Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

905 - Carrière de Bômel

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Carrière de Bomel
Communes :Namur
Cantonnements DNF :Namur
Surface :4.75 ha
Coordonnées :X Lambert : 185495 - Y Lambert : 129711
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Cette ancienne carrière de calcaire enclavée en zone d'habitat comprend l'excavation proprement dite, dont le fond est déjà en partie urbanisé, une pente pierreuse et une zone à fruticée incluant encore de petites aires dégagées à végétation caractéristique des pelouses calcaires. Son intérêt biologique est non seulement botanique (e.a. Sedum sexangulare, Helianthemum nummularium, Rhinanthus minor), mais aussi zoologique (e.a. le Lézard Podarcis muralis, les Orthoptères Metrioptera bicolor et Chrysochraon dispar, le Lépidoptère Melanargia galathea).

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • E6 - Versant du Plateau limoneux

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Namur4.75 haNAMURNAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Namur4.75 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

A compléter

Privé(s) Non  ONG Non  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

A compléter

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Podarcis muralisOuiNon1997A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Melanargia galatheaNonNon2001A. Remacle
Plebeius agestisNonNon1997A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Orthoptères
Metrioptera bicolor1997A. Remacle
Invertébrés - Insectes - Hyménoptères
Anthidium oblongatum1997A. Remacle
Osmia aurulenta1997A. Remacle
Plantes - Plantes supérieures
Rhinanthus minor1997A. Remacle
Sedum sexangulare2001A. Remacle

Commentaires sur la faune

Oiseaux
Avifaune des buissons. Observation de Carduelis carduelis en 1997.

Reptiles
Petite population de Podarcis muralis: au moins dans la zone du pierrier et au pied de la falaise nord.

Insectes
- Orthoptères: présence de 5 espèces très communes, Pholidoptera griseoaptera, Tettigonia viridissima, Chorthippus brunneus, C. biguttulus et C. parallelus, ainsi que de 2 espèces rares au nord du sillon Sambre-et-Meuse: Metrioptera bicolor (plus abondante dans la friche au NE que dans le site même) et Chrysochraon dispar.
- Lépidoptères: une espèce vulnérable: Aricia agestis; une espèce sujette à un faible risque: Melanargia galathea (abondant); diverses espèces non menacées: e.a. Aphantopus hyperantus, Maniola jurtina, Polyommatus icarus, Thymelicus lineatus.
- Coléoptères Cicindelinae: aucune observation.
- Hyménoptères Aculéates: abondance des Apoïdes Mégachilides, notamment Anthidium oblongatum* (rare en Wallonie), Osmia aurulenta*, Hoplitis adunca*, Megachile ericetorum*, Heriades truncorum*.


Commentaires sur la flore

Sedum sexangulare, Rhinanthus minor, Allium oleraceum, Helianthemum nummularium, Scabiosa columbaria, Festuca lemanii.

Espèces exotiques

Buddleja davidii, Robinia pseudoacacia,

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation d'un lambeau de pelouse calcaire, avec ses plantes caractéristiques, et d'une station de Podarcis muralis. Le très vieux et remarquable taillis de charme jouxtant le site vers le nord devrait aussi être maintenu.

Menaces

Le fond de l'excavation étant en zone d'habitat (ainsi que la partie du pierrier le long de la rue d'Arquet), il est très probable que cette partie soit bâtie dans un avenir proche, ce qui serait dommageable au moins pour la partie basse de la falaise et la population de Podarcis muralis.
La partie du site dominant la falaise nord a déjà perdu de son intérêt par suite de son embroussaillement; de plus, des terres sont déversées par le haut (2001) réduisant la surface du pierrier.

Recommandations

Il serait urgent de débroussailler la partie supérieure afin de préserver les lambeaux de pelouses résiduels.

Plan de gestion

Sans objet.

Accès du public

A compléter

Détails

Description physique

Situation générale: Ce site fait partie d'une carrière plus vaste dont la partie méridionale (Na/473/06 'Rue du Parc des Roches') est bâtie. Très proche du centre de Namur, on y accède par la rue d'Arquet qui monte vers Vedrin.
On y a exploité du calcaire viséen.
Description du site: Le site considéré dans cette fiche comprend deux parties.
- L'excavation proprement dite, en partie urbanisée (résidence des Roches, avec parking asphalté et garages), en partie couverte d'une friche avec arbustes et jeunes arbres. Elle est limitée vers le nord et l'est par une falaise subverticale, haute de 25 m maximum; la paroi présente plusieurs petits replats et, par endroits, des accumulations de blocs et de pierres à son pied.
- La partie septentrionale incluant un pierrier relativement fixé, qui descend jusqu'à la rue d'Arquet, et la zone jouxtant la falaise nord (où se trouve sur le haut une habitation) qui est assez embroussaillée mais présente encore des zones plus ou moins ouvertes.
L'excavation est accessible par le parking de la résidence des Roches. De la rue d'Arquet, un sentier monte dans le pierrier et atteint le chemin supérieur (rue de la Crête - cul de sac) dans la friche où un lotissement sera vraisemblablement édifié. Dans la montée, le sentier donne accès à un replat dominant la rue d'Arquet et utilisé comme lieu de pique-nique (plusieurs places à feu); ce replat se prolonge vers le nord par un sentier qui pénètre dans un vieux lambeau de taillis de charme.
Fréquentation du site: Le site est fréquenté au niveau du fond mais aussi du pierrier et de la partie dominant la falaise nord (présence d'un sentier).
Présence de déchets: Présence de deux très petits versages (déchets jetés du haut de la falaise en deux points) et de déchets épars dans le fond de l'excavation (e.a. matelas).
Environnement du site: Site enclavé dans le tissu urbain, dans un quartier où l'habitat est en expansion (partie supérieure du site).

Description biologique

La partie du fond de l'excavation non encore bâtie est couverte d'une friche herbeuse à Arrhenatherum elatius, Dactylis glomerata, Trisetum flavescens, Festuca sp., Brachypodium sylvaticum,... où les dicotylées sont abondantes (relevé effectué en 1996-97): e.a. Ranunculus bulbosus, Hypericum perforatum, Fragaria vesca, Sanguisorba minor, Lotus corniculatus, Vicia sepium, Lathyrus pratensis, Polygala vulgaris, Pimpinella saxifraga, Daucus carota, Origanum vulgare, Teucrium scorodonia, Galium mollugo, Centaurea (Jacea) sp., Leontodon hispidus, Hieracium pilosella, H. lachenalii, Carlina vulgaris, Inula conyzae, Carex flacca,...
Dans cette friche poussent de nombreux arbustes et jeunes arbres, plus dispersés dans la partie voisine du parking: Crataegus monogyna, Salix caprea, Betula pendula, Fraxinus excelsior, Acer pseudoplatanus, Fagus sylvatica, Rosa canina, Cornus sanguinea, Ligustrum vulgare, Prunus spinosa, Pyracantha coccinea, Cotoneaster horizontalis, C. cf. salicifolia, Clematis vitalba, Rubus sp.,...
Sur la falaise croissent des arbustes (surtout Rosa canina, Cornus sanguinea, quelques Cotoneaster horizontalis, Clematis vitalba) et de jeunes arbres (Fraxinus excelsior). La végétation herbacée qui s'est surtout développée sur les replats et dans les fissures de la falaise nord bien ensoleillée comprend: la petite fougère Asplenium ruta-muraria, les graminées Melica ciliata, Festuca lemannii, Bromus erectus et B. sterilis, Rumex scutatus (caractéristique des éboulis), Sedum album, S. spurium (notamment dans le bas), Centranthus ruber, Sanguisorba minor, Geranium columbinum, Pimpinella saxifraga, Echium vulgare, Scabiosa columbaria, Hieracium pilosella, H. lachenalii, H. murorum, Allium oleraceum (plusieurs plages dans le bas), etc.
La partie supérieure (y compris le pierrier), au nord de l'excavation, comprend des fourrés à Prunus spinosa, Rosa canina, Rosa villosa/tomentosa, Cornus sanguinea, Crataegus monogyna, Buddleja davidii, Ligustrum vulgare (fort envahissant), Corylus avellana, Euonymus europaeus, Quercus robur, Salix caprea, Fraxinus excelsior, Robinia pseudoacacia, Prunus avium, Cotoneaster horizontalis, Clematis vitalba (abondante),... et des ronciers. La strate herbacée poussant sur le pierrier et au niveau des lambeaux de pelouses comprend un cortège d'espèces diversifié, parmi lesquelles des espèces de pelouses mésophiles et xérophiles, ainsi que quelques espèces d'éboulis: entre autres Ranunculus bulbosus, Arenaria serpyllifolia, Rumex scutatus, Hypericum perforatum, Helianthemum nummularium, Arabis hirsuta, Erophila verna, Sedum album, S. sexangulare, S. spurium, Saxifraga tridactylites, Potentilla neumanniana, Sanguisorba minor, Agrimonia eupatoria, Lotus corniculatus, Lathyrus pratensis, Vicia sepium, Linum catharticum, Pimpinella saxifraga, Daucus carota, Convolvulus arvensis, Echium vulgare, Thymus pulegioides, Origanum vulgare, Galeopsis angustifolia, Plantago media, Galium mollugo, Centranthus ruber, Hieracium pilosella, H. lachenalii, Picris hieracioides, Carlina vulgaris, Solidago virgaurea, Leontodon hispidus, Inula conizae, Achillea millefolium, Centaurea (Jacea) sp., diverses poacées (Bromus erectus, Festuca lemanii, F. pratensis, Melica ciliata, Poa compressa, Arrhenatherum elatius, Festuca pratensis, Trisetum flavescens, Brachypodium sylvaticum), Allium oleraceum,...
Le replat dominant la rue d'Arquet, disparu en partie ou en totalité, montrait une végétation apparentée au pré mésophile, avec notamment Ranunculus bulbosus, Rhinanthus minor, Lotus corniculatus, Helianthemum nummularium, Linum catharticum, Origanum vulgare, Echium vulgare, Knautia arvensis, Hieracium lachenalii.

Monument naturel

Intérêt géologique: non traité.

Monument historique

Aucun monument.

Histoire du site

Occupation du site au 18e siècle:
Occupation du site avant exploitation:
Ancien exploitant:
Matériau(x) extrait(s): calcaire.
Référence DPPGSS: Namur 1 (partie nord).
Déroulement de l'exploitation:
Autorisation:
Fin:
Réaffectation prévue (dans autorisation):
Réaffectation effective: urbanisation d'une partie du fond, le long de la rue d'Arquet (Résidence des Roches, parking et garages). Le reste du fond a probablement en partie été remblayé.

Biblio

Divers

Sources

SABLIERES

Répondants de l'information

A. REMACLE (FUSAGx)
J.-P. JACOB (AVES)