.

Géologie : Siegenien inférieur.

Description biologique

L'étang forestier montre quelques Nuphar lutea et des paquets d'algues vertes.
Sur ses bords on observe de belles cépées d'Alnus glutinosa, et quelques Fraxinus excelsior, Acer pseudoplatanus, Salix alba... et des arbres tels Corylus avellana, Acer pseudoplatanus, Crataegus monogyna, Viburnum opulus,...
Des anses vaseuses abritent Glyceria fluitans, Alisma plantago-aquatica, Equisetum fluviatile, Lemna minor.
Des plages de graviers montrent Persicaria hydropiper, Cardamine flexuosa, Potentilla anserina, Lotus pedunculatus, Holcus lanatus, etc.
La digue qui sépare l'étang du ruisseau est envahie par des espèces palustres et forestières : Senecio ovatus, Angelica sylvestris, Persicaria bistorta, Urtica dioica, Heracleum sphondylium, Filipendula ulmaria, Arrhenatherum elatius, Stachys sylvatica, Poa nemoralis, Festuca gigantea, ...
En contrebas de l'étang, entre les divers bras et canaux, s'est établie une aulnaie-frênaie assez intéressante dans laquelle les espèces les plus caractéristiques sont Prunus padus, Frangula alnus, Crepis paludosa, Persicaria bistorta, Stellaria nemorum, Caltha palustris, Cardamine amara, Scirpus sylvaticus, Athyrium filix-femina, Impatiens noli-tangere, etc.
Les prairies à l'abandon qui subsistent dans la plaine alluviale sont banales et très rudéralisées. On y observe Filipendula ulmaria, Deschampsia cespitosa, Urtica dioica, Galium aparine comme espèces dominantes. Elles disparaissent en partie sous les fourrés de prunelliers.

Monument naturel

Etang.

Monument historique

Ancien site industriel intéressant par son réseau de canaux, de dérivations, de vannes, etc. Anciens bâtiments de la Platinerie.

Histoire du site

D'après la carte de Ferraris, la vallée du ruisseau des Mambes, affluent de la rive gauche de la Semois, a servi jadis de source d'énergie à diverses petites industries et les noms de lieux-dits échelonnés le long de son cours en témoignent : Moulin Noir, Moulin des Mambes, la Platinerie, le Maka,... Rappelons qu'une platinerie fournissait les tôles, les fers plats destinés à l'armurerie, aux ustensiles de ménage, etc (BLOUARD, 1954).

Divers

Sources

ZHIB

Répondants de l'information

SAINTENOY-SIMON, J. (1994).