Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

820 - Sablière d'Hambeau

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Communes :Namur
Cantonnements DNF :Namur
Surface :1.82 ha
Coordonnées :X Lambert : 190748 - Y Lambert : 125012
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec la cartographie dynamique

Intro

Brève description

Cette ancienne sablière incluse dans le “Domaine de l'autoroute” se trouve à environ 150 m de l'autoroute des Ardennes. Elle a récemment été remblayée, à l'exception d'un secteur laissé intact. Celui-ci comprend une mare (probablement utilisée comme bassin d'orage) dépourvue de végétation et des talus en partie sableux et plus ou moins arborés. L'intérêt biologique de ce site réside principalement dans la présence du rare Coléoptère Cicindela silvicola, la reproduction du Blaireau et de quelques espèces d'Amphibiens, ainsi que dans la présence d'un petit peuplement d'Hyménoptères Aculéates nichant dans les talus. Le boisement progressif des flancs de l'excavation entraîne une réduction de son attractivité à l'égard des insectes terricoles.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • E0 - Sillon sambro-Mosan
  • E5 - Pays sambro-mosan

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Wierde1.82 haNAMURNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Namur1.82 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Privé(s) Oui  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Biotopes

Biotopes WalEUNIS

CodeNomReprésentativitéSurfaceSource
C1Eaux stagnantes

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Meles melesOuiNonReproduction1998F. Ronveau et J.-Y. Baugnée
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Lissotriton vulgarisOuiNonReproduction2001A. Remacle
Pelophylax kl. esculentusOuiNon1995A. Remacle
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon1 juv.2001A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Metrioptera bicolor1995J.-P. Jacob
Plantes - Plantes supérieures
Centaurium erythraea1995A. Remacle

Commentaires sur la faune

Mammifères
Reproduction du Blaireau (plusieurs terriers occupés en 1998). Présence probable de Renard.

Oiseaux
Reproduction de la Poule d'eau (Gallinula chloropus). Cantonnement du Bruant jaune (Emberiza citrinella) et de la Fauvette grisette (Sylvia communis). Observation du Héron cendré (Ardea cinerea) et de la Mésange à longue queue (Aegithalos caudatus).

Amphibiens et reptiles
Reproduction d'au moins Rana kl. esculenta et Triturus vulgaris.
Reproduction probable d'Anguis fragilis.

Insectes
- Odonates (relevé partiel): Enallagma cyathigerum, Ischnura elegans, Coenagrion puella, Orthetrum cancellatum, Libellula depressa, Anax imperator, Aeshna cyanea.
- Orthoptères: Metrioptera bicolor, Pholidoptera griseoaptera, Tettigonia viridissima, Chorthippus parallelus.
- Lépidoptères (relevé incomplet): Espèces non menacées, e.a. Maniola jurtina, Aphantopus hyperantus, Coenonympha pamphilus, Pyronia tithonus, Araschnia levana, Polyommatus icarus, Thymelicus lineola.
- Cicindèles: aucune observation.
- Hyménoptères Aculéates: Les parties de talus encore sableuses hébergent un petit peuplement.
Espèces recensées (aucune donnée du printemps): les Apoïdes Andrena flavipes et Heriades truncorum*; le Pompilide Anoplius infuscatus*; les Sphécides Ectemnius lituratus*, Entomognathus brevis*, Lindenius albilabris*, Mimesa lutaria*, Oxybelus bipunctatus*.

Commentaires sur la flore

Données à compléter.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

L'intérêt biologique de ce site diminue suite à son envahissement par les ligneux. Toutefois, son statut public permettrait d'envisager, dans la partie résiduelle de l'excavation, des aménagements favorables à l'entomofaune sabulicole.

Menaces

- Boisement spontané des flancs de l'excavation résiduelle entraînant un ombrage excessif des talus encore sableux et une réduction de leur attractivité à l'égard des espèces sabulicoles.
- Pollution de la pièce d'eau à la suite des dépôts clandestins de déchets divers (ferrailles, planches, films et récipients plastiques,...). En juin 2001, dépôt à l'angle sud-ouest de la pièce d'eau de nombreux pneus.

Recommandations

- Fermeture complète du site (barrière à fermer avec cadenas). Le placement de blocs de béton sur le chemin d'accès ne suffit pas à empêcher certains véhicules d'entrer dans le site lorsque la grille est ouverte.
- Contrôle des arbres poussant sur les talus et à leur pied. Cette mesure est urgente et indispensable si l'on souhaite maintenir les espèces inféodées au substrat sableux.
- Nettoyage du site.

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

Site clôturé (barrière à l'entrée restant cependant ouverte).

Détails

Description physique

Situation générale: Cette ancienne sablière est localisée à environ 1 km au nord-ouest du village de Wierde, à près de 150 m de l'autoroute des Ardennes. L'excavation résiduelle n'est pas visible de l'autoroute. Elle jouxte vers l'est le bois de Jeumont et est proche vers le sud (moins de 150 m) du ruisseau de Crespon.
On y a exploité des dépôts sableux et argileux tertiaires, accumulés dans une poche de dissolution du calcaire carbonifère.
Description du site: Le site, propriété de l'intercommunale de l'Autoroute des Ardennes, est accessible vers le sud par la petite route qui passe sous l'autoroute, à proximité des silos ACBI bien visibles de l'autoroute. Le chemin d'accès à la sablière était en 1995 bloqué par des blocs de béton; toutefois, la grille d'entrée semble rester constamment ouverte (1994-95).
La sablière, entièrement entourée d'un haut treillis, a été réaménagée au cours des dernières années: remblayage des 2/3 - 3/4 de la cavité, plantation de jeunes arbres/arbustes le long du côté sud.
La partie remblayée, presque dénudée en 1994, s'est rapidement couverte d'une friche en 1995. La partie intacte consiste en une mare de 5-10 ares, limitée vers le sud par le talus du versage et ailleurs par des talus hauts de 5-6 m, en grande partie éboulés et plus ou moins arborés (présence vers le sud-est d'une arrivée d'eau - utilisation probable comme bassin d'orage). Certaines pentes plus fortes sont encore assez dénudées. Un replat étroit à nul longe la partie supérieure des anciennes falaises, délimité vers l'extérieur par un talus peu élevé. Replats et talus sont assez arborés.
Fréquentation du site: Faible.
Présence de déchets: A part le versage couvert en 1995 d'une friche, présence de différents déchets dans la mare (ferrailles, planches,...). Tas de branches dans la friche.
Environnement du site: Terrains agricoles; vers l'est, bois de Jeumont. Proximité de l'autoroute des Ardennes.

Description biologique

La partie remblayée du site est couverte d'une friche rudérale où ont été plantés divers ligneux en partie indigènes. Cette friche comprend, outre des graminées, Urtica dioica, Potentilla anserina, Trifolium repens, T. pratense, Melilotus div. sp., Vicia tetrasperma, V. hirsuta, V. sepium, Epilobium hirsutum, Heracleum sphondylium, Symphytum officinale, Galium aparine, Dipsacus fullonum (abondant), Picris hieracioides, Cirsium arvense, C. vulgare, Achillea millefolium, Pulicaria dysenterica (2 m2),...
Les ligneux qui ont colonisé la partie résiduelle de l'excavation (talus et leur base, replat) sont surtout des bouleaux (Betula pendula), accompagnés de Salix caprea et de quelques Quercus robur, Fagus sylvatica, Pinus sylvestris, Sorbus aucuparia, Prunus spinosa, P. serotina et Crataegus monogyna. Présence de Rubus sp. et de quelques Cytisus scoparius.
La strate herbacée est composée, à côté de graminées et de bryophytes, de Cerastium fontanum, Fragaria vesca, Lotus corniculatus, Epilobium angustifolium, Daucus carota, Centaurium erythraea, Prunella vulgaris, Hypochoeris radicata, Senecio jacobaea, Hieracium (H.) sp., Leucanthemum vulgare,...
La mare est dépourvue de végétation.

Monument naturel

Aucun monument.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle: terrains de culture.
Occupation du site avant exploitation: terrains agricoles.
Dernier exploitant:
Matériau(x) extrait(s): sable.
Déroulement de l'exploitation (non mentionnée sur la carte de la DPPGSS)
Autorisation:
Fin:
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: remblayage important. Partie intacte probablement utilisée comme bassin d'orage par l'intercommunale Autoroute des Ardennes.

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)
J.-P. JACOB (AVES)