Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

732 - Ruisseau de la Rochette

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Chiny
Cantonnements DNF :Virton
Surface : ha
Coordonnées :X Lambert : 224912 - Y Lambert : 41478

Intro

Brève description

Localisé dans l'ouest de la Lorraine, le site comprenait à l'origine une petite carrière située au sud-ouest du village de Valansart. Le périmètre a ensuite été largement étendu en comprenant notamment les sources du Ruisseau de la Rochette. L'intérêt biologique de la zone est important et plusieurs parties restaurables sont présentes et feront l'objet de mesures de gestion adéquates

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • M0 - Lorraine belge

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
JamoigneCHINYLUXEMBOURG

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
VirtonArlon

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Service public de Wallonie, Département de la Nature et des Forêts, Cantonnement de Virton, 17, rue Croix Le Maire, 6760 Virton (Tél. : 063/58.86.40 - Fax : 063/58.86.45).

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Lanius collurioOuiNonCanton2009P. Verté
Invertébrés - Insectes - Coléoptères - Carabidés
Cicindela campestrisPetite carrière1995A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Gomphocerippus rufusPetite carrière1995A. Remacle
Tettigonia cantansPetite carrière1995A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Epipactis helleborinePetite carrière1995A. Remacle
Ononis repensPetite carrière1995A. Remacle

Commentaires sur la faune

Reptiles
Aucun Lacerta n'a été observé, mais le site pourrait convenir à Lacerta agilis. Cette espèce a été vue par Parent (au moins en 1964) à la Sablonnière, lieu-dit situé à moins de 2 km au sud-ouest. Des recherches supplémentaires devraient y être effectuées.
Insectes
- Orthoptères: Tettigonia cantans, Pholidoptera griseoaptera, Chorthippus parallelus, C. biguttulus, C. brunneus, Gomphocerus rufus, Omocestus viridulus, Chrysochraon dispar, Tetrix subulata, Nemobius sylvestris.
- Cicindèles: Petite population de Cicindela campestris sur le talus ouest en B.
- Hyménoptères Aculéates (non recensés): Nids dispersés dans les quelques petites aires plus sableuses.

Commentaires sur la flore

Anthyllis vulneraria.

Espèces exotiques

Conyza canadensis,

Conservation

Objectifs de conservation

A compléter

Menaces

Dépôts de déchets dans la petite carrière

Recommandations

Lacerta agilis devrait encore être recherché dans la petite carrière. Sa présence devrait impliquer la restauration du site: assainissement (au minimum recouvrement du versage en A par du sable mêlé ou non de pierre), enlèvement des tas de terre récents en B), déboisement.

Plan de gestion

A compléter

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Le site est localisé en Lorraine occidentale et comprend une partie de la vallée du Ruisseau de la Rochette, depuis l'ouest du village de Valansart jusqu'à la route joignant le village de Pin à la route N981.

Une petite carrière abandonnée localisée à moins d'un km au sud-ouest du village de Valansart, à proximité des deux sources du ruisseau de la Rochette, avait fait l'objet d'une description par A. REMACLE (1995) dans le cadre de l'inventaire des carrières et sablières de Wallonie. On y a exploité des grès calcarifères et sables du sinémurien. Ce petit site, fort altéré par divers versages, est accessible via un chemin qui part de la route de Valansart à Pin avant l'accès à la grande carrière active (Lx/678/06). De ce chemin en pente vers le ruisseau de la Rochette part l'accès au site qui se divise en deux branches; le chemin supérieur monte vers l'est à l'excavation A, déjà fort boisée et dont le comblement par des déchets ne laisse intacte qu'une minuscule partie du fond; le chemin inférieur mène à l'excavation B moins touchée par les dépôts de déchets. En B, le sol est assez pierreux, avec de très petites plages sableuses. A l'extrémité sud du fond est présent un vieil abri en bois.

Description biologique

L'ensemble du site doit encore être décrite dans le détail.

La petite carrière située au sud-ouest du village de Valansart, à proximité des deux sources du ruisseau de la Rochette, avait fait l'objet d'une description par A. REMACLE (1995): "Avant son utilisation comme versage, le site a dû présenter un intérêt biologique non négligeable. Son état actuel le classe parmi les sites d'intérêt mineur; il devrait cependant être encore prospecté (présence de Lacerta agilis?). La partie A, très dégradée, est longée sur le haut par un chemin (vers l'est). La falaise est dissimulée par des ligneux: Salix caprea surtout, Quercus,... Le fond est en partie couvert de ronciers et d'Urtica dioica, avec Betula pendula, Picea abies, Cytisus scoparius. Seul un are est plus ou moins dégagé et montre une végétation de pelouse sèche qui témoigne de l'intérêt du site avant la création du dépotoir et avant son boisement naturel: Euphorbia cyparissias (abondant), Silene vulgaris, Anthyllis vulneraria, Ononis repens, Lotus corniculatus, Thymus pulegioides, Knautia arvensis, Scabiosa columbaria, Erigeron acer, Solidago virgaurea, Leontodon hispidus, Hieracium subg. Hieracium, Pimpinella saxifraga, Potentilla neumanniana,..., avec Equisetum arvense, Alchemilla sp., Vicia cracca,... En haut de l'excavation A, près de l'arrivée du chemin au niveau du versage, une plage d'une trentaine de m² présente encore une végétation assez riche, avec Silene vulgaris, Euphorbia cyparissias, Anthemis tinctoria (quelques touffes), Hypochoeris radicata, Centaurea jacea s.l., Knautia arvensis, Sanguisorba minor, Daucus carota,... La partie B est plane, hormis la présence de quelques tas. La falaise est cachée par des arbres: Salix et Quercus surtout, gros buisson de Symphoricarpos albus; présence de plusieurs ronciers. Le talus vers l'ouest, haut d'environ 2,5 m, est sableux/pierreux et plus ou moins dénudé. La partie centrale du fond est occupée par un pré banal; la bordure vers l'ouest, le long du chemin, est plus intacte. On a relevé dans cette excavation la présence des taxons suivants (relevé incomplet): Anthyllis vulneraria, Lotus corniculatus, Ononis repens, Trifolium pratense, Euphorbia cyparissias, Thymus pulegioides, Sanguisorba minor, Silene vulgaris, Cerastium arvense, Hypochaeris radicata, Senecio jacobaea, Taraxacum (abondant), Leontodon hispidus, Centaurea cf. thuillieri, Leucanthemum vulgare, Picris hieracioides, Conyza canadensis, Achillea millefolium, Artemisia vulgaris (tas de terre), Pimpinella saxifraga, Daucus carota, Heracleum sphondylium, Euphrasia cf. stricta, Verbascum thapsus, Plantago lanceolata, diverses graminées (e.a. Dactylis glomerata), Epipactis helleborine (> 10 hampes) le long du chemin d'accès.

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant:
Matériau(x) extrait(s): grès et sable.
Déroulement de l'exploitation
Autorisation: 1948.
Fin:
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: comblement d'une partie (versage autorisé?).

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

DNF

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)
J.-P. JACOB (AVES)