Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

557 - Le Tournibois

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Flobecq
Cantonnements DNF :Mons
Surface :14.64 ha
Coordonnées :X Lambert : 106988 - Y Lambert : 159781
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

Situé dans la région des Collines, au nord-est de Flobecq, le Tournibois est constitué principalement d'une très belle hêtraie mélangée coiffant un coteau très abrupt. On y trouve également des chemins creux, des haies de charmes têtards, des clairières forestières ainsi que plusieurs zones de sources. Parmi les plantes typiques des forêts atlantique, particulièrement bien représentées dans le site, on peut citer notamment la jacinthe des bois (Hyacinthoides non-sripta) et le tamier (Tamus communis). La faune est diversifiée: on y observe de nombreuses espèces d'oiseaux et plusieurs amphibiens dont la salamandre terrestre (Salamandra salamandra). Outre leur intérêt biologique, l'ensemble du Tournibois et ses environs présentent une grande valeur paysagère.

Carto

Régions naturelles

  • B0 - Région limoneuse hennuyère
  • B2 - Collines hennuyères

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Flobecq14.64 haFLOBECQHAINAUT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Mons14.64 haMons

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6769Le Tournibois14,64 ha

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Mustela putoriusNonNonDemande d'agrément LRBPO (2008)
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Asio otusOuiNonNicheurDemande d'agrément LRBPO (2008)
Athene noctuaOuiNonNicheurDemande d'agrément LRBPO (2008)
Buteo buteoOuiNonNicheurDemande d'agrément LRBPO (2008)
Dendrocopos minorOuiNonNicheurDemande d'agrément LRBPO (2008)
Falco subbuteoOuiNonNicheurDemande d'agrément LRBPO (2008)
Falco tinnunculusOuiNonNicheurDemande d'agrément LRBPO (2008)
Oriolus oriolusOuiOuiNicheurDemande d'agrément LRBPO (2008)
Streptopelia turturOuiOuiNicheurDemande d'agrément LRBPO (2008)
Strix alucoOuiNonNicheurDemande d'agrément LRBPO (2008)
Turdus pilarisOuiNonNicheurDemande d'agrément LRBPO (2008)
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Ichthyosaura alpestrisOuiNonDemande d'agrément LRBPO (2008)
Lissotriton helveticusOuiNonDemande d'agrément LRBPO (2008)
Lissotriton vulgarisOuiNonDemande d'agrément LRBPO (2008)
Rana temporariaOuiNonDemande d'agrément LRBPO (2008)
Salamandra salamandraOuiNonDemande d'agrément LRBPO (2008)
Plantes - Plantes supérieures
Epipactis helleborineDemande d'agrément LRBPO (2008)
Hyacinthoides non-scriptaDemande d'agrément LRBPO (2008)
Lamium maculatumNaturalisé ?Demande d'agrément LRBPO (2008)
Mespilus germanicaDemande d'agrément LRBPO (2008)
Narcissus pseudonarcissusDemande d'agrément LRBPO (2008)
Ranunculus flammulaDemande d'agrément LRBPO (2008)
Scutellaria galericulataDemande d'agrément LRBPO (2008)
Tamus communisDemande d'agrément LRBPO (2008)

Commentaires sur la faune

Mammifères (données demande d'agrément 2008 LRBPO):
Apodemus sylvaticus, Clethrionomys glareolus, Erinaceus europaeus, Lepus europaeus, Microtus agrestis, Mustela erminea, Mustela nivalis, Mustela putorius, Oryctolagus cuniculus, Pipistrellus pipistrellus, Sorex araneus, Talpa europaea, Vulpes vulpes,

Oiseaux nicheurs certains ou probables (données demande d'agrément 2008 LRBPO):
Aegithalos caudatus, Athene noctua, Asio otus, Buteo buteo, Carduelis chloris, Certhia brachydactyla, Coccothraustes coccothraustes, Corvus corone, Corvus monedula, Columba oenas, Columba palumbus, Cuculus canorus, Dendrocopos major, Dendrocopos minor, Erithacus rubecula, Falco tinnunculus, Falco subbuteo, Fringilla coelebes, Garrulus glandarius, Motacilla alba, Motacilla flava, Muscicapa striata, Oriolus oriolus, Parus caeruleus, Parus montanus, Parus major, Parus palustris, Passer montanus, Phasianus colchicus, Phylloscopus collybita, Phylloscopus sibilatrix, Phylloscopus trochilus, Pica pica, Picus viridis, Prunella modularis, Regulus regulus, Sitta europaea, Streptopelia turtur, Strix aluco, Sturnus vulgaris, Sylvia atricapilla, Sylvia borin, Sylvia communis, Troglodytes troglodytes, Turdus merula, Turdus philomelos, Turdus pilaris, Turdus viscivorus,

Amphibiens (données demande d'agrément 2008 LRBPO):
Rana temporaria, Salamandra salamandra, Triturus alpestris, Triturus helveticus, Triturus vulgaris,

Commentaires sur la flore

Phanérogames (données K. Temara, J. Braquené, K. De Waele et J. Vanheuwerwijn - cf demande d'agrément 2008 LRBPO):
Acer campestre, Acer pseudoplatanus, Adoxa moschatellina, Ajuga reptans, Alopecurus pratensis, Anemone nemorosa, Alnus glutinosa, Angelica sylvestris, Anthoxanthum odoratum, Anthriscus sylvestris, Athyrium filix-femina, Arctium minus, Arum maculatum, Arrhenatherum elatius, Betula pendula, Brachypodium sylvaticum, Callitriche sp., Caltha palustris, Calystegia sepium, Cardamine amara, Cardamine flexuosa, Carex pilulifera, Carex remota, Carex sylvatica, Carpinus betulus, Castanea sativa, Chaenomeles japonica, Chaerophyllum temulum, Circaea lutetiana, Cirsium arvense, Cirsium palustre, Cirsium vulgare, Clematis vitalba, Corylus avellana, Crataegus monogyna, Cruciata laevipes, Cytisus scoparius, Dactylis glomerata, Deschampsia cespitosa, Digitalis purpurea, Dryopteris filix-mas, Epilobium angustifolium, Epilobium hirsutum, Epilobium roseum, Epipactis helleborine, Equisetum telmateia, Eupatorium cannabinum, Fagus sylvatica, Fallopia convolvulus, Filipendula ulmaria, Fraxinus excelsior, Galanthus nivalis, Galeopsis tetrahit, Galium aparine, Geraniul robertianum, Geum urbanum, Glechoma hederacea, Glyceria fluitans, Gnaphalium uliginosum, Hedera helix, Heracleum sphondylium, Hyacinthoides non-scripta, Hieracium murorum, Holcus lanatus, Holcus mollis, Humulus lupulus, Ilex aquifolium, Iris pseudacorus, Juncus articulatus, Juncus conglomeratus, Juncus effusus, Lamium album, Lamium galeobdolon, Lamium maculatum, Lapsana communis, Lemna minor, Leucanthemum vulgare, Lonicera periclymenum, Lotus pedunculatus, Lycopus europaeus, Lysimachia nummularia, Lythrum salicaria, Mentha suaveolens, Mentha x verticillata, Mespilus germanica, Milium effusum, Moerhingia trinervia, Myosotis arvensis, Myosoton aquaticum, Narcissus pseudonarcissus, Oxalis acetosella, Paris quadrifolia, Pimpinella major, Pinus sylvestris, Plantago major, Poa nemoralis, Poa trivialis, Polygonatum multiflorum, Persicaria hydropiper, Persicaria maculosa, Populus alba, Potentilla anserina, Potentilla sterilis, Primula elatior, Prunella vulgaris, Prunus avium, Pteridium aquilinum, Quercus petraea, Quercus robur, Quercus rubra, Ranunculus ficaria, Ranunculus flammula, Ranunculus repens, Ranunculus sceleratus, Ribes rubrum, Rosa arvensis, Rubus spp., Rubus idaeus, Rumex acetosa, Rumex obtusifolius, Rumex sanguineus, Salix caprea, Sambucus nigra (incl. var. laciniata), Scutellaria galericulata, Silene dioica, Sorbus aucuparia, Stachys sylvatica, Stellaria graminea, Stellaria holostea, Stellaria media, Symphytum officinale, Tamus communis, Teucrium scorodonia, Tilia platyphyllos, Ulmus minor, Urtica dioica, Viburnum opulus, Vinca minor, Viola odorata.
Champignons (données demande d'agrément 2008 LRBPO):
Amanita phalloides, Amanita rubescens, Ascoryne sarcoides, Auricularia auricularia-judae, Boletus edulis, Claviluna cristata, Hypholoma fasculare, Inocybe geophylla, Laccaria amethystea, Lactarius rufus, Lycoperdon pyriforme, Mycena alcalina, Nectria cinnabarina, Phallus impudicus, Phellinus igniarius, Polyporus squamosus, Russula claroflava, Scleroderma citrinum, Trametes gibbosa, Trametes versicolor, Xerocomus badius, Xylaria polymorpha.

Espèces exotiques

Chaenomeles japonica,

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un site de haute valeur paysagère et de grand intérêt biologique.

Menaces

A compléter

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

Un plan de gestion est proposé dans le dossier de demande d'agrément (COLLECTIF, 2008).
Les objectifs de la gestion sont:
- respecter et améliorer l'intérêt paysager du site;
- maintenir et améliorer la diversité botanique et des végétations;
- maintenir l'intégrité et la diversité des communautés animales, voire les favoriser;
- maintenir le rôle de refuge joué par la réserve pour l'ensemble de la biodiversité locale.
Plusieurs actions ont déjà été menées depuis la création de la réserve: abattage des peupliers cultivés, maintien d'arbres morts sur pied, pose de nichoirs, etc.

Accès du public

La réserve naturelle du Tournibois est accessible dans le cadre de visites guidées ainsi que lors des journées de gestion, qui sont régulièrement organisées, sous la conduite de guides diplômés.

Sont interdites toutes les activités autres que l'observation de la nature dans un esprit de respect de la faune et de la flore.

Les recherches et études scientifiques sur le territoire de la réserve seront suscitées et menées après accord de la commission de gestion. Le prélèvement de plantes et d'animaux ne seront autorisés qu'à des fins scientifiques et avec l'accord de la Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux.

Les véhicules motorisés sont interdits sur les chemins d'accès à la réserve, de même que les vélos tout terrain et les chevaux. Les engins forestiers et/ou agricoles dont la présence serait indispensable pour mettre en oeuvre le plan de gestion seront seuls autorisés dans les limites de la réserve.

Les membres de la commission de gestion ont accès en tout temps à l'ensemble du territoire de la réserve.

Détails

Description physique

Le Tournibois couvre, au nord-est de Flobecq, une extrémité abrupte de la chaîne des Collines, en épingle entre les vallons des ruisseaux d'Ancre et de Binchebeek qui s'ouvrent sur le plateau limoneux hennuyer. Sur à peine 200 m la dénivellation atteint près de 60 m. La pente est exposée au sud-ouest. Son sous-sol est constitué de dépôts tertiaires du Panisélien : alternance d'argiles et de sables glauconifères. De la lisière ouest du bois et de ses environs affleurent quelques sources, au niveau des lits d'argiles paniséliennes surmontés de couches de sables filtrants. Le Tournibois présente comme particularité géologique une falaise rocheuse formée par la cimentation du sable panisélien en grès massif.

Description biologique

Le Tournibois est constitué d'une très belle hêtraie mélangée, juchée sur un coteau très abrupt. Vers le sommet, les strates herbacées et arbustives sont pauvres : quelques massifs de ronces (Rubus sp.) et buissons de houx (Ilex aquifolium), de petites plages de germandrée scorodoine (Teucrium scorodonia) et de surelle (Oxalis acetosella) dans les trouées et les coupes forestières. Ces espèces relèvent de la chênaie-hêtraie acidophile (Fago-Quercetum).
En descendant vers les sources et dans les dépressions, celle-ci cède progressivement le pas à une forêt neutrocline à mull (Endymio-Fagetum et Endymio-Carpinetum). La strate herbacée y est beaucoup plus riche : les tapis de jacinthe des bois (Hyacinthoides non-scripta) sont parsemés d'anémone sylvie (Anemone nemorosa), de ficaire (Ranunculus ficaria), de primevère élevée (Primula elatior), de gouet tacheté (Arum maculatum), de petites pervenches (Vinca minor), de circée de Paris (Circaea lutetiana), de surelles (Oxalis acetosella) et de sceau de Salomon (Polygonatum multiflorum).
Dans les chemins humides, on note la présence de la gnaphale des mares (Gnaphalium uliginosum) et du jonc épars (Juncus effusus).
Les chemins creux sont bordés de divers arbustes : le noisetier (Corylus avellana), le sureau (Sambucus nigra), le sorbier des oiseleurs (Sorbus aucuparia). On peut également y rencontrer le tamier commun (Tamus communis) et l'épipactis à larges feuilles (Epipactis helleborine).
Le long du chemin sud et au bas du Tournibois sont visibles de remarquables alignements de charme (Carpinus betulus) taillés en têtard.
On note par ailleurs la présence, à l'extrémité sud-est du site, d'un hêtre d'âge respectable, qui se remarque par ses dimensions impressionnantes (3,65 m de circonférence pour une hauteur totale atteignant 32 m !).

Monument naturel

Falaise rocheuse. Hêtre remarquable et alignements de charmes têtards.

Monument historique

Chapelle datant du 19ème siècle.

Histoire du site

Sur la carte de Ferraris (18ème siècle), le Tournibois était encore intégré à un ensemble boisé de haute futaie beaucoup plus vaste.

Biblio

Divers

Sources

CRASSEN

Répondants de l'information

CRASEN (1982) - LIGUE ROYALE BELGE POUR LA PROTECTION DES OISEAUX (2008).