Portail Wallonie.be| Portail Environnement| Fédération Wallonie-Bruxelles

91 - Lombitch

Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Synonymes :Al Florée
Communes :Philippeville
Cantonnements DNF :Philippeville
Surface :61.35 ha
Coordonnées :X Lambert : 168321 - Y Lambert : 95184
Voir la carte du site (statique) ou sa localisation avec Google map

Intro

Brève description

Située en Fagne de l'Entre-Sambre-et-Meuse, au nord du village de Sart-en-Fagne, la réserve naturelle de Lombitch comprend un vaste bloc de prairie attenant au bois du Grand Mont dont environ 10 hectares boisés sont protégés, un site de plus petite surface situé en fond de vallée (Al Florée), ainsi que diverses parcelles boisées acquises récemment. L'analyse de la végétation indique que la grande prairie a été anciennement amendée, la partie en pente plus pauvre et moins exploitée est recolonisée par des épineux. La flore comprend toutefois une belle variété d'espèces et notamment une fougère très rare, l'ophioglosse (Ophioglossum vulgatum). Cette prairie est pâturée par des vaches de race galloway. Le bois situé sur schistes est une chênaie-charmaie qui n'a plus été exploitée depuis quelques années: on y remarque de nombreux arbres morts. Quelques pinèdes sont isolées au sein du massif feuillu. Le site d'Al Florée présente des milieux très diversifiés: prairie amendée à colchique, pelouse sèche sur schistes, mégaphorbiaie à reine des prés, aulnaie marécageuse... On y trouve notamment la pulmonaire des montagnes (Pulmonaria montana). L'avifaune est représentée par des oiseaux forestiers: pics, mésanges, rapaces... mais aussi pipits, tarier pâtre, pie-grièche écorcheur... parfois aussi le râle des genêts.

Rappel : toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire ou de son délégué.

Carto

Régions naturelles

  • H0 - Fagne

Limites administratives

Ancienne(s) commune(s)SurfaceNouvelle(s) commune(s)Province(s)
Merlemont1.54 haPHILIPPEVILLENAMUR
Sart-en-Fagne59.81 haPHILIPPEVILLENAMUR

Cantonnements DNF

Cantonnement(s)SurfaceDirection(s)
Philippeville61.35 haNamur

Mentions dans d'autres inventaires de sites

A compléter

Site classé

Site non classé.

Propriétaire(s)

Réserves Naturelles RNOB - Natagora.

Privé(s) Non  ONG Oui  Communes Non  Région Non  Autres publics Non

Gestionnaire

Alain PAQUET, 285 Avenue de Lumsonry, B-5651 Tarcienne (Tél.: 071/22.01.10).

Sites protégés

Code du siteNom du siteSurface
6720Lombitch

Espèces

Espèces de valeur patrimoniale

TaxonStatut de protectionListe rougeStatutAnnéeRep*ProtectionSource
Animaux - Vertébrés - Mammifères
Micromys minutusNonNon
Animaux - Vertébrés - Oiseaux
Acrocephalus palustrisOuiNon
Anthus pratensisOuiOui2012A. Paquet, X. Vandevyvre
Crex crexOuiOuiNicheur occasionnel possible2006A. Paquet
Dendrocopos minorOuiNon
Dryocopus martiusOuiNonNicheur probable2015Divers obs.
Gallinago gallinagoOuiOuiMigrateur-hivernant en petit nombre2013A. Paquet, L. Swaennen
Lanius collurioOuiNonNicheur (min. 5 couples)2015Divers obs.
Lanius excubitorOuiOuiHivernant2014J. Lambert
Luscinia megarhynchosOuiNonNicheur2010Divers obs.
Oriolus oriolusOuiOui2014Y. Barbier
Pernis apivorusOuiNon
Saxicola torquatusOuiNon2012A. Paquet, X. Vandevyvre
Streptopelia turturOuiOui
Animaux - Vertébrés - Amphibiens
Alytes obstetricansOuiNonReproduction2012A. Paquet et al.
Bufo bufoOuiNonReproduction2015A. Paquet et al.
Ichthyosaura alpestrisOuiNonReproduction2015Divers obs.
Lissotriton helveticusOuiNonReproduction2015Divers obs.
Lissotriton vulgarisOuiNon2010Divers obs.
Pelophylax kl. esculentusOuiNonReproduction2015Divers obs.
Rana temporariaOuiNonReproduction2015Divers obs.
Animaux - Vertébrés - Reptiles
Anguis fragilisOuiNon2015E. Graitson, A. Paquet et al.
Natrix natrixOuiOui2014Divers obs.
Zootoca viviparaOuiNon2015E. Graitson, A. Paquet et al.
Invertébrés - Insectes - Papillons diurnes
Apatura iliaNonNonmax. 1 ex.2006L. Swaennen
Apatura irisNonNon2007Divers obs.
Aporia crataegiNonNonmax. 10 ex.2011A. Paquet et al.
Argynnis adippeNonOui2011L. Swaennen, A. Paquet
Argynnis aglajaNonOuimax. 7 ex.2010A. Paquet
Boloria diaOuiOui2011L. Swaennen
Boloria euphrosyneOuiOui2014A. Paquet
Boloria seleneNonNonmax. 10 ex.2011A. Paquet et al.
Brenthis inoNonNonmax. 20 ex.2011A. Paquet et al.
Callophrys rubiNonNon2011A. Paquet
Carcharodus alceaeNonNonmax. 1 ex.2006A. Paquet et al.
Carterocephalus palaemonNonNon2014A. De Broyer, A. Paquet
Erebia medusaOuiOuimax. 2 ex.2004G. San Martin
Erynnis tagesNonNonmax. 1 ex.2011A. Paquet et al.
Hamearis lucinaNonOui2009A. Paquet, A. De Broyer
Issoria lathoniaOuiNon2004E. Graitson
Limenitis camillaNonNonmax. 5 ex.2006A. Paquet et al.
Lycaena tityrusNonNonmax. 1 ex.2011A. Paquet et al.
Melanargia galatheaNonNonmax. 25 ex.2011A. Paquet et al.
Melitaea athaliaOuiOui2001A. Paquet
Melitaea diaminaNonNonmax. 30 ex.2006A. Paquet et al.
Nymphalis polychlorosNonNon2011A. Paquet, O. Kints
Polyommatus semiargusNonNonmax. 5 ex.2006L. Swaennen
Pyrgus malvaeNonOui2009A. Paquet, A. De Broyer
Satyrium pruniNonNonmax. 30 ex.2011A. Paquet et al.
Invertébrés - Insectes - Papillons nocturnes
Euplagia quadripunctaria2008A. Paquet
Invertébrés - Insectes - Libellules
Ischnura pumilioNonOui2011A. Paquet
Orthetrum brunneumNonOui2015A. Paquet, A. De Broyer
Sympecma fuscaOuiOui2010A. Paquet
Plantes - Plantes supérieures
Acinos arvensis1999M. Lambert, Q. Smits
Bunium bulbocastanum1999M. Lambert, Q. Smits
Carex vesicaria1999M. Lambert, Q. Smits
Dactylorhiza fuchsii1999M. Lambert, Q. Smits
Dactylorhiza majalis1999M. Lambert, Q. Smits
Dianthus armeria1999M. Lambert, Q. Smits
Genista tinctoria1999M. Lambert, Q. Smits
Geum rivale2012M. Lambert, Q. Smits et al.
Myosotis discolor1999M. Lambert, Q. Smits
Ophioglossum vulgatum1999M. Lambert, Q. Smits
Potentilla anglica1999M. Lambert, Q. Smits
Pulmonaria montana1999M. Lambert, Q. Smits
Ranunculus serpens subsp. nemorosus1999M. Lambert, Q. Smits
Silaum silaus1999M. Lambert, Q. Smits
Silene nutans1999M. Lambert, Q. Smits
Veronica scutellata1999M. Lambert, Q. Smits

Nombre d'espèces confidentielles en plus de celles citées ci-dessus : 1

Commentaires sur la faune

Mammifères (données RNOB 1999): Capreolus capreolus, Felis sylvestris, Micromys minutus, Sus scrofa, Vulpes vulpes.

Oiseaux (données divers obs. 2000-2015): Acrocephalus palustris, Aegithalos caudatus, Alauda arvensis, Anthus pratensis, Anthus trivialis, Ardea alba, Bubo bubo (occasionnel), Buteo buteo, Carduelis cannabina, Carduelis spinus, Ciconia nigra, Columba palumbus, Corvus corone, Crex crex, Cuculus canorus, Dendrocopos major, Dendrocopos minor, Dryocopus martius, Emberiza citrinella, Falco tinnunculus, Fringilla coelebs, Gallinago gallinago (hiver), Hippolais polyglotta, Lanius collurio, Lanius excubitor (hiver), Locustella naevia, Luscinia megarhynchos, Motacilla alba, Oriolus oriolus, Pernis apivorus, Pica pica, Picus viridis, Streptopelia turtur, Strix aluco, Sturnus vulgaris, Sylvia borin, Sylvia communis, Sylvia curruca, Turdus merula, Turdus philomelos.

Reptiles (données divers obs. 2000-2015): Anguis fragilis, Natrix natrix, Zootoca vivipara.

Amphibiens (données divers obs. 2000-2015): Alytes obstreticans, Bufo bufo, Ichthyosaura alpestris, Lissotriton helveticus, Lissotriton vulgaris, Pelophylax kl. esculentus, Rana temporaria.

Odonates (données divers obs. 2000-2015): Aeshna affinis, Aeshna cyanea, Aeshna grandis, Aeshna mixta, Anax imperator, Calopteryx splendens, Calopteryx virgo, Coenagrion puella, Cordulia aenea, Enallagma cyathigerum, Gomphus pulchellus, Ischnura elegans, Ischnura pumilio, Lestes barbarus, Libellula depressa, Libellula quadrimaculata, Orthetrum brunneum, Orthetrum cancellatum, Platycnemis pennipes, Pyrrhosoma nymphula, Somatochlora metallica, Sympecma fusca, Sympetrum fonscolombii, Sympetrum sanguineum, Sympetrum striolatum.

Lépidoptères (données A. Paquet et al. 1999-2015): Aglais urticae, Anthocharis cardamines, Apatura ilia, Apatura iris, Aphantopus hyperantus, Aporia crataegi, Araschnia levana, Argynnis adippe, Argynnis aglaja, Argynnis paphia, Boloria dia, Boloria euphrosyne, Boloria selene, Brenthis ino, Callophrys rubi, Carcharodus alceae, Carterocephalus palaemon, Celastrina argiolus, Coenonympha pamphilus, Colias croceus, Erebia medusa, Erynnis tages, Gonepteryx rhamni, Hamearis lucina, Inachis io, Iphiclides podalirius, Issoria lathonia, Lasiommata megera, Leptidea sinapis, Limenitis camilla, Lycaena phlaeas, Lycaena tityrus, Maniola jurtina, Melanargia galathea, Melitaea athalia, Melitaea diamina, Nymphalis polychloros, Ochlodes sylvanus, Papilio machaon, Pararge aegeria, Pieris brassicae, Pieris napi, Pieris rapae, Plebeius agestis, Polygonia c-album, Polyommatus icarus, Polyommatus semiargus, Pyrgus malvae, Pyronia tithonus, Satyrium pruni, Thecla betulae, Thymelicus lineolus, Thymelicus sylvestris, Vanessa atalanta, Vanessa cardui.

Commentaires sur la flore

Plantes supérieures (obs. M. Lambert, 1998 et Q. Smits, 1999): Achillea millefolium, Achillea ptarmica, Acinos arvensis, Aegopodium podagraria, Agrimonia eupatoria, Agrostis stolonifera, Ajuga reptans, Alchemilla xanthochlora, Alisma plantago-aquatica, Alliaria petiolata, Allium ursinum, Allium vineale, Alnus glutinosa, Alopecurus pratensis, Anemone nemorosa, Angelica sylvestris, Anthoxanthum odoratum, Anthriscus sylvestris, Arrhenatherum elatius, Artemisia vulgaris, Arum maculatum, Barbarea vulgaris, Bellis perennis, Betula pendula, Bunium bulbocastanum, Caltha palustris, Calystegia sepium, Campanula rotundifolia, Cardamine hirsuta, Cardamine pratensis, Carex caryophyllea, Carex disticha, Carex flacca, Carex hirta, Carex nigra, Carex pallescens, Carex riparia, Carex spicata, Carex vesicaria, Carpinus betulus, Centaurea jacea, Cirsium arvense, Cirsium palustre, Colchicum autumnale, Convolvulus arvensis, Corylus avellana, Crataegus monogyna, Crepis biennis, Cruciata laevipes, Cynosurus cristatus, Cytisus scoparius, Dactylis glomerata, Dactylorhiza fuchsii, Dactylorhiza majalis, Deschampsia cespitosa, Dianthus armeria, Dipsacus fullonum, Dryopteris carthusiana, Echium vulgare, Epilobium hirsutum, Equisetum fluviatile, Equisetum palustre, Erophila verna subsp. verna, Erodium cicutarium subsp. cicutarium, Eupatorium cannabinum, Euphorbia amygdaloides, Festuca filiformis, Festuca lemanii, Festuca pratensis, Festuca rubra, Fragaria vesca, Galeopsis tetrahit, Galium aparine, Galium mollugo, Galium palustre, Galium verum, Genista tinctoria, Geranium columbinum, Geranium dissectum, Geranium pyrenaicum, Geranium robertianum, Geum rivale, Glechoma hederacea, Glyceria fluitans, Heracleum sphondylium, Hieracium pilosella, Holcus lanatus, Hypericum perforatum, Iris pseudacorus, Juncus articulatus, Juncus conglomeratus, Juncus effusus, Juncus inflexus, Knautia arvensis, Lamium album, Lamium galeobdolon, Lamium purpureum, Lathyrus pratensis, Lepidium campestre, Leucanthemum vulgare, Lolium perenne, Lonicera peryclimenum, Lotus corniculatus, Lotus pedunculatus, Luzula campestris, Luzula pilosa, Lycopus europaeus, Lysimachia nummularia, Lysimachia vulgaris, Lythrum salicaria, Lychnis flos-cuculi, Malva moschata, Medicago lupulina, Melica uniflora, Milium effusum, Moerhingia trinervia, Myosotis discolor, Myosotis scorpioides, Ophioglossum vulgatum, Origanum vulgare, Oxalis acetosella, Persicaria amphibia, Persicaria hydropiper, Phleum pratense, Pimpinella saxifraga, Plantago lanceolata, Plantago media, Poa compressa, Poa nemoralis, Poa pratensis, Poa trivialis, Populus tremula, Potentilla anglica, Potentilla anserina, Potentilla argentea, Potentilla neumanniana, Potentilla sterilis, Primula elatior, Primula veris, Prunus spinosa, Pulmonaria montana, Quercus robur, Ranunculus acris, Ranunculus auricomus, Ranunculus ficaria, Ranunculus flammula, Ranunculus serpens subsp. nemorosus, Rosa canina, Rubus caesius, Rubus idaeus, Rumex acetosa, Rumex cispus, Rumex obtusifolius, Sanguisorba minor, Salix caprea, Salix cinerea, Salix viminalis, Scirpus sylvaticus, Scrophularia nodosa, Scutellaria galericulata, Sedum acre, Sedum album, Sedum rupestre, Senecio jacobaea, Silaum silaus, Silene dioica, Silene nutans, Silene vulgaris, Solanum dulcamara, Sorbus aucuparia, Stachys palustris, Stellaria graminea, Stellaria holostea, Teucrium scorodonia, Thymus pulegioides, Tragopogon pratensis, Trifolium dubium, Trifolium pratense, Trisetum flavescens, Urtica dioica, Valeriana dioica, Valeriana repens, Valerianella locusta, Veronica arvensis, Veronica beccabunga, Veronica chamaedrys, Veronica scutellata, Viburnum opulus, Vicia cracca, Vicia hirsuta, Vicia sativa subsp. nigra, Viola riviniana.

Espèces exotiques

A compléter

Conservation

Objectifs de conservation

Conservation et/ou restauration d'un ensemble de milieux de grand intérêt ornithologique, botanique et entomologique, représentatifs de la Fagne de l'Entre-Sambre-et-Meuse : chênaies, prés de fauche, mégaphorbiaies et prés humides...

Menaces

'Au lieu-dit 'Al Florée', comblement aval par des terres et des immondices, à hauteur de la ferme.'

Recommandations

A compléter

Plan de gestion

La gestion actuelle est confiée aux enfants du Centre Nature Basses-Fagnes dirigés par des guides-nature. Elle consiste à :
- faucher la filipendulaie (avec exportation de la litière);
- faucher un 'carré' dans la prairie du Molinion;
- au creusement de mares.
La gestion de la réserve naturelle du site vise à conserver la qualité biologique des milieux présents.
La prairie au lieu-dit 'Lombitch' est actuellement occupée par un troupeau de Galloway qui y pâture de façon extensive (moins d' 1 UGB/ ha). La durée du pâturage est variable d'une année à l'autre, le site étant utilisé comme zone de stockage du bétail.
La partie forestière sur site n'est actuellement soumise à aucune gestion.
Au lieu-dit 'Al Florée', la gestion actuelle est confiée aux enfants du Centre Nature Basses-Fagnes dirigés par des guides-nature. Elle consiste à :
- faucher la filipendulaie (avec exportation de la litière);
- faucher un 'carré' dans la prairie du Molinion;
- au creusement de mares.

Accès du public

L'accès au public de la réserve naturelle sera limité dans le cadre de visites guidées, lors des chantiers de gestion ou toute autre activité organisée dans le site et avalisée par la commission de gestion.

Les véhicules motorisés et vélos tout terrain ne seront pas admis dans la réserve, à l'exception des engins agricoles et autres destinés à la gestion du site (fauche, débroussaillage, ...).

Les études scientifiques seront suscitées et menées après accord de la commission de gestion.

Pour des motifs de sécurité publique, de protection d'espèces ou de travaux de gestion, la commission de gestion peut interdire temporairement certains accès.

Le site d'Al Florée a été au départ conçu comme une réserve éducative; il est régulièrement visité par les enfants des 'classes vertes' du centre-nature Basses-Fagnes de Merlemont qui participent activement à la gestion sous la houlette du conservateur.

Détails

Description physique

Le site de Lombitch est localisé dans la dépression de la Fagne de l'Entre-Sambre-et-Meuse, en contrebas d'une des routes reliant Sart-en-Fagne à Merlemont. Il s'étend au pied et au nord-ouest du bois du Grand Mont, en bordure d'un petit affluent de la rive gauche de l'Hermeton, le ry de Sart, qui traverse une partie de la réserve.

La partie la plus haute du site, prairie et talus schisteux situés à proximité de la route, ainsi que le fond de vallée reposent sur les schistes verdâtres du Famennien inférieur, Fa1a (assise de Senzeilles).

Le bois du Grand Mont est formé de schistes violacés de l'assise de Mariembourg, le sommet de cette assise contient des psammites (grès micacés) Fa1b. Ce bois est en inversion de relief car il est entouré au nord et au sud par les schistes de l'assise de Senzeilles.

L'altération de ces schistes donne un sol argileux imperméable et gleyifié en profondeur, à nappe phréatique temporaire. Les abords du ruisseau sont surmontés d'alluvions modernes des vallées.

L'altitude est comprise entre 185 et 220 mètres.

Le site fait partie de la Zone de Protection Spéciale "Entre-Sambre-et-Meuse", désignée en application de la Directive Européenne 79/409. Il est inclus dans le district phytogéographique mosan.

Description biologique

La végétation de la réserve de Lombitch - Al Florée a été décrite dans les différents dossiers de demande d'agrément (voir notamment COLLECTIF, 1998).

Les parcelles situées entre la bordure nord du Bois dit Grand Mont et la route Sart-en-Fagne à Merlemont, sont constituées d'un pré de fauche mésophile, un talus schisteux, des fourrés, une mégaphorbiaie, une galerie forestière et une chênaie sessiliflore.
On y observe les groupements suivants:

* une prairie amendée du Colchico-Brometum, avec Arrhenatherum elatius, Agrostis stolonifera, Alopecurus pratensis, Anthoxanthum odoratum, Cynosurus cristatus, Dactylis glomerata, Holcus lanatus, Festuca pratensis, Festuca rubra, Lolium perenne, Phleum pratense, Poa pratensis, Trisetum flavescens, Carex caryophyllea, Carex pallescens, Carex hirta, Carex flacca, Carex spicata, Achillea millefolium, Achillea ptarmica, Agrimonia eupatoria, Alchemilla xanthochlora, Allium vineale, Anthriscus sylvestris, Bellis perennis, Campanula rotundifolia, Cardamine pratensis, Centaurea jacea, Leucanthemum vulgare, Cirsium arvense, Colchicum autumnale, Crepis biennis, Galium mollugo, Galium verum, Geranium columbinum, Heracleum sphondylium, Luzula campestris, Lychnis flos-cuculi, Lathyrus pratensis, Hypericum perforatum, Plantago lanceolata, Potentilla anserina, Sanguisorba minor, Primula veris, Senecio jacobaea, Trifolium pratense, Stellaria graminea, Tragopogon pratensis, Valerianella locusta, Veronica chamaedrys, Veronica arvensis, Vicia cracca, Vicia hirsuta, Malva moschata, Rumex acetosa, Ranunculus acris, etc.

* une pelouse sèche sur talus schisteux exposé au sud, avec Acinos arvensis, Allium vineale, Barbarea vulgaris, Bunium bulbocastanum, Cardamine hirsuta, Carex caryophyllea, Dianthus armeria, Erophila verna subsp. verna, Erodium cicutarium subsp. cicutarium, Echium vulgare, Festuca filiformis, Festuca lemanii, Genista tinctoria, Geranium columbinum, Geranium dissectum, Hieracium pilosella, Hypericum perforatum, Lepidium campestre, Lotus corniculatus, Medicago lupulina, Myosotis discolor, Pimpinella saxifraga, Poa compressa, Potentilla neumanniana, Potentilla argentea, Sanguisorba minor, Sedum acre, Sedum album, Sedum rupestre, Silene nutans, Silene vulgaris, Thymus pulegioides, Trifolium dubium, Trisetum flavescens, etc.

* des fourrés à Prunus spinosa, Crataegus monogyna, Rosa canina, Quercus robur, Cytisus scoparius, Salix spp., etc.

* une prairie mésophile à Arrhenatherum elatius, avec aussi Achillea millefolium, Aegopodium podagraria, Alopecurus pratensis, Anthriscus sylvestris, Artemisia vulgaris, Calystegia sepium, Cirsium arvense, Cruciata laevipes, Dactylis glomerata, Dipsacus fullonum, Galium mollugo, Galium aparine, Glechoma hederacea, Heracleum sphondylium, Holcus lanatus, Lamium purpureum, Origanum vulgare, Poa trivialis, Primula veris, Vicia cracca, Urtica dioica, Ranunculus acris, Rumex acetosa, etc. Une station de Pulmonaria montana est présente en bordure de cette prairie.

* une filipendulaie occupant la zone alluviale régulièrement inondée, pénétrée par des jonçaies et éléments de bas-marais: Filipendula ulmaria, Ajuga reptans, Angelica sylvestris, Calystegia sepium, Caltha palustris, Cardamine pratensis, Carex disticha, Carex hirta, Carex nigra, Carex riparia, Carex vesicaria, Cirsium palustre, Colchicum autumnale, Dactylorhiza majalis, Epilobium hirsutum, Equisetum fluviatile, Eupatorium cannabinum, Galium palustre, Geum rivale, Iris pseudacorus, Juncus articulatus, Juncus conglomeratus, Juncus effusus, Juncus inflexus, Lotus pedunculatus, Lychnis flos-cuculi, Lycopus europaeus, Lysimachia nummularia, Lysimachia vulgaris, Lythrum salicaria, Myosotis scorpioides, Persicaria amphibia, Persicaria hydropiper, Ranunculus ficaria, Ranunculus flammula, Rumex obtusifolius, Scirpus sylvaticus, Scutellaria galericulata, Solanum dulcamara, Stachys palustris, Valeriana dioica, Valeriana repens, Veronica beccabunga, Urtica dioica, etc.

En outre, deux mares creusées dans cette zone par le Centre Nature des Basses Fagnes de Merlemont présentent Alisma plantago-aquatica, Cirsium palustre, Equisetum palustre, Glyceria fluitans, Persicaria amphibia, Ranunculus flammula, Veronica beccabunga, Veronica scutellata, etc.

* une aulnaie marécageuse se présentant sous l'aspect d'une galerie rivulaire, avec Alnus glutinosa, Populus tremula, Salix cinerea, Salix viminalis, Viburnum opulus, Allium ursinum, Geum rivale, Alliaria petiolata, Angelica sylvestris, Anemone nemorosa, Arum maculatum, Caltha palustris, Cirsium palustre, Cardamine pratensis, Carex riparia, Cruciata laevipes, Deschampsia cespitosa, Equisetum palustre, Glechoma hederacea, Geranium robertianum, Lamium galeobdolon, Lycopus europaeus, Ranunculus ficaria, Rubus idaeus, Primula elatior, Rubus caesius, Silene dioica, Valeriana dioica, etc.

* une jeune chênaie-charmaie à stellaire, située entre l'aulnaie et le Bois dit Grand Mont, avec Betula pendula, Quercus robur, Carpinus betulus, Corylus avellana, Crataegus monogyna, Lonicera peryclimenum, Populus tremula, Prunus spinosa, Sorbus aucuparia, Viburnum opulus, Allium ursinum, Ajuga reptans, Anemone nemorosa, Dryopteris carthusiana, Euphorbia amygdaloides, Fragaria vesca, Galeopsis tetrahit, Lamium galeobdolon, Luzula pilosa, Melica uniflora, Milium effusum, Moerhingia trinervia, Oxalis acetosella, Poa nemoralis, Potentilla sterilis, Primula elatior, Pulmonaria montana, Ranunculus auricomus, Ranunculus serpens subsp. nemorosus, Rubus sp., Scrophularia nodosa, Silene dioica, Stellaria holostea, Teucrium scorodonia, Veronica chamaedrys, Viola riviniana, etc.

La faune de la réserve est certainement très riche mais cette biodiversité reste à évaluer, seuls quelques groupes taxonomiques ayant jusqu'ici fait l'objet d'inventaires plus ou moins intensifs.

Mammifères: Comme partout, les mammifères sauvages se montrent fort discrets mais les traces de passages sont souvent bien visibles, en particulier celles du sanglier (Sus scrofa) et du chevreuil (Capreolus capreolus). Le renard roux (Vulpes vulpes) est fréquemment aperçu, le chat sauvage (Felis sylvestris), beaucoup plus rare, est signalé dans les bois environnants. Le rat des moissons (Micromys minutus) construit ses nids en boule dans les secteurs occupés par la mégaphorbiaie.

Avifaune: Les zones de prairies, de fourrés et de haies hébergent un cortège d'espèces typiques comprenant le pipit farlouse (Anthus pratensis), la pie-grièche écorcheur (Lanius collurio), la locustelle tachetée (Locustella naevia), le bruant jaune (Emberiza citrinella), l'hypolaïs polyglotte (Hippolais polyglotta), le rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos), la fauvette babillarde (Sylvia curruca), la fauvette grisette (Sylvia communis), le tarier pâtre (Saxicola torquatus), etc.

La cigogne noire (Ciconia nigra) a été signalée récemment en chasse sur le site. Le très discret râle des genêts (Crex crex) est occasionnellement entendu sur le site (par ex. en 1995 et 2006) mais il est difficile de savoir s'il s'est reproduit ou non.

Les parties forestières sont habitées notamment par le pic épeiche (Dendrocopos major), le pic noir (Dryocopus martius), le pic épeichette (Dendrocopos minor), le loriot d'Europe (Oriolus oriolus), la tourterelle des bois (Streptopelia turtur), la chouette hulotte (Strix aluco). La buse variable (Buteo buteo) est présente toute l'année et la bondrée apivore (Pernis apivorus), régulièrement observée, est probablement nicheuse sur le site ou aux environs.

Herpétofaune: Trois espèces de reptiles fréquentent le site de Lombitch, à savoir l'orvet fragile (Anguis fragilis), le lézard vivipare (Zootoca vivipara), et la couleuvre à collier (Natrix natrix) qui se tient surtout au voisinage des points d'eau.

Quant aux amphibiens, on compte au moins 7 espèces différentes dont trois tritons ainsi que le crapaud accoucheur (Alytes obstreticans) qui se reproduit localement. Pour mémoire, le crapaud calamite (Bufo calamita) fut noté sur le site (Al Florée) en 1996 mais ne semble plus être présent actuellement.

Lépidoptères rhopalocères: Les papillons de jour représentent le groupe le mieux connu parmi l'entomofaune qui peuple la réserve naturelle Lombitch. Plusieurs milliers de données ont été accumulées par le conservateur A. Paquet ainsi que par des observateurs plus occasionnels, depuis la fin des années 1990. Au total, pas moins de 55 espèces ont été vues au cours des deux dernières décennies, un effectif assez exceptionnel si l'on tient compte du fait que le site ne renferme pas de pelouse calcicole ni de tourbières.

Les espèces forestières les plus intéressantes sont le petit mars changeant (Apatura ilia) et le grand mars changeant (Apatura iris). S'y ajoutent le grand collier argenté (Boloria euphrosyne), très localisé et lié aux clairières et coupe-feux, et la grande tortue (Nymphalis polychoros). A titre anecdotique, signalons également l'observation, sans lendemain, d'un morio (Nymphalis antiopa) en 1997. Espèces largement répandues dans le sud de la Wallonie, le petit sylvain (Limenitis camilla) et le tabac d'Espagne (Argynnis paphia) sont les deux papillons forestiers les plus abondants sur le site.

Les zones de fourrés et les haies sont le lieu de reproduction du thécla du prunier (Satyrium pruni) et du thécla du bouleau (Thecla betulae) qui partagent le même végétal nourricier, le prunellier. Celui-ci est aussi exploité par le flambé (Iphiclides podalirius) qui est cependant occasionnel et a été noté pour la première fois en 2006, peut-être en provenance de sites calcaires proches. Une autre espèce caractéristique des massifs d'épineux, le gazé (Aporia crataegi), est par contre bien présent et vu chaque année.

Dans les prairies de fauche et les prés maigres plus ou moins secs évoluent plusieurs espèces patrimoniales telles que le demi-deuil (Melanargia galathea), le point de Hongrie (Erynnis tages), l'hespérie de la mauve (Pyrgus malvae), le cuivré fuligineux (Lycaena tityrus), la grisette (Carcharodus alceae), le demi-argus (Polyommatus semiargus), plus rarement le moiré franconien (Erebia medusa).

D'autres espèces peu communes sont cantonnées dans les parties les plus humides, par exemple la grande violette (Brenthis ino), probablement l'espèce la plus typique des mégaphorbiaies à reine des prés, ou encore le petit collier argenté (Boloria selene), le damier noir (Melitaea diamina), le grand nacré (Argynnis aglaja), ...

Odonates: Une vingtaine d'espèces de libellules ont été répertoriées à ce jour, une diversité remarquable liée à la présence de plusieurs mares et de petits cours d'eaux qui traversent le site. Cinq d'entre-elles se distinguent par leur rareté relative : le leste brun (Sympecma fusca), le leste barbare (Lestes barbarus), l'orthétrum brun (Orthetrum brunneum), l'agrion nain (Ischnura pumilio), l'aeschne affine (Aeshna affinis).

Monument naturel

A compléter

Monument historique

A compléter

Histoire du site

Sur la carte de Ferraris (fin du 18ème siècle), le site était occupé par des cultures.

Biblio

, 1992, Demande de subvention 1991 pour la réserve naturelle d'Al Florée., Dossier n°21, 14 pages.
, 1992, Demande d'agrément 1992 pour la réserve naturelle des Tournailles., Réserves Naturelles et Ornithologiques de Belgique, dossier n° 6, 65 pp.
, 1990, Demande de subvention 1989 pour la réserve naturelle des Tournailles., Réserves Naturelles et Ornithologiques de Belgique, dossier n° 11, 19 pp.
, 1991, Avifaune nicheuse des milieux non forestiers de la Fagne (Entre-Sambre-et-Meuse)., Aves, 28 : 75-106.
, 1990, L'Entre-Sambre-et-Meuse, terre de contrastes., Réserves Naturelles, 4 (1990) : 100-104.
, 1979, La Fagne et la Calestienne aux environs de Doische et de Rancennes (région de Givet). La végétation de quelques sites et son évolution au cours de ces trente dernières années., Natura Mosana, 32 : 165-174.
, 1983, Le parc naturel régional Viroin-Hermeton. Un exemple de ses richesses naturelles et de sa diversité écologique. Un transect botanique de Vodelée à Vaucelles., Natura Mosana, 36 : 55-69.
, 1955, L'herborisation générale de la Société royale de Botanique de Belgique dans la Fagne de l'Entre-Sambre-et-Meuse les 29 et 30 mai 1954., Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 87 : 209-228.
, 1955, Note sur quelques groupements végétaux de la Fagne mariembourgeoise, Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 87 : 145-155.
, 1980, Le parc naturel Viroin-Hermeton., Monographie n°1. Géomorphologie, avec carte géomorphologique.
, 1989, Les sites naturels d'intérêt géographique du sud de l'Entre-Sambre-et-Meuse., Bulletin de la Commission Royale des Monuments et Sites, 14.
, 2005, Observations herpétologiques récentes (été 2004) dans le sud de l'entre-Sambre-et-Meuse (provinces de Namur et du Hainaut, Belgique)., Natura Mosana, 58 (1): 11-19.
, 1990, La plaine alluviale de l'Eau Blanche ou le grand paysage de la Prée., Réserves Naturelles, 6 (1990) : 106-109.
, 1974, Excursion du 21 juillet 1973 dans la région de Vodelée et de Doische., Natura Mosana, 26 : 128-132.
, 2016, Conservation du Râle des genêts Crex crex en Wallonie : situation 20 ans après un projet LIFE-Nature et propositions d'actions, Aves 53/2 : 83-97
, 1985, La banalisation des prairies : l'exemple des prairies sauvages de la Fagne., Réserves Naturelles, 6 (1985) : 12-18.
, 1985, Une prairie, qu'est-ce que c'est ?, Réserves Naturelles, 6 (1985) : 3-5.
, 1963, Les herbages de la Famenne et de la Fagne., Bulletin de l'Institut Agronomique et des Stations de recherches de Gembloux, 31 (3): 359-416.
, 1951, Les prairies à Molinia de Belgique, Bulletin de la Société royale de Botanique de Belgique, 83: 373-403.

Divers

Sources

RESNAT

Répondants de l'information

Réserves Naturelles RNOB NATAGORA

Date de la dernière modification de la fiche

2016-06-03