Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

655 - Sablière d'Inchèbroux

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Sablière du manège 'Crin d'or'
Communes :Chaumont-Gistoux
Cantonnements DNF :Nivelles
Surface :3.48 ha
Coordonnées :X Lambert : 173317 - Y Lambert : 153352
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique
Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Intro

Brève description

Cette ancienne sablière inscrite au plan de secteur en zone forestière d'intérêt paysager est actuellement occupée par un centre équestre et jouxte le site Natura 2000 de la vallée du Train. Les flancs de l'excavation sont boisés, à l'exception d'une pente sableuse qui abrite un petit peuplement d'insectes sabulicoles (notamment l'abeille Colletes cunicularius et le coléoptère Cicindela hybrida), ainsi que quelques plantes caractéristiques des substrats sableux plus ou moins instables (les graminées Corynephorus canescens et Aira praecox). Vu son affectation et son boisement important, cette ancienne sablière ne figure pas parmi les sites sableux les plus intéressants du Brabant wallon; de plus, son intérêt diminuera au fur et à mesure de l'envahissement des dernières zones sableuses par les ligneux.

Carto

Régions naturelles

  • C0 - Brabant limoneux

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Chaumont-Gistoux3.48 haCHAUMONT-GISTOUXBRABANT

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Nivelles3.48 haMons

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Centre équestre "Crin d'or".

Biotopes

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Carabidés
Cicindela hybridaReproduction2004A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Colletes cuniculariusReproduction2004A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Aira praecoxAssez abondant sur la partie ouverte du flanc est2004A. Remacle
Corynephorus canescensDispersé sur la partie sableuse du flanc2004A. Remacle

Commentaires sur la faune

Insectes
- Coléoptères Cicindelinae: Présence d'une petite population de Cicindela hybrida cantonnée dans les parties encore sableuses.
- Hyménoptères Aculéates: Peuplement concentré au niveau de la partie sableuse du talus oriental et dispersé dans les petites aires sableuses résiduelles. Espèces recensées (prospections insuffisantes): l'Apoïde Colletes cunicularius; le Sphécide Mellinus arvensis.

Commentaires sur la flore

Calluna vulgaris pousse en bordure du site, le long du chemin sableux dominant le sud du site et dans le bois de Chaumont.

Espèces exotiques

Prunus serotina,

Conservation

Objectifs de conservation

Sauvegarder un site de reproduction pour les insectes sabulicoles et favoriser le développement de la végétation des pelouses silicicoles.

Menaces

- Boisement de plus en plus important des parties encore sableuses du flanc oriental.

Recommandations

Dans le but de sauvegarder un site attractif à l'égard des insectes sabulicoles, il serait intéressant d'éliminer une partie des ligneux qui ont colonisé le flanc oriental et d'éviter le piétinement intense de la pente de sable meuble. L'aspect esthétique de ce site localisé en zone forestière d'intérêt paysager ne serait aucunement dévalorisé par cette mesure.

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

Accès limité aux clients du manège.

Détails

Description physique

Situation générale: Ce site d'extraction a été creusé dans le versant est de la vallée du Train, au lieu-dit Inchèbroux, à moins de 500 m à l'ouest du lieu-dit Les Bruyères.
On y a exploité des sables tertiaires du Bruxellien.
Description du site: Le site est accessible par le chemin allant vers le centre équestre "Crin d'or" qui occupe le fond de l'excavation: plusieurs bâtiments, box, buvette, pistes sableuses, bassin proche de l'entrée (avec poissons rouges et canards).
Les anciennes falaises sont hautes de 12-15 m et en grande partie boisées. Le sable y est encore apparent à quelques endroits, en particulier sur la pente orientale, située à l'opposé de l'accès: une partie de ce flanc est constituée de sable plus ou moins mobile et piétiné (prélèvement occasionnel de sable pour les pistes du manège); d'autres petites aires sableuses subsistent çà et là dans le site. Au pied du flanc oriental se trouve une petite mare.
Fréquentation du site: Forte (manège). La pente sableuse du flanc oriental est piétinée. Un chemin de promenade domine l'excavation vers le sud et un sentier, peu fréquenté en 2004, longe la bordure supérieure vers l'est.
Présence de déchets: Un petit dépôt de déchets verts à l'angle nord. En 1982, le site était toutefois pollué (cf. rapport ADESA, 1988). Une grosse place à feu au pied de la 'coulée' sableuse vers l'est.
Environnement du site: Bois de Chaumont; habitations à moins de 500 m dans plusieurs directions.

Description biologique

Les flancs de l'excavation sont en grande partie boisés: notamment peupliers, pins, mélèzes, Betula pendula, Salix caprea, Quercus robur, Q. rubra, Castanea sativa. Certaines portions sont couvertes de ronciers.
L'intérêt biologique du site réside dans le maintien, au niveau du flanc oriental, d'une pente de sable meuble dont les bordures sont occupées par une végétation acidiphile éparse, incluant les poacées Agrostis capillaris, Aira praecox (assez abondante), Corynephorus canescens (dispersée mais bien présente), Deschampsia flexuosa et Anthoxanthum odoratum, ainsi que Rumex acetosella, Hypericum perforatum, Epilobium angustifolium, Teucrium scorodonia, Luzula campestris. Des plantules et jeunes pieds de ligneux s'y développent: Betula pendula, Pinus sylvestris, Quercus robur, Acer pseudoplatanus, Sorbus aucuparia et Prunus serotina, ainsi que des ronces et des genêts (Cytisus scoparius). La poacée Aira praecox a été observée ailleurs dans les parties hautes de la sablière, de même que Festuca filiformis.
Dans la petite mare au pied du talus oriental pousse notamment Typha latifolia (aucun relevé effectué).

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation: probablement bois.
Matériau(x) extrait(s): sable.
Déroulement de l'exploitation: ?
Réaffectation prévue (dans autorisation): ?
Réaffectation effective: centre équestre.

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)